Gestion des déchets nucléaires


nidouille Membre 3 883 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
nucleaire01.jpg

La gestion des déchets nucléaires en progrès, mais pas encore de solution


20 janvier 2005 - 23h50

Quarante ans après la mise en service de la première centrale nucléaire commerciale d'EDF, Chinon, la question de la gestion des déchets radioactifs a fait des "progrès considérables" mais la route sera longue pour une solution définitive, ont souligné jeudi des experts devant une commission de parlementaires


"Tant pour la séparation (des éléments les plus nocifs - NDLR) que pour la transmutation (leur recyclage intégral) un long chemin reste à parcourir", a souligné devant l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques un responsable de la Commission nationale d'évaluation (CNE), M. Jean-Claude Schapira.

Pourtant, "des progrès considérables ont été faits depuis 15 ans pour réduire le volume déjà faible de ces déchets", a estimé l'administrateur du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), M. Alain Bugat, à l'occasion d'auditions organisées par le député PS Christian Bataille et le député UMP Claude Birraux en préparation d'un projet de loi que doit présenter le gouvernement en 2006.

La "loi Bataille" du 30 décembre 1991 sur cette question donnait aux pouvoirs publics quinze ans pour approfondir les recherches et trouver une solution pour le stockage des déchets les plus dangereux, ayant pour certains éléments une durée de vie de plusieurs millions d'années. Chaque année, 1.200 tonnes de combustibles usés sont déchargées des réacteurs du parc électronucléaire français.

En ce qui concerne la séparation des déchets à haute activité non recyclables, "on a à l'heure actuelle à disposition en laboratoire des technologies la permettant", a précisé Philippe Pradel, directeur de l'énergie nucléaire au CEA.

Pour ce qui est de la transmutation, "on a obtenu des données nouvelles nécessaires pour permettre la mise au point d'outils" pour le réussir, a-t-il ajouté.

Mais "le passage à la phase industrielle (dans ces domaines) ne pourra vraisemblablement pas internevir dans des délais proches", a estimé le directeur général de la sûreté nucléaire et de la radioprotection, André-Claude Lacoste.

Pour nous, a affirmé un dirigeant d'EDF, M. Bernard Dupraz, "tous les combustibles usés sont clairement destinés à être recyclés, ils ne constituent pas des déchets". Il reste à mettre au point le réacteur du futur qui le permettra.

Invités à cette journée d'auditions, les opposants au nucléaire n'ont pas participé au débat. Le réseau "Sortir du nucléaire", qui revendique 698 associations membres, avait décidé de la boycotter, déplorant que "la parole était donnée quasi exclusivement aux intervenants favorables au nucléaire et aux entreprises" du secteur.

Seule représentante d'un mouvement "critique" du nucléaire à être présente, Mme Monique Sené, membre du Groupement des scientifiques pour l'information sur l'énergie nucléaire (GSIEN), a déclaré à l'AFP qu'il fallait "continuer les recherches et bien mettre en perspective ce qui ne va pas au lieu de délivrer des satisfecit".




Source: AFP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

flex VIP 4 909 messages
Nettoyeur‚ 36ans
Posté(e)

faut envoyé les dechet vers le soleil

(mé faut pas que la fusée explose au dessus de nos tete)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nat Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

:p Pas mal ta solution flex ! Mais bon il n'y a pas que les déchets qui pose problème ...

...L'ère du nucléaire s'est ouverte en juillet 1945 quand les Etats-Unis ont testé leur première bombe atomique au Nouveau-Mexique, suivi un mois après des bombardements d'Hiroshima et Nagasaki. Quelques années plus tard, en 1953, le Président Eisenhower annonçait son programme "Atoms for Peace" ;) aux Nations Unies, dans un contexte d'optimisme atomique effréné.

Pourtant, le recours à l'énergie atomique n'a jamais été particulièrement "pacifique". Après un demi-siècle de nucléaire, la planète a hérité de déchets nucléaires qui resteront radioactifs pendant des dizaine voire des centaines de milliers d'années. Aucune solution sûre n'a encore été trouvée quant à leur gestion, où que ce soit dans le monde. :(

Les installations nucléaires, qu'elles soient militaires ou civiles, ont une histoire tristement jalonnée d'accidents et d'incidents, de dissimulations de faits, de désinformation et de mensonges. Les fuites radioactives dans l'environnement ont entraîné la contamination des sols, de l'air, des rivières et des océans, une contamination à l'origine de cancers et d'autres maladies. ;)

La production d'électricité dans les réacteurs nucléaires génère des substances utilisables pour la fabrication d'armements nucléaires. :p Les dangers liés à la manutention de substances nucléaires utilisables en armement nécessitent un haut niveau de sécurité et de secret, même dans des pays qui se veulent démocratiques.

De plus, l'énergie nucléaire n'a jamais été une solution économique, malgré les énormes subventions publiques qu'elle reçoit depuis des décennies. Aujourd'hui encore, des financements sont attribués au nucléaire, au dépens de la sobriété et de l'efficacité énergétiques et de sources d'énergie renouvelables comme le solaire ou l'éolien.

Le nucléaire propre et sûr est un mythe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PLISKIN Membre 1 046 messages
Forumeur alchimiste‚ 28ans
Posté(e)
faut envoyé les dechet vers le soleil

(mé faut pas que la fusée explose au dessus de nos tete)

la salotion ideal... mais faudrai des vaisseau plus grand que dans star-trek et un pu t1 de budjet pour envoyer ca dans l'espace

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant