Nicolas Sarkozy tente d'apaiser la colère des magistrats


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
NicolasSarkozy.jpg

Nicolas Sarkozy tente d'apaiser la colère des magistrats


Lundi 27 octobre - 19:20

Nicolas Sarkozy est monté au créneau vendredi en demandant au parquet général de saisir la cour d'appel de Paris pour une "requête en rectification d'erreur matérielle" après la libération par erreur d'un violeur récidiviste présumé.



Alors que la colère des professionnels de la justice met la ministre de la Justice sous pression , Nicolas Sarkozy a tenté lundi de mettre fin à la grogne des magistrats. Le président de la République a rencontré, à l'élysée, les représentants de l'Union syndicale des magistrats (USM) durant une heure, en petit comité ; le chef de l'état était seulement entouré de deux de ses conseillers avant que Rachida Dati ne les rejoigne une vingtaine de minutes avant la fin de la réunion. "On se réjouit des paroles du Président car il a tenu à rassurer les magistrats. Mais maintenant nous allons être vigilants sur la suite pour voir si ce que nous avons dénoncé - notamment le rôle de la ministre de la Justice vis-à-vis de l'autorité judiciaire - va être pris en compte", rapporte au point.fr Laurent Bedouet, vice-président de l'USM, qui était accompagné de Christophe Regnard, président de l'USM, et de Catherine Vandier, également vice-présidente du syndicat majoritaire de la profession.

Lors de cet entretien, aucune mesure spéciale n'a été annoncée par le Président pour apaiser la colère des professionnels de la justice qui se sont fortement mobilisés jeudi dans toute la France, pour dire leur refus de la politique "tout sécuritaire" de la ministre de la Justice, également accusée d'attenter à leur "indépendance" . Après avoir passé en revue quelques-uns des motifs de la grogne, comme le budget de la justice, le fonctionnement du parquet ou encore l'application des peines planchers, le chef de l'état a surtout tenu à témoigner toute sa confiance aux magistrats. "Le Président souhaitait d'abord nous voir et ensuite nous avons refait le point avec la ministre de la Justice. Nous avons pu avoir des discussions franches avec la ministre et avec le Président. Il n'y a évidemment pas eu de divergences entre (eux)", note Laurent Bedouet.



Par Ségolène de Larquier
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

tony-A Membre 544 messages
Forumeur forcené‚ 27ans
Posté(e)

Il a vraiment une geule de con...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Il a vraiment une geule de con...

Arf, j'avoue que j'ai pensé la même chose .... mais bon, ce n'est pas la gueule le problème :snif:

C'est assez drôle que le même Sarko, qui a fait exactement les mêmes dérapages et intrusions dans le domaine judiciaire que sa protégée, à la fois lorsqu'il était ministre de l'intérieur, en campagne, et même au début de son mandat, rassure les juges à ce sujet ...

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant