Que signifie être soi même?

Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

étre soi-même c'est peut être dire que j'ai rien compris au texte ci-dessus :smile2: ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

mamidu67 Membre 4 733 messages
pas membre +‚ 107ans
Posté(e)
Merci pour le compliment. J'avais oublié que j'avais, entre de multiples activités, écrit ce texte. Malheureusement, pour les références, il va falloir attendre qu'on les crée. Je ne connais pas de travaux accessibles sur ce genre d'approche que ceux qu'on trouve dans certains instituts de recherche qui traitent notamment de Sciences Cognitives (et à l'élaboration desquels j'ai beaucoup participé).

En fait, c'est mon approche personnelle - le paon déploie ses plumes ;) - sur laquelle je travaille depuis des années. Cette approche est dite "systémique complexe", et plus précisément (c'est de moi ;) ) "processorale" - car basée sur l'observation et la maîtrise de processus non linéaires.

Les dispositifs virtuels sont, en l'occurrence, les esprits eux-mêmes en tant qu'ils s'organisent et fonctionnent à un niveau symbolique.

C'est un peu la métaphore du logiciel, à la fois capable de traiter des informations et d'être traité comme information, mais ayant toujours un jeu de liberté à l'égard de sa base (ou substrat) matérielle. C'est à dire qu'on peut programmer le même logiciel sur de la silicone ou un autre matériau sans que ça ne change grand chose.

L'esprit est plus dépendant du cerveau, car celui-ci est d'une complexité qu'on ne peut obtenir, à notre connaissance, par d'autres moyens. Mais il a quand même un jeu vis-à-vis de lui : c'est à dire par exemple qu'une même pensée (symbolique donc) peut émerger selon des voies métaboliques très différentes.

L'autre particularité, c'est que cet esprit qui s'organise immatériellement dans la matière (ce qui le donne pour inexistant aux chercheurs ou penseurs un peu trop matérialistes et en mal de fondements solides - au sens propre), c'est qu'il a une incidence sur l'organisation de celle-ci - de la même manière qu'il a une incidence sur son environnement.

C'est le travail symbolique qui entraîne des transformations et réactions psychiques, chimiques, physiques.

L'organisation de la vie sur terre a donné l'atmosphère. Or cette organisation est loin d'être seulement matérielle. Elle interprète son monde interne et externe et en produit des conséquences propres. C'est ce que j'appelle un dispositif virtuel à incidence matérielle.

Plus radicalement, l'humain transforme radicalement la matière et son environnement. Son pouvoir intentionnel est énorme et ne dépend que de sa façon limite (c'est à dire hasardeuse ou centrique) d'agir. En lui, les déterminismes et conditionnement endogènes et exogènes sont relativisés au point qu'il puisse produire ses propres déterminismes et propres conditionnement.

évidemment, cette liberté semble quantitativement résiduelle dans des optiques réductionnistes. Mais elle a en fait des conséquences cruciales, évidentes d'un point de vue écosphérique (il ne faut pas oublier qu'on met la vie même en danger sur la planète), moins évidentes mais réelles d'un point de vue cosmologiques.

Les sociologues nous disent complètement conditionnés. Les physiciens (notamment les neurophysiciens) nous disent complètement déterminés. Mais tous s'accordent à vouloir exercer leur liberté au détriment des autres ;)

étant pour une science démocratique, je suis ouvert aux recettes de bonnes femmes :smile2:

Enfin, je vais faire un effort de référence sur ma manière de penser : j'aime beaucoup Edgar Morin et sa méthode en 7 tomes.

Amicalement,

PR

Ps : je ne pourrai sans doute pas répondre avant un moment : je pars en Amérique du Sud 3 mois...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamidu67 Membre 4 733 messages
pas membre +‚ 107ans
Posté(e)

Morte de honte! ;) en fait de plume de Paon, c'est moi qui me couvre de plumes de dinde!!! à ma décharge je suis d'une époque ou il n'y avait que trois bac possibles: math-élem. sciences-ex. et philo... mes connaissances en philo se bornent à ce niveau... évidemment cest un peu court.

Mais nom d'une pipe! Que fait un chercheur (avoue que je l'avais envisagé...) sur un Forum aussi généraliste? mesurer à l'aune de son savoir l'indigence de la petite population de Forum? ( pardon les indigents! dont je suis!) ;) Je ne pense pas, tu aurais pu me moucher plus rudement! Or il me semble t'avoir vu sourire...Par icône de message bien sûr! l'indulgence réduit les hauteurs... merci de l'avoir fait.

Tu pars trois mois... c'est bien le temps qu'il va me falloir pour décoder ton post... quand aux 7 tomes d'Edgar Morin je crains que le reste de ma vie n'y suffise pas!!! ;)

Si tu reviens nous voir, un jour, j'aurai une question...

Pour l'instant je te souhaite bon voyage! :smile2:

oups "plumesssss de Paon!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Edward Membre 108 messages
Forumeur inspiré‚ 28ans
Posté(e)

Etre soit même, signifi être chaqunes des émotions présente dans ton coeur. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sodium Membre 467 messages
Forumeur survitaminé‚ 28ans
Posté(e)

La question n'a pas vraiment de sens à mon avis, du moment qu'un individu nait dans une société il subira les processus de socialisation. Que ce soit l'épanouissement personnel ou l'éducation des parents, on est plus ou moins construit par ce qui nous entourre, et par notre façon d'asssimiler et de percevoir l'univers dans lequel on se développe.

De ce fait, que devient "être sois-même" ? Et bien ce sera un mélange de tout ce que l'on aura pu voir et assimiler, de façon volontaire ou non. En ce sens chaque individu aura un parcourt différent puisque les paramètres qui entrent en compte sont indénombrables, donc il est impossible de ne pas être sois-même.

Beaucoup pensent alors au schéma classique de la personne qui adopte un comportement différent avec ses amis, ou les inconnus; ou encore celle qui cherchera à s'habiller de telle manière, à s'interesser à telles chose de manière à accéder à une image préalablement conçue dans son esprit.

Dans tous les cas on est sois-même, et même en poussant un peu on peut dire que beaucoup d'autres personnes sont "nous-même" sur de très nombreux points. Les individus évoluants dans une même société partagent tous une chose, la même culture (et culture ne veut pas dire uniquement musique / film et co.).

Donc même si on croisera beaucoup de discours pronant que la société endigue les comportement, conditionne les envie, les émotions des gens, il n'en restera pas moins que c'est dans cela que nous avons évolué, et de ce fait nous faisons partie intégrante de ce système.

C'est la base des liens sociaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
Serons nous un jour reellement nous même?

Peurrons nous ne plus avoir peur du jugement des autres?

quand on se rend compte qu'on est seul dans son cerceuil, oui, on peut être soi-même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdudébat Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 36ans
Posté(e)

Etre soit même c'est devenu impossible de nos jours, on doit être tel que l'autre veux que l'on soit pour s'intégrer dans la société.

Quand, par exemple, on va à un entretien d'embauche, on ne va pas être comme avec ses potes ou ses proches! On va être tel que l'employeur moyen souhaite que nous soyons.

Le problème, c'est que petit à petit il nous est impossible de communiquer en étant en totalité en accord avec soit-même de peur de la non acceptation par des possibles erreurs d'interprétations.

On est bridé par notre statut social qui nous stéréotype et nous classe dans une catégorie de personne selon des critères tels que la religion, notre cursus scolaire, notre profession, notre culture, notre physique, nos origines etc...

Lorsque nous arriverons à faire abstraction de ce fait, l'humanité arrivera à son appogée (utopie quand tu nous tiens! :smile2: )

Le jugement de l'autre empêche l'humain d'aujourd'hui d'être soit-même car nous avons un besoin d'appartenance tel que l'on se plit à l'image qui nous est imposé de l'homme moderne!

Les publicitaires l'ont bien cernés et nous affiche le désir de ressembler à l'image de la perfection inexistante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sodium Membre 467 messages
Forumeur survitaminé‚ 28ans
Posté(e)

On voit pas souvent d'aussi beaux tissus de conneries.

Là t'es en train de nous dire que pour être nous même il ne faut pas être nous même :smile2:

Ce qui fait que tu es toi, c'est la façon dont tu as évolué, les influences et éducations que tu as reçu.

Au final t'es en train de dire qu'on est sois même quand on est pas socialisé, à ce moment là je pense que tu ne te poses même plus la question ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdudébat Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 36ans
Posté(e)

"Là t'es en train de nous dire que pour être nous même il ne faut pas être nous même" J'ai relu ma réponse mais je n'ai pas compris comment tu as interprété ca :smile2:

Sinon, quand tu dis que pour être soit même il ne faut pas être socialisé je me dis que c'est pas faux dans un sens!

Regardes comment vivent les hommes dans des régions reculées et coupées de la médiatisation et tu comprendras le sens d'être soit-même!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
"Là t'es en train de nous dire que pour être nous même il ne faut pas être nous même" J'ai relu ma réponse mais je n'ai pas compris comment tu as interprété ca :smile2:

Sinon, quand tu dis que pour être soit même il ne faut pas être socialisé je me dis que c'est pas faux dans un sens!

Regardes comment vivent les hommes dans des régions reculées et coupées de la médiatisation et tu comprendras le sens d'être soit-même!

tout nu avec une paille dans le cul?

haa le bon sauvage proche de la nature et des vrais valeurs...

non mais même chez les papous on fonctionne par rapport aux autres

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sodium Membre 467 messages
Forumeur survitaminé‚ 28ans
Posté(e)

Ouf enfin un qui comprend ce que j'écris :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mystiwa Membre 56 messages
Forumeur en herbe‚ 33ans
Posté(e)

Etre soi-même, c'est simplement être. Rien de plus, rien de moins. Pas être ci ou ça, mais juste être.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdudébat Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 36ans
Posté(e)
tout nu avec une paille dans le cul?

haa le bon sauvage proche de la nature et des vrais valeurs...

non mais même chez les papous on fonctionne par rapport aux autres

Chez les "papous" (le terme sauvage est pour moi mal employé car on croierait entendre les catholiques voulant "civilisé" la population africaine du temps de l'esclavage :smile2: ), on fonctionne par rapport aux autres mais ils n'ont pas l'influence de la société de consommation donc ont plus de libre arbitre et en l'occurence ont plus la possibilité d'être eux-même!

C'est mon avis (je pense qu'il est inutile de le préciser mais bon...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Etre soi même c'est tout simplement ne pas renier ce qu'on est et aller au bout de ses idées et des ses combats sans ce déshonorer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vospira Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚ 37ans
Posté(e)

étre soi-même est un suicide culturelle car ca veut dire on essai pas a s'améliorer.

moi, je dit, Etre le model ideal de soi-meme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
Chez les "papous" (le terme sauvage est pour moi mal employé car on croierait entendre les catholiques voulant "civilisé" la population africaine du temps de l'esclavage ;) ),

c'était ironique

je ne faisais qu'anticiper ce qui suit :

ils n'ont pas l'influence de la société de consommation donc ont plus de libre arbitre et en l'occurence ont plus la possibilité d'être eux-même!

même là-bas ça consomme ;)

et consommer ne signifie pas "ne pas être soi-même"

C'est mon avis (je pense qu'il est inutile de le préciser mais bon...)

ui vaut mieux préciser :smile2:

non mais là c'est la section "débat"

n'est-ce pas alexdudébat?

j'ai rien contre toi, juste je débat.. ;)

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
angenoir Membre 1 058 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

être soi même , être au plus près de soi , de sa nature profonde , être en accord avec soi , vivement la solitude quelle me ramène à moi !

prenez un individu homme ou femme , ensemble , l'un ou l'autre sont époux ou épouses , accompagnés de leurs enfants : père ou mère , professionnellement : salarié ou chef d'entreprise etc etc etc... mais finalement eux mêmes , à quels moments ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zfzf Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Serons nous un jour reellement nous même?

Peurrons nous ne plus avoir peur du jugement des autres?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Asterixetperils Membre 93 messages
Forumeur en herbe‚ 33ans
Posté(e)

étre soi-même implique, si ce n'est pas une tautologie (et alors la question ne voudrait plus rien dire), qu'il est possible de ne pas être soi-même. On ne peut être différent de soi-même que dans un rapport à l'autre, et cet autre peut-être un ensemble de circonstances, ou alors un autre être humain (voir un groupe d'êtres humains). Les raisons pour lesquelles nous ne sommes parfois pas nous-même sont l'impuissance (en rapport à des circonstances particulières) ou la honte (en rapport au regard d'un autre).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
diam's Membre 142 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

je pense que si tu es naturel le jugement des autres t'importe peu. Moi personnellement je suis franche et direct. Les gens n'aiment pas et je m'en fout royal. Si les personnes autour de toi te juge c'est que ce ne sont pas tes amis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant