Victorieuse, Aubry tend la main à Royal


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
e0dd2a5.jpg

Victorieuse, Aubry tend la main à Royal


Mercredi 26 novembre - 15:31

"Mon premier devoir, si elle accepte, est de rencontrer Ségolène Royal", a expliqué Martine Aubry.



Après quatre jours de psychodrame, Martine Aubry est devenue officiellement mardi la première femme à diriger le Parti socialiste , avec seulement 102 voix d'avance sur Ségolène Royal. Elle a obtenu 67.451 voix contre 67.349 pour Ségolène Royal. é la tête d'un parti profondément divisé, la maire de Lille a promis mardi devant le Conseil national, "parlement" du parti, réuni à la Mutualité : "On va, ensemble, gagner pour les Français."

Première déclaration d'un premier secrétaire ému qui s'est posé à la tribune en leader d'opposition. "Je dis à la droite, riez encore quelques jours car dès la semaine prochaine le Parti socialiste est de retour dans la proposition." Des mots qu'elle a accompagnés d'une main tendue à sa rivale. "Mon premier devoir, si elle accepte, est de rencontrer Ségolène Royal et de lui dire : moi, j'ai entendu comme toi ce que les militants veulent (...) nous voulons retrouver la gauche." Elle a assuré l'ancienne candidate à la présidentielle que "ses amis auront toute leur place" dans son équipe.

Le défi d'Aubry

Après l'épreuve de force engagée ces derniers jours, la présidente de Poitou-Charentes a accepté la victoire de son adversaire. Comme pour enterrer la hache de guerre, les deux femmes se sont donné une accolade devant les éléphants du parti. Mais Ségolène Royal, qui s'est faite discrète toute la soirée, est finalement sortie de son silence en appelant les militants socialistes à "l'unité" et au "rassemblement", tout en déclarant qu'elle voulait être... "une force de transformation" au sein du parti. Une façon d'organiser son opposition.

Et puis mercredi, à l'aube, dans une vidéo diffusée à l'aube, l'ex-candidate à la présidentielle a pris acte de sa défaite et a appelé ses sympathisants à "continuer la transformation du Parti socialiste". Evitant soigneusement de citer Martine Aubry, Ségolène Royal a pris date : "Je vais avoir du temps par la force des choses. Mais vous me connaissez, je ne vais pas rester les bras ballants (...) Nous continuons, 2012, c'est bientôt, 2012 c'est demain !", a-t-elle fait savoir.



Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
"Je dis à la droite, riez encore quelques jours car dès la semaine prochaine le Parti socialiste est de retour dans la proposition."

A mon humble avis, ils ont pas fini de se fendre la poire à droite ! :smile2:

Des mots qu'elle a accompagnés d'une main tendue à sa rivale. "Mon premier devoir, si elle accepte, est de rencontrer Ségolène Royal et de lui dire : moi, j'ai entendu comme toi ce que les militants veulent (...) nous voulons retrouver la gauche." Elle a assuré l'ancienne candidate à la présidentielle que "ses amis auront toute leur place" dans son équipe.

Ben tient, comme si la fière Ségo allait accepter une main tendue ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant