Pacs et avortement : en Italie, la rue défie l'Eglise


Phob Animateur 45 687 messages
Newser‚
Posté(e)
monde.jpg

Pacs et avortement : en Italie, la rue défie l'Eglise


Samedi 14 janvier - 21:13

Deux jours après une claire prise de position du pape Benoît XVI contre la pilule abortive et les un...





Deux jours après une claire prise de position du pape Benoît XVI contre la pilule abortive et les unions d'homosexuels, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi en Italie pour le droit à l'avortement et pour un Pacs à l'italienne.






[ Lire la suite de l'Article.. ]



Source: TF1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

usagi Membre+ 240 822 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
;)drapeauitalie1jd.gif viva Italia , ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Usa, tu devrais aller prêcher cette cause avec ton drapeau à Karachi ou à la La mèque.

B XVI a juste pris et donné sa position et celle de l'église, c'est son droit en tant que chef religieux et cela lui évite d'aller faire une manifestation fracassante avec déballement médiatique. Les chrétiens fidèles à romes sont d'accord ou pas d'accord, mais ne contestent pas pour autant leur hierarchie. La Pape a le droit de se positionner, et je crois que c'est ce droit que les manifestants contestent, ainsi que le droit de penser différamment d'eux.

Les partisans de l'union homosexuelle et de l'avortement doivent aussi avoir leur(s) leader(s), qu'ils répondent pour ceux qu'ils représentent et tout le monde est content point.

J'ai l'impression que les propos du pape dérangent, mais je n'ai jamais vu les catholique fidèles au pape descendre spontanément dans la rue pour s'opposer aux unions homosexuelle et à l'avortement (les intégristes oui, mais ç'est un autre débat)

Y aurait pas un peu d'intolérence derrière cette manif ?

Pour ma part, ce n'est pas parce qu'on s'oppose au unions homosexuelle et à l'avortement que l'on rejète les homosexuels et les femmes qui se font avorter. Je suis même persuadé que la position de l'église intérroge les gens concernés et doivent leur donner envie d'aller discuter et débattre avec des religieux afin d'essayer de comprendre le pourquoi de cette position. Mais d'autres ne le voient pas de cet oeil et refusent tout échange si ce n'est qu'avec des coups de gueule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

L'Eglise catholique ne s'est pas contentée de donner son avis. Elle fait aussi du lobbying et essaye d'attaquer certains acquis.

Par exemple, plusieurs dignitaires de l'Eglise on dit que tous ceux qui iraient voter sur le référendum italien au sujet de l'embryon ne sont pas des bons catholiques...

On peut aussi se souvenir du discours de l'Académie pontificale pour la vie, qui, arguant que la pillule du lendemain représente une forme d'avortement, sa distribution en Italie serait illégale car elle ne respecte pas le délais (de plusieurs jours) que la loi italienne préconise avant un avortement...

De plus, tout le monde se souvient des hauts placés de l'Eglises qui affirment que le préservatif eqst inéficace (pour des raisons diverses, certains vont jusqu'à affirmer qu'il laisse passer le virus du Sida).

Ce n'est donc pas "juste une prise de position"

Quand aux homosexuels... Pas rejetté ? Le fait d'être homosexuel interdit l'accès à la prêtrise (l'un des arguments avancés seraient que les homosexuels ont plus de mal à contrôler leurs pulsions), et l'homosexualité, ou plus exactement les actes homosexuels, est "intrinsèquement mauvaise" selon le Vatican.

Pour ce qui est de l'avortement, quand le Vatican rappelle qu'il s'agit d'une position immorale (de soutenir son autorisation), et qu'il faudrait interdire la communion à ceux qui défendent de telles idées, je n'y voit pas un parangon de tolérance

Un extrait du catéchisme : http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P7U.HTM

2272 La coopération formelle à un avortement constitue une faute grave. L'église sanctionne d'une peine canoniqueexcommunication ce délit contre la vie humaine. " Qui procure un avortement, si l'effet s'en suit, encourtexcommunication latæ sententiæ " ( CIC, can. 1398) " par le fait même de la commission du délit " ( CIC, can. 1314) et aux conditions prévues par le Droit (cf. CIC, can. 1323-1324). L'église n'entend pas ainsi restreindre le champmiséricorde. Elle manifeste la gravité du crime commis, le dommage irréparable causé à l'innocent mis à mort, à ses parents et à toute la société. d' l' de la

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 822 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
;) Grenouille ton lien sur le cathechisme est salutaire , pour les mecreant comme moi , comment dans le meme article anathemiser l'avortement et justifier la peine de mort , pour le grand ecart , il rendrait des points a J.C ...........Vandame , ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant