29.01 : Les propositions du salariat


carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

On entend souvent dire que les partisans et participants des grèves ne savent que s'opposer et ne font pas de proposition pour sortir de la crise.

Ce topic a pour objet de recenser et discuter les revendications des forumeurs qui feront grève demain.

***

Je commence.

La politique menée par le gouvernement pour sortir de la crise consiste à creuser le déficit public pour financer des aides publiques aux entreprises privées afin de maintenir les taux de profit menacés directement par la crise financière ou indirectement par la chute de la production qui a suivi.

Elle consiste donc à faire payer à terme à tous (les contribuables) les dividendes versés aujourd'hui aux actionnaires.

Cette politique est contestable en ce que les recettes publiques doivent en priorité servir à financer le service public et non les entreprises privées.

Cette politique est contestable en ce qu'elle creuse le déficit public.

Cette politique est contestable en ce qu'elle consiste à modifier la répartition des revenus après impôt au profit de la rémunération de la propriété du capital, et donc aux dépens de la rémunération du travail.

Cette politique actuelle s'ajoute à la poursuite de la "politique de réformes", c'est-à-dire, notamment, la suppression des services publics ou leur remplacement par des délégations à des entreprises privées financées sur fonds publics.

Toutes ces mesures poursuivent les mêmes objectifs :

- réduire la part des salaires dans la répartition des richesses nationale au profit de la rémunération de la propriété.

- réduire la sphère du secteur public au profit de celle du marché

- détourner l'impôt de son rôle redistributif, au profit des plus fortunés.

C'est enfin cette politique qui a produit la crise.

C'est la réduction de la part des salaires qui pousse les moins fortunés à recourir au crédit, puis qui les rend insolvables.

C'est la hausse des revenus des plus riches qui alimente les bulles et mène aux crises

C'est le développement du marché aux dépens de l'Etat qui rend l'économie chaotique et incontrôlable

La résorption de la crise supposerait une politique autre :

- renationalisation des grandes entreprises

- monopole public du crédit

- indexation des salaires horaires et pensions sur les prix et la productivité

- gratuité intégrale de la santé et de l'instruction

- imposition progressive des revenus de la propriété, abolition des prélévements libératoires, suppression de la TVA

- investissement publics dans la santé, l'instruction, développement des transports publics sur la totalité du territoire, renouvellement du parc immobilier, substitution intégrale des énergies renouvelables aux énergies fossiles.

- abolition immédiate du chômage par embauche et formation professionnelle dans le secteur public aux fins susmentionnées

- suppression de toutes les aides publiques aux entreprises privées, à l'enseignement privé et suppression des exonérations de cotisations patronales, résorption progressive de toutes les délégations de service public à des entreprises privées.

- suppression des entraves au droit de grève et développement de l'inspection du travail

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Je suis ultra partisan de la guillotine fiscale. Puisque le capitalisme ne peut se réguler seul, le but étant d'amasser le plus de pognon possible, l'état doit imposer les hauts revenus. Personne ne devrait gagner trop, c'est immoral.

Mais vu que les salaires des financiers ne sont pas soumis au risque, ils s'en branlent, car nous payons.

Alors phase deux, les bonus et autres accointances doivent êtres soumises au facteur risque. Tu perds du fric ? tu payes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant