A quelle époque auriez vous aimé vivre?

anna23 Membre 1 267 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

avoir trente ans en 1975 :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

FanDeCarotte Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

éh bien, beaucoup veulent retourner aux années 60/70/80. Pour celà, j'ai envie de dire que ce sont des fainéants pour parler gentiment, qui se préoccupent plus de leurs plaisirs personnels qu'à fonder une société qui marche sur deux jambes fermes (inutile de préciser que si on est tant dans la mouise aujourd'hui, c'est peut être un peu à cause de ces années folles où la culture s'est dégradée et la société avec ? pour faire court et simple)

Pour les autres qui voudraient vivre près des personnages historiques pour les conseiller, les aider, ou je ne sais quoi, j'ai envie de leur dire, soyez vous même des personnages historiques. Ces gens ne sont pas des génies ou des élus de Dieu, ce sont juste des êtres humains. Ils ont peut être travailler parfois dur (Einstein) pour arriver à leurs résultats. D'autres ont eu plus de chance comme Louis XIV, certes. Il est de la volonté de chacun de devenir un homme historique.

Sinon, je me contente très bien de l'époque à laquelle on vit, époque où de nombreux défis sont à relever et dont les enjeux, malheureusement, sont très très conséquents. Une époque également où l'on a accumulé une masse très grande de savoirs et qui maintenant mérite d'être appliquée dans le monde physique pour un meilleur confort de vie pour 7 milliards d'êtres humains.

Je suis contente que des gens comme Platon, Beethoven, Shakespeare, Léonard de Vinci, Riemann, Roosevelt, Lincoln, et bien d'autres soient passés avant nous pour nous montrer le meilleur de l'Humanité et une inspiration pour aujourd'hui. Leurs batailles ne sont pas finies, il nous reste beaucoup à découvrir et à faire dans la continuité de leur chemin, et chacun d'eux nous jette un défi à la hauteur des enjeux d'aujourd'hui.

Arrêtons d'être romantique, mélancolique vis à vis d'un passé que jamais nous ne vivrons, et inspirons nous plutôt du meilleur de l'Histoire pour ne pas rater le rendez-vous que l'on a avec elle.

Modifié par FanDeCarotte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug Membre+ 6 902 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)
éh bien, beaucoup veulent retourner aux années 60/70/80. Pour celà, j'ai envie de dire que ce sont des fainéants pour parler gentiment, qui se préoccupent plus de leurs plaisirs personnels qu'à fonder une société qui marche sur deux jambes fermes (inutile de préciser que si on est tant dans la mouise aujourd'hui, c'est peut être un peu à cause de ces années folles où la culture s'est dégradé et la société avec ? pour faire court et simple)

Décidément le gouffre intellectuel de tes interventions prend le dessus. :smile2:

-----------> [ ;) ]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jackie1968 Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

J'aimerais être à l'époque ou la mafia était à son apogée. En plus de cette époque, je serais un homme et en plus un affranchis...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GoolGoth Membre 4 messages
Baby Forumeur‚ 24ans
Posté(e)

être né quelques années plus tôt, pour connaitre le premier pas sur la lune ;) histoire d'avoir un truc à raconter aux petits enfants ^^

mais peut être que je connaitrais le 1er pas sur Mars ... :smile2:

haddock490p.jpg

post-77894-1227642753_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pti Charlot Membre 71 956 messages
Casse-couilles‚ 40ans
Posté(e)

Idem avoir 20 ans en 1970.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nemesis Knives Membre 6 227 messages
Captain Némochou‚ 28ans
Posté(e)

J'aurais adorer faire la seconde guerre mondiale ou vivre au far west...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la_baleine_rêveuse Membre 188 messages
Forumeur inspiré‚ 26ans
Posté(e)
éh bien, beaucoup veulent retourner aux années 60/70/80. Pour celà, j'ai envie de dire que ce sont des fainéants pour parler gentiment, qui se préoccupent plus de leurs plaisirs personnels qu'à fonder une société qui marche sur deux jambes fermes (inutile de préciser que si on est tant dans la mouise aujourd'hui, c'est peut être un peu à cause de ces années folles où la culture s'est dégradée et la société avec ? pour faire court et simple)

peut'être que les fainéants n'ont juste pas la prétention de penser pouvoir changer le monde.

Après j'ai la flemme de faire un exposé sur l'interet culturel des années 60/70/80 :smile2:

Modifié par la_baleine_rêveuse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mr_Blonde
Invité Mr_Blonde Invités 0 message
Posté(e)

Dans les 60's ou même les 70's

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eowann Membre 149 messages
Forumeur inspiré‚ 28ans
Posté(e)

Je pense que justement, les années 60 n'ont pas été un gouffre culturel. N'oublions pas que c'est réellement à partir de cette époque que dans la plupart des pays, les femmes se sont émancipées. C'est aussi l'époque des grands changements politiques (1958, pour la France). C'est une époque de grand renouveau artistique (Pop-art). Je ne te parle même pas de la science (1969...) La société n'a fait que s'améliorer pendant les années 60.

Alors non, je te dis non FanDeCarotte (?). Les années 60 et 70 n'ont pas été un échec, une sorte de grande orgie où chacun s'est laissé tenté par la débauche si bien qu'en est résulté un monde pourri qu'il a fallu rattraper dans les années 90.

Maintenant, libre à toi de préférer vivre actuellement. Mais crois mois, s'il ne faisait pas bon vivre en 1960, c'est encore moins le cas en 2008. Je trouve que la société est insipide: toujours les mêmes problèmes, et je ne te dis même pas ce que j'en pense réellement, parce que pour moi, c'est à ch***!!

Il n'y a qu'à regarder un truc tout simple: les villages.

Je vis dans un village de 5000 habitants. Mon père est un grand adepte des cartes postales de notre village, depuis qu'elles existent. Et bien crois moi ou pas, mais le village était bien plus gai, bien plus attirant, dans les années 20 que maintenant. Il est devenu un territoire pourri où s'entretuent deux partis politiques à coup de prospectus. Plus personne ne connait plus personne, les rares champs deviennent de vastes zones habitables où sont construit des baraques qui seront démodées dans 10 ans: des quartiers nazes. Et bien si je compare ça à 1920: y'à pas photo. Et puis là, c'est un point de vue personnel; mais aujourd'hui, que je me balade à midi ou à minuit, il y a toujours la bande de poufs (pardonnez-moi pour l'expression, mais 13 ans et habillées comme des..) avec leurs copains: sûr, ils ne font rien de mal, mais justement, ils ne font rien. Mes grands-parents me repétent toujours qu'on ne sait plus s'amuser ni bosser (j'ai 19 ans), et bien quand je les vois eux, à trainer sans rien glander tout l'apres-midi, je regrette les années 20, ou même 30 etc. Je suis peut-être un peu vieux jeu, de plus que je parle comme un petit vieux qui aurait connu ses chères années 20, mais c'est comme ça. Et si demain j'avais la possibilité de revenir à cette époque (oui, je sais, c'est impossible), je serais prêt à lâcher cet ordi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bestMuse Membre 3 056 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

moi à l'poque de Moliére

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FanDeCarotte Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Je ne suis pas une débile qui pense que le monde actuel est formidable, joyeux, heureux et je ne sais quoi.

Ce que je veux par là, c'est dénoncer le gros problème CULTUREL qui se cache derrière cette question.

C'est que les gens, s'estiment passifs vis à vis de l'époque à laquelle ils vivent.

Il en résulte un espèce de "spleen" romantique, où on rêve d'un retour à la nature, un retour à une autre époque plus douce, et où finalement on s'enferme dans un monde personnel, sans penser à changer le monde réel (sans tomber dans les dons aux ONG, ou à la simple action personnelle, le petit geste..).

Quand on s'attache à changer ce qu'on aime pas dans ce monde remplit d'injustices, on n'a pas le temps de se lamenter sur notre sort, le sort des autres et de la Terre.

Avoir la volonté de changer le monde, ce n'est nullement une prétention, c'est simplement s'estimer comme un être humain, conscient de ce qui fait sa différence par rapport aux animaux, à savoir les idées et leurs puissances pour changer le monde réel.

Modifié par FanDeCarotte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tini Mane Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

Ce n'est pas l'epoque qui est importante, mais les conditions dans lesquelles on la vit pour ma part

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
éh bien, beaucoup veulent retourner aux années 60/70/80. Pour celà, j'ai envie de dire que ce sont des fainéants pour parler gentiment, qui se préoccupent plus de leurs plaisirs personnels qu'à fonder une société qui marche sur deux jambes fermes (inutile de préciser que si on est tant dans la mouise aujourd'hui, c'est peut être un peu à cause de ces années folles où la culture s'est dégradée et la société avec ? pour faire court et simple)

Des fainéants ? Non, mais je rêve!

Dans ces années là, les 35 heures n'existaient pas encore. Les vacances ? Uniquement les 5 semaines de congés payés!

Les jeunes ne glandaient pas devant une console de jeux et n'affirmaient pas des stupidités telles que : "moi, je préfère rester à la maison que bosser, je gagne le RMI, c'est suffisant" ou "travailler pour gagner çà ? Ah, non!", ou "nan, pas ce boulot, c'est trop fatiguant", bla, bla, bla...

De plus, les "Tanguy" n'existaient pas encore : les jeunes avaient hâte de quitter le nid familial pour goûter à la liberté, loin des parents... ;)

Ils allaient au collège ou au lycée avec les copains, jamais avec leurs parents (on en voit beaucoup actuellement qui attendent que maman vienne les chercher : la voiture, c'est moins fatiguant pour ces pauvres chéris!)...c'était la honte! :smile2:

Ils avaient leur propre style et ne se baladaient pas avec un look emprunté aux "vieux" (du genre

les pattes d'éph' à la mode encore récemment).

Il n'y a vraiment pas de quoi être fier de l'époque actuelle. Pas étonnant que la nostalgie nous gagne...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FanDeCarotte Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Et... ils ont été élevés par qui ces "petits cons" ?

Quelle génération a institué les 35 heures ?

Fainéants ne voulait pas dire qu'ils ne bossent pas (mais bon, puisque tu en parles..). Fainéants était dans le sens où cette génération pense EN GENERAL, plus à son cul qu'aux générations futures. Ce qui est fortement marqué chez les jeunes aussi. Mais dû à qui ? quoi ? hm hm...

Modifié par FanDeCarotte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Et... ils ont été élevés par qui ces "petits cons" ?

Quelle génération a institué les 35 heures ?

Fainéants ne voulait pas dire qu'ils ne bossent pas (mais bon, puisque tu en parles..). Fainéants était dans le sens où cette génération pense EN GENERAL, plus à son cul qu'aux générations futures. Ce qui est fortement marqué chez les jeunes aussi. Mais dû à qui ? quoi ? hm hm...

Très facile de rejeter ses fautes sur autrui.

Génération de bébés qui ne s'assument pas. Quel bel avenir en perspective!

Les anciennes générations descendaient manifester dans les rues...même pour sauver une radio, c'est dire! :smile2:

Que font les jeunes d'aujourd'hui ? Rien, à l'instar de leurs syndicats!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FanDeCarotte Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Eh bien oui, j'ose m'en prendre à la génération des parents.

Car pour avoir discuter avec pas mal de jeunes, il est très clair qu'ils n'ont pour beaucoup, que très peu de repères géographiques, historiques, culturels, moraux.

Alors oui, je m'en prends aux parents et à la société dans laquelle ils ont grandi, car un gosse se fait donner des repères par son entourage proche et moins proche. Des jeunes de 6ans qui ont le goût du travail et de l'effort, comme ça, uniquement grâce à une volonté intérieure, j'en connais pas. Une fois que le mauvais plis est pris, c'est bien dur de le défaire.

La différence, entre la génération de 68ards et les jeunes d'aujourd'hui, c'est que la société ambiante était optimiste. Aujourd'hui, qui irait gueuler pour une radio publique qui ferme quand on ferme des hopitaux et qu'on coupe les budgets de l'éducation ?

En référence au sujet sur Louis 15, il ne faut pas oublier le contexte.

Modifié par FanDeCarotte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Eh bien oui, j'ose m'en prendre à la génération des parents.

Car pour avoir discuter avec pas mal de jeunes, il est très clair qu'ils n'ont pour beaucoup, que très peu de repères géographiques, historiques, culturels, moraux.

Alors oui, je m'en prends aux parents et à la société dans laquelle ils ont grandi, car un gosse se fait donner des repères par son entourage proche et moins proche. Des jeunes de 6ans qui ont le goût du travail et de l'effort, comme ça, uniquement grâce à une volonté intérieure, j'en connais pas. Une fois que le mauvais plis est pris, c'est bien dur de le défaire.

La différence, entre la génération de 68ards et les jeunes d'aujourd'hui, c'est que la société ambiante était optimiste. Aujourd'hui, qui irait gueuler pour une radio publique qui ferme quand on ferme des hopitaux et qu'on coupe les budgets de l'éducation ?

En référence au sujet sur Louis 15, il ne faut pas oublier le contexte.

Là est le problème : de nos jours, personne ne râle plus pour quoi que ce soit. Je vous présente la "génération résignée"!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FanDeCarotte Membre 35 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Le pessimisme culturel est l'un des plus gros problèmes de notre époque.

Je me bats contre cette merde tous les jours -_-

Le pessimisme rend romantique. D'où mon attaque sur le sujet de ce topic.

Modifié par FanDeCarotte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Pas moi, je m'en moque :cela doit être dû à ma génération... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant