Les militants d'extrême droite peuvent-ils être fonctionnaires ?


669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Donc si je continue dans ta pensée ,tu es pour que les certains

métiers sensibles soit tjrs ouverts a des membres

parties néo-nazi !

tape google neo-nazi et tu va voir que c'est partis politique existe

toujours bel et bien!

est tu pour,la est la question véritable ,ben moi je suis

contre,bon policiers, bon professeurs ou pas!

c'est simple je peux m'arranger a dire pourquoi pas, avoir

une sorte de pensée neutre aux noms de principes consensuels

(voir le vote)

pas de fachos petits ou grands!

Mais je suis ouvert à ce que TOUT LE MONDE ai les même droit !

Et, entre parenthèse, il n'y a aucun parti néo-nazi officiel en France, simplement parce que c'est interdit... alors explique moi voir comment empêcher ces gens de rentrer, si tu ne sais pas qui ils sont...? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Penses tu les partis d'extrêmes droite n'existe pas en france? :smile2:

va par ex dans certaines tribunes de foot ...

tu les reconnais a leurs godasses "rangers"autres fanions

bien caractéristiques et autres salut hitlériens...

Pas d'angélisme please! ;)

@+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Penses tu les partis d'extrêmes droite n'existe pas en france? :smile2:

va par ex dans certaines tribunes de foot ...

tu les reconnais a leurs godasses "rangers"autres fanions

bien caractéristiques et autres salut hitlériens...

Pas d'angélisme please! ;)

@+

Je ne dis pas que ca n'existe pas, je dis que ce n'est pas officiel !

Comment interdire quelque chose qui n'existe pas ? (car si ce n'est pas officiel, aux yeux de la loi, cela n'existe pas !).

Toi le grand commandeur qui as réponse à tout, explique nous donc comment faire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bob Razowski Membre 1 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)
Penses tu les partis d'extrêmes droite n'existe pas en france? :smile2:

ha bon? il a dit ça? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
ha bon? il a dit ça? :smile2:

Merci !!!! Toi, tu mérites un bisou ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Juste un petit mot,j'ai pas tout lu les techniciens ;) ...

les lois ,je m'en fous ,je suis pas un légaliste forcené :smile2:

Donc je redis ma conviction qu'il faudrait

interdire dans certains métiers les fachos qui ont

un contact avec le public,faire un genre de "discrimination

positive"si j'ai bien comprit comme les anglais!

Si tu dénies toute légitimité à la Loi, sur quoi fais-tu reposer la Société ? L'arbitraire ? QUI déciderait ? Qui vise ce "il faut" ? Un dictateur ?

En militant pour l'interdiction par principe d'un métier à quelqu'un qui n'est pas comme toi, tu entres dans la logique des régimes que tu dénonces.

Aujourd'hui, ceux que tu qualifies d'"extrême droite" (et qualifier de quasi nazi le petit commerçant poujadiste qui vote pour un Le Pen c'est assez cocasse) doivent être discriminés pour toi. Et demain ? Les "déviants" ? Qui sera-ce ? Les roux accusés de poluer car ils transpirent beaucoup parait-il (quitte à se fonder sur des critères flous et grotesques...) ? Ou alors les personnes obéissant à une religion ?

Une interdiction fondée sur l'opinion politique de quelqu'un est absolument illégitime, inconstitutionnelle (en France) et révoltante. On ne peut condamner quelqu'un que sur des faits et non des pensées. Sinon bonjour la tyrannie totalitaire.

Par exemple, il est normal que le folklorique qui avait tiré sur Chirac un 14 juillet (même avec une vieille pétoire et en le ratant de plusieurs mètres :o , quel tireur d'élite !) soit condamné pénalement et de ce fait se voit interdire l'accès à plusieurs carrières et emplois de la fonction publique (police, justice...) et même du privé (casier judiciaire rempli = impossibilité d'accéder au Barreau). De même, le groupe auquel il appartenait a pu légalement être dissous puisque présentant un risque certain pour l'ordre et la sécurité publique. Mais s'il n'y avait eu aucun acte préparatoire de délit ou crime, pourquoi condamner quelqu'un qui se contenterait de penser qu'il n'aime pas le régime actuel ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Si tu dénies toute légitimité à la Loi, sur quoi fais-tu reposer la Société ? L'arbitraire ? QUI déciderait ? Qui vise ce "il faut" ? Un dictateur ?

En militant pour l'interdiction par principe d'un métier à quelqu'un qui n'est pas comme toi, tu entres dans la logique des régimes que tu dénonces.

Aujourd'hui, ceux que tu qualifies d'"extrême droite" (et qualifier de quasi nazi le petit commerçant poujadiste qui vote pour un Le Pen c'est assez cocasse) doivent être discriminés pour toi. Et demain ? Les "déviants" ? Qui sera-ce ? Les roux accusés de poluer car ils transpirent beaucoup parait-il (quitte à se fonder sur des critères flous et grotesques...) ? Ou alors les personnes obéissant à une religion ?

Une interdiction fondée sur l'opinion politique de quelqu'un est absolument illégitime, inconstitutionnelle (en France) et révoltante. On ne peut condamner quelqu'un que sur des faits et non des pensées. Sinon bonjour la tyrannie totalitaire.

Par exemple, il est normal que le folklorique qui avait tiré sur Chirac un 14 juillet (même avec une vieille pétoire et en le ratant de plusieurs mètres :o , quel tireur d'élite !) soit condamné pénalement et de ce fait se voit interdire l'accès à plusieurs carrières et emplois de la fonction publique (police, justice...) et même du privé (casier judiciaire rempli = impossibilité d'accéder au Barreau). De même, le groupe auquel il appartenait a pu légalement être dissous puisque présentant un risque certain pour l'ordre et la sécurité publique. Mais s'il n'y avait eu aucun acte préparatoire de délit ou crime, pourquoi condamner quelqu'un qui se contenterait de penser qu'il n'aime pas le régime actuel ?

Tout cela n'est que mots,arrangements intellectuels...

La petite commerçante/commerçant bien raciste bien vils

ont en a des dizaines de milliers en france , (tiens tu me pensais

a une épicière)eux il ne parle que dans le dos ,une fois le client

sorti,car c'est leurs intérêts...fin bref,

eux ce sont le racisme ordinaire, pas extrémiste que certains accepte

dans leurs quotidien,mon épicier est ouvertement raciste ,mais je vais

quand même cherché mes boites de conserves!

Je ne parle pas d'eux,je parle ,le topic parle de ...

militants d'extrême droite

extrême droite...extrême veux t'il dire fanatique?

Penses tu qu'une personne extrémiste qui se ballade toute la journée

avec des croix gammés dans la tête et qui est aide-soignant par ex

va faire toilette a un professeur âgé,mais noir comme du charbon

aura les même soins délicats qu'un bon blanc?

faut juste ce poser la question,ben moi je dis non!

ensuite les <oui mais dans le travail ,on ne montre pas ses fanatismes>

car on risque d'être viré... :smile2:

chacun s'arrange avec l'extrémisme a sa sauce...

Pourquoi ne pas protéger certains métiers sensible aux extrémistes!

un pédophile qui a fait sa peine de prison a t'il le droit de garder

des enfants?

extrémistes ou pédophiles sont il pas tout les deux des malades?

ben je me répète je dis OUI ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Ton argumentaire s'effondre avec 2 simples questions :

- Qu'est-ce que l'extrêmisme (quand il n'y a pas d'actes violents et criminels) ?

- QUI définit l'extrêmisme ?

En répondant à ces 2 questions, tu t'apercevras que ton système promeut le totalitarisme le plus dur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Ton argumentaire s'effondre avec 2 simples questions :

- Qu'est-ce que l'extrêmisme (quand il n'y a pas d'actes violents et criminels) ?

- QUI définit l'extrêmisme ?

En répondant à ces 2 questions, tu t'apercevras que ton système promeut le totalitarisme le plus dur.

+1

Et j'ajouterais:

En voulant interdire certains metiers a certaines personnes, tu fais preuve d'extremisme a leur encontre. Alors retirons ton droit de travailler :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Ton argumentaire s'effondre avec 2 simples questions :

- Qu'est-ce que l'extrêmisme (quand il n'y a pas d'actes violents et criminels) ?

- QUI définit l'extrêmisme ?

En répondant à ces 2 questions, tu t'apercevras que ton système promeut le totalitarisme le plus dur.

La question que je te pose ,que je me pose est simple!

confierais tu tu une personne qui t'es chére a une personne

extrémiste!

Si non,pourquoi l'appliquer a toi même est pas a la société civile!

Confierais tu a un ultra/extrémiste des stades de foot ton grand-père noir/jaune /asiatique

pour qu'il le garde quand tu pars en vacances allez seulement trois jours :smile2:

pOurquoi tu parles "d'actes"des paroles font souvent plus mal qu'un coup de poing!!!

Modifié par mistral gagnant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Des extrêmistes, ce n'est pas ça qui manque.

A titre personnel, je considère que quelqu'un qui croit réellement à la Bible développe une telle pensée magique que le fanatisme n'est pas loin. Ca ne m'empêche pas d'avoir sans doute eu des enseignants chrétiens ou de confier mon courrier personnel à un facteur quacker (sait-on jamais ? ;) ).

Et toi ? Penses-tu connaître chaque pensée de ton prochain et te défies-tu de tout ?

Es-tu sûr de n'être pas toi même le plus grand des extrêmistes en rêvant d'instaurer une police de la pensée ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Mon cher homme en bleu,je ne suis sûr de rien du tout,

je dis seulement mon sentiment personnel...

police de la pensé,pas du tout!

mais je dis juste,que quand une personne adhère a des

orientations extrême ,que ce soit religion/politique est que

la société dans son ensemble les reconnaît comme telle!

il faut protéger la dite société et les métiers sensibles

qui la présente contre de tel individus!

c'est juste mon sentiment ...simple!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Mon cher homme en bleu,je ne suis sûr de rien du tout,

je dis seulement mon sentiment personnel...

police de la pensé,pas du tout!

mais je dis juste,que quand une personne adhère a des

orientations extrême ,que ce soit religion/politique est que

la société dans son ensemble les reconnaît comme telle!

il faut protéger la dite société et les métiers sensibles

qui la présente contre de tel individus!

c'est juste mon sentiment ...simple!

Je reitere donc: tu es un extremiste voulant ecarter les extremiste. Vous etes le maillon faible, au revoir :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Je réitère donc: tu es un extrémiste voulant écarte les extrémistes. Vous etes le maillon faible, au revoir ;)

Extrémiste?Maillon faible? :o

Mais bien protégé par qlqs agneaux appétissants et bien

pensant...miam-miam :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Je t'ai mis l'exemple de l'arrêt Barel pour un raisonnement par analogie. L'as-tu lu ?

Pour simplifier, la CEDH (qui s'applique à la Grande Bretagne et l'emporte sur les normes internes) stipule que toute personne dispose de la liberté de conviction et de manifester ses convictions. Ca c'est le principe irréfragable.

Une restriction à ce principe "sacré" doit être fortement motivé.

Or la loi anglaise porte gravement atteinte à ce principe par une interdiction absolue d'accès des membres du BNP à tout emploi public (enfin dit-on car j'aimerais lire ce fameux texte) sans expliquer aucunement les raisons de cette interdiction. En effet, si ce parti n'est pas interdit, c'est qu'il ne porte pas atteinte à l'ordre et la sécurité publique. Sauf à envisager que la Grande Bretagne autorise officiellement la constitution d'officines criminelles.

Donc la loi anglaise ne peut s'appliquer simultanément à la CEDH. Si la loi anglaise perdure, la CEDH, norme suprême, est bafouée. Seul un recours devant la Cour de Strasbourg (siège de la CEDH) pourra mettre fin à cette contradiction entre les 2 textes.

Je veux bien admettre que la Cour Européenne des droits de l'Homme puisse critiquer la position du Royaume Uni, en disant que cette restriction des libertés n'est pas justifiée.

Il me semble complètement capilotracté de prétendre que la Cour pourrait reprocher au Royaume Uni de ne pas avoir interdit ce parti, on s'appuie sur le caractère non-illégal du parti.

Tu dis par exemple "Sauf à envisager que la Grande Bretagne autorise officiellement la constitution d'officines criminelles." Je me permets de te rappeler que la Grande Bretagne autorisait les prédicateurs intégristes qui appelaient au meurtre des infidèles.

Cet exemple est symptomatique d'un aspect du Royaume Uni : il n'interdit pas systématiquement toutes les organisations dangereuses pour la démocraties.

Les prédicateurs intégristes n'ont été poursuivis que lorsque le Royaume Uni a estimé qu'il était vraiment devenu trop dangereux de les laisser parler (après les attentats de Londres en fait).

Enfin, en post scriptum, il est dangereux d'analyser tout phénomène à la seule aune des sciences dites dures. Sans doute ne peut-on proclamer à la foi l'existence de la gravité et sa non existence.

Pour les sciences humaines, c'est beaucoup moins tranché car une Société humaine est infiniment plus complexe et nuancée qu'un théorème.

Ne m'attribuez pas vos propos. Ce n'est pas moi qui ai introduit cette notion de contradiction.

Bien au contraire, j'ai argumenté sur le fait que la situation était plus nuancé que ce que certains prétendaient, arguant par exemple que les textes n'étaient pas vraiment contradictoire, montrant que la réalité n'est pas aussi blanc/noir que vous le prétendez.

Vous dites par exemple qu'il y a une dichotomie entre le légal et l'illégal : selon vous, une organisation est soit :

1/ Dangereuse et donc complètement interdite

2/ Inoffensive et donc autorisée.

Je ne partage pas votre vision simpliste et manichéenne du monde. Je réaffirme qu'une organisation peut être :

3/ Dangereuse et autorisée

4/ Dangereuse et autorisée partiellement/interdite partiellement.

Pourquoi souhaitez vous absolument que tout soit tout noir et tout blanc ? Pourquoi ne pouvez vous admettre qu'une organisation jugée dangereuse puisse ne pas être complètement interdite, mais uniquement partiellement ?

Pourquoi serait-ce du "tout ou rien" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Une interdiction fondée sur l'opinion politique de quelqu'un est absolument illégitime, inconstitutionnelle (en France) et révoltante. On ne peut condamner quelqu'un que sur des faits et non des pensées. Sinon bonjour la tyrannie totalitaire.

En France, on peut condamner quelqu'un pour l'expression de sa pensée, la limite est donc très ténue...

Je pense notamment :

- aux idées racistes

- aux idées négationnistes

- au fait de répéter au président de la république ce qu'il a lui-même dit au Salon de l'Agriculture

- au fait de publier certaines choses un peu trop critiques sur notre président

- au fait de comparer Sarkozy à Vichy.

Bref, de nombreuses idées, sans être illégales, ne peuvent pas être exprimée. Quelqu'un qui adhère à ces idées doit, en permanence, faire attention à ce qu'un mot de travers ne lui échappe pas.

De plus, certaines pensées sont considérées comme circonstances aggravantes si elles sont pensées juste avant de commettre un acte illégal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Ben non, en Droit, une organisation partiellement interdite n'a aucun sens.

Mais je suis heureux de constater que ceux qui traquent chaque discrimination trouvent parfaitement normal d'interdire l'accès à la fonction publique par principe en fonction de son idéologie. ;)

Pour reprendre ton exemple des prédicateurs :

En France, un appel au crime est en soi un délit. Ce n'est pas une "demie mesure", c'est dans le code pénal. C'est une infraction en soi. En revanche, se contenter d'écouter ce discours n'expose à aucune poursuite (sauf si on passe aux actes).

Un imam prédicateur fou se verra empêcher de concourir s'il a écopé d'une condamnation ou pourra être révoqué en cas de condamnation grave s'il est déjà agent public (ça dépend de ses fonctions, la jurisprudence distingue). En revanche, celui qui va écouter son prêche à la mosquée ne peut se voir empêcher l'accès à concourir. Ce serait de la discrimination. J'ai l'impression que tu n'as absolument pas compris l'arrêt Barel du Conseil d'Etat (arrêt de principe).

Sinon, en effet, certaines expressions spécifiques ne peuvent être proclamées ou publiées sans exposer à des sanctions : injures, racismes... Mais un parti dont l'objet serait celui ci serait, en France, interdit. Le FN, par exemple, se garde bien de se déclarer "parti racialiste" comme il l'aurait été sous la IIIe République. Il y a donc une logique.

Si la Grande Bretagne ne souhaite aucunement brider la liberté d'expression et donc ne crée aucune infraction spécifique, elle ne peut ensuite sanctionner des actions non réprimées par la loi pénale.

On ne peut être condamné que sur la base d'une loi (au sens large). C'est le B-A-BA des libertés publiques. Tu milites donc pour la fin de ce système et l'arbitraire à la tête du client. Tu aurais souffert en fac de droit toi ! :smile2:

Les militants du BNP ne peuvent se voir refuser des droits alors qu'ils ne sortent pas des clous de la loi pénale. C'est grotesque.

Et si d'aventure une loi inique est prise sans se fonder sur aucune des exceptions légitimes prévues par la CEDH, tu m'expliqueras comment il n'y a pas contradiction entre les 2 textes et comment ils peuvent s'appliquer simultanément. :o

Donc aujourd'hui, les militants du BNP sont interdits de fonction publique. Et demain ? A qui le tour ? Ceux qui font leur prière le vendredi car le Coran est un texte jugé dangereux ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Je ne partage pas votre vision simpliste et manichéenne du monde. Je réaffirme qu'une organisation peut être :

3/ Dangereuse et autorisée

4/ Dangereuse et autorisée partiellement/interdite partiellement.

Pourquoi souhaitez vous absolument que tout soit tout noir et tout blanc ? Pourquoi ne pouvez vous admettre qu'une organisation jugée dangereuse puisse ne pas être complètement interdite, mais uniquement partiellement ?

Pourquoi serait-ce du "tout ou rien" ?

La contradiction ne vient pas du fait qu'elle puisse être dangereuse et autorisée, mais du fait qu'elle soit autorisée et interdite en même temps --〉contradiction. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

J'aimerais d'ailleurs qu'on m'explique le concept d'interdiction partielle d'une organisation. Bon vous pouvez continuer à exister parce que vous n'êtes pas sufisamment dangereux pour qu'on prononce la dissolution de votre groupe mais vous n'avez aucun droit.

Bref inutile de vous condamner, on se contente de vous discriminer très officiellement. Vive la glorification de l'apartheid ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marie77 Membre 11 492 messages
Un certain regard..‚ 54ans
Posté(e)

Les communistes sont de l'extrème gauche, et on ne les a interdit de quoi que ce soit!

Un fonctionnaire a les opinions politiques qu'il veut dès l'instant où il n'en fait pas pendant ses heures de service!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant