Culture foot


Phanou Herko Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Des poussins du FC Ambérieux-en-Bugey aux galactiques du Real Madrid, de la plaine des jeux de Gerland au stade Maracanã, de Lima à Vladivostok, en passant par Dakar, le Football est avant tout une diversité sans égale dans le monde du sport, il est aussi un phénomène social sans frontières.

-Un stade

-Une équipe, un club amateur ou professionnel.

-Une expérience d'éducateur

-Le football d'un pays ou d'un continent

-Un évènement de l'histoire du foot

-Un groupe de supporters....

Faites vivres ce topic de tout ce qui touche à la culture foot ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Phanou Herko Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

24418dj.jpgGood bye Sachadkiev7ks.gif

S'il y a un club qui incarne le football de l'Est, c'est bien le dynamo de kiev. Ce club, le plus titré de l'ex-Urss est une véritable légende pour tous les amoureux du football. Au même titre que la Hongrie des années 50, que le Brésil des années 60, que les Pays-Bas et l'Ajax de Cruyff¿ le dynamo est un club qui a marqué son temps et l'histoire du football, développant un jeu digne des plus grandes équipes citées ci-dessus. Pas moins de 3 ballons d'or ont évolué dans ce club, ne l'oublions pas.

aastaderepublicain6ba.jpg

Il fut créé en 1927, et accède à première division d'URSS en 1936, pour ne jamais la quitter. Le club a mis un certain temps à décoller : il a remporté son premier titre en 1961. Depuis il est devenu le club qui possède le plus beau palmarès de l'ex bloc soviétique.

adynamo19753en.jpg

Au temps de l'URSS, le dynamo, club omnisports, était directement dépendant du conseil central des dynamo, émanation de l'ancien ministère de l'intérieur de l'union soviétique (Les dynamo étaient les clubs de la police, par opposition aux sparta qui résultaient des syndicats).

adynamo19864ck.jpg

Très régulier depuis son premier titre, 13 titres de champion d'URSS et 9 titres de champions d'Ukraine, le Dynamo a connu trois grandes épopées européennes, couronnées par deux victoires en coupe des coupes et emmenées par un ballon d'or à chaque fois. En 1975, le dynamo balaie Ferencvaros en finale de C2 avant de remporter la super coupe d'Europe devant le grand Bayern. Emmené par le génial Blokhine, le club ukrainien fait sensation en Europe et remporte son premier titre européen. En 1985, re-bellotte ! Cette fois ci c'est Belanov qui conduit le dynamo jusqu'au succès en mai 1986 contre l'atletico Madrid 3-0 à Gerland pour une rencontre qui restera comme la plus belle finale de C2 de l'histoire. Enfin en 1997 et 1998 Shevtchenko est le leader d'un Dynamo quart de finaliste et demi-finaliste de la ligue des champions.

adynamo19985bc.jpg

Mais cette gloire, le Dynamo la doit essentiellement à l'¿uvre d'un homme : Valeri Lobanovski. Entraîneur, président de club, sélectionneur soviétique de 1982 à 1991 puis sélectionneur de l'équipe nationale d'Ukraine, le plus grand club de Kiev lui doit beaucoup. Mettant en avant la force du collectif et de la technique, ses équipes ont toujours développé des tactiques offensives favorisant l'attaque et le jeu court. Avec l'ossature du Dynamo, il emmena même l'URSS en finale de l'Euro 88, devant plier en finale face aux Pays-bas de Van Basten.

aablokine1ay.jpgabelanov880ht.jpgalobanovski25za.jpgaasacha6pu.jpgaashevchenko3kw.jpg

Plusieurs joueurs ont incarné le talent et l'histoire du Dynamo : Buriak, BloKhine, Rudakov, Rats, Litovchanko, Protassov, Belanov, MiKhaïlitchenko, Shevtchenko¿ mais il y a un parmi ceux-là, dont l'histoire a traversé la rideau de fer, incarnant le « romantisme » de la perestroïka du ballon rond, Sacha Zavarov est en quelque sorte le Gorbatchev de du football soviétique. En 1988, non sans mal, il quitte, le Dynamo et « trahi » le football du marteau et de la faucille pour signer chez l'ennemi capitaliste de la Juventus¿Ou comment passer de la trabi à la fiat ?? Sacha, le platoche des soviets, débarque donc en Europe, et abandonne le dynamo, dernier vestige glorieux d'une Ukraine communiste et « tchernobylisée ».

Aujourd'hui, comme un symbole, le dynamo joue en jaune et bleu, fini le rouge et blanc¿ Et demain, pourquoi pas le orange ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ChiKo Membre 200 messages
Forumeur activiste‚ 30ans
Posté(e)

Trés bon topic ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)

topic on ne peut plus complet .. j'espere qu'il sera alimenté avec d'autres équipes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant