Abus de pouvoir


mazuy-neves Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

bonjour,

{je vous demande de l'indulgence, c'est une première pour moi: jamais été sur un forum. Merci}

suite a une longue maladie, j'ai du arrêter mon entreprise (active 18 mois). oui, BANAL...

Sauf, que . . . le mandataire qui a pris mon dossier,a crus pouvoir nous intimider de son statut hiérarchique a de suite mis ma femme en

procès pour qu'elle signe la part de la maison afin d'être mise en vente pour une somme de 12.500,00 ¿.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

mazuy-neves Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

bonjour,

{je vous demande de l'indulgence, c'est une première pour nous : jamais été sur un forum.}

suite a une longue maladie, j'ai du arrêter mon entreprise (active 18 mois). oui, BANAL...

Sauf, que . . . le mandataire qui a pris mon dossier,a crus pouvoir nous intimider de son statut hiérarchique a de suite mis ma femme en

procès pour qu'elle signe la part de la maison afin d'être mise en vente pour une somme de 12.500,00 ¿.

nous sommes mariés depuis 1995, avec un contrat de séparations de bien. il y a eu l'acquisition de la maison en 2001.

celle si est en cour de rénovation, en 2006 le notaire a expertisé la maison d'un montant de 130.000, 00 ¿ . ( travaux non terminé)

notre avocat avait estimé que cette liquidation devais prendre 8 a 10 mois tout au plus. a ce jour nous en sommes a notre 4 ème année.

toujours a vouloir nous intimider, ayant pourtant reçu 2 blâmes par le juge du TGI,

pour ne pas suivre la procédure : - récupérer l'actif de l'entreprise s'élevant a 30.000,00 ¿ environ.

- ne pas avoir calculer correctement le passif ( pour lui= 135.000,00 ¿ environ)

( incessibles ) - bloquer le compte bancaire perso où il y avait que le RMI, et les prestations de la C.A.F pendant + de 3 mois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mazuy-neves Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

bonjour,

{je vous demande de l'indulgence, c'est une première pour nous : jamais été sur un forum.}

AVOIR DE L AIDE, APPEL DE DETRESSE "urgent" Merci

je vais vous faire un petit récapitulatif de la situation

suite a une longue maladie, j'ai du arrêter mon entreprise (active 18 mois). oui, BANAL...

Sauf, que . . . le mandataire qui a pris mon dossier,a crus pouvoir nous intimider de son statut hiérarchique a de suite mis ma femme en

procès pour qu'elle signe la part de la maison afin d'être mise en vente pour une somme de 12.500,00 ¿.

nous sommes mariés depuis 1995, avec un contrat de séparations de bien. il y a eu l'acquisition de la maison en 2001.

celle si est en cour de rénovation, en 2006 le notaire a expertisé la maison d'un montant de 130.000, 00 ¿ . ( travaux non terminé)

notre avocat avait estimé que cette liquidation devais prendre 8 a 10 mois tout au plus. a ce jour nous en sommes a notre 4 ème année.

toujours a vouloir nous intimider, ayant pourtant reçu 2 blâmes par le juge du TGI,

pour ne pas suivre la procédure : - récupérer l'actif de l'entreprise s'élevant a 30.000,00 ¿ environ.

- ne pas avoir calculer correctement le passif ( pour lui= 135.000,00 ¿ environ)

( incessibles ) - bloquer le compte bancaire perso où il y avait que le RMI, et les prestations de la C.A.F pendant + de 3 mois

ma femme travaillait comme un titan, pour pouvoir subvenir au besoins de la vie de famille, aller aux rendez-vous vers notre avocat,au TGI de Mâcon.

Le budget avec les ressources du magasin, de manger pour 6 avec 800,00 ¿ par mois, tenir des comptes d'apothicaires pour payer les factures . . . etc ... moi, j'étais cloué au lit sans être capable de l'aider pendant + de 3 mois.

Le moral en a pris un sacré coup, mais ma femme ne veut pas baisser les bras, elle site: " cela n'est pas de notre faute si nous sommes dans cette situation, il faut faire valoir nos droits; ils faut garder espoir et continuer a ce soutenir mutuellement. "

Après un bras de force en collaboration avec notre avocat, a ce jour nous nous retrouvons dans l'impasse, et, je suis toujours au même point de départ. Le mandataire veut que la maison. ( elle fait + 300 m2, elle est situé au centre du village, en banlieue d'une ville active. et, a du caractère de son architecture.

Mon épouse est entièrement impliqué dans cette affaire, il ne fait plus cas de notre statut juridique, et a mis a prix notre maison a 55.000,00 ¿ .

je dois maintenant aller en cassation pour essayer de faire valoir nos droits, " pot de terre contre pot de fer ".

Nous sommes une famille avec 4 enfants, mon épouse a sa petite boutique de fleurs en mitoyenneté avec la maison, moi, je suis salarié, et nous travaillons beaucoup dans notre maison que nous aimons tous.

Nous voulons tous faire pour la garder, ne pas céder aux intimidations de ce mandataire sans scrupule, nous voulons que cette personne comprenne que même si il ce croit intouchable, il doit faire son travail dans l'ordre, et dans la lois. Ne pas être hors la lois. . .

il y a un délai de 2 mois pour faire appel en cassation.

je vous remercie de votre lecture, et de votre aide.

cordialement P.P. &l es enfants.

Modifié par mazuy-neves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptiteathena Membre 816 messages
Forumeur accro‚ 41ans
Posté(e)

j'aimerais bien t'aider,mais n'y connait rien du tout dans ce domaine,donc plutot que je dise des betises,je ne dis rien mais je te soutiens en te souhaitant bon courage,ça n'a pas l'air simple ton histoire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Je ne vois pas quoi te conseiller à part de consulter un avocat. Bonne chance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
bonjour,

{je vous demande de l'indulgence, c'est une première pour nous : jamais été sur un forum.}

AVOIR DE L AIDE, APPEL DE DETRESSE "urgent" Merci

je vais vous faire un petit récapitulatif de la situation

suite a une longue maladie, j'ai du arrêter mon entreprise (active 18 mois). oui, BANAL...

Sauf, que . . . le mandataire qui a pris mon dossier,a crus pouvoir nous intimider de son statut hiérarchique a de suite mis ma femme en

procès pour qu'elle signe la part de la maison afin d'être mise en vente pour une somme de 12.500,00 ¿.

nous sommes mariés depuis 1995, avec un contrat de séparations de bien. il y a eu l'acquisition de la maison en 2001.

celle si est en cour de rénovation, en 2006 le notaire a expertisé la maison d'un montant de 130.000, 00 ¿ . ( travaux non terminé)

notre avocat avait estimé que cette liquidation devais prendre 8 a 10 mois tout au plus. a ce jour nous en sommes a notre 4 ème année.

toujours a vouloir nous intimider, ayant pourtant reçu 2 blâmes par le juge du TGI,

pour ne pas suivre la procédure : - récupérer l'actif de l'entreprise s'élevant a 30.000,00 ¿ environ.

- ne pas avoir calculer correctement le passif ( pour lui= 135.000,00 ¿ environ)

( incessibles ) - bloquer le compte bancaire perso où il y avait que le RMI, et les prestations de la C.A.F pendant + de 3 mois

ma femme travaillait comme un titan, pour pouvoir subvenir au besoins de la vie de famille, aller aux rendez-vous vers notre avocat,au TGI de Mâcon.

Le budget avec les ressources du magasin, de manger pour 6 avec 800,00 ¿ par mois, tenir des comptes d'apothicaires pour payer les factures . . . etc ... moi, j'étais cloué au lit sans être capable de l'aider pendant + de 3 mois.

Le moral en a pris un sacré coup, mais ma femme ne veut pas baisser les bras, elle site: " cela n'est pas de notre faute si nous sommes dans cette situation, il faut faire valoir nos droits; ils faut garder espoir et continuer a ce soutenir mutuellement. "

Après un bras de force en collaboration avec notre avocat, a ce jour nous nous retrouvons dans l'impasse, et, je suis toujours au même point de départ. Le mandataire veut que la maison. ( elle fait + 300 m2, elle est situé au centre du village, en banlieue d'une ville active. et, a du caractère de son architecture.

Mon épouse est entièrement impliqué dans cette affaire, il ne fait plus cas de notre statut juridique, et a mis a prix notre maison a 55.000,00 ¿ .

je dois maintenant aller en cassation pour essayer de faire valoir nos droits, " pot de terre contre pot de fer ".

Nous sommes une famille avec 4 enfants, mon épouse a sa petite boutique de fleurs en mitoyenneté avec la maison, moi, je suis salarié, et nous travaillons beaucoup dans notre maison que nous aimons tous.

Nous voulons tous faire pour la garder, ne pas céder aux intimidations de ce mandataire sans scrupule, nous voulons que cette personne comprenne que même si il ce croit intouchable, il doit faire son travail dans l'ordre, et dans la lois. Ne pas être hors la lois. . .

il y a un délai de 2 mois pour faire appel en cassation.

je vous remercie de votre lecture, et de votre aide.

cordialement P.P. &l es enfants.

Pour le mandataire, je te conseille de saisir le procureur de la république s'il y a eu des irrégularités.

Pour le reste, il s'agit de procédures que seul un avocat peut régler, à mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant