Agnostic Front


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Agnostic%20Front.jpg

Agnostic Front


Samedi 08 novembre - 22:48

Roger Miret : chant
Vinnie Stigma : guitare
Joseph James : guitare
Mike Gallo : basse
Steve Gallo : batterie




Bien que Vinnie Stigma ait fondé Agnostic Front à New York en 1982, la rencontre avec Roger Miret constitue le véritable point de départ d'une longue carrière parsemée de hauts et de bas et d'incessants changements de musiciens. Après la sortie du mini-album United Blood en 1983, Rob Kabula (basse) et Dave Jones (batterie) rejoignent le groupe pour l'enregistrement de Victim in Pain un an plus tard. Véritable missile de 15 minutes, cet album est considéré comme un classique du punk hardcore. A cette époque Agnostic Front partage l'affiche avec Minor Threat, SS-Decontrol, et les groupes californiens Dead Kennedys et Black Flag.


af_1.jpg



Pour l'enregistrement du second album, Agnostic Front recrute un autre guitariste, Alex Kinon et remplace Dave Jones par Louie Beatto. Mais l'ambiance n'est pas au beau fixe. Personne ne semble être concerné par l'avenir du groupe, et seul Vinnie Stigma maintient le navire à flot. Cause for Alarm paraît au prix de nombreux efforts en 1986. Avec cet album, Agnostic Front prend une direction beaucoup plus métal s'affirmant comme l'un des fers de lance du crossover avec D.R.I. et, dans la foulée, enchaîne une tournée avec Slayer et Anthrax. Liberty and Justice for... est enregistré en 1987 avec un line up entièrement recomposé. Louie Beatto rejoint Carnivore et Peter Steele. Alex Kinon se volatilise dans la nature. Pour les remplacer, Stigma et Miret recrutent le guitariste Steve Martin, Will Shepler à la batterie et le bassiste Alan Peters. En 1989, Agnostic Front décide d'immortaliser sa performance scénique sur l'album Live at the CBGB'S avec Craig Setari ex-bassiste de Straight Ahead et Youth of Today.








Les années suivantes le groupe est contraint de faire un break, dû en partie à l'incarcération de Roger Miret. A sa sortie, ce dernier éprouve le besoin de faire partager son expérience. Agnostic Front sort l'album One Voice en 1992 mais le tandem Stigma/Miret jette l'éponge peu après une tournée d'adieu conclue par l'enregistrement d'un album live, Last Warning. Stigma, Shepler et Matt Henderson, qui a participé à l'enregistrement de One Voice, rejoignent Madball et Craig Setari est recruté par Sick of it All.


Agnostic-Front.jpg



Toutefois, Stigma et Miret ne peuvent se résoudre à vivre longtemps éloignés d'Agnostic Front. Le bînome s'entoure du batteur Jim Colletti et du bassiste Rob Kabula, compagnons de route des débuts d'Agnostic Front, pour raviver la flamme. Le retour du groupe s'effectue par le biais du label Epitaph sur lequel sort l'album Something Gonna Give en 1998. Agnostic Front renoue avec le punk hardcore de ses débuts et retrouve une seconde jeunesse. En 1999, Agnostic Front enregistre l'album Riot Riot Upstarts et, en 2001, Dead Yuppies avec le bassiste Mike Gallo. Un split live intitulé Working Class Heroes sort en 2002 avec les hollandais de Discipline.
Il faut attendre 2004 et leur renvoi par Epitaph pour que les new yorkais renouent avec le studio. Après la signature d'un deal avec Nuclear Blast, Agnostic Front enregistre Another Voice avec James Jasta, suivi en 2007 de Warriors.


Site Officiel : www.agnosticfront.com


2062616975_cd79093835.jpg?v=0




Suite de l'article...
Source: www.metalorgie.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Caller of the Storms
Invité Caller of the Storms Invités 0 message
Posté(e)

Haha !! On va rigoler en voyant le nombre de réactions sur ce topic.

Précision : ce sont d'anciens skinheads.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Haha !! On va rigoler en voyant le nombre de réactions sur ce topic.

Précision : ce sont d'anciens skinheads.

Peu sans doute. ;)

J'ai découvert ce milieu par le biais d'un festival underground. Le tout m'a intéressé et ces gens vivent dans un milieu, qui est peu imaginable pour un européen comme moi. Leur musique n'est pas forcément en adéquation avec mes goûts, mais leur message est intéressant. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Caller of the Storms
Invité Caller of the Storms Invités 0 message
Posté(e)

Oui enfin bon, ils viennent de NY, mais ce genre de groupe il y'en a en Europe, la vraie raison du fossé entre toi et eux c'est leur condition sociale et la tienne. Le vrai HxC c'est de la musique de prolo. C'est principalement pour ça que j'en écoute peu, j'aurais du mal à me reconnaitre dans leur discours.

Sur un plan strictement musical c'est un des meilleurs groupes du genre, et un des plus méritants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Oui enfin bon, ils viennent de NY, mais ce genre de groupe il y'en a en Europe, la vraie raison du fossé entre toi et eux c'est leur condition sociale et la tienne. Le vrai HxC c'est de la musique de prolo. C'est principalement pour ça que j'en écoute peu, j'aurais du mal à me reconnaitre dans leur discours.

Sur un plan strictement musical c'est un des meilleurs groupes du genre, et un des plus méritants.

Tout à fait, j'ai visionné un document où toute la NYHC était interrogée, de Madball à Agnostic Front, bref tout le gratin. On mesure bien le fossé qui nous sépare de ces gens, soyons honnête, ils n'ont aucune éducation, la plupart sont dans la dope, leur avenir se limite à leur quartier. Musique de prolo, indéniablement. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Caller of the Storms
Invité Caller of the Storms Invités 0 message
Posté(e)

D'un autre coté, ce sont des gens sincères, et d'authentiques caractères. Peut être ne sont-ils pas des intellos, mais leur musique est fidèle à ce que doit être le rock : immédiat, instinctif, violent, contre l'ordre établi.

Et puis c'est sans doute les concerts les plus violents que je connaisse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
D'un autre coté, ce sont des gens sincères, et d'authentiques caractères. Peut être ne sont-ils pas des intellos, mais leur musique est fidèle à ce que doit être le rock : immédiat, instinctif, violent, contre l'ordre établi.

Et puis c'est sans doute les concerts les plus violents que je connaisse.

Justement, dans ce doc, ils montraient plusieurs concerts. Je ne pensais pas celà imaginable. La folie totale. Justement, Freddy Cricien, leader de Madball et frère de Roger Miret racontait que quand il avait 8 ans, il suivait déjà son frère et Agnostic Front dans leurs tournées. Et puis, ça cogne fort dans ces concerts. Pour ma part, je n'y mettrais jamais les pieds, les inconnus sont apparemment pas les bienvenus.

Cette sincérité se retrouvait dans ces interviews. Ces gens sont vrais et ont le sentait dans ce doc'. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Caller of the Storms
Invité Caller of the Storms Invités 0 message
Posté(e)

Bah moi j'ai du en faire un ou deux, mais c'est clair que c'est pas pour les faux.

Ceci dit j'ai assisté à des concerts de metal (et participé aussi hinhin) d'une grande violence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant