La fessée interdite

Invité zazou74
Invité zazou74 Invités 0 message
Posté(e)

J'émettrais bien une hypothèse sur qui je choisirais pour me défouler.... :sleep:

Mais la personne en question se sentirait un poil agressée... :smile2:

Déjà qu'elle se sens parfois harcelée... :o°

Quoique si elle lit le topic, je l'invite à venir m'aider à extérioriser..... ;):|;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

ericlagaffe Membre 739 messages
Forumeur forcené‚ 51ans
Posté(e)

Tu dis n'importe quoi kinoton, tu dis toi même avoir été élevée avec des fessées, (tout dépend de la fréquence, du sens, de la pertinence de la fessée...) donc tu as eu plus de risque de devenir violente et/ou délinquante ?

euh j'ai mis un "etc", j'ai pas répété ce qu'y a été mis plus haut, on ne parle pas que de violence et de délinquance.

On ne dit nulle part que la fessée est la cause de tout!! Ca dit seulement qu'un enfant qui a été frappé a plus de risques de "tomber" dans ces schémas, et que plus l'enfant a été frappé, plus les risques augmentent!

Ta violence et délinquance induite via la fessée n'est qu'un cliché, c'est faux, la violence intensive et répétitive peuvent amener des dérèglements du comportement, une fessée ou une gifle de temps en temps (justifiée bien sur) ne marquent pas autant sinon, on serait tous plus ou moins délinquant, réfléchis un peu...

Comme le dis un intervenant, après la fessée, l'Europe n'a qu'à faire une loi contre la frustration, comme cela, il sera enfin interdit d'interdire comme le voulaient certains étourdis sous les volutes de Hashish, les enfants souffrent de frustrations quand tu te permet de leur dire "non", je ne sais pas si tu le sais mais les souffrances psychiques ou "brimades" sont aussi interdite par les lois internationales pour les enfants, la souffrance psychique vaut bien la souffrance physique, non ?

Du coup kinoton, les enfants "rois" ne risqueront pas de sombrer dans la violence ou la délinquence, hein kinoton ?

Je ne sais pas non plus quelle alternative tu peux donner aux mères divorcées ou séparées qui travaillent, elles n'ont souvent pas le temps de s'occuper tranquilement de leur(s) enfant(s) qui sont souvent livrés à eux même, pas la possibilité d'attendre des semaines, alors ? Ce sont des maltraitantes comme le dit ta copine nochaga ? Ou peut-être ont elles une excuse que n'ont pas les autres qui leur permet d'être dénoncées au 119 par nochaga?

Tu dis des inepties, cela voudrait dire

-1) Que la fessée est sacrément forte pour en rester marqué à vie

le geste de frapper, sans qu'il y aie particulièrement de force, peut marquer non?

Tu rigoles ? Tu te rappelle (honnètement) des fessées que tu as reçu ?

Pour qu'un coup marque, il faut une force ou une répétition très importante, ou bien vivre dans une bulle le restant de ses jours, il y a tellement de difficulté dans la vie qu'un évennement chasse l'autre...

-2) Que l'on apprend rien au cours de l'évolution vers l'âge adulte ...

non, pas du tout. Mais que tu le veuilles ou non, ce qu'on vit enfant nous suit inconsciemment dans notre comportement futur. Et il est très dur de se défaire des sentiments que l'on s'est forgés étant petit.

Ah, maintenant, tu connais l'inconscient et les implications que cela porte sur nos vie, tu sais aussi de manière affirmée que c'est très dur de ne pas être dépendant de notre enfance et ce qui est "forgé étant petit" et donc c'est sur, tu as raison, c'est enfin sur... Je le crois pas...

Tes lectures grossissent de façon coupable l'importance de l'influence à l'âge adulte de fessées occasionnelles, je sais de quoi je parle, et tu dois savoir que je dis vrai.

Bien sur tout dépend (encore une fois) de la pertinence, du sens, de la fréquence de la fessée, c'est comme tout, il y a une limite à ne pas franchir, si la fessée devient bastonade, fréquente ou première réponse des parents, ça devient du n'importe quoi...

Aucun travail scientifique ne peut corroborer tes affirmations parce qu'elles n'ont pas de sens, une personne se définit par plusieurs paramètres, certains familiaux, d'autres environnementaux, parfois génétiques, etc...

Par contre oui des études, peuvent le dires, on peut tout dire des pseudos études, il y en a des farfelues, d'autres plus sérieuses, certaines même marrantes...

moi, ce que je voudrais bien savoir c'est quelle est la différence entre occasionnel et fréquent? je suis sure qu'il y a autant de définitions que de personnes.

Qu'on soit bien clair, je ne dis pas qu'une fessée va rendre l'enfant délinquant/violent ou je ne sais quoi.

Je ne dis pas que 2 ou 3 fessées vont pourrir la vie de tous les gamins.

Je dis seulement que les punitions corporelles ont des effets néfastes (ne serait-ce que d'être frappé par la personne qui est la pour prendre soin de soi!)

Après, que tu remettes en question toutes les études dont je parle, qu'est-ce que tu veux que je te dise. A quoi se fie-t-on alors?

les études, on leur fait dire ce qu'on veut; les psys sont des tarés etc....

J'ai déjà dit que je comprenais le geste mais je ne veux juste pas comprendre qu'on puisse affirmer que frapper un enfant est anodin, c'est tout!

A quoi se fie-t'on alors ? Ben, à sa propre conscience, à l'amour qui lie un enfant et son parent, à l'idée que l'éducation est un chemin difficile, sur le fil du rasoir, que l'erreur est humaine et que les larmes d'un enfant peuvent lui éviter de refaire des erreurs, c'est à tout ça que je me fie, moi.

Je suis assez d'accord avec Cyphilis, preuve que "la valeur n'attend pas le nombre des années" et qu'à 15 ans, on peut avoir plus raison qu'à 25 (drôle de pseudo pour une fille mais...et?...tu doutes que je sois une fille? qu'est-ce que ça vient faire là?...), personne n'est PRO-fessée, la fessée n'est pas un geste anodin, cela fait partie (en dernier ressort) de l'éducation...

donc maintenant tu dis que ce n'est pas anodin??? mais alors pourquoi on débat depuis des pages et des pages! c'est juste ça que je veux qu'on admette!......

Et si ce n'est pas anodin, pourquoi l'envisager comme solution? (même l'ultime)

c'est ça que je n'arrive pas à comprendre!

Je le crois pas, ce n'est pas ton pseudo que je trouve bizarre et je ne doute pas du tout de ta féminité puisque tu es une mère, prendre le nom d'une maladie sexuellement transmissible n'est pas banal pour une fille c'est tout.

Ce n'est pas parce que ce n'est pas anodin que c'est à proscrire, la fessée n'est pas un geste banal ni anodin mais la vertue est de fixer une façon de faire.

Je vais te dire un truc, j'espère que tu le comprendras, j'ai dit à mon fils un nombre incroyable de fois qu'il ne fallait pas traverser une route sans regarder, qu'il fallait toujours regarder à gauche et à droite pour regarder s'il y a une voiture, qu'un accident pouvait être très grave : résultat, il ne regardait pas et heureusement, j'étais là pour l'empêcher de traverser, au bout de deux ans (à peu prés, oui, j'ai été patient, j'ai dit "non" des centaines de fois...), je lui ai mis une gifle après une peur phénoménale suite à la man¿uvre géniale qu'a eu un conducteur qui a sauvé mon fils de l'accident (c'est moi qui ai eu peur, lui, a eu mal, à cause de la gifle), je suis sûrement une brute maltraitante pour vous deux nochaga et kinoton mais je ne regrette pas, maintenant, il regarde plutôt deux fois qu'une (ouuufffffff)...

Pour ce que dit Femzi sur super nanny, je pense que cette "super nanny" possède ce que l'on appelle une autorité naturelle, un charisme, un rayonnement qui fait qu'on lui obei sans broncher sans haussement de ton ni fessée comme (grosso-modo) "le grand frêre" sur TF1, ils arrivent à prendre en charge des cas très lourds d'enfants indisciplinés, insultant, irrespectueux envers leur propre famille sans violence (ni peur contrairement à ce que tu affirmes, message 259, page 26). Je connais des personnes ayant cette autorité "naturelle", qui n'aimerait pas avoir ce don ?

Les enfants obéissent, sans contrainte et sans fessée, ce ne sont pas des extra-térrestres, non des simples personnes.

je ne suis pas du tout d'accord (voir mon autre message plus haut).

Si "super nanny" avait seulement une autorité naturelle, pourquoi les enfants continueraient-ils à obéir à leurs parents une fois super nanny partie?

Tous les éducateurs (qui s'occupent donc de cas "lourds") sont donc des gens avec une autorité naturelle? ils suffit qu'ils parlent et hop?

Tu ne crois pas plutot qu'ils appliquent des méthodes qui marchent avec tels ou tels enfants?

Non, encore une fois, je ne suis pas d'accord avec toi, j'ai connu des éducateurs, sans généraliser (faut faire gaffe à ce qu'on dit...), leur formations à toutes sortes de pédagogie ne les rend pas plus respectable que d'autres et la fessée ou la gifle étaient utilisées couramment, pas excessivement mais utilisées...

Il est vrai que mes souvenirs d'éducateurs et de foyers remonte à prés de 30 ans, ça a pu changer depuis. Ce que je disais sur l'autorité naturelle est du vécu, certains ont le Graal, ce n'est pas du trucage, que tu n'y crois pas ne me dérange pas...

Cela m'a ébahi de voir que tu es pour le co-sleeping alors que toutes les littératures psychoéducatives (que je connaisse) sont contre, comme quoi, tes lectures ne te servent que quand elles vont dans le sens que tu souhaites...

est-ce que j'ai dis clairement que j'étais pour? je ne crois pas; j'ai seulement utilisé cet exemple pour parler de notre instinct. Et que je dise que le sommeil est meilleur, comme je l'ai dit, c'est quelque chose de prouvé.

Et j'ai déjà dit que je n'appliquais pas à la lettre tout ce que je lisais! j'ai un avis sur la question, c'est tout.

Il y a de nombreux avantages au co-sleeping, contrairement à la fessée.

Je t'avoue que le co-sleeping, je m'en fous, tu éduque ta fille comme tu le veux, c'était simplement étrange de voir que tu puisse contredire tes bouquins, toi qui leur voue une confiance folle sur le sujet de la fessée

J'ai aussi remarqué que tu as besoin de te rebeller contre notre culture et l'opinion générale pour "avoir l'impression de prendre tes propres décisions" (message 261, page 27), manque d'assurance ?

tu te mets à jouer au psy ou je reve?....

oui, c'est vrai, j'ai besoin de remettre en question les choses car je pense que c'est comme ça qu'on avance. Je n'ai pas eu une mauvaise enfance, mais j'en garde quand même beaucoup de souffrance, et je souhaite apporter à ma fille ce qui m'a manqué. Et pour ça, je ne veux pas me contenter de faire betement l'inverse de ce que j'ai reçu; je veux faire MA propre éducation.

pour beaucoup de gens, je me prends la tête pour pas grand chose; je pense au contraire que c'est très important.

Au moins, l'avantage de ton idée, c'est que ta fille grande, tu auras réellement du recul sur le "pour ou contre la fessée" puisque tu as vécu une façon mais tu appliques une autre pour ta fille, une fois au bout, tu auras l'expérience, pour ta fille...

J'espère que tu vas prendre de l'assurance assez vite car l'enfant d'un an ne pose pas les mêmes problèmes que plus grand, ne dis-t'on pas : Petit enfant-petits soucis, grand enfants-grand soucis ? Ah, oui, c'est vrai, tu es contre les idées reçues...

je suis tout à fait consciente que les "problèmes" iront en grandissant. Je n'ai pas un manque d'assurance, mes idées sont claires sur ce que je souhaite, après, en pratique, ça se construit jour après jour.

Bravo, tu as compris que l'éducation d'un enfant, c'est plein de plans non réalisés et plein d'improvisations...

Pour Yoan029 et :

"Tiens une question, à propos de mon cas: vu que les fessées ne me faisaient pas arrêter et au contraire à recommencer. Vous aurez fais quoi?"

Je suis d'accord avec Weapon qui dit que les fessées n'étaient pas données à bon escient, ça ne fait que confirmer ce que je dis, les enfants sont tous différents, certains enfants seront rêtifs à la fessée (surtout si elle est donnée pour un oui ou pour un nom)...

Tu crois que j'ai besoin de t'attaquer personnellement (syndrome Caliméro ?) ? Tu crois vraiment que je n'ai que ça à faire ? Tu crois que t'attaquer peut me faire plaisir ? Oui, ben ce que tu crois est faux, je n'aime pas les moralisateurs, sans alternatives réelles, je te le répète, même si je ne crois pas en tes pseudos connaissance, je respecte ton opinion parce qu'elle vise le bonheur de ta fille, que je croye ou pas à la pertinence de tes concepts n'a rien à voir avec l'éducation que tu donnes...

je n'ai pas inventé les phrases que tu m'as écrites... Je n'ai jamais remis en question ce que tu disais parce que tu as tel age, ou parce que tu n'as qu'un enfant, etc...

On n'est pas d'accord. Je dis ce que je pense sur le sujet (on est là pour ça non?), et on a apporté des alternatives (mais bon, personne n'y croit non plus). Tu ne peux pas dire qu'on a fait que critiquer...

RRRhhhooo, les phrases que je t'ai écrites t'ont vexées ? Ce n'était pas volontaire (sauf quand tu dis connaitre mon fils mieux que moi :smile2: ) mais je te conseille de te relire, tu y verras (qui sait ?) de la condescendance, des jugements, bref pas toujours sympa quoi ! Je ne suis pas le seul à te l'avoir dit il me semble...

Je te rappelle que l'échange d'opinions sur ce forum ne veut pas dire "donner des leçons" et je sais très bien ce que je dois faire...

mais en quoi est-ce que je donne des leçons? parce je dis que la fessée a des effets néfastes? parce que je crois qu'il faut écouter et accepter les sentiments de son enfant?...

je dis ce que je pense, comme tout le monde ici!

est-ce que j'ai dit que vous étiez des mauvais parents? non! car je ne le pense pas...

Qu'est ce qui, à tes yeux, n'est pas néfaste pour les enfants ? Tu crois que tes "non" sont bons ? Comme je l'ai expliqué plus haut, la frustration voire le harcellement (éh oui, moi aussi je galvaude maintenant comme vous nochaga et kinoton) sont aussi cruel et peuvent laisser des traces à vie...

Aucun parent "normal" ne se fout des sentiments de son enfant, moi comme d'autres écoutons nos enfants, on ne t'a pas attendu pour ça, redescend de ta hauteur et tu seras peut-être sympa à lire...

Franchement, nochaga, ton dernier message est débile, si tu es fière de toi...

Modifié par ericlagaffe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nochaga Membre 66 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Les agressions physiques son déjà interdit par la loi. Pas les frustrations.

Les frustrations font parti de la vie de tout les jours. Un smicard qui regarde un millionnaire dans "Capital" ressent une frustration.

Il est normal que les enfants ressentent des frustrations.

Puisque les adultes aussi, notre but est d'en faire des adultes heureux est bien dans leur peau.

Donc les frustrations font parti de l'apprentissage de la vie pour devenir un adulte. L'important c'est qu'on leur explique, ils sont capable de comprendre et d'accepter, comme nous.

De quoi les enfants ont-ils besoin?

pour aider les enfants à s'épanouir au mieux, les parents doivent donner aux enfants:

-une éducation affective: les parents doivent répondre aux besoins d'amour et de sécurité des enfants;

-des structures et des orientations, autrement dit fixer et respecter des critères de bon comportement en montrant ce qu'est un mauvais comportement et en donnant le bon exemple aux enfants. Les enfants ont besoin de limites et d'orientations pour leur propre sécurité et pour la maturation de leurs propres valeurs;

-une reconnaissance; les enfants ont besoin d'être vus, entendus et considérés comme des personnes. Les parents doivent manifester leur intérêt pour les expériences vécues au quotidien par leurs enfants, les écouter et essayer de comprendre leurs points de vue;

-une autonomisation, autrement dit renforcer le sentiment de compétence et de contrôle personnel des enfants et de leur capacité à modifier les attitudes et les comportements des autres.

Pour aider leurs enfants à adopter des comportements positifs, les parents peuvent;

-leur apporter une attention positive et régulière à tout âge. A mesure que les enfants grandissent. Cela implique aussi de s'intéresser à leurs relations avec leurs paires et à leurs performances scolaires;

-les aider à comprendre les conséquences potentielles de leurs choix;

-encourager de bons comportements en étant attentifs et élogieux, et ignorer les comportements indésirables mineurs;

-Se comporter comme ils l'attendent de leurs enfants, communiquer avec eux dans le respect et leur montrer comment résoudre les conflits de manière constructive.

Ericlagaffe

Tu as expliqué à ton enfant comment se comporter sur la route.

Tu lui as expliqué les danger.

Mais l'as-tu encourager à suivre le bon comportement?

L'as-tu sécurisé en lui donnant la main?

Apprentissage incomplet, résultat: Acte de maltraitance; la gifle.

ainsi l'enfant obéit par peur de représailles de coups, plutôt que par compréhension du danger et encouragement à suivre le bon comportement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

"la fessée interdite", j'adore ce titre, ça fait très "Indiana Jones".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ericlagaffe Membre 739 messages
Forumeur forcené‚ 51ans
Posté(e)
Les agressions physiques son déjà interdit par la loi. Pas les frustrations.

Les frustrations font parti de la vie de tout les jours. Un smicard qui regarde un millionnaire dans "Capital" ressent une frustration.

Il est normal que les enfants ressentent des frustrations.

Puisque les adultes aussi, notre but est d'en faire des adultes heureux est bien dans leur peau.

Donc les frustrations font parti de l'apprentissage de la vie pour devenir un adulte. L'important c'est qu'on leur explique, ils sont capable de comprendre et d'accepter, comme nous.

De quoi les enfants ont-ils besoin?

pour aider les enfants à s'épanouir au mieux, les parents doivent donner aux enfants:

-une éducation affective: les parents doivent répondre aux besoins d'amour et de sécurité des enfants;

-des structures et des orientations, autrement dit fixer et respecter des critères de bon comportement en montrant ce qu'est un mauvais comportement et en donnant le bon exemple aux enfants. Les enfants ont besoin de limites et d'orientations pour leur propre sécurité et pour la maturation de leurs propres valeurs;

-une reconnaissance; les enfants ont besoin d'être vus, entendus et considérés comme des personnes. Les parents doivent manifester leur intérêt pour les expériences vécues au quotidien par leurs enfants, les écouter et essayer de comprendre leurs points de vue;

-une autonomisation, autrement dit renforcer le sentiment de compétence et de contrôle personnel des enfants et de leur capacité à modifier les attitudes et les comportements des autres.

Pour aider leurs enfants à adopter des comportements positifs, les parents peuvent;

-leur apporter une attention positive et régulière à tout âge. A mesure que les enfants grandissent. Cela implique aussi de s'intéresser à leurs relations avec leurs paires et à leurs performances scolaires;

-les aider à comprendre les conséquences potentielles de leurs choix;

-encourager de bons comportements en étant attentifs et élogieux, et ignorer les comportements indésirables mineurs;

-Se comporter comme ils l'attendent de leurs enfants, communiquer avec eux dans le respect et leur montrer comment résoudre les conflits de manière constructive.

Ericlagaffe

Tu as expliqué à ton enfant comment se comporter sur la route.

Tu lui as expliqué les danger.

Mais l'as-tu encourager à suivre le bon comportement?

L'as-tu sécurisé en lui donnant la main?

Apprentissage incomplet, résultat: Acte de maltraitance; la gifle.

ainsi l'enfant obéit par peur de représailles de coups, plutôt que par compréhension du danger et encouragement à suivre le bon comportement.

Bien sur que je l'ai encouragé à suivre le bon comportement, tu es tellement dans ta bulle que tu ne crois que ton raisonnement idiot qui consiste à croire que les autres ont tort, tu es hautaine et te crois supérieure, crois le, t'es mal...

je ne vois rien dans ton explication qui contredit la fessée hormis pour les intégristes de ton genre, vas caresser ton 119 dans le sens du poil, c'est vraiment ce que j'ai dit, tu es pire que ta copine kinoton...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
Tu dis n'importe quoi kinoton, tu dis toi même avoir été élevée avec des fessées, (tout dépend de la fréquence, du sens, de la pertinence de la fessée...) donc tu as eu plus de risque de devenir violente et/ou délinquante ?

euh j'ai mis un "etc", j'ai pas répété ce qu'y a été mis plus haut, on ne parle pas que de violence et de délinquance.

On ne dit nulle part que la fessée est la cause de tout!! Ca dit seulement qu'un enfant qui a été frappé a plus de risques de "tomber" dans ces schémas, et que plus l'enfant a été frappé, plus les risques augmentent!

Ta violence et délinquance induite via la fessée n'est qu'un cliché, c'est faux, la violence intensive et répétitive peuvent amener des dérèglements du comportement, une fessée ou une gifle de temps en temps (justifiée bien sur) ne marquent pas autant sinon, on serait tous plus ou moins délinquant, réfléchis un peu...

non, toi réfléchis! ce n'est pas faux, ce n'est pas moi qui le dit mais les nombreux scientifiques qui ont fait des études sur le sujet. Ah oui, mais pardon, ces études sont toutes bidons! facile de ne pas y croire quand ça ne va pas dans son sens... Je vais même en remettre une tite couche de ces études tiens! (voir après, on s'y retrouverait plus ici sinon...)

Et je le répète (t'as un souci de compréhension....) On ne parle pas QUE de violence et de délinquance, arrète de rester bloquer sur ça!! Et ça augmente les risques, ok??? Donc ça ne veut pas dire que 1 fessée= délinquant futur :sleep::o°

Comme le dis un intervenant, après la fessée, l'Europe n'a qu'à faire une loi contre la frustration, comme cela, il sera enfin interdit d'interdire comme le voulaient certains étourdis sous les volutes de Hashish, les enfants souffrent de frustrations quand tu te permet de leur dire "non", je ne sais pas si tu le sais mais les souffrances psychiques ou "brimades" sont aussi interdite par les lois internationales pour les enfants, la souffrance psychique vaut bien la souffrance physique, non ?

parce que toi tu ne dis pas n'importe quoi?....

Tout le monde ici est d'accord pour dire que les enfants ont besoin de limites, d'un cadre et donc à partir de là, les frustrations sont obligatoires!...

Donc, contrairement à ce que t'essaie de faire croire avec ton raisonnement bidon, c'est que la frustration est pour le bien de l'enfant; alors que la fessée non (mais ça t'y crois encore, que c'est pour leur bien qu'on les frappe alors....)

Du coup kinoton, les enfants "rois" ne risqueront pas de sombrer dans la violence ou la délinquence, hein kinoton ?

pfff me prends pas pour une conne; on a déjà dit et on est tous les 2 d'accord sur le fait que le "tout laisser faire" est une forme de maltraintance...

Je ne sais pas non plus quelle alternative tu peux donner aux mères divorcées ou séparées qui travaillent, elles n'ont souvent pas le temps de s'occuper tranquilement de leur(s) enfant(s) qui sont souvent livrés à eux même, pas la possibilité d'attendre des semaines, alors ? Ce sont des maltraitantes comme le dit ta copine nochaga ? Ou peut-être ont elles une excuse que n'ont pas les autres qui leur permet d'être dénoncées au 119 par nochaga?

et?... je ne comprends pas trop le truc là; ok, ça doit être très dur pour les mères qui élèvent seules leurs enfants, et alors?... d'après ce que tu dis, parce qu'elles sont seules et ont moins de temps, elles auraient plus le droit de frapper leurs enfants? ;) Leurs enfants, qui premièrement subissent la séparation de leurs parents, méritent plus que d'autres d'être frappés???

Et pour répondre à ta question, je leur conseillerais avant tout de se faire aider au maximum pour se dégager du temps pour leurs enfants. Puis, de ne pas oublier que même si pour elles, c'est dur, ça l'est encore plus pour leurs enfants qui vivent une situation qu'ils n'ont pas choisi; et malgré tout, ça reste des enfants, avec des actes d'enfants....

Tu dis des inepties, cela voudrait dire

-1) Que la fessée est sacrément forte pour en rester marqué à vie

le geste de frapper, sans qu'il y aie particulièrement de force, peut marquer non?

Tu rigoles ? Tu te rappelle (honnètement) des fessées que tu as reçu ?

Pour qu'un coup marque, il faut une force ou une répétition très importante, ou bien vivre dans une bulle le restant de ses jours, il y a tellement de difficulté dans la vie qu'un évennement chasse l'autre...

arf génial cette phrase :D "un évenement en chasse un autre".... ça a l'air si simple la vie comme tu la conçois :|

Et puis, ça permet de faire ce qu'on veut de nos gamins, puisqu'ils oublieront au prochain évenement :bad: (je sais, je fais exprès d'être bête)

Je ne me rappelle pas non les fessées que j'ai prises, je me rappelle certaines gifles étant ado, je me rappelle comment mon père "en prenait un pour taper l'autre" mais non, c'est vrai pas particulièrement les fessées.

Et?... Certains enfants ne se rappellent d'un inceste que très tard dans leur vie!... Pourtant, on est bien d'accord, c'est grave hein? ça devrait marquer, non?....bizarre bizarre....

-2) Que l'on apprend rien au cours de l'évolution vers l'âge adulte ...

non, pas du tout. Mais que tu le veuilles ou non, ce qu'on vit enfant nous suit inconsciemment dans notre comportement futur. Et il est très dur de se défaire des sentiments que l'on s'est forgés étant petit.

Ah, maintenant, tu connais l'inconscient et les implications que cela porte sur nos vie, tu sais aussi de manière affirmée que c'est très dur de ne pas être dépendant de notre enfance et ce qui est "forgé étant petit" et donc c'est sur, tu as raison, c'est enfin sur... Je le crois pas...

tu ne le crois pas? sans rire? Tout être est donc complètement détaché de ce qu'il a pu vivre enfant? ben pourquoi on se prend la tête alors à essayer de rendre nos enfants, des adultes épanouies et heureux, si ça n'a aucun impact?

c'est vrai ça, ils font chiés ces gamins battus, violés, humiliés, à continuer à se pourrir l'existence une fois adulte; il faut savoir passer à autre chose!! Et quand on est adulte, on sait faire ça :|

Tes lectures grossissent de façon coupable l'importance de l'influence à l'âge adulte de fessées occasionnelles, je sais de quoi je parle, et tu dois savoir que je dis vrai.

Bien sur tout dépend (encore une fois) de la pertinence, du sens, de la fréquence de la fessée, c'est comme tout, il y a une limite à ne pas franchir, si la fessée devient bastonade, fréquente ou première réponse des parents, ça devient du n'importe quoi...

Aucun travail scientifique ne peut corroborer tes affirmations parce qu'elles n'ont pas de sens, une personne se définit par plusieurs paramètres, certains familiaux, d'autres environnementaux, parfois génétiques, etc...

Par contre oui des études, peuvent le dires, on peut tout dire des pseudos études, il y en a des farfelues, d'autres plus sérieuses, certaines même marrantes...

moi, ce que je voudrais bien savoir c'est quelle est la différence entre occasionnel et fréquent? je suis sure qu'il y a autant de définitions que de personnes.

Qu'on soit bien clair, je ne dis pas qu'une fessée va rendre l'enfant délinquant/violent ou je ne sais quoi.

Je ne dis pas que 2 ou 3 fessées vont pourrir la vie de tous les gamins.

Je dis seulement que les punitions corporelles ont des effets néfastes (ne serait-ce que d'être frappé par la personne qui est la pour prendre soin de soi!)

Après, que tu remettes en question toutes les études dont je parle, qu'est-ce que tu veux que je te dise. A quoi se fie-t-on alors?

les études, on leur fait dire ce qu'on veut; les psys sont des tarés etc....

J'ai déjà dit que je comprenais le geste mais je ne veux juste pas comprendre qu'on puisse affirmer que frapper un enfant est anodin, c'est tout!

A quoi se fie-t'on alors ? Ben, à sa propre conscience, à l'amour qui lie un enfant et son parent, à l'idée que l'éducation est un chemin difficile, sur le fil du rasoir, que l'erreur est humaine et que les larmes d'un enfant peuvent lui éviter de refaire des erreurs, c'est à tout ça que je me fie, moi.

donc, tous les parents sont des experts, pour peu qu'ils aient un petit peu de conscience, c'est ça?

Les experts en éducation, en psy, en pédiatrie, tous ceux là, ils n'y connaissent rien c'est ça?

Je suis assez d'accord avec Cyphilis, preuve que "la valeur n'attend pas le nombre des années" et qu'à 15 ans, on peut avoir plus raison qu'à 25 (drôle de pseudo pour une fille mais...et?...tu doutes que je sois une fille? qu'est-ce que ça vient faire là?...), personne n'est PRO-fessée, la fessée n'est pas un geste anodin, cela fait partie (en dernier ressort) de l'éducation...

donc maintenant tu dis que ce n'est pas anodin??? mais alors pourquoi on débat depuis des pages et des pages! c'est juste ça que je veux qu'on admette!......

Et si ce n'est pas anodin, pourquoi l'envisager comme solution? (même l'ultime)

c'est ça que je n'arrive pas à comprendre!

Je le crois pas, ce n'est pas ton pseudo que je trouve bizarre et je ne doute pas du tout de ta féminité puisque tu es une mère, prendre le nom d'une maladie sexuellement transmissible n'est pas banal pour une fille c'est tout.

euh...kinoton une MST?!....tu parles de cyphilis non?........

Ce n'est pas parce que ce n'est pas anodin que c'est à proscrire, la fessée n'est pas un geste banal ni anodin mais la vertue est de fixer une façon de faire.

ben si. à partir du moment où ça n'est pas anodin, c'est à proscrire. Surtout quand il y a la preuve qu'on peut faire autrement.

Je vais te dire un truc, j'espère que tu le comprendras, j'ai dit à mon fils un nombre incroyable de fois qu'il ne fallait pas traverser une route sans regarder, qu'il fallait toujours regarder à gauche et à droite pour regarder s'il y a une voiture, qu'un accident pouvait être très grave : résultat, il ne regardait pas et heureusement, j'étais là pour l'empêcher de traverser, au bout de deux ans (à peu prés, oui, j'ai été patient, j'ai dit "non" des centaines de fois...), je lui ai mis une gifle après une peur phénoménale suite à la man¿uvre géniale qu'a eu un conducteur qui a sauvé mon fils de l'accident (c'est moi qui ai eu peur, lui, a eu mal, à cause de la gifle), je suis sûrement une brute maltraitante pour vous deux nochaga et kinoton mais je ne regrette pas, maintenant, il regarde plutôt deux fois qu'une (ouuufffffff)...

non, tu n'es pas une brute maltraitance, ne pense pas à ma place, merci.

Tu es seulement un père qui a eu peur pour son fils, et cette peur t'a fait taper ton enfant.

Je sais très bien que c'est une réaction quasiment réflexe.

Ton geste n'a pas été fait dans un but de faire comprendre le danger, mais de soulager ta peur. Tu dis avoir eu peur, et ton enfant? N'es-tu pas sur que c'est cette peur qui fait qu'il n'a plus recommencer?

Je ne sais même pas d'un enfant de quel age on parle...

Mais bon, quand il est avec toi, il regarde, ok. Il a compris le danger ou il a peur de s'en prendre une si il ne fait pas attention?

Et dernièr point, expliques moi comment tu modères la force de la frappe dans un moment comme ça? non, parce que jusqu'à maintenant tout le monde affirme qu'on ne parle que de riquiqui tapounettes occasionnelles....

Non, parce que, comment tu fais pour doser suffisament pour qu'il s'en souvienne comme leçon, mais pas trop pour pas que ça le marque à vie? et qui plus est, dans une situation comme ça!...

Pour ce que dit Femzi sur super nanny, je pense que cette "super nanny" possède ce que l'on appelle une autorité naturelle, un charisme, un rayonnement qui fait qu'on lui obei sans broncher sans haussement de ton ni fessée comme (grosso-modo) "le grand frêre" sur TF1, ils arrivent à prendre en charge des cas très lourds d'enfants indisciplinés, insultant, irrespectueux envers leur propre famille sans violence (ni peur contrairement à ce que tu affirmes, message 259, page 26). Je connais des personnes ayant cette autorité "naturelle", qui n'aimerait pas avoir ce don ?

Les enfants obéissent, sans contrainte et sans fessée, ce ne sont pas des extra-térrestres, non des simples personnes.

je ne suis pas du tout d'accord (voir mon autre message plus haut).

Si "super nanny" avait seulement une autorité naturelle, pourquoi les enfants continueraient-ils à obéir à leurs parents une fois super nanny partie?

Tous les éducateurs (qui s'occupent donc de cas "lourds") sont donc des gens avec une autorité naturelle? ils suffit qu'ils parlent et hop?

Tu ne crois pas plutot qu'ils appliquent des méthodes qui marchent avec tels ou tels enfants?

Non, encore une fois, je ne suis pas d'accord avec toi, j'ai connu des éducateurs, sans généraliser (faut faire gaffe à ce qu'on dit...), leur formations à toutes sortes de pédagogie ne les rend pas plus respectable que d'autres et la fessée ou la gifle étaient utilisées couramment, pas excessivement mais utilisées...

Il est vrai que mes souvenirs d'éducateurs et de foyers remonte à prés de 30 ans, ça a pu changer depuis. Ce que je disais sur l'autorité naturelle est du vécu, certains ont le Graal, ce n'est pas du trucage, que tu n'y crois pas ne me dérange pas...

je ne dis pas que l'autorité naturelle n'existe pas. Je dis seulement que super nanny applique des méthodes, je ne parle pas de trucage mais de montage, pour nous montrer certains trucs et pas d'autres. Mais en regardant attentivement l'émission, en essayant de prendre du recul sur ce que dit la voix off, on se rend compte de tout ce que j'ai dit plus haut!

tu n'as pas répondu à ma question. pourquoi si elle avait comme seul pouvoir "son autorité naturelle", les enfants continueraient-ils à obéir à leurs parents après? Il suffit qu'elle parle et tous les enfants deviennent des anges à vie??.......

Cela m'a ébahi de voir que tu es pour le co-sleeping alors que toutes les littératures psychoéducatives (que je connaisse) sont contre, comme quoi, tes lectures ne te servent que quand elles vont dans le sens que tu souhaites...

est-ce que j'ai dis clairement que j'étais pour? je ne crois pas; j'ai seulement utilisé cet exemple pour parler de notre instinct. Et que je dise que le sommeil est meilleur, comme je l'ai dit, c'est quelque chose de prouvé.

Et j'ai déjà dit que je n'appliquais pas à la lettre tout ce que je lisais! j'ai un avis sur la question, c'est tout.

Il y a de nombreux avantages au co-sleeping, contrairement à la fessée.

Je t'avoue que le co-sleeping, je m'en fous, tu éduque ta fille comme tu le veux, c'était simplement étrange de voir que tu puisse contredire tes bouquins, toi qui leur voue une confiance folle sur le sujet de la fessée

alors de une, je ne pratique pas le co-sleeping.

de deux, sache que dans la plupart des bouquins que je lis, le co-sleeping est plutot conseillé.

donc, ça revient au même, comme tu dis "je contredis mes bouquins" (mais pas dans le sens que tu pensais). Et alors? Il faut encore que je répète que je ne suis pas les bouquins comme des recettes de cuisine? Je me fais une opinion, c'est tout.

Je ne voue pas une confiance folle sur le sujet de la fessée; je sais juste admettre ce qui est logique en mettant de coté mes apriori sur le sujet (je n'ai pas toujours été anti-fessée!)

J'ai aussi remarqué que tu as besoin de te rebeller contre notre culture et l'opinion générale pour "avoir l'impression de prendre tes propres décisions" (message 261, page 27), manque d'assurance ?

tu te mets à jouer au psy ou je reve?....

oui, c'est vrai, j'ai besoin de remettre en question les choses car je pense que c'est comme ça qu'on avance. Je n'ai pas eu une mauvaise enfance, mais j'en garde quand même beaucoup de souffrance, et je souhaite apporter à ma fille ce qui m'a manqué. Et pour ça, je ne veux pas me contenter de faire betement l'inverse de ce que j'ai reçu; je veux faire MA propre éducation.

pour beaucoup de gens, je me prends la tête pour pas grand chose; je pense au contraire que c'est très important.

Au moins, l'avantage de ton idée, c'est que ta fille grande, tu auras réellement du recul sur le "pour ou contre la fessée" puisque tu as vécu une façon mais tu appliques une autre pour ta fille, une fois au bout, tu auras l'expérience, pour ta fille...

ben non. Car il n'y a pas que la fessée que je vais changer, et ma fille n'est pas moi.

J'espère que tu vas prendre de l'assurance assez vite car l'enfant d'un an ne pose pas les mêmes problèmes que plus grand, ne dis-t'on pas : Petit enfant-petits soucis, grand enfants-grand soucis ? Ah, oui, c'est vrai, tu es contre les idées reçues...

je suis tout à fait consciente que les "problèmes" iront en grandissant. Je n'ai pas un manque d'assurance, mes idées sont claires sur ce que je souhaite, après, en pratique, ça se construit jour après jour.

Bravo, tu as compris que l'éducation d'un enfant, c'est plein de plans non réalisés et plein d'improvisations...

et alors? t'en doutais?

Pour Yoan029 et :

"Tiens une question, à propos de mon cas: vu que les fessées ne me faisaient pas arrêter et au contraire à recommencer. Vous aurez fais quoi?"

Je suis d'accord avec Weapon qui dit que les fessées n'étaient pas données à bon escient, ça ne fait que confirmer ce que je dis, les enfants sont tous différents, certains enfants seront rêtifs à la fessée (surtout si elle est donnée pour un oui ou pour un nom)...

Tu crois que j'ai besoin de t'attaquer personnellement (syndrome Caliméro ?) ? Tu crois vraiment que je n'ai que ça à faire ? Tu crois que t'attaquer peut me faire plaisir ? Oui, ben ce que tu crois est faux, je n'aime pas les moralisateurs, sans alternatives réelles, je te le répète, même si je ne crois pas en tes pseudos connaissance, je respecte ton opinion parce qu'elle vise le bonheur de ta fille, que je croye ou pas à la pertinence de tes concepts n'a rien à voir avec l'éducation que tu donnes...

je n'ai pas inventé les phrases que tu m'as écrites... Je n'ai jamais remis en question ce que tu disais parce que tu as tel age, ou parce que tu n'as qu'un enfant, etc...

On n'est pas d'accord. Je dis ce que je pense sur le sujet (on est là pour ça non?), et on a apporté des alternatives (mais bon, personne n'y croit non plus). Tu ne peux pas dire qu'on a fait que critiquer...

RRRhhhooo, les phrases que je t'ai écrites t'ont vexées ? Ce n'était pas volontaire (sauf quand tu dis connaitre mon fils mieux que moi ;) ) mais je te conseille de te relire, tu y verras (qui sait ?) de la condescendance, des jugements, bref pas toujours sympa quoi ! Je ne suis pas le seul à te l'avoir dit il me semble...

alors, pour la énième fois, JE N'AI JAMAIS DIT QUE JE CONNAISSAIS TON FILS MIEUX QUE TOI, t'es resté bloqué!!!

et après, concernant ce que je dis et comment je le dis; franchement, je pourrais prendre n'importe quel ton, tu le prendrais mal. Pourquoi? parce que je dis que les fessées ont un effet néfaste sur les enfants, donc tu le prends comme un jugement de l'éducation que tu donnes à ton enfant (et ptet bien même celle que tu as reçu aussi?) parce que tu donnes des fessées. Donc l'information (qui ne va pas dans ton sens!) te dérange...

Plutot que d'user ton énergie à nous insulter ou nous descendre avec des attaques personnelles (si si, j'y tiens), essaies de mettre un peu ta fierté de côté, et regarde toutes les informations que l'on a sur le sujet! Ca ne fera pas de toi un mauvais père mais plutot un homme intelligent qui saura dépasser ses préjugés.

Je te rappelle que l'échange d'opinions sur ce forum ne veut pas dire "donner des leçons" et je sais très bien ce que je dois faire...

mais en quoi est-ce que je donne des leçons? parce je dis que la fessée a des effets néfastes? parce que je crois qu'il faut écouter et accepter les sentiments de son enfant?...

je dis ce que je pense, comme tout le monde ici!

est-ce que j'ai dit que vous étiez des mauvais parents? non! car je ne le pense pas...

Qu'est ce qui, à tes yeux, n'est pas néfaste pour les enfants ? Tu crois que tes "non" sont bons ? oui!Comme je l'ai expliqué plus haut, la frustration voire le harcellement (éh oui, moi aussi je galvaude maintenant comme vous nochaga et kinoton) sont aussi cruel et peuvent laisser des traces à vie...

Aucun parent "normal" ne se fout des sentiments de son enfant, moi comme d'autres écoutons nos enfants, on ne t'a pas attendu pour ça, redescend de ta hauteur et tu seras peut-être sympa à lire...

Franchement, nochaga, ton dernier message est débile, si tu es fière de toi...

non, ce n'est pas débile. Les enfants restent le seul "groupe" que l'on a le droit de frapper :smile2:

donc voici la suite des études (et autres infos) faites sur le sujet:

une enquête SOFRES faite en janvier 1999 pour « éduquer sans frapper », montre que seulement 12,5 % des personnes interrogées ayant des enfants ne leur donnent jamais de coups, alors que 33 % en donnent rarement, et que 54,5 % en donnent plus souvent.

On entend couramment dire que la délinquance serait en rapport avec l'éducation post-soixante-huitarde qui fait des enfants trop « gâtés », le divorce des parents ou leurs problèmes financiers. Or, Sakuta, au Japon, étudiant en 1994 des délinquants de 14 à 16 ans, découvre que 70 % d'entre eux vivaient avec leurs deux parents et 90 % dans des familles financièrement stables. Mais 30,3 % étaient considérés comme « élevés sévèrement » et seulement 17,3 % comme « gâtés » .

Brenner découvre que les adeptes des punitions corporelles déplorent chez leurs enfants des problèmes de comportement qui sont de 20 % plus élevés que chez les parents qui ne les utilisent pas . Dans un groupe de 52 mères, interrogées sur leurs façons d'agir et celles de leurs enfants, les problèmes de comportement des enfants apparaissent significativement en relation avec les cris et les coups utilisés comme méthode de discipline .

Murray Straus va alors prouver, chez 933 mères d'enfants de 2 à 14 ans, que plus les punitions corporelles sont utilisées et plus les enfants s'engagent dans des conduites et des actes impulsifs. Chez 807 mères d'enfants de 6 à 9 ans, il note que plus elles utilisent la fessée pour corriger des conduites anti-sociales telles que mensonges, agressivité et vols, plus ces conduites sont élevées. Quand les parents n'utilisent plus les punitions corporelles et les remplacent par d'autres modes de discipline, les conduites anti-sociales diminuent .

Alors qu'Edfeldt démontre en Suède comment avoir reçu des fessées augmente la probabilité d'avoir une dépression . Et que Mc Cord aux USA décèle que plus les enfants reçoivent de punitions corporelles, plus ils sont égoïstes et moins ils ont de considération pour les autres .

Les parents les plus irritables, déprimés, fatigués et stressés sont apparus comme les plus grands utilisateurs de punitions corporelles : l'enfant est donc puni en fonction de ce dont souffre ses parents et non pas en fonction de ce qu'il fait ou ne fait pas. L'utilisation des châtiments corporels est d'ailleurs en relation avec un faible degré de chaleur parentale et d'attachement parent-enfant .

Mille mères du Minesotta ayant utilisé des punitions corporelles au cours des 6 mois précédents sont interrogées rétrospectivement sur cette pratique : 54 % reconnaissent que, dans la moitié des cas, la fessée n'avait pas été la bonne chose à faire. Dans un autre groupe de parents interviewés, 85 % de ceux qui utilisaient la fessée étaient prêts à l'abandonner si on leur apprenait de meilleures alternatives. Ils reconnaissaient que les fessées n'avaient d'efficacité qu'à très court terme et ne modifiait pas le comportement de l'enfant à plus long terme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Achille Talon
Invité Achille Talon Invités 0 message
Posté(e)

Certains devraient apprendre à faire des citations avec les balises

plutôt que de tout reprendre en bloc en changeant les couleurs, c'est franchement illisible par endroit :smile2:

Ce n'est pourtant pas compliqué d'alterner les balises :

[/quote ]

(en supprimant les espaces avant le crochet final)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
snoopybebelle Membre 322 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

ça dépend a ki? Encore une loi inutile et inappliquable , li existe deja des lois en France sur la violance parentale appliquons les . La justice devrait plutot s'occuper de ces parents violants qui enferme leurs propre enfant dans des pieces pendant 7 ans sans scolarité. Ce n ka partir du deuxizme enfant que la dass s' en apercoit Bravo!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

Certains devraient apprendre à faire des citations avec les balises

plutôt que de tout reprendre en bloc en changeant les couleurs, c'est franchement illisible par endroit :smile2:

Ce n'est pourtant pas compliqué d'alterner les balises :

[/quote ]

(en supprimant les espaces avant le crochet final)

désolée, c'est vrai, j'ai cette facheuse habitude, je ne me rends pas compte que ça peut être illisible

j'ferai un effort ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Achille Talon
Invité Achille Talon Invités 0 message
Posté(e)

Tu as deux balises [/quote ] qui se suivent (deux fin de quote), corriges en une et ça va marcher tout seul :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zazou74
Invité zazou74 Invités 0 message
Posté(e)

Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.... :|:| :D

J'avais le temps ce week end, alors je me suis dit, pourquoi pas???

J'ai donc expliqué à mes enfants (4 et 2,5 ans) qu'il ne fallait pas ouvrir le frigo pour se servir...

Je leur ai dit qu'ils étaient trop petits, je les ai fait participer à la préparation du repas, ....

Bref, j'ai pris le temps.

Et ben, c'est pas faux, ma fille (4 ans) n'ouvre plus le frigo!!! Merci

Par contre, mon fils a commencé par faire un caprice, (je l'ai mis dans sa chambre, 15 minutes)

puis la seconde fois, il a boudé, (j'en ai profité pour passer 15 minutes avec la grande)

à la troisième, il s'est vengé sur le placard, (re dans la chambre, après l'avoir aidé à ranger)

à la quatrième, il est allé aux toilettes dérouler le rouleau, (encore dans sa chambre)

à la cinquième c'est la salle de bain qui lui a servi d'exutoire, (il a épongé, puis chambre)

à la sixième, sa chambre est devenue un champ de bataille, (du coup, il se débrouille, je n'ai pas rangé)

à la septième, il m'en a collé une!!!! Et il a compris le fameux "action/réaction".... ;)

Et oui, je lui ai mis une fessée ;):sleep::o°

Et bien, je peux dire qu'aujourd'hui, mon ptit "diable" ne s'est pas approché du frigo..... :smile2:

Tout ça pour dire que mon fils vous remercie, il n'a pris qu'une fessée en 2 jours!!!

Et pour ce qui est des autres bétises qu'il avait imaginé, il n'a pas eu le temps de toutes les faire (à coup de "chambre" pendant 15 minutes, ça raccourcit vachement le week end...) :bad:

Note pour Kinoton, j'ai lu O. Maurel, et j'adhère pas il a trop tendance à mélanger la fessée occasionnelle (ou tape sur les doigts) et la "vraie" maltraitance (bastonnade).

Et son avis sur les trautamismes conséquents (pour la fessée : atteinte du coccyx, nerf sciatique, organes sexuels ; pour la gifle : tympan perforé, traumatismes occulaires ; pour la "tape sur les doigts" : déformations,...) est une déformation de la réalité (du moins en France). J'ai demandé à un ami médecin, il m'a rappelé un truc qui s'appelle l'extrapolation.... Exemple : sur 5 voitures testées, 2 ont une direction défaillante, soit 40 %... Par contre la même étude menée sur 500 000 véhicules n'en donne pas forcément 200 000 de défaillantes...)

Voilà,voili, voilou, merci quand même mais je reste contre une interdiction légale de la fessée....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.... :| :D :bad:

J'avais le temps ce week end, alors je me suis dit, pourquoi pas???

J'ai donc expliqué à mes enfants (4 et 2,5 ans) qu'il ne fallait pas ouvrir le frigo pour se servir...

Je leur ai dit qu'ils étaient trop petits, je les ai fait participer à la préparation du repas, ....

Bref, j'ai pris le temps.

Et ben, c'est pas faux, ma fille (4 ans) n'ouvre plus le frigo!!! Merci

Par contre, mon fils a commencé par faire un caprice, (je l'ai mis dans sa chambre, 15 minutes)

puis la seconde fois, il a boudé, (j'en ai profité pour passer 15 minutes avec la grande)

à la troisième, il s'est vengé sur le placard, (re dans la chambre, après l'avoir aidé à ranger)

à la quatrième, il est allé aux toilettes dérouler le rouleau, (encore dans sa chambre)

à la cinquième c'est la salle de bain qui lui a servi d'exutoire, (il a épongé, puis chambre)

à la sixième, sa chambre est devenue un champ de bataille, (du coup, il se débrouille, je n'ai pas rangé)

à la septième, il m'en a collé une!!!! Et il a compris le fameux "action/réaction".... :|

Et oui, je lui ai mis une fessée ;):sleep::o°

Et bien, je peux dire qu'aujourd'hui, mon ptit "diable" ne s'est pas approché du frigo..... :smile2:

Tout ça pour dire que mon fils vous remercie, il n'a pris qu'une fessée en 2 jours!!!

Et pour ce qui est des autres bétises qu'il avait imaginé, il n'a pas eu le temps de toutes les faire (à coup de "chambre" pendant 15 minutes, ça raccourcit vachement le week end...) :o°

salut zazou,

je suis contente que tu aies essayé :hu:

Pour ce qui est du comportement de ton fils, c'est normal qu'il ne réagisse pas pareil que sa soeur, il a 2,5 ans, il doit être en pleine période d'opposition!

Il a besoin de se "rebeller" pour s'affirmer, pour passer du "statut" de bébé à celui d'enfant.

C'est une phase visiblement assez dure à passer car l'enfant cherche les limites constamment et s'oppose à tout, mais quasiment tous les enfants passent par là :D (et ça ne dure pas éternellement)

Evidemment, ça doit être encore plus dur à gérer quand on a un 2eme enfant à gérer et surtout qu'on est seule ;)

D'après ce que tu décris, le fait d'être confronté à une interdiction met ton fils très en colère. (c'est ça que tu veux dire quand tu parles de caprice? il a fait une crise de colère?)

Il exprime sa frustration par 1000 et 1 façons (tape, colère, met le bordel partout, boude etc)

Si tu veux des conseils, j'en ai quelque uns, envoie moi un MP :D (on va pas faire un HS ici...)

Note pour Kinoton, j'ai lu O. Maurel, et j'adhère pas il a trop tendance à mélanger la fessée occasionnelle (ou tape sur les doigts) et la "vraie" maltraitance (bastonnade).

Et son avis sur les trautamismes conséquents (pour la fessée : atteinte du coccyx, nerf sciatique, organes sexuels ; pour la gifle : tympan perforé, traumatismes occulaires ; pour la "tape sur les doigts" : déformations,...) est une déformation de la réalité (du moins en France). J'ai demandé à un ami médecin, il m'a rappelé un truc qui s'appelle l'extrapolation.... Exemple : sur 5 voitures testées, 2 ont une direction défaillante, soit 40 %... Par contre la même étude menée sur 500 000 véhicules n'en donne pas forcément 200 000 de défaillantes...)

Voilà,voili, voilou, merci quand même mais je reste contre une interdiction légale de la fessée....

je comprends ce que tu dis, c'est un point de vue.

Moi, perso, je n'ai pas vue les choses de la même façon.

Et pour les traumatismes, je n'ai pas le souvenir qu'il cite des chiffres, si? (ça fait un moment que je l'ai lu)

Il me semble (mais je trompe peut-être) qu'il ne fait que mentionner les possibles conséquences (auxquelles on ne pensent pas automatiquement, contrairement aux bébés secoués où là, on est au courant, et on y pense), non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lou pétchété Membre 2 486 messages
Pélardon des Cévennes A.O.C‚ 40ans
Posté(e)

36 pages!!! 36 pages :smile2: Franchement autant certains débats sont interressants et enrichissant, autant celui-ci devient barbant. Depuis 36 pages c'est toujours la même chose, personne ne sera jamais d'accord!!! Il n'y a aucune évolution ni pour les uns ni pour les autres. Le plus intelligents dans cette histoire ne serait pas d'essayer d'imposer ses idées aux autres mais il reviendrait à admettre qu'on ne pense pas tous pareil et qu'il faut accepter la façon de voir d'autrui. Donc faites preuve d'intelligence et faites comme moi, on ne pense pas pareil, le débat est devenu stérile alors passez à autre chose.

Ou sinon c'est féssée pour tout le monde ;):sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nochaga Membre 66 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
Bien sur que je l'ai encouragé à suivre le bon comportement, tu es tellement dans ta bulle que tu ne crois que ton raisonnement idiot qui consiste à croire que les autres ont tort, tu es hautaine et te crois supérieure, crois le, t'es mal...

je ne vois rien dans ton explication qui contredit la fessée hormis pour les intégristes de ton genre, vas caresser ton 119 dans le sens du poil, c'est vraiment ce que j'ai dit, tu es pire que ta copine kinoton...

Toujours aussi insultant?

Tu me fatigue, je n'es fait que citer le fascicule du conseil de l'Europe, "lever la main contre la fessée".

C'est eux que tu insultes, j'ai la preuve que tu m'attaque personnellement sans tenir compte des information que nous mettons sur ce forum (c'était dans les lien).

Mais je m'en fou, tu te ridiculises par ton manque d'argument. Tu ne fais qu'agresser tous ceux qui ne vont pas dans ton sens.

Qu'as-tu apporter comme information sérieuse pour défendre le droit à la fessée? On attend toujours.

"-encourager de bons comportements en étant attentifs et élogieux" c'est...

"je suis content que tu es compris ce que je t'ai expliqué."" Tu es merveilleux. "Continus comme ça, c'est bien."

Dans tout les cas l'enfant encouragé poursuis le bon comportement, ton enfant n'est pas autrement qu'un autre.

Mais peut-être que nous n'avons pas la même définition de "encourager".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nochaga Membre 66 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.... :|:| :D

J'avais le temps ce week end, alors je me suis dit, pourquoi pas???

J'ai donc expliqué à mes enfants (4 et 2,5 ans) qu'il ne fallait pas ouvrir le frigo pour se servir...

Je leur ai dit qu'ils étaient trop petits, je les ai fait participer à la préparation du repas, ....

Bref, j'ai pris le temps.

Et ben, c'est pas faux, ma fille (4 ans) n'ouvre plus le frigo!!! Merci

Par contre, mon fils a commencé par faire un caprice, (je l'ai mis dans sa chambre, 15 minutes)

puis la seconde fois, il a boudé, (j'en ai profité pour passer 15 minutes avec la grande)

à la troisième, il s'est vengé sur le placard, (re dans la chambre, après l'avoir aidé à ranger)

à la quatrième, il est allé aux toilettes dérouler le rouleau, (encore dans sa chambre)

à la cinquième c'est la salle de bain qui lui a servi d'exutoire, (il a épongé, puis chambre)

à la sixième, sa chambre est devenue un champ de bataille, (du coup, il se débrouille, je n'ai pas rangé)

à la septième, il m'en a collé une!!!! Et il a compris le fameux "action/réaction".... ;)

Et oui, je lui ai mis une fessée ;):sleep::o°

Et bien, je peux dire qu'aujourd'hui, mon ptit "diable" ne s'est pas approché du frigo..... :smile2:

Tout ça pour dire que mon fils vous remercie, il n'a pris qu'une fessée en 2 jours!!!

Et pour ce qui est des autres bétises qu'il avait imaginé, il n'a pas eu le temps de toutes les faire (à coup de "chambre" pendant 15 minutes, ça raccourcit vachement le week end...) :bad:

Note pour Kinoton, j'ai lu O. Maurel, et j'adhère pas il a trop tendance à mélanger la fessée occasionnelle (ou tape sur les doigts) et la "vraie" maltraitance (bastonnade).

Et son avis sur les trautamismes conséquents (pour la fessée : atteinte du coccyx, nerf sciatique, organes sexuels ; pour la gifle : tympan perforé, traumatismes occulaires ; pour la "tape sur les doigts" : déformations,...) est une déformation de la réalité (du moins en France). J'ai demandé à un ami médecin, il m'a rappelé un truc qui s'appelle l'extrapolation.... Exemple : sur 5 voitures testées, 2 ont une direction défaillante, soit 40 %... Par contre la même étude menée sur 500 000 véhicules n'en donne pas forcément 200 000 de défaillantes...)

Voilà,voili, voilou, merci quand même mais je reste contre une interdiction légale de la fessée....

Je suis heureuse de voir que tu veux essayer de faire autrement qu'en donnant la fessée.

Mais l'as-tu fait avec plein de bonne volonté ou pour nous prouver que nous avons tore.

Car nous n'avons jamais dit qu'il fallait remplacer la fessée par 15mn dans la chambre. (quel horreur!!!)

Nous avons dit qu'il fallait être à l'écoute des sentiments de nos enfants.

Ton garçon à fait un "caprice" parce qu'il a ressenti un frustration.

Dans un cas pareil (j'ai une fille de deux ans aussi), je la prend dans mes bras et je la console en lui disant que je la comprend et en lui expliquant pourquoi je ne céderais pas. Puis je la distrais avec autre chose pour dédramatiser la situation et l'aider à tourner la page. Il arrive que nous renouvelons la scène une seconde fois, mais nous ne cédons toujours pas et elle voit que c'est peine perdu, alors elle arrête d'essayer.

Par contre, tu as raison de faire réparer les bêtises. Mais dans ce cas la punition est inutile et néfaste puisque tu réactives sa colère.

Il est possible aussi qu'en voyant que tu passais du temps avec sa soeur, ton fils a manifesté sa présence en faisant des bêtises. Et donc c'était pour lui un moyen de te dire "occupe toi de moi aussi".

Dans ce cas il fallait prendre du temps pour lui aussi.

bon courage pour continuer dans le bon sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

l'origine de la fessée, c'est pas lors de l'accouchement qu'elle est apparue

accouchement3_1963.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nochaga Membre 66 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

on fait plus comme ça, maintenant on pose délicatement le bébé sur le ventre de la maman.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant