Paulo Coelho: «La musique qui venait de la maison»


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
noel_1.jpg

Paulo Coelho: «La musique qui venait de la maison»


Dimanche 21 Décembre - 11:19

Chaque fin d'année, l'écrivain brésilien mondialement connu enchante les lecteurs avec un conte de Noël. Cette fois, il est question d'un jeune homme pauvre et d'un roi généreux. Une belle histoire à lire uniquement dans nos page



Comme toujours la veille de Noël, le roi convia le premier ministre à une promenade. Il lui plaisait de voir comment on décorait les rues. Mais, pour éviter que les sujets ne fassent des dépenses exagérées pour lui être agréables, ils se déguisaient toujours en commerçants venus de lointains pays.

Ils marchèrent dans le centre, admirant les guirlandes lumineuses, les sapins, les bougies allumées sur les marches des maisons, les baraques où l'on vendait des cadeaux, les hommes, les femmes et les enfants qui se pressaient d'aller rejoindre leurs parents pour fêter cette nuit autour d'une table bien garnie.

Sur le chemin du retour, ils traversèrent le quartier le plus pauvre; l'ambiance y était tout à fait différente. Pas question de lumières, de bougies, ni de l'odeur délicieuse de la nourriture bientôt servie. On ne voyait personne ou presque dans la rue, et, comme il le faisait tous les ans, le roi fit observer au premier ministre qu'il devrait être plus attentif aux pauvres de son royaume. Le ministre acquiesça de la tête, sachant que sous peu le sujet serait de nouveau oublié, enterré sous la bureaucratie quotidienne, l'approbation des budgets, les discussions avec des dignitaires étrangers.

Soudain, ils remarquèrent que d'une des maisons les plus pauvres venait le son d'une musique. L'habitation, de construction sommaire, avait plusieurs fentes entre ses planches pourries, leur permettant de voir ce qui se passait à l'intérieur. C'était une scène totalement absurde: un vieux dans une chaise roulante qui paraissait pleurer, une jeune fille complètement chauve qui dansait, et un garçon au regard triste qui tapait sur un tambourin et chantait une chanson du folklore populaire.

«Je vais voir ce qui se passe», dit le roi.


Paulo Coelho
Suite du conte...
Source: Le Matin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Barbie Turic Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚ 38ans
Posté(e)

j'avais adoré l'alchimiste. C'est culte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant