War


federationgaia Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

La machine Gaïa est un outil agricole complet reposant sur la technique de l'aquaponie : ses éléments vivent en symbiose et forment un écosystème ultra-performant. En l'absence d'intrants organiques ou non organiques, la solution nutritive des végétaux cultivés dans la machine est fournie par l'eau de la piscine : la nourriture donnée aux poissons est transformée en déchets qui sont directement assimilables par les plantes.

En laissant des poissons compléter le cycle de l'azote, tous les coûts de l'agriculture scientifique/chimique sont éliminés avec des rendements supérieurs à partir de 6 mois de culture et sans aucune perte de productivité dans le temps.

La machine Gaïa est actuellement en cours de construction sur différents sites en Europe afin de servir au printemps pour les premières cultures. Les principaux sites où se diffuse actuellement la technologie Gaïa sont en Bretagne, en Normandie, en Auvergne, dans les Alpes de Haute Provence, dans l'Hérault ainsi que dans les Pyrénées Orientales en France, dans la région du Brandebourg autour de Berlin en Allemagne, à Athènes en Grèce, une section est en voie de création en Serbie.

Toutes ces initiatives sont le fait de particuliers ou d'exploitants familiaux décidés à gagner une position monopolistique sur des marchés de végétaux à haute valeur ajoutée grâce à une production massive d'une qualité supérieure aux labels « bio » européens, sans engrais ni pesticides, hormones ou O.G.M.. Leurs efforts doivent soutenir l'obtention d'une certification qualité ISO 9000-2001 et la création d'un label international AG pour Agriculture Gaïa.

En Afrique, plusieurs sections Gaïa ont déjà été créées afin de promouvoir l'utilisation des inventions agricoles Gaïa et préparer la signature de contrats Gaïa entre l'inventeur et leurs gouvernements respectifs. En dehors du Cameroun, ces sections sont actives au Gabon, au Bénin, au Burkina Faso, au Mali, au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Togo, au Congo Kinshasa, au Congo RDC et au Burundi.

Des organisations indépendantes étudient actuellement l'opportunité de suivre en tant qu'observateurs les développements de Gaïa dans les pays touchés par la malnutrition et la famine, notamment le programme mondial d'accès aux médicaments de Médecins Sans Frontières, désormais fortement mobilisé contre ces fléaux.

Nous ne sommes en aucun cas financés par quelque gouvernement ou corporation que ce soit. Notre indépendance est la garantie de l'absence de toute man¿uvre néo-coloniale pour les gouvernements auxquels nous proposons le contrat Gaïa : nous reconnaissons comme absolument fondamentale pour la souveraineté des Etats d'assurer par eux-mêmes la sécurité alimentaire des populations grâce à une autosuffisance locale, productrice de richesses pour l'Etat et toutes les exploitations familiales.

La première marche contre la famine et la pauvreté débutera le 28 décembre 2008: Phase C du projet Gaïa avec la formation d'un maximum de techniciens simultanément à la construction d'un maximum de machines Gaïa pour une hyper productivité alimentaire immédiate.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant