L'immigration vu de ma gauche.


PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Notes sur la « question des immigrés »

Notes pour Mezioud

Tout est faux dans la « question des immigrés », exactement comme dans toute question ouvertement posée dans la société actuelle ; et pour les mêmes motifs : l'économie ¿ c'est-à-dire l'illusion pseudo-économique ¿ l'a apportée, et le spectacle l'a traitée.

On ne discute que de sottises. Faut-il garder ou éliminer les immigrés ? (Naturellement, le véritable immigré n'est pas l'habitant permanent d'origine étrangère, mais celui qui est perçu et se perçoit comme différent et destiné à le rester. Beaucoup d'immigrés ou leurs enfants ont la nationalité française ; beaucoup de Polonais ou d'Espagnols se sont finalement perdus dans la masse d'une population française qui était autre. Comme les déchets de l'industrie atomique ou le pétrole dans l'Océan ¿ et là on définit moins vite et moins « scientifiquement » les seuils d'intolérance ¿ les immigrés, produits de la même gestion du capitalisme moderne, resteront pour des siècles, des millénaires, toujours. Ils resteront parce qu'il était beaucoup plus facile d'éliminer les Juifs d'Allemagne au temps d'Hitler que les maghrébins, et autres, d'ici à présent : car il n'existe en France ni un parti nazi ni le mythe d'une race autochtone !

Faut-il donc les assimiler ou « respecter les diversités culturelles » ? Inepte faux choix. Nous ne pouvons plus assimiler personne : ni la jeunesse, ni les travailleurs français, ni même les provinciaux ou vieilles minorités ethniques (Corses, Bretons, etc.) car Paris, ville détruite, a perdu son rôle historique qui était de faire des Français. Qu'est-ce qu'un centralisme sans capitale ? Le camp de concentration n'a créé aucun Allemand parmi les Européens déportés. La diffusion du spectacle concentré ne peut uniformiser que des spectateurs.

On se gargarise, en langage simplement publicitaire, de la riche expression de « diversités culturelles ». Quelles cultures ? Il n'y en a plus. Ni chrétienne ni musulmane ; ni socialiste ni scientiste. Ne parlez pas des absents. Il n'y a plus, à regarder un seul instant la vérité et l'évidence, que la dégradation spectaculaire-mondiale (américaine) de toute culture.

Ce n'est surtout pas en votant que l'on s'assimile. Démonstration historique que le vote n'est rien, même pour les Français, qui sont électeurs et ne sont plus rien (1 parti = 1 autre parti ; un engagement électoral = son contraire ;

et plus récemment un programme ¿ dont tous savent bien qu'il ne sera pas tenu ¿ a d'ailleurs enfin cessé d'être décevant, depuis qu'il n'envisage jamais plus aucun problème important. Qui a voté sur la disparition

du pain ?).

On avouait récemment ce chiffre révélateur (et sans doute manipulé en baisse) : 25 % des « citoyens » de la tranche d'âge 18-25 ans ne sont pas inscrits sur les listes électorales, par simple dégoût. Les abstentionnistes sont d'autres, qui s'y ajoutent.

Certains mettent en avant le critère de « parler français ». Risible. Les Français actuels le parlent-ils ? Est-ce du français que parlent les analphabètes d'aujourd'hui, ou Fabius (« Bonjour les dégâts ! ») ou Françoise Castro (« éa t'habite ou ça t'effleure ? »), ou B.-H. Lévy ? Ne va-t-on pas clairement, même s'il n'y avait aucun immigré, vers la perte de tout langage articulé et de tout raisonnement ? Quelles chansons écoute la jeunesse présente ?

Quelles sectes infiniment plus ridicules que l'islam ou le catholicisme ont conquis facilement une emprise sur une certaine fraction des idiots instruits contemporains (Moon, etc.) ? Sans faire mention des autistes ou débiles profonds que de telles sectes ne recrutent pas parce qu'il n'y a pas d'intérêt économique dans l'exploitation de ce bétail : on le laisse donc en charge aux pouvoirs publics.

Nous nous sommes faits américains. Il est normal que nous trouvions ici tous les misérables problèmes des USA, de la drogue à la Mafia, du fast-food à la prolifération des ethnies. Par exemple, l'Italie et l'Espagne, américanisées en surface et même à une assez grande profondeur, ne sont pas mélangées ethniquement.

En ce sens, elles restent plus largement européennes (comme l'AIgérie est nord-africaine). Nous avons ici les ennuis de l'Amérique sans en avoir la force. Il n'est pas sûr que le melting-pot américain fonctionne encore longtemps (par exemple avec les Chicanos qui ont une autre langue). Mais il est tout à fait sûr qu'il ne peut pas un moment fonctionner ici. Parce que c'est aux USA qu'est le centre de la fabrication du mode de vie actuel, le c¿ur du spectacle qui étend ses pulsations jusqu'à Moscou ou à Pékin ; et qui en tout cas ne peut laisser aucune indépendance à ses sous-traitants locaux (la compréhension de ceci montre malheureusement un assujettissement beaucoup moins superficiel que celui que voudraient détruire ou modérer les critiques habituels de « l'impérialisme »).

Ici, nous ne sommes plus rien : des colonisés qui n'ont pas su se révolter, les béni-oui-oui de l'aliénation spectaculaire. Quelle prétention, envisageant la proliférante présence des immigrés de toutes couleurs, retrouvons-nous tout à coup en France, comme si l'on nous volait quelque chose qui serait encore à nous ? Et quoi donc ? Que croyons-nous, ou plutôt que faisons-nous encore semblant de croire ? C'est une fierté pour leurs rares jours de fête, quand les purs esclaves s'indignent que des métèques menacent leur indépendance !

Le risque d'apartheid ? Il est bien réel. II est plus qu'un risque, il est une fatalité déjà là (avec sa logique des ghettos, des affrontements raciaux, et un jour des bains de sang). Une société qui se décompose entièrement est évidemment moins apte à accueillir sans trop de heurts une grande quantité d'immigrés que pouvait l'être une société cohérente et relativement heureuse. On a déjà fait observer en 1973 cette frappante adéquation entre l'évolution de la technique et l'évolution des mentalités : « L'environnement, qui est reconstruit toujours plus hâtivement pour le contrôle répressif et le profit, en même temps devient plus fragile et incite davantage au vandalisme. Le capitalisme à son stade spectaculaire rebâtit tout en toc et produit des incendiaires. Ainsi son décor devient partout inflammable comme un collège de France. »

Avec la présence des immigrés (qui a déjà servi à certains syndicalistes susceptibles de dénoncer comme « guerres de religions » certaines grèves ouvrières qu'ils n'avaient pu contrôler), on peut être assurés que les pouvoirs existants vont favoriser le développement en grandeur réelle des petites expériences d'affrontements que nous avons vu mises en scène à travers des « terroristes » réels ou faux, ou des supporters d'équipes de football rivales (pas seulement des supporters anglais).

Mais on comprend bien pourquoi tous les responsables politiques (y compris les leaders du Front national) s'emploient à minimiser la gravité du « problème immigré ». Tout ce qu'ils veulent tous conserver leur interdit de regarder un seul problème en face, et dans son véritable contexte. Les uns feignent de croire que ce n'est qu'une affaire de « bonne volonté anti-raciste » à imposer, et les autres qu'il s'agit de faire reconnaître les droits modérés d'une « juste xénophobie ».

Et tous collaborent pour considérer cette question comme si elle était la plus brûlante, presque la seule, parmi tous les effrayants problèmes qu'une société ne surmontera pas. Le ghetto du nouvel apartheid spectaculaire (pas la version locale, folklorique, d'Afrique du Sud), il est déjà là, dans la France actuelle : l'immense majorité de la population y est enfermée et abrutie ; et tout se serait passé de même s'il n'y avait pas eu un seul immigré. Qui a décidé de construire Sarcelles et les Minguettes, de détruire Paris ou Lyon ? On ne peut certes pas dire qu'aucun immigré n'a participé à cet infâme travail. Mais ils n'ont fait qu'exécuter strictement les ordres qu'on leur donnait : c'est le malheur habituel du salariat.

Combien y a-t-il d'étrangers de fait en France ? (Et pas seulement par le statut juridique, la couleur, le faciès.) Il est évident qu'il y en a tellement qu'il faudrait plutôt se demander : combien reste-t-il de Français et où sont-ils ? (Et qu'est-ce qui caractérise maintenant un Français ?) Comment resterait-il, bientôt, de Français ? On sait que la natalité baisse. N'est-ce pas normal ? Les Français ne peuvent plus supporter leurs enfants. Ils les envoient à l'école dès trois ans, et au moins jusqu'à seize, pour apprendre l'analphabétisme. Et avant qu'ils aient trois ans, de plus en plus nombreux sont ceux qui les trouvent « insupportables » et les frappent plus ou moins violemment. Les enfants sont encore aimés en Espagne, en Italie, en Algérie, chez les Gitans.

Pas souvent en France à présent. Ni le logement ni la ville ne sont plus faits pour les enfants (d'où la cynique publicité des urbanistes gouvernementaux sur le thème « ouvrir la ville aux enfants »). D'autre part, la contraception est répandue, l'avortement est libre. Presque tous les enfants, aujourd'hui, en France, ont été voulus. Mais non librement ! L'électeur-consommateur ne sait pas ce qu'il veut. Il « choisit » quelque chose qu'il n'aime pas. Sa structure mentale n'a plus cette cohérence de se souvenir qu'il a voulu quelque chose, quand il se retrouve déçu par l'expérience de cette chose même.

Dans le spectacle, une société de classes a voulu, très systématiquement, éliminer l'histoire. Et maintenant on prétend regretter ce seul résultat particulier de la présence de tant d'immigrés, parce que la France « disparaît » ainsi ? Comique. Elle disparaît pour bien d'autres causes et, plus ou moins rapidement, sur presque tous les terrains.

Les immigrés ont le plus beau droit pour vivre en France. Ils sont les représentants de la dépossession ; et la dépossession est chez elle en France, tant elle y est majoritaire. et presque universelle. Les immigrés ont perdu leur culture et leurs pays, très notoirement, sans pouvoir en trouver d'autres. Et les Français sont dans le même cas, et à peine plus secrètement.

Avec l'égalisation de toute la planète dans la misère d'un environnement nouveau et d'une intelligence purement mensongère de tout, les Français. qui ont accepté cela sans beaucoup de révolte (sauf en 1968) sont malvenus à dire qu'ils ne se sentent plus chez eux à cause des immigrés ! Ils ont tout lieu de ne plus se sentir chez eux, c'est très vrai. C'est parce qu'il n'y a plus personne d'autre, dans cet horrible nouveau monde de l'aliénation, que des immigrés.

Il vivra des gens sur la surface de la terre, et ici même, quand la France aura disparu. Le mélange ethnique qui dominera est imprévisible, comme leurs cultures, leurs langues mêmes. On peut affirmer que la question centrale, profondément qualitative, sera celle-ci : ces peuples futurs auront-ils dominé, par une pratique émancipée, la technique présente, qui est globalement celle du simulacre et de la dépossession ? Ou, au contraire, seront-ils dominés par elle d'une manière encore plus hiérarchique et esclavagiste qu'aujourd'hui ? Il faut envisager le pire, et combattre pour le meilleur. La France est assurément regrettable. Mais les regrets sont vains.

Guy Debord 1985

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Stéph_ou Membre 2 593 messages
Agitateur de bonne humeur‚ 27ans
Posté(e)

Euh là... ^^ j'ai pas lut mais tu devait avoir devait avoir de sacrée idée a défendre en le tapant ton post ^^ (pov' bete)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
imperatricedumonde Membre 8 284 messages
Je suis gentille, donnez moi des bonbons !‚
Posté(e)
Euh là... ^^ j'ai pas lut mais tu devait avoir devait avoir de sacrée idée a défendre en le tapant ton post ^^ (pov' bete)
(...)

Guy Debord 1985

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NYGMen Membre 17 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Non mais je comprend pas. On peut être contre l'immigration sans être raciste. Je m'excuse mais l'immigration sans contrôle, on doit la stopper.

Si on compare nos voisins par exemple: L'Allemagne, l'Italie, l'Espagne. L'Espagne ne reconnaît pas le double nationalité et la nationalité italienne comme Allemande s'acquiert par le sang.

Vous direz on ne peut prouver que quelqu'un est Allemand à 100% je te l'accord.

Donc, comme je disais, dans les pays que je viens de nommer, le fait de naître dans le pays ne change rien. Donc, tu n'aura pas d'aide et une panoplie d'avantages. De plus, le fait de naître en France donne la possibilité à la mère d'avoir sa nationalité. Ensuite, la famille au complet va venir en France.

Contrairement à des pays comme le Canada où je viens, les immigrants français sont presque tous pauvres. Donc, ils sont un fardeau pour la société. On a pas à payer pour eux.

On leur a pas demander de venir, ils sont venu par eux-mêmes.

voilà le problème. Jusqu'au année 1980, nous avons fait venir de la main d'oeuvre qui a été bénéfique à la croissance du pays. Et ces gens se sont pour la plus part bien intégrés.

Maintenant, on a plus de place. Ya juste en France où tu débarques comme immigrants et parce que tu as des enfants on te donne un logement, un visa d'1 ans, des allocations, un système de santé.

On a plus d'argent pour nous. Donc arrêtons d'accueillir tous ceux qui sont dans la misère.

En plus de ça, si ter immigrant illégaux, ta intérêts à voler et commettre des crimes au pire tu sera expulser parce que ter en état d'illégalité.

Immigration = fait baisser les salaires

Immigration = augmentation de la délinquance 80% de la population carcérale origine étrangère

Immigration = coûte très cher à l'état

Immigration = Trop c'est trop.

La Suisse est un pays qui compte seulement 67% de nationaux dans son pays. Par contre, elle a sût mettre devant une politique où les nationaux ont priorités ce qui est normal.

Les Gauchistes vous pensez que l'état a des ressources illimités ce qui n'est pas le cas. C'est beau ce que Besancenôt dit mais c ridicule et non réalisable.

Même chose pour ceux qui disent on devrait monter les salaires pour augmenter le pouvoir d'achat. Bravo, on va augmenter le salaire des travailleurs et aussi augmenter le nombre de chômeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)
Non mais je comprend pas. On peut être contre l'immigration sans être raciste. Je m'excuse mais l'immigration sans contrôle, on doit la stopper.

Effectivement c'est compliqué. On peut être pour une immigration contrôlée sans être raciste. L'immigration sans contrôle est un autre sujet très intéressant qui vient de faire l'objet d'une étude par l'UNESCO, pas forcément négative selon les conditions.

Si on compare nos voisins par exemple: L'Allemagne, l'Italie, l'Espagne. L'Espagne ne reconnaît pas le double nationalité et la nationalité italienne comme Allemande s'acquiert par le sang.

Faux. Pour l'Italie tu peux acquérir la nationalité en travaillant pour l'Etat. En Allemagne, depuis 2000, les enfant né sur ler sol de parents résident depuis 8 ans ont la nationalité. Quand à l'Espagne, elle à régularisé des milliers de résidents.

Donc, comme je disais, dans les pays que je viens de nommer, le fait de naître dans le pays ne change rien. Donc, tu n'aura pas d'aide et une panoplie d'avantages. De plus, le fait de naître en France donne la possibilité à la mère d'avoir sa nationalité. Ensuite, la famille au complet va venir en France.

Ben comme je le disais, tu racontes pas mal de conneries

Contrairement à des pays comme le Canada où je viens, les immigrants français sont presque tous pauvres. Donc, ils sont un fardeau pour la société. On a pas à payer pour eux.

Ca va faire plaisir à mon oncle qui vivait au Canada...

On leur a pas demander de venir, ils sont venu par eux-mêmes.

En ce qui concerne la France, on a fait venir des bateaux entiers d'immigrants après le seconde guerre. Le Canada procède comme les USA, par quotas. Qui dit quotat dit volonté politique d'immigration non ?

voilà le problème. Jusqu'au année 1980, nous avons fait venir de la main d'oeuvre qui a été bénéfique à la croissance du pays. Et ces gens se sont pour la plus part bien intégrés.

Oui, immigration et économie vont de paire. Surtout avec l'intégration. Ce qui amène à la conclusion suivante, les pauvres sont rejeté socialement.

Maintenant, on a plus de place. Ya juste en France où tu débarques comme immigrants et parce que tu as des enfants on te donne un logement, un visa d'1 ans, des allocations, un système de santé.

Ha bon ? Moi qui croyait que les gens risquaient leurs vie sur des esquifs pour finir dans un charter...

On a plus d'argent pour nous. Donc arrêtons d'accueillir tous ceux qui sont dans la misère.

Tu as raison, regardons les crever dans la misère en nous bâfrant.

En plus de ça, si ter immigrant illégaux, ta intérêts à voler et commettre des crimes au pire tu sera expulser parce que ter en état d'illégalité.

Immigration = fait baisser les salaires

Immigration = augmentation de la délinquance 80% de la population carcérale origine étrangère

Immigration = coûte très cher à l'état

Immigration = Trop c'est trop.

La Suisse est un pays qui compte seulement 67% de nationaux dans son pays. Par contre, elle a sût mettre devant une politique où les nationaux ont priorités ce qui est normal.

Les Gauchistes vous pensez que l'état a des ressources illimités ce qui n'est pas le cas. C'est beau ce que Besancenôt dit mais c ridicule et non réalisable.

Même chose pour ceux qui disent on devrait monter les salaires pour augmenter le pouvoir d'achat. Bravo, on va augmenter le salaire des travailleurs et aussi augmenter le nombre de chômeurs.

Bon, t'as rien lu. Hors sujet total, t'es à côté de la plaque mon gars. Le texte ne parle pas de ça du tout, mais dès que tu vois immigration, t'as une réaction viscérale de rejet.

Donc prends la peine de lire ce texte et de le comprendre s'il te plaît.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NYGMen Membre 17 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Voilà

." Dans le cadre de l'union européenne, on constate ainsi que l'Allemagne, le Danemark, la Grèce, l'Italie et le Luxembourg ne connaissent l'attribution de leur nationalité Jus sanguinis et ne recourent au jus soli que lorsque tout autre rattachement fait défaut (apatridie des parents, parents inconnus, parents qui ne transmettent pas à l'enfant leur nationalité)."

Les Pays Bas, la Belgique, l'Espagne et le Portugal attribuent leur nationalité non seulement à l'enfant nés de leur nationaux, mais aussi, selon les modalités diverses, à l'enfant qui est né sur leur territoire d'un parent qui y est lui même né

Pour ce qui est de dire que les immigrants français sont pauvres c'est une erreur de ma part je voulais dire étrangers. J'aime bien que des immigrants français viennent au Québec.

J'avais bien raison.

Au Canada on leur dit de venir mais pas en France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
a2line Membre 985 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Effectivement c'est compliqué. On peut être pour une immigration contrôlée sans être raciste. L'immigration sans contrôle est un autre sujet très intéressant qui vient de faire l'objet d'une étude par l'UNESCO, pas forcément négative selon les conditions.

Tout à fait d'accord. On peut décider de ne pas avoir trop d'enfants, pour des raisons économiques. ça ne veut pas dire qu'on n'aime pas les enfants...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
Maintenant, on a plus de place. Ya juste en France où tu débarques comme immigrants et parce que tu as des enfants on te donne un logement, un visa d'1 ans, des allocations, un système de santé.

C'est n'importe quoi. On voit clairement que tu parle de ce que tu ne connait pas. En claire tu ment.

Tout les immigré ne sont pas accepté en France. A partir de là quoi d'autre a dire sur tes inepties?

Immigration = fait baisser les salaires

Immigration = augmentation de la délinquance 80% de la population carcérale origine étrangère

Immigration = coûte très cher à l'état

Immigration = Trop c'est trop.

............................ C'est d'un pathétique... comment arrive tu a ne pas avoir honte de penser que ce que tu écris (ton résumé basé sur du vent et prouvant ton manque d'idées "trop c'est trop" :smile2: mais qu'est ce que c'est que cette phrase de merde?) équivaux au texte de Guy Debord?

Honnêtement ;) Tu ne te sent pas ridicule en te relisant?

Modifié par AGM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Non mais je comprend pas. On peut être contre l'immigration sans être raciste. Je m'excuse mais l'immigration sans contrôle, on doit la stopper.

Si on compare nos voisins par exemple: L'Allemagne, l'Italie, l'Espagne. L'Espagne ne reconnaît pas le double nationalité et la nationalité italienne comme Allemande s'acquiert par le sang.

Vous direz on ne peut prouver que quelqu'un est Allemand à 100% je te l'accord.

Donc, comme je disais, dans les pays que je viens de nommer, le fait de naître dans le pays ne change rien. Donc, tu n'aura pas d'aide et une panoplie d'avantages. De plus, le fait de naître en France donne la possibilité à la mère d'avoir sa nationalité. Ensuite, la famille au complet va venir en France.

Contrairement à des pays comme le Canada où je viens, les immigrants français sont presque tous pauvres. Donc, ils sont un fardeau pour la société. On a pas à payer pour eux.

On leur a pas demander de venir, ils sont venu par eux-mêmes.

voilà le problème. Jusqu'au année 1980, nous avons fait venir de la main d'oeuvre qui a été bénéfique à la croissance du pays. Et ces gens se sont pour la plus part bien intégrés.

Maintenant, on a plus de place. Ya juste en France où tu débarques comme immigrants et parce que tu as des enfants on te donne un logement, un visa d'1 ans, des allocations, un système de santé.

On a plus d'argent pour nous. Donc arrêtons d'accueillir tous ceux qui sont dans la misère.

En plus de ça, si ter immigrant illégaux, ta intérêts à voler et commettre des crimes au pire tu sera expulser parce que ter en état d'illégalité.

Immigration = fait baisser les salaires

Immigration = augmentation de la délinquance 80% de la population carcérale origine étrangère

Immigration = coûte très cher à l'état

Immigration = Trop c'est trop.

La Suisse est un pays qui compte seulement 67% de nationaux dans son pays. Par contre, elle a sût mettre devant une politique où les nationaux ont priorités ce qui est normal.

Les Gauchistes vous pensez que l'état a des ressources illimités ce qui n'est pas le cas. C'est beau ce que Besancenôt dit mais c ridicule et non réalisable.

Même chose pour ceux qui disent on devrait monter les salaires pour augmenter le pouvoir d'achat. Bravo, on va augmenter le salaire des travailleurs et aussi augmenter le nombre de chômeurs.

Oula! Tu sasi que toute vérité n'est pas bonne à dire? Bienvenue dans mon monde...

-> raciste. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

C'est clair que c'est risible.

La non argumentation de nos défenseurs de la race me laisse perplexe.

Il est clair que ni NYGem, ni Flo, non lu un traitre mot de ce texte tellement les réponses sont à côté du sujet. S'en rendent-ils compte? Je ne crois pas.

Je vais essayer de recentrer le débat. Debord dénonce la question de l'immigration comme une carotte que l'on agite devant un âne. Que la culture française si souvent mise en avant afin de légitimer l'intégration est une farce, dont le dernier acte se nomme droit de vote.

Qu'il n'y a pas d'immigrés, car il n'y a pas de Français. Il n'y a que des esclaves de la société de consommation.

Les politiques, les religieux, manipulent les idiots entre eux pour se disputer ce que le capitalisme leur laisse en pâture, les restes non marchands de l'humanité, nos âmes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Il est clair que ni NYGem, ni Flo, non lu un traitre mot de ce texte tellement les réponses sont à côté du sujet. S'en rendent-ils compte? Je ne crois pas.

Non, c'est clair que, n'aimant à la base pas lire, je n'ai pas envi de lire des pavés pareils. C'est pourquoi je n'ai pas fait de réponse, mais un commentaire pour amplifier votre position.

Mais te rends-tu compte que je n'ai pas répondu? Je ne crois pas. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frankel Membre 835 messages
Forumeur accro‚ 40ans
Posté(e)

y en a vraiment qui disent n importe quoi ...

l immigration ferai baisser les salaires...

vraiment on se demande ou ils ont leurs sources les gens

sache un truc jeune ignorant . Il n y a pas de codification de salaires selon tes origines ou ta couleur de peau ou selon ton sexe en France sinon il n y aurai pas de delocalisation et le fameux plan berstein n aurai eu aucune raison d être

bref

Modifié par Frankel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant