Devenir écolo sans se fâcher avec tout le monde


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
ecolo_key_article.jpg

Devenir écolo sans se fâcher avec tout le monde


Lundi 27 octobre - 13:02

Ecologie et paix des familles ne font pas forcément bon ménage. Entre les ados qui n'en ont rien à faire de privilégier le coton bio et les conjoints qui mettent l'alu à la poubelle, comment savoir raison garder?



«Fin juin, ma fille Manon, 14 ans, s'apprêtait à jeter à la poubelle une dizaine de cahiers de classe, quasi intacts», raconte Judith, 40 ans. «Quand je lui en ai fait la remarque, je me suis pris une volée de bois vert. Elle m'a dit en avoir marre de bouffer des légumes bio, marre de notre bagnole pourrie qui lui «colle la honte», marre de se laver avec du «vieux savon» (je boycotte le gel douche), marre de mes tirades contre les fringues fabriquées à l'autre bout du monde! Je ne suis pourtant pas une pasionaria écolo. Je m'y suis mise sur le tard, et je m'en tiens à quelques principes simples, que j'essaie effectivement de transmettre à mes enfants. Mais avec Manon, ça ne passe pas!»

Il est naturel que le discours écolo, surtout quand il vient des parents, ait du mal à passer auprès des adolescents, qui aiment avant tout être dans la conformité et dans l'identification aux copains. Nos choix verts déclenchent chez eux de l'agressivité car ils les privent de la consommation de gadgets high-tech, de vêtements et de junk food «identitaire»...

Leurs cadets sont plus ouverts, mais attention à notre façon de présenter les choses. «L'autre jour, ma fille de 9 ans était encore en train de prendre une douche interminable, confie Lydia, 35 ans. J'ai déboulé dans la salle de bains et, comme ils en avaient parlé à l'école, j'en ai rajouté sur les ours polaires qui se noient en nageant des jours entiers à la recherche d'un bout de banquise intact et sur la façon dont, une fois les réserves épuisées, on va s'entre-tuer pour trois gouttes d'eau. Elle a fini en larmes, j'ai mis beaucoup de temps à la calmer.»




Louise Belleyeme
Suite de l'article...
Source: Le Matin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

:snif: Super cet article ! J'ai un collègue exactement comme ça, qui brandit son écologisme, culpabilise et agace tout le monde, je viens de lui envoyer avec un :snif: car l'article est bien fait, drôle, vrai.

Je n'avais jamais fait la relation, j'adore cette phrase : «Dire «arrête de gaspiller l'eau, il y a la banquise qui fond», est-ce vraiment plus intelligent que le sempiternel «finis ton assiette, il y a des enfants qui meurent de faim» de notre enfance?»

Merci Yav :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lena1789 Membre 5 031 messages
Coquine à croquer ‚ 28ans
Posté(e)
J'en ai rajouté sur les ours polaires qui se noient en nageant des jours entiers à la recherche d'un bout de banquise intact et sur la façon dont, une fois les réserves épuisées, on va s'entre-tuer pour trois gouttes d'eau. Elle a fini en larmes, j'ai mis beaucoup de temps à la calmer.»

Jtrouve ça dommage de devoir faire pleurer sa gamine pour lui expliquer que les ours polaires se noient à cause de sa douche. D'ici qu'elle veuille plus se laver, y'a qu'un pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant