Quand Benoît XVI écrivait dans une revue facho

doug Membre+ 6 902 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)
il est venu sur terre pour endosser tous les maux de l'humanité et le tien ne fera pas exception.

Ouais ben moi je pense que si "Mr.Ratzinger Senior" (le papa du Pape) avait mis une capote, on n'en serait peut-être pas là. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Alors là je veux des noms , tu m'apprendras quels hommes ont écrit dans ses revues sans être sympathisants.

Le premier qui me vient à l'esprit Thomas Mann .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thierryBJ Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

Est-ce que vous avez lu le texte au moins ;) ?..ce n'est pas avec des têtes de chapitres que l'on comprend un texte...

parceque ce que l'on peut dire c'est qu'll n'y a strictement rien de négationniste dans ce texte ni de néo-nazi..soyons clairs. C'est une longue et dense réflexion philosophique et historique sur les notions de liberté, de vérité et de démocratie.

Lorsqu'il est question du nazisme dans le texte c'est pour dire : "Néanmoins, le fait que le marxisme n'a pas fonctionné comme cela avait été promis est clair pour tous. Nul ne peut sérieusement nier que ce mouvement de libération a été, avec le national socialisme, le plus grand système d'esclavage de l'histoire moderne"

Comme propos néo-nazis on fait mieux.. ;)

Le second passage, aprés avoir fait la critique du philosophe germanique Ludwig Klages qui opposait l'esprit à l'âme , il dit :

"Ludwig Klages reprend le même motif avec son idée que l'esprit est l'adversaire de l'âme: l'esprit n'est pas le grand don où la liberté existe, mais est corrosif. Dans un certain respect de cette déclaration de guerre sur l'esprit est incompatible avec la philosophie des Lumières, et dans cette mesure, le national-socialisme, avec son hostilité à l'égard des Lumières et son idolatrie du sang et du sol eût la possibilité de faire appel à des courants, tels que ceux-ci. "

En effet, dès la seconde moitié du 19 ème siècle, la vision d'une humanité vivant en harmonie avec une nature finalisée, une interprétation réactionnaire du romantisme fût le support de doctrines soutenant des mouvements irrationnels, anti-démocrates, völkisch ( populaire) , souvent racistes et pro-nature qui firent le lit du national-soçialisme avec l'idée d'une purification de la race et de la terre allemande..

à nouveau comme propos néo-nazis on fait mieux... :o°

2) On passe un peu sous silence que le texte d'origine "Wahrheit und Freiheit" ( liberté et vérité) a été écrit et publié pour la revue de théologie internationale COMMUNIO dont Ratzinger est l'un des co-fondateurs avec quelques théologiens comme Hans Urs Von Balthazar et Henri de Lubac, pas pour cette revue d'extrème droite. Je prescise d'emblée que cette revue Communio est l'une des plus importantes revue de théologie catholique, qu'elle est traduite en 14 langues et est par conséquent l'une des plus lues....Ratzinger jusqu'à ce qu'il soit élu pape y a été un fréquent contributeur..

L'article a été écrit en 1995..( 1996 pour Communio en langue française) il y a plus de 10 ans..

Deux ans plus tard , en 1998 , la soçiété éditrice Aula, plus ou moins néonazie, publie un ouvrage intitulé "1848: Erbe und Auftrag". Il se trouve que le texte de Ratzinger se retrouve dans l'ouvrage, un député autrichien serait tombé dessus..Selon der Spiegel, le secrétaire aurait donné son accord à l'époque pour une republication du texte dans cet ouvrage. Il est à noter que l'unique source sur laquelle repose cette affirmation provient des milieux d'extrème-droite qui se font ainsi une pub inespérée puisque c'est le directeur de Aula qui a fourni une correspondance que lui aurait envoyé le secrétaire il y a 10 ans donnant son accord à la republication du texte paru deux ans plus tôt dans Communio.

3) Concernant l'enfance de Ratzinger, je rappelerais qu'il avait 12 ans en 1939, que les jeunesses hitlériennes n'avaient rien d'une option pour les jeunes allemands puisqu'elles ont été rendues obligatoires en 1938 et que les nazis inscrivaient les récalcitants ( Zwangs HJ = membre forcé) en bloc, si bien que les effectifs de cette unique organisation de jeunesse atteignaient en 1940 presque 8 millions de membres... ;)

Je rapellerais que son père était abonné au "Der Gerade Weg" , une publication anti-nazie supprimée ensuite, que sa famille a dû déménager à plusieurs reprises, que son père s'est mis en retraite avancée car il était gendarme et qu'il ne voulait pas avoir à servir l'Etat hitlérien et sa bande de chemises brunes qui avaient renversé le gouvernement catholique de Bavière en 1933...

Dans cette famille trés pieuse on était trés éloigné d'un patriotisme exalté et on appréçiait guère la brutalité des nazis, le néopaganisme et les bruits de botte..

Tout cela a été attesté dans une enquête trés complète parue dans le sudeutsche zeitung en 2006 qu'a faite l'historien allemand Volker Laube dans les archives du séminaire et de la ville de Traunstein en Bavière où vivait alors la famille Ratzinger.

Les deux frères étaient bien inscrits comme "Zwangs HJ" et le père avait toujours refusé que ses enfants fréquentent cette organisation ce qui impliqua un dommage économique puisque ceux qui n'inscrivaient pas leurs enfants n'avaient pas droit aux bourses d'étude et à diverses aides financières.

je rappelerais aussi que les nazis ont assassiné un membre de sa famille ( son cousin je crois ) dans le plan d'élimination des "improductifs".

Je pense que beaucoup parlent donc à tort et à travers sans connaitre ce qu'il en est.

la méchanceté et la mesquinerie n'est pas à mettre à leur honneur.

Enfin, pour ceux qui ne le sauraient pas, Ratzinger est membre assoçié étranger de l'académie des sciences morales et politiques de l'Institut de France..Il y a été élu à l'unanimité alors qu'il était encore cardinal sous la présidence de Jean Foyer et ce n'était certainement pas pour des accointances avec les milieux fascistes, d'extrème droite, ou des écrits/publications négationnistes/néo-nazies :smile2: ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug Membre+ 6 902 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)

Donc, si j'ai bien tout compris, le Pape est blanc comme neige ... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Achille Talon
Invité Achille Talon Invités 0 message
Posté(e)

Tiens ,y'avait longtemps que quelqu'un n'était pas venu nous dire que nous n'étions que des cloches incapables de lire un texte et que nous avions besoin qu'on nous explique la sainte parole.

éa me manquait presque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Ratzinger a ecrit dans un journal d'extreme droite ?

Et alors? Comme beaucoup d'auteurs et de penseurs avant lui que l'on pourrait difficilement accuser d'être des sympatisants nazis.

Quel est le problème (les extraits apportés par Grenouille verte n'ont rien d'exceptionnels ) ?

Cela révèle une certaine pensée du pape.

Et, si vraiment ce n'était pas un problème, pourquoi le pape n'assume-t-il pas son texte aujourd'hui ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gannher Membre 895 messages
Forumeur accro‚ 32ans
Posté(e)
il est venu sur terre pour endosser tous les maux de l'humanité et le tien ne fera pas exception.

:smile2:

On dirait l'annonce d'une prophétie dit comme ça.

Il est "venu" sur terre uniquement parce que sa mère et son père ont eu l'idée d'avoir un enfant.

Disons plutot que les maux, il se les créer lui même. Jean Paul II était un homme bien plus respectable que lui. Il est complètement déconnecter de la réalité et en plus c'est un facho. Bref merveilleux représentant que vous avez là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le premier qui me vient à l'esprit Thomas Mann .

Face à la montée des extrémismes en Europe, Mann publie, l'année suivante, la nouvelle Mario und der Zauberer (Mario et le magicien) qui évoque le danger des régimes fascistes et de la lâcheté intellectuelle.

En 33 il est déjà en Suisse.

Les premiers mois du régime nazi le convainquent, après un moment d'hésitation, de ne pas retourner en Allemagne. En 1936, il est déchu de la nationalité allemande

Pour Mann c'est raté.

Donne le nom de la revue parce que je n'y crois pas, c'était pas un bonhomme à écrire dans ce genre de revue.

je ne crois pas qu'on puisse écrire dans ces revues sans être sympathisant , d'ailleurs l'article du pape est sympathisant . Céline écrivant les pamphlets était antisémite virulent , il l'est sans doute resté toute sa vie pour moi mais l'aprés guerre lui a fait taire ses idées.

Tous les sympathisants , surtout si ça peut nuire à leurs ambitions, n'écrivent pas dans ses revues mais tous ceux qui écrivent dans ces revues sont sympathisants.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Thomas Mann écrivait à ses débuts dans le magasine ouvertement antisémite de son frère .Pour ce qui est du nom, n'ayant pas mes livres avec moi je ne puis pas te le fournir .

Quand tu dis "ce n'est pas le genre de bonhomme à écrire dans ce genre de revue " qu'en sais tu ?

As tu lu au moins un seul de ses livres , consulté une seule de ces biographies (autre part que sur le web ) pour savoir quel genre de "bonhomme" c'etait ?

Ou bien te contentes tu de placer grossierement les gens dans des cases rassurantes pour un esprit paresseux .

Je n'ai pas lu l'article de ratzinger (car c'est dans le texte que doit être la source du scandale , si scandale il y a ) mais peût être pourrais tu, l'ayant décortiqué en long en large et en travers me citer les passages qui montre sa "sympathie" envers les idées fascistes .

Si tu ne trouves rien ce débat n'a pas lieu d'être sinon de mettre en scène une ènieme chasse aux sorcières .

Modifié par Acharon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)

Je préfère le fils Mann prodigy.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Cela révèle une certaine pensée du pape.

Et, si vraiment ce n'était pas un problème, pourquoi le pape n'assume-t-il pas son texte aujourd'hui ?

Cela revèle une certaine pensée (que j'attend que l'on me précise ) du cardinal ratzinger il y a 11 ans .

Le texte est assumé ,son association à une certaine appartenance ideologique qui serait sous jacente non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Pourquoi avoir commencer par nier les faits si c'est assumé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
2) On passe un peu sous silence que le texte d'origine "Wahrheit und Freiheit" ( liberté et vérité) a été écrit et publié pour la revue de théologie internationale COMMUNIO dont Ratzinger est l'un des co-fondateurs avec quelques théologiens comme Hans Urs Von Balthazar et Henri de Lubac, pas pour cette revue d'extrème droite. Je prescise d'emblée que cette revue Communio est l'une des plus importantes revue de théologie catholique, qu'elle est traduite en 14 langues et est par conséquent l'une des plus lues....Ratzinger jusqu'à ce qu'il soit élu pape y a été un fréquent contributeur..

L'article a été écrit en 1995..( 1996 pour Communio en langue française) il y a plus de 10 ans..

Deux ans plus tard , en 1998 , la soçiété éditrice Aula, plus ou moins néonazie, publie un ouvrage intitulé "1848: Erbe und Auftrag". Il se trouve que le texte de Ratzinger se retrouve dans l'ouvrage, un député autrichien serait tombé dessus..Selon der Spiegel, le secrétaire aurait donné son accord à l'époque pour une republication du texte dans cet ouvrage. Il est à noter que l'unique source sur laquelle repose cette affirmation provient des milieux d'extrème-droite qui se font ainsi une pub inespérée puisque c'est le directeur de Aula qui a fourni une correspondance que lui aurait envoyé le secrétaire il y a 10 ans donnant son accord à la republication du texte paru deux ans plus tôt dans Communio.

Thierry B a apporté des éléments de reponse qu'il serait peut être interressant de lire .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

En quoi publier un article dans une revue fait-il immédiatement entrer l'auteur dans la ligne politique du comité de rédaction (s'il en existe une)?

Durant des années Jean Dutourd a tenu une rubrique dans France Soir. Peut-on déduire une unicité idéologique entre Dutourd et ce journal ?

De même, Jacques Benoist Méchin a très souvent collaboré pour Paris Match. Il faudrait être très jésuite pour voir en cette publication le porte étendard de la collaboration puis de l'exaltation du nationalisme arabe.

Pour l'exemple de Ratzinger, il est plutôt réjouissant de voir que même la presse la moins centriste accepte dans ses colonnes des opinions différentes.

Pour le reste, ThierryBJ et Acharon (que je salue) ont déjà tout dit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Rue 89 a des billes et répond aux questions

20070621puce1.gifBenoît XVI a-t-il bien « écrit » dans Die Aula ?

La première polémique a porté sur le titre de notre article, certains riverains estimant que le cardinal Ratzinger n'avait pas « écrit » dans une revue facho, voire qu'il n'aurait même pas donné son accord à cette publication, qui aurait pu se faire à son insue.

Or, le futur pape savait parfaitement que ses réflexions philosophiques allaient être publiées dans cette revue et quelle en était la nature. Dans son édition datée du 16 mars, l'hebdomadaire allemand de référence « Der Spiegel » fait la lumière sur les conditions de parution.

Le 18 septembre 1997, un journaliste de la revue Die Aula, Gerhoch Reisegger, demande par écrit officiellement au cardinal « l'autorisation de reproduction » (« Abdruckerlaubnis ») d'un texte précédemment publié dans la revue catholique « Communio » en 1995.

Le 30 septembre 1997, le secrétaire du cardinal Ratzinger, Josef Clemens, donne une réponse sans équivoque sur l'assentiment de son patron :

« Très cher M. Reisegger ! En rapport à votre aimable courrier du 18 septembre 1997, je suis autorisé, sur ordre de M. le cardinal Ratzinger, à vous informer que ce dernier est d'accord pour que son texte, "Libertés et vérités" (Communio 24, pages 526-542), soit reproduit dans le mensuel Aula de la Freiheitlichen Akademikerverbände ésterreichs. »

voilà qui est clair , pour utiliser seulement 3 notes de musique issues d'une chanson des Rollings Stone ou des Pink Floyds il faut les consentements des auteurs ou héritiers alors un texte entier dans un canard ...

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
En quoi publier un article dans une revue fait-il immédiatement entrer l'auteur dans la ligne politique du comité de rédaction (s'il en existe une)?

Durant des années Jean Dutourd a tenu une rubrique dans France Soir. Peut-on déduire une unicité idéologique entre Dutourd et ce journal ?

De même, Jacques Benoist Méchin a très souvent collaboré pour Paris Match. Il faudrait être très jésuite pour voir en cette publication le porte étendard de la collaboration puis de l'exaltation du nationalisme arabe.

Pour l'exemple de Ratzinger, il est plutôt réjouissant de voir que même la presse la moins centriste accepte dans ses colonnes des opinions différentes.

Pour le reste, ThierryBJ et Acharon (que je salue) ont déjà tout dit.

Est-ce vraiment une opinion "différente" de l'extrême droite ? Il me semble que Ratzinger a, a plusieurs reprises, montrées des accointances avec cette mouvances politique.

N'a-t-il pas essayer de faire passer un évêque d'extrême droite en Autriche récemment ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant