Aller au contenu

Blasphème en Italie : Ils ont dit que Dieu n'existait pas.

Le blasphème   86 membres ont voté

  1. 1. Pensez-vous qu'on ai le droit de penser que Dieu n'existe pas ?

    • Oui
      78
    • Non
      5
    • Ne se pronnonce pas
      3
  2. 2. Pensez-vous qu'on ai le droit de dire que Dieu n'existe pas ?

    • Oui
      73
    • Non
      8
    • Ne se prononce pas
      5
  3. 3. Pensez-vous qu'on ai le droit d'afficher à la vue du public des props niant l'existence de Dieu ?

    • Oui
      64
    • Non
      13
    • Ne se prononce pas
      9
  4. 4. Que pensez-vous du fait que l'Eglise censure les affichages niant l'existence de Dieu tout en affichant que Dieu existe ?

    • C'est innacceptable, la liberté d'expression devrait être la même pour tous
      66
    • C'est normal, ça choque les croyants de nier l'existence de Dieu, il faut donc censurer les athées et pas les croyants
      11
    • Ne se prononce pas
      9

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Messages recommandés

Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 102ans
Posté(e)
Mais non!

Tu ne peux pas leur reprocher de croire ce en quoi ils croient! Si ils croient qu'il faut mélanger le temporel et le spirituel, si ils croient qu'être logique avec eux-mêmes cela suffit, si c'est leur croyance, tu peux pas leur reprocher!

Bien sûr que si je peux leur reprocher leur croyances.

On ne peut pas reprocher à quelqu'un d'être né blanc ou d'être né noir, mais on peut lui reprocher d'adérer à certaines idées ou à certaines croyances.

Il ne faut pas confondre ce qu'ils sont, et les idées auxquelles ils ont choisis d'adérer.

  • Ceux qui croient aux sacrifices humains, on peut leur reprocher
  • Ceux qui croient qu'il faut renverser l'Etat colombien en se plaquant dans la jungle et en prenant des otages, on peut le leur reprocher
  • Ceux qui croient que les juifs sont un peuple déicide, on peut le leur reprocher
  • Ceux qui croient qu'il faudrait retourner à la monarchie, on peut le leur reprocher
  • Ceux qui croient qu'on devrait mélanger spirituel et temporel, on peut le leur reprocher.

Toute croyance est criticable et donc "reprochable".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
tsionebreicruoc Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 34ans
Posté(e)

Désolé mais je persiste.

J'assume totalement qu'on peut s'opposer aux gens pour ce qu'ils croient, et ce par tous les moyens que l'on trouve justifiés pour le faire. Mais, et donc là ce sera peut-être personnel, jamais je ne leur reprocherai ce qu'ils sont.

Je critiquerai ce qu'ils sont, je m'opposerai, mais jamais je leur reprocherai ce qu'ils sont, cela reviens à les juger sans connaître leur parcours, sans savoir pourquoi ils sont comme ça, sans savoir si ils avaient les moyens d'être autrement.

De plus, à priori, si ils sont comme ça, c'est qu'ils devaient l'être, sinon ils ne le seraient pas. N'est-ce pas ce que pourrait nous apprendre l'Histoire? Que ce qui est arrivé devait arrivé? Pourquoi? Parceque sinon ça serait pas arrivé. Parcequ'un faisceau de causes a entraîné irrémédiablement des conséquences. Si c'est en effet le cas, ce que j'ai tendance à penser, alors à priori nous sommes tous pris dans ce mouvement, alors au nom de quoi pourrait-on leur reprocher d'être juste dans cet endroit du mouvement dans lequel ils sont pris?

Cela reviendrait à reprocher à la réalité d'être la réalité.

Une fois de plus, on peut ne pas aimer la réalité et chercher à la changer, mais on ne peut pas reprocher à la réalité d'être ce qu'elle est.

De toutes manières, outre cela, outre le fait de savoir si on a le choix d'être ce que l'on est ou pas, une fois de plus, on ne sait pas quelles causes les a amenés à être comme ils sont et quelles étaient leur marge de choix si toutefois il y a vraiment choix. Alors au nom de cela je ne vois pas en quoi on peut les juger et leur reprocher d'être ce qu'ils sont.

Quand je dis d'être ce qu'ils sont ça s'applique de manière très subjectives à tous ceux que telle ou telle personne n'aime pas.

Modifié par tsionebreicruoc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 102ans
Posté(e)
Désolé mais je persiste.

J'assume totalement qu'on peut s'opposer aux gens pour ce qu'ils croient, et ce par tous les moyens que l'on trouve justifiés pour le faire. Mais, et donc là ce sera peut-être personnel, jamais je ne leur reprocherai ce qu'ils sont.

Tu confonds "ce qu'ils croient" avec "ce qu'ils sont". étre communiste, c'est pas sa nature, mais ce qu'on a choisi de penser. Même chose pour "être libéral", "être fasciste", "être démocrate", "être chrétien", "être honnête", "être nazi".

Je vais te poser une question simple : peut-on reprocher à quelqu'un d'être un néo-nazi ?

Oui ? Non ?

Cela reviendrait à reprocher à la réalité d'être la réalité.
Non, ça revient à dire que l'autre à fait de mauvais choix. N'est-il pas responsable de ses choix ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tsionebreicruoc Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 34ans
Posté(e)

Ouais, notre échange sur le néo-nazisme n'était qu'un prémice à celui-là.

Ecoute je crois que mon post précédent répond à ta question et à toutes tes remarques.

Donc pour être clair, selon ce que je pense, Non, on ne peut pas lui reprocher d'être néo-nazi. J'ai argumenté dans mon post précédent pourquoi je pensais comme ça. Et cela répond par la même occasion à ta dernière question, j'ai dit comment je voyais les choses.

Pour résumer j'ai tendance à penser que l'on est pas vraiment responsable de ses choix, que l'on est pris dans un faisceau de conséquence, que notre matière, aussi dense et complexe puisse-t-elle être dans son fonctionnement, est pris dans ce faisceau de conséquence dans ce mouvement.

Mais, cela, c'est ce que j'ai tendance à penser, je ne peux pas l'affirmer, donc au minimum, ce que je dis, c'est que comme on ne sait pas le parcours de quelqu'un, d'où il est parti et ce qu'il a traversé, et comme on ne sait quelles marges de choix la vie lui laissé, en admettant qu'il y ait possibilité du choix, comme on ne sait pas tout ça, on ne peut pas venir les juger et leur reprocher ce qu'ils sont, c'est mon point de vue.

Une fois de plus, que le choses soient claires, si je pense qu'on ne peut pas leur reprocher ce qu'ils sont, je pense qu'on peut mettre tous les moyens que l'on trouve justifiés en oeuvre pour s'opposer à eux lorsque l'on se pense légitime à s'opposer, et tout cela est réciproque, et c'est ainsi que s'organisent des rapports de force.

Bon, je sais pas, peut-être tu restes pas d'accord, mais c'est quelque chose que je défends assez fermemement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bitz Membre 476 messages
Forumeur survitaminé‚ 26ans
Posté(e)

Je comprends le principe de ce que tu exposes tsionebreicruoc , mais dans ce cas là , tout est excusable.

Par exemple : un assassin , quand il est né , ne l'était pas , ce qui fait qu'il en est devenu un sont tous les événements qu'il a vécu , et qui ont fait qu'un jour il en ai venu a tuer.

On peut donc considérer que ce n'est pas lui le fautif , mais son parcours et tout ce qui a fait qu'il est devenu ce qu'il est.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tsionebreicruoc Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 34ans
Posté(e)

Bien sûr, je considère les choses comme ça. J'essaie de comprendre comment il en est arrivé là et par rapport à comment je vois les choses je ne lui reproche pas.

Par contre, je condamnerai l'acte qu'il a fait et considèrerait que je dois remettre sa liberté en question en décidant de son sort en lui applicant des mesures visant à le faire réfléchir sur ce qu'il a fait et visant à faire en sorte qu'il ait appris une leçon et qu'il en ressorte meilleur quand je lui rendrais sa liberté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Riverback Membre 2 401 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

totalement inutile ce sondage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 102ans
Posté(e)
Je comprends le principe de ce que tu exposes tsionebreicruoc , mais dans ce cas là , tout est excusable.

Par exemple : un assassin , quand il est né , ne l'était pas , ce qui fait qu'il en est devenu un sont tous les événements qu'il a vécu , et qui ont fait qu'un jour il en ai venu a tuer.

On peut donc considérer que ce n'est pas lui le fautif , mais son parcours et tout ce qui a fait qu'il est devenu ce qu'il est.

Je suis d'accord, cela ramène à la problématique de la liberté qui a déjà été traitée dans d'autres sujets :

Cela étant dit, qu'est ce que la responsabilité ?

Il s'agit d'un concept abstrait, pragmatique, basé lui-même sur les concepts de volonté, de choix, eux même étant des abstraction du fonctionnement complexe de notre cerveau.

Pourquoi cette notion de responsabilité a été fondée ? C'est pour que les gens puissent vivre en société, pour savoir ce qu'on peut reprocher à qui. C'est donc là le véritable fondement de la notion de responsabilité.

Ce n'est qu'après qu'on a voulu donner trouver à la notion de responsabilité un fondement plus théorique, moins "terre-à-terre" et qu'on s'est basé sur le libre choix.

Je pense donc que la notion de responsabilité n'a pas besoin de justification abstraite.

Je ne pense pas que la notion de responsabilité doive dépendre du caractère déterministe ou non de l'Univers.

Par conséquent, le fait qu'un nazi soit devenu nazi par certaines causes ne devrait pas réduire sa responsabilité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tsionebreicruoc Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 34ans
Posté(e)

Je limite la notion de responsabilité au fait que j'identifie bien que quelqu'un a fait quelque chose que je considère comme mal, j'identifie qu'il est l'auteur de l'acte, je limite sa responsabilité à ceci.

Je ne lui reproche pas ce qu'il a fait, je me contente de condamner son acte et je prends des mesures à son encontre.

Une fois de plus, lui reprocher, serait reprocher à la réalité d'être la réalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 102ans
Posté(e)
Je limite la notion de responsabilité au fait que j'identifie bien que quelqu'un a fait quelque chose que je considère comme mal, j'identifie qu'il est l'auteur de l'acte, je limite sa responsabilité à ceci.

Je ne lui reproche pas ce qu'il a fait, je me contente de condamner son acte et je prends des mesures à son encontre.

Et dans ces actes, est-ce que tu comptes l'adhésion à une idéologie ?
Une fois de plus, lui reprocher, serait reprocher à la réalité d'être la réalité.

Tu n'as pas justifié cette affirmation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tsionebreicruoc Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 34ans
Posté(e)
Et dans ces actes, est-ce que tu comptes l'adhésion à une idéologie ?

Ma réponse est la même j'identifie que l'auteur est porteur d'un idéologie et je limite sa responsabilité au fait qu'il la porte, je l'identifie comme porteur, c'est tout. Je condamne cette idéologie, je m'y oppose par différents moyens, mais je ne vais lui inculquer une responsabilité de choix, et donc je ne vais lui reprocher. Par ailleurs je ne vois pas où se situe l'intérêt de vouloir à ce qu'il y ait eu choix ou pas. Il le porte ça suffit et je le condamne pour cela.

Tu n'as pas justifié cette affirmation.

Cette affirmation fait suite à ces quelques lignes que j'avais déjà écrites:

De plus, à priori, si ils sont comme ça, c'est qu'ils devaient l'être, sinon ils ne le seraient pas. N'est-ce pas ce que pourrait nous apprendre l'Histoire? Que ce qui est arrivé devait arrivé? Pourquoi? Parceque sinon ça serait pas arrivé. Parcequ'un faisceau de causes a entraîné irrémédiablement des conséquences. Si c'est en effet le cas, ce que j'ai tendance à penser, alors à priori nous sommes tous pris dans ce mouvement, alors au nom de quoi pourrait-on leur reprocher d'être juste dans cet endroit du mouvement dans lequel ils sont pris?

Je ne peux pas plus le justifier, mais, je l'ai déjà dit, je suis conscient je ne peux en faire que mon point de vue, je n'ai pas les moyens dans l'absolu de justifier ce point de vue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
torp444 Membre 56 messages
Forumeur en herbe‚ 24ans
Posté(e)

Ceci montre que le détachement de l'église et de l'état n'est pas encore totalement fait et que certain fondement de la DDHC ne sont pas respecter tels que la liberté d'expression,de pensée ainsi que la liberté de choix d'avoir une religion ou non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tricephale Membre 1 650 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)
C'est trop facile d'affirmer que si l'on ne peut ,pas prouver que quelque chose n'existe pas alors il peut exister. A partir d'une telle affirmation on peut affirmer.

C'est le principe même de ce qui n'existe pas que de ne pas pouvoir en nier l'existence.

A ce titre, le monde peut-être rempli de chimère et autre balivernes csans que l'on puisse contredire. C'est la dictature de l'esprit.

J'affirme que Dieu n'existe pas car il n'y a rien dans ce qui régit l'Univerzs qui montre une quelconque existence d'un être supérieure.

Nous n'avons qu'une connaissance embryonnaire de la physique, à nous d'étendre notre champs de connaissance mais arrêtons de penser "Dieu".

Dieu n'existe que parce que l'Homme l'a inventé, point barre.

donc il existe ... :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bills Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Si c'est dire que DIEU n'existe pas comme certains hâtés, n'ont pas vraiment tord après qu'on raconte n'importe quoi ! D'ailleurs ce dieu d'Allah ne m'intéresse pas du tout ? D'ailleurs ce nom Allah est en langue Arabe ce qui signifie simplement dieu ? Le quel dieu sans la moindre des doutes ce dieu du DIABLE c'est leur propre dieu qui cherche de tout détruire de ce qui est constructive c'est un dieu de captivité a l'esclavage, a la haine, a la guerre , aux mépris, sans de reconnaissance du bien etc.¿. C'est affreux ? Je peux vous le prouver par des textes du Coran que c'est ignoble et inhumains et même cruelle ! C'est un faux dieu inventé par des hommes comme les romains et les grecs ont eux plusieurs dieux ! Dont la BIBLE est le plus ancien livre du monde : La BIBLE c'est des plusieurs récits sur des papiers papyrus et qu'est décris en hébreux, en arméniens, en latin du temps des romains, et en grec, certainement pas en langue arabe ?

Le coran a été inventé pour les non Juifs et les non chrétiens dont le Coran est contre la BIBLE et reconnaît JESUS CHRIST comme prophète ! De façon hypocrite pour séduire et de faire croire que ce Mohamed est un prophète ? Absurde comme raisonnement ! Heureusement que nous ne sommes pas des imbéciles ?

Il est quasiment impossible d'écrire toute l'histoire au dernier moment ! Il a fallu attendre que la Bible sorte pour faire le Coran et dont il est prouvé que presque tous les contextes du Coran est réellement la copie de la BIBLE et est même transformé et déformé de la manière inhumaines : il est certains après tout que ce Mohamed n'est certainement pas du tout un prophète de JESUS CHRIST mais surement du DIABLE !

Le Coran est un livre blasphématoire et la BIBLE c'est un livre d'AMOUR. Conclusion que tous ce qui sont immoral sont permise par le Coran et la moralité est interdit par Allah tandis que LA BIBLE tous les écritures sont d'ordre de moralité et que l'immoralité est interdit par JESUS CHRIST !

Voilà la VRAIE VERITE.

veuillez bien vouloir m'excusez pour les fautes d'orthographes. merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Hayach
Invité Hayach Invités 0 message
Posté(e)

L'Islam ne débute pas avec l'arrivée de Mohamed Bills, mais bien avant. Comme le judaïsme ne débute d'ailleurs pas avec l'arrivée de Mosheh Rabbenou.

Si un juif appelle un musulman "ismaélite", ce n'est pas pour rien, donc reprends la B.ible, ancien et nouveau testament, évite de mêler les écrits saints avant jésus christ à tes affabulations, reprends la B.ible à sa source, et reviens ensuite nous parler R.eligion...

Tu veux critiquer le coran c'est ton problème, "la mise à jour" qu'il nous propose ne m'enchante guère non plus, mais tes références hébraïques... :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×