Un chant antisémite fait scandale au FN

saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Peut être mais d'un point de vue légal, il tient des propos privés qui n'engagent que lui et pas son parti. C'est tout, point.

justement , là il disait vraiment ce qu'il pensait .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Jordan-07 Membre 30 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)

Donc, j'aurai d'autre choses a dire pour vous démontré que Mr LE PEN n'est pas raciste.

Mais, bon, on dit aussi qu'il a dit souvent des dérapage, ben, déjà il y a des gens qui on dit des choses plus pire que Mr LE PEN et il ne son pas condamné.

Mais, ses peut être normal il n'ont pas le nom LE PEN.

Modifié par Jordan-07

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 21 669 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)
Donc, j'aurai d'autre choses a dire pour vous démontré que Mr LE PEN n'est pas raciste.

Tu vas nous expliquer qu'il s'est converti à l'islam, qu'il fait sa prière 5 fois par jour et que son dernier petit fils se prénomme Jean Adbel Kader? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

C'est lundi. Une nouvelle vague vien de débarquer. Encore et encore....

Modifié par AGM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jordan-07 Membre 30 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)

Non, mais les vrai raciste sont au pouvoir!

Et puis, écouté, si Mr LE PEN son parti était raciste, aussi imaginé qu'il soit au pouvoir.

Il serai dissous des la demi-heure si il avais des intention raciste avec tout ses lois anti-raciste tout les pays du monde serai contre nous, même en France serai la résistance contre le FN.

Donc, me dire que Mr LE PEN est raciste me fait rire, il est intéligent ! mais, pas bète !

Il n'est ni rasciste ni fachiste!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)
Non, mais les vrai raciste sont au pouvoir!

Et puis, écouté, si Mr LE PEN son parti était raciste, aussi imaginé qu'il soit au pouvoir.

Il serai dissous des la demi-heure si il avais des intention raciste avec tout ses lois anti-raciste tout les pays du monde serai contre nous, même en France serai la résistance contre le FN.

Donc, me dire que Mr LE PEN est raciste me fait rire, il est intéligent ! mais, pas bète !

Il n'est ni rasciste ni fachiste!

évidemment que le FN n'est pas un parti raciste, il serait illégal sinon, et donc dissout à l'instar d'autres partis racistes comme le fan club de Kemi Seba. Par contre, son dirigeant actuel, Jean-Marie Le Pen a été condamné pour incitation à la haine raciale en 2003 et antisémitisme en 1986. Donc ta démonstration "le FN est pas raciste donc Le Pen n'est pas raciste" n'est peut être pas si valide que ça ( je te laisse deviner pourquoi ).

Modifié par Rhadamanthe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 21 669 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)
Donc, me dire que Mr LE PEN est raciste me fait rire, il est intéligent ! mais, pas bète !

Il n'est ni rasciste ni fachiste!

On a l'électorat qu'on mérite :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

Il y a des racistes très intelligents. :smile2:

Certains sont des génies de la littérature, d'autre de la musique ( comme Wagner).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jordan-07 Membre 30 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)

Les condamnation son du a la non liberté d'expression !

en France il est interdit de dire des vérité!

il faut faire parti du moule de l'état n'avouai jamais la vérité.

Faire parti du système et vous ne serai jamais attaqué.

LE PEN a choisi le hort système!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

Blablablablabla....

prêchiprêcha larmoyant. Tu ne prouve rien. Tu n'aport rien de nouveau a ce qui a déjà été entendus sur internet. Tu n'écoute pas ce que les autres disent. Tu fait toi aussi parti d'un moule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 21 669 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)
Les condamnation son du a la non liberté d'expression !

en France il est interdit de dire des vérité!

Donc si quelqu'un t'insulte et que tu portes plainte, s'il est condamné il pourra dire que c'est parce qu'il a affirmé une vérité et tu seras d'accord avec lui, c'est ça? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jordan-07 Membre 30 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)

Il est rare que les médias abordent le racisme anti-blanc. Cela était de plus réservé aux quotidiens régionaux, qui sont souvent moins soumis à l'idéologie unique immigrationniste et mondialiste, par exemple lorsqu'ils traitent du Front National avec une certaine objectivité. Relevons notamment le quotidien L'Alsace le Pays qui dans son édition du 4 décembre 2004 citait une jeune Maman Française de souche, vivant le calvaire dans une banlieue : « Vous croyez que c'est agréable de se faire traiter de sale Française ? De s'entendre dire : on va vous chasser ? ».

Mais il semble que cette omerta se fissure petit à petit, notamment par le journal Le Monde qui avait « osé » briser le tabou lors des dernières manifestations lycéennes, où les casseurs s'en étaient pris aux enfants des bourgeois gauchistes de la capitale, les "bolos" (bourgeois-lopette dans la langage de la racaille). Dans son édition du 16 mars il avait alors cédé à relater des expressions courantes en France, comme celles de Heikel, tunisien d'origine, venu à la manifestation pour lyncher des « bouffons, des petits français avec des têtes de victimes », « Se venger des blancs » et « casser du petit blanc ». Malheureusement cela en était resté au stade de la dénonciation ponctuelle, puisque rien n'avait été fait contre cela. D'ailleurs les policiers avaient ordre de ne pas intervenir, sans que cela ne choque les associations « antiracistes » habituelles. On imagine pourtant les réactions de ces professionnels de l'indignation si des Blancs avaient agressé des Noirs ou des Maghrébins sous les yeux de policiers passifs. Cela aurait été le retour du national-socialisme !

Aujourd'hui, c'est le Figaro du 4 octobre 2004, qui décrit bravement le quotidien de jeunes Blanches Françaises, pourri par Ahmed, une « chance pour la France » de 16 ans :

« Il choisit alors une rabatteuse, petite pousse de onze ans, Rania, qui obéit autant par peur que par curiosité. Elle lui amène Marie, quatorze ans, un cerveau de moineau, presque flattée qu'on s'intéresse à elle. Première fellation dans les toilettes du collège. On lui donne l'ordre, ensuite, de monter dans une tour de cette cité de Saint-Denis. Là, dans un vide-ordures, elle doit recommencer.

Une bande de garçons ont été invités à regarder. Tous repartent l'esprit tranquille. Tous sauf Marie, 14 ans, et Rania, qui doit maintenant répondre de complicité de viol devant le tribunal de Bobigny. L'une comme l'autre étaient des proies faciles parce qu'elles n'ont ni père ni grand frère. Dans ces cités, la loi du plus fort prévaut. Les filles que leur clan ne protège pas sont réellement en danger. Comme «les Gauloises», qui, considérées comme des filles faciles, subissent un véritable racisme. Corinne, blonde aux yeux clairs a même pensé se convertir à l'islam pour «pour avoir la paix».»

Le camp de l'anti-France jurera bien sûr que ce sont là des cas isolés. On peut leur rappeller une étude qui n'a pas encore été interdite par la police de la pensée, analysant un « échantillon de 52 expertises psychiatriques portant exclusivement sur des auteurs de viols, agressions et attentats à la pudeur commis en réunion », ajoutant que « ces expertises effectuées à la demande de la justice s'étalent sur les quinze dernières années » (source).

L'étude conclut par « Ces adolescents sont issus pour la quasi totalité de familles modestes, résidant dans des banlieues, bien entendu en zone urbaine. », et « Pour la question de l'appartenance ethnique des familles, 52% sont originaires des pays du Maghreb, 20% d'Afrique Noire, le restant des sujets étant issu de familles d'origine française. Pour le cas des familles issues des pays du Maghreb, plus de 75% des sujets concernés par l'expertise sont nés sur le territoire français. Et leurs parents comme eux-mêmes sont d'obédience musulmane. ».

Evidemment il en restera toujours pour assurer que cette étude n'est pas représentative, sans avoir rien d'autre à opposer, si ce n'est le terrorisme intellectuel habituel et souvent pas seulement intellectuel d'ailleurs.

img4343f826c2a99.jpgToujours est-il qu'après ce que décrit le Figaro, on attend les réactions des MRAP, LICRA, SOS-RACISME et autres, qui d'habitude sont quasi-instantanées. Mais on a compris qu'elles ne viendront pas. Ces officines, véritables milices satellites de la dictature mondialiste ne sont là que pour faire la promotion de leur propre communauté, au détriment des Français de souche, censés non seulement accepter la disparition de leur civilisation, mais aussi de leurs enfants sous la pression démographique impitoyable. D'ailleurs on peut remarquer que la LICRA se nommait avant LICA. Ce n'est que plus tard que le "R" de "Racisme" a été ajouté pour occuper plus largement le marché de l'indignation.

Voila en tout cas qui justifie pleinement l'expression de "sida mental" lancée contre l'« antiracisme » par l'excellent et courageux Bruno Gollnisch.

Le racisme anti-Français

La vraie et principale raison de ces émeutes violentes est la haine anti-française, soigneusement dissimulée par la ripoulique « antiraciste » (sic).

Malheureusement pour elle, cette haine est flagrante et ne date pas d'aujourd'hui.

Pensons à la Marseillaise sifflée lors d'un certain match de football France-Algérie le 6 octobre 2001 au stade de France.

Pensons aux textes de rap orduriers. Citons-en un seul, extrait de la « chanson » « meurtre légal » par le groupe « Bougnaoul Smala » : « Quand le macro prend le micro, c'est pour niquer la France. Guerre raciale, guerre fatale ¿il pour ¿il dent pour dent organisation radicale, par tous les moyens il faut leur niquer leurs mères. Gouers [Français] c'est toi qui perd¿.Flippent pour ta femme tes enfants pour ta race¿on s'est installé ici c'est vous qu'on va mettre dehors ».

Pensons aux agressions anti-blancs lors des récentes manifestations lycéennes.

Pensons à ces « Gauloises, qui considérées comme des filles faciles, subissent un véritable racisme », et sont violées dans les caves des cités (le Figaro du 4 octobre 2004).

Et pensons à toutes ces agressions innombrables et barbares contre les Gaulois, que les journaux relatent tout de même de temps en temps dans les faits-divers...

C'est bien evidemment ce racisme qui est le véritable moteur des émeutes aujourd'hui.

Libération du 3 novembre laisse échapper cette vérité en citant un média russe (télévision Rossia) : «"La jeunesse locale s'attaque à des gens de peau blanche juste à l'entrée de l'hôtel, alors qu'il y avait juste à côté des gardes armés" s'indignait hier un des touristes russes».

Constatons aussi que ce sont nos institutions qui sont visées, commissariats, crèches, écoles et églises (précisement celles de Lens, Sète et Denain). Au racisme ethnique s'ajoute ainsi le racisme religieux, qui s'englobe dans un même racisme anti-Français.

Les deux morts, M. Jean-Claude Irvoas sauvagement lynché à mort sous les yeux de sa femme et de sa fille et M. Jean-Jacques Le Chenadec, sont Gaulois.

Tous les blessés sont du côté français, plus de 50 policiers, des usagers des transports...etc.

Les seuls immigrés victimes auront finalement été ceux dont la voiture se trouvait sur le chemin des bandes de racailles. Mais ils devraient pourtant savoir que lorsqu'on accroche un chapelet musulman au rétroviseur de sa voiture, on échappe à l'incendie...

Plus encore, pour appuyer le fait que c'est une haine féroce qui anime les « jeunes », constatons la violence et l'ignominie des méfaits commis. Notamment, le mercredi 2 novembre, une « quinquagénaire handicapée » est « aspergée d'essence » dans un bus et sera brulée aux « 2e et 3e degré sur 20% du corps » (L'Express, 05.11.05). Et les courageux pompiers sont systématiquement agressés, même lorsqu'ils sont venus secourir les « jeunes » cachés dans un transformateur EDF...

La ripoulique « antiraciste » incite à la haine

Chose extraordinaire, cette haine est stupidement renforcée par le système qui répand notamment l'idée que la France se serait comportée de façon barbare dans l'ancienne colonie algérienne. Si cette propagande mensongère avait pour objectif de culpabiliser les Français pour leur faire accepter les dégats causés par l'immigration massive, elle a de toute évidence entrainé des effet pervers imprévus chez certains immigrés d'origine algérienne.

On nous dit que les « jeunes » de banlieue sont victimes de racisme

Les média s'empressent en effet de dire que les « jeunes » de banlieue sont de pauvres victimes du racisme, c'est dire que les Français sont plus racistes qu'eux, ce qui constitue en soi une théorie raciste. Cela est donc tout à fait abberant et constitue une des preuves que le faux « antiracisme » du système est en réalité un racisme anti-Français. Cela est doublement aberrant en constatant que le système excuse alors le racisme anti-Français, qui serait justifié par un prétendu racisme anti-afro-maghrébin. Ainsi un racisme serait justifié au nom de l'« antiracisme », ce qui est parfaitement contradictoire.

De plus les communautés Malgaches ou Asiatiques par exemple ne se plaignent pas de racisme.

Comme le disait d'ailleurs très justement le Général de Gaulle : « Si une communauté n'est pas acceptée, si elle se plaint de racisme, c'est qu'elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Il ne faut pas qu'elle vienne chez nous imposer ses m¿urs » (Général de Gaulle, 1966, « De Gaulle, mon père » Philippe de Gaulle).

La réalité est que les Français ne sont non seulement pas racistes, mais qu'ils ont été d'une extrême patience avec les immigrés, d'une extrême générosité, voir d'un certain masochisme pour une partie d'entre-eux, tolérant une insécurité criminelle et un coût de l'immigration énorme, sans de plus avoir le droit d'exprimer publiquement cette incroyable injustice sous peine de sanctions pénales instaurées par les lois totalitaires « antiracistes ».

On nous dit que les « jeunes » de banlieue sont exclus

La rengaine des « pauvres jeunes exclus » vient également au secours d'un système désormais fragile et miné par la contradiction.

Si il est vrai que le chômage est plus élevé dans les banlieues, cela ne justifie en aucun cas la violence et la barbarie, sinon des bandes de SDF devraient alors s'attaquer aux honnêtes gens et aux institutions françaises.

De plus même si l'on considère uniquement ce facteur, force est de constater que la pauvreté relative des ghettos est la conséquence directe de l'immigration massive. En effet, en faisant venir des masses de gens qui n'ont rien, ni argent et surtout ni d'éducation digne de ce nom, et qui n'ont de plus aucune notion de ce qu'est la vie dans un pays occidental, il était évident, surtout lorsque l'on est un homme politique censé prévoir, qu'on allait constituer des poches de pauvreté dans le pays, devenues de véritables zones de non-droit aujourd'hui. Ainsi la pauvreté est un facteur à prendre en compte, mais il n'est qu'intermédiaire dans un lien plus global, indirect certes, mais lien tout de même, entre immigration et insécurité.

Les Français ont tout donné pour les immigrés, allocations, logement, éducation, soins médicaux etc... au prix de la misère des leurs et de déficits publics astronomiques. Ces immigrés ont donc au minimum un toit et de quoi manger, ce qui est bien plus que nombre de pauvres qui eux ne se révoltent pas...

Il faut également constater que les « jeunes » de banlieue roulent en BMW et s'habillent avec des vêtements que nombre de Français moyens ne pourront jamais se payer malgré un travail quotidien harassant. Tout cela leur est acquis, c'est bien connu, grâce aux traffics divers comme la drogue, et le vol. L'argument d'une prétendue pauvreté pour excuser les violences des « jeunes » de banlieue est donc fallacieux et malhonnête.

Ainsi, au regard d'une situation qui empire et dont aucune politique de discrimination positive (ZUP, ZEP etc...), de répression, d'assistance sociale ou psychiatrique quelconque, ne vient à bout au contraire, il convient de remettre en question la cause profonde. La solution centrale s'impose alors, et seul le Front National la propose : l'inversion urgente des flux migratoires.

Ultime trahison, la discrimination positive est une préférence étrangère d'état

Constatant que l'immigration est trop massive et que la France n'est pas capable d'intégrer tous les immigrés, dont une partie est inassimilable, l'UMPS ne remet pourtant pas en cause son dogme criminel. Il propose une discrimination dite « positive » (mais négative pour les Français), pour acheter une paix sociale qui se dégrade, et faire des citoyens Français des citoyens de seconde zone sur le territoire de leurs ancêtres. Alors que ces derniers avaient construit la France au prix de leur sang et de leur sueur pour que leurs enfants y vivent heureux, ils sont trahis de façon ignoble. Ainsi les parents d'aujourd'hui doivent savoir que leurs impôts et leur travail ne bénéficieront pas en priorité à leur enfants mais aux immigrés d'aujourd'hui et de demain.

Modifié par Jordan-07

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

François de souche?

Donc le seul argument que tu a c'est "c'est pas moi, c'est les autres!"..... bien, on avance....

N'avez vous pas l'impression vous autre que ce mec est un cliché a lui tout seul dans ses intervention? C'est toujourd les mêmes choses..... comme si un forumeur réapparaissait des centaines de fois sous différent pseudo...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jordan-07 Membre 30 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)

Je ne suis pas dans le moule du système je le combat.

Et je n'écoute jamais les JT et je ne croix se que je vois de mes propre yeux.

La TV nous montre de la désinformations.

Sinon, je connais des raciste ant-LE PEN, est qui vote PS.

Il existe des raciste dans tout parti politique, et aussi a l'extrême gauche des antisémite.

Modifié par Jordan-07

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

Moi ça me gêne pas de parler du racisme envers les français, je l'ai même effleuré dans mon post précédent avec Kemi Seba, mais ce qui me pose problème c'est de voir un topic qui traite d'un racisme précis se faire pourrir par un mec qui poste sur le racisme anti-blanc comme s'il essayait d'excuser le racisme anti-quelque chose par le racisme anti-autre chose. On a une jolie démonstration d'un bel article sur le racisme anti-blanc dans un sujet qui traite du racisme envers les juifs.

Modifié par Rhadamanthe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 21 669 messages
Forumeur alchimiste +++‚ 21ans
Posté(e)
N'avez vous pas l'impression vous autre que ce mec est un cliché a lui tout seul dans ses intervention? C'est toujourd les mêmes choses..... comme si un forumeur réapparaissait des centaines de fois sous différent pseudo...

On regretterait presque Bertrand :smile2:

Modifié par metal guru

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

:smile2: ;) Tes propos sont les mêmes que d'autres forumeurs! Exactement les mêmes, avec les mêmes exemples, les mêmes arguments :sleep::sleep: Laisse moi rire, tu es un mouton comme les autres.

En plus il y a pleins d'anti raciste qui dise la même choses que toi a propos des médias :o°:| Ce paradoxe me fera toujourd rire.

Et en plus tu en manque de belle phrase par ce que ça: "Sinon, je connais des raciste ant-LE PEN, est qui vote PS.

Il existe des raciste dans tout parti politique, et aussi a l'extrême gauche des antisémite."

A la base c'était la conclusion de ton le d'en haut :D

Et tu ne ma toujourd pas répondu tu la copier ou ton pavé? François de souche?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jordan-07 Membre 30 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)

Dans la grande série des mensonges et désinformations du système uni contre le FN, on trouve l'activité de Le Pen à sa maison d'édition la Serp, créée dans les années 60. Celui-ci aurait été un « éditeur de disques nazis », condamné pour cela en 1971. Mais alors pourquoi cette publicité, publiée en 1971 dans la deuxième édition du Guide juif de France, vante les mérites de Le Pen et de sa maison d'édition la Serp ? Parce qu'à l'époque, comme l'UMPS ne vous l'a pas dit, la société de Jean-Marie Le Pen vient de publier un album de trois disques intitulé Histoire d'Israël. Les personnalités et la presse juives ne tarissaient pas d'éloges :

« Une très belle réussite » disait le rabbin Eisenberg, « émouvant », ajoutait Information juive, « un travail honnête et impartial » enchérissait Information d'Israël, qui s'inclinait ainsi devant la qualité du travail : « On ne pouvait faire mieux et nous avons le devoir d'en féliciter M. Le Pen et ses collaborateurs ». Jusqu'à Golda Meir, alors présidente du Conseil des ministres d'Israël, qui souhaitait que « la diffusion de l'album contribue à informer le public et à resserrer les liens d'amitié entre nos deux peuples ».

Le Guide juif de France, dans lequel la Serp était le principal annonceur, était pour sa part préfacé par René Cassin, ès qualité de président de l'Alliance Israélite universelle, prix Nobel de la paix panthéonnisé depuis par Mitterrand.

On remarque également qu'Enrico Macias, entre autres, avait contribué à l'élaboration du disque consacré à Israël. Il a après cela toujours hurlé avec les loups, contre l'hydre fasciste sans cesse renaissante, etc...

C'était pourtant Gérard Silvain, juif et ami d'enfance de Le Pen, qui déclarait dans un numéro de l'Arche de juin 1988, « le mensuel du judaïsme français » : «Très honnêtement, le Pen n'a jamais, en ma présence, en aucune circonstance, fait d'allusion antisémite ». Ce qui n'empêchait pas Roger Ascot, rédacteur en chef de L'Arche, d'appeler dans le même numéro les Français « à résister à cette vague brunâtre, nauséeuse ».

lepenserpul2.jpgAinsi, Jean-Marie Le Pen fut condamné et désigné comme « éditeur de disques nazis », simplement parce que, dans son catalogue d'éditeur de disques historiques, il a jugé qu'on ne pouvait brosser une fresque sonore fidèle du XXe siècle sans consacrer un chapitre au IIIe Reich. Lorsqu'on connaît l'homme soucieux de vérité qu'est Jean-Marie Le Pen, il y a là une démarche d'autant plus évidente. Un manuel d'Histoire objectif du XXe siècle pourrait-il se permettre d'« oublier » le fascisme ? Un reportage télévisuel à but pédagogique, qui relaterait la deuxième guerre mondiale et voudrait mettre en fond sonore les chants de l'armée allemande, ferait-il l'« apologie » du IIIe Reich ?

En aucun cas, comme on peut le trouver sur certains sites internet de gauche et d'extrême gauche, la Serp n'était spécialisée dans les chants de l'armée allemande, et encore moins n'en faisait l'« apologie ». On en jugera aisément sur la seconde photo ci-contre. On remarquera même un disque de la Commune de Paris ! Ainsi pourrait-on tout aussi bien qualifier Le Pen d'« éditeur de disques communistes » !

Voici ce que Le Pen disait à propos de son activité à la SERP :

« D'ailleurs je faisais ça professionnellement de façon très éclectique car s'il est vrai que je n'exerçais aucune censure sur les sujets qui sont aujourd'hui mis à l'annexe, eh bien j'ai consacré un disque à POMPIDOU, un à MITTERRAND, un à GISCARD, un à TIXIER-VIGNANCOURT, un à LENINE, un à CHURCHILL, un à HITLER... Bref, à tous les gens qui ont marqué leur temps... Et de la même manière j'ai fait 12 disques des discours du Général DE GAULLE qui n'était pas à ce moment-là un de mes amis politiques. Je l'ai fait avec je crois un scrupule qui a été reconnu : j'ai fait l'Histoire d'Israël en 3 disques, l'Histoire de la Guerre d'Indochine, l'Histoire de la Guerre d'Algérie¿ Beaucoup de documents, j'ai dû faire plus de 100 30cm¿ Et j'ai fait aussi une collection de musiques militaires d'abord (d'une très très bonne qualité) et de musiques de cuivres. » (interview de Le Pen sur le site de Julien Sanchez)

1971 fut donc la première condamnation injuste contre Le Pen, à laquelle suivirent tant d'autres, au fur et à mesure de l'importance que prenait le Front National.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
Moi ça me gêne pas de parler du racisme envers les français, je l'ai même effleuré dans mon post précédent avec Kemi Seba, mais ce qui me pose problème c'est de voir un topic qui traite d'un racisme précis se faire pourrir par un mec qui poste sur le racisme anti-blanc comme s'il essayait d'excuser le racisme anti-quelque chose par le racisme anti-autre chose. On a une jolie démonstration d'un bel article sur le racisme anti-blanc dans un sujet qui traite du racisme envers les juifs.

Oui. Par ce que si tu le contre dit il te dira que tu est un salaud limite raciste envers les français... c'est une sorte de terrorisme intellectuelle....

On regretterait presque Bertrand :smile2:

C'est de moi ta citation, pas de A2line :sleep::sleep:

Edit: bon... après avoir vus que monsieur ce contente de balancé ses pavé copier sur je ne sait quel site, plus ou moin orienté. San prendre note de ce qui lui est dit. Je pense qu'il veut mieux l'oublier. ;)

Modifié par AGM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jordan-07 Membre 30 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)

Non, je respecte les idées de chacun : Qui ne gueule pas la vérité dans un langage brutal quand il sait la vérité se fait le complice des menteurs et des faussaires. "Charles Péguy"

Nous n'avons peut-être pas les même idées! mais je me ferai tuer pour que vous ayez le droit de les exprimer. "Voltaire"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant