L'Island à gauche


PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Islande : nouveau gouvernement de centre-gauche

A l'issue d'une semaine tumultueuse marquée par la chute de la coalition de centre-droit, le nouveau gouvernement islandais emmené pour la première fois par une femme a été investi.

633893.jpg

Le nouveau gouvernement islandais (Sipa)

Le nouveau gouvernement islandais de centre-gauche emmené par la sociale-démocrate Johanna Sigurdardottir a été officiellement investi dimanche 1er février par le président Olafur Ragnar Grimsson, à l'issue d'une semaine tumultueuse marquée par la chute de la coalition de centre-droit sur fond de crise.

Johanna Sigurdardottir a affirmé que l'une de ses premières actions serait de "changer la direction de la banque centrale" de l'île nordique. Le gouverneur de la Banque d'Islande, l'ancien Premier ministre David Oddsson, est détesté par un grand nombre de ses concitoyens qui accusent les autorités d'avoir provoqué la faillite du pays en ne soutenant pas les banques en difficultés et la monnaie.

Première femme qui dirige un gouvernement

Johanna Sigurdardottier, une ancienne hôtesse de l'air et syndicaliste âgée de 66 ans, était ministre des Affaires sociales dans le gouvernement sortant. Elle est la première femme à diriger un gouvernement en Islande et son équipe est la première à respecter le principe de la parité. Le nouveau Premier ministre est également le premier dirigeant islandais affichant ouvertement son homosexualité. Son gouvernement s'appuie sur une coalition réunissant l'Alliance sociale-démocrate et le parti Gauche-Verts. Il ne devrait rester en fonctions que quelques mois, des élections anticipées, promises par la précédente équipe, étant fixées au 25 avril.

Virage économique à gauche

Signe important, le dirigeant du parti Gauche-Verts, Steingrimur Sigfusson, est le nouveau ministre islandais des Finances, ce qui laisse présager un virage économique à gauche, après des années de politique conservatrice. "Aujourd'hui, le laissez-faire économique quitte l'Islande, qui est gravement blessé par les années passées à appliquer cette politique", a-t-il affirmé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

L’Island, dégoutée de la gestion libérale de sa richesse, décide d’un gros virement de bord. Bon c’est presque normal, on répond aux sirènes du marché lorsque celui-ci est porteur, mais là où ils ont déliré, c’est de confondre finances publiques et casino.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

Financer les banques sauve le système, mais un système qui bénéficiera d'autant plus aux plus riches que non contente de grossir leur profit de la création monétaire, les banques les grossiront également des recettes publiques.

Les recettes publiques, et la création monétaire, doivent financer le secter public et des investissement publics, et non les dividendes d'actionnaires des banques ; le secteur bancaire doit être nationalisé et l'Etat doit détenir le monopole de la création monétaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Oué !

On dirait du Pierre-Joseph Proudhon...

Mise en place d'une Banque du peuple en 1849.

Nous ne sommes qu'en 2009 après tout...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant