Wal-Mart ou comment faire beaucoup de fric


saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Wal-Mart : chiffre d'affaire 378 milliards (7 fois plus que Microsoft)

Plus grosse boîte privée du monde

Le secret de la réussite :

Syndicats interdits

Salariés sous payés (un second job est necessaire)

Emplois massivement partiels

Couverture santé minimale

Flexibilité totale des salariés

ouverture 24h sur 24 et 7 jours sur 7

Accepter de travailler un WE complet par mois

Priére "d'oublier" de prendre les pauses

d'"oublier" les heures sup

Fabriquer dans les pays à bas coût les produits

Tracer les clients avec l'outil informatique

Turn over des salariés perpétuel ce qui permet de grapiller gros sur les quelques "avantages" (santé/vacances/retraites) qui augmentent avec l'ancienneté.

source : canard de cette semaine

Le canard n'est guére optimiste , il pronostique que le travail du dimanche n'est que le premier pas vers cette trés moderne façon de faire du fric.

Ca va pas étonner grand monde vu que c'est Parisot qui gouverne en coulisse. Le poulain Sarko n'a aucune envie de ruer dans son box.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

rubon1743.jpg La multinationale du XXIe siècle

<H1 class="crayon article-titre-13083 title">Wal-Mart à l'assaut du monde</H1>En 1992, le président des Etats-Unis eut cette formule : « Le succès de Wal-Mart est le succès de l'Amérique. » Désormais, la multinationale de la distribution est devenue la plus grosse entreprise du monde. Et le dumping social qu'elle pratique ¿ elle vient d'être condamnée à 172 millions de dollars d'amende pour avoir refusé à ses employés une pause-déjeuner ¿ contamine l'économie occidentale. Ainsi, au nom de la lutte contre Toyota, General Motors, qui a déjà annoncé 30 000 suppressions d'emplois, entend imposer à ses ouvriers une baisse des salaires, et à ses fournisseurs une réduction de prix. Delphi, le plus gros équipementier américain, voudrait carrément payer ses salariés 9,50 dollars de l'heure au lieu de¿ 28 dollars actuellement.

Punaise , pour la modernité autant reprendre la loi de 1880 en France sur le travail , c'était des précurseurs de la modernité du XXIéme siécle. :smile2:

Parisot salive déjà.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant