le trou noir de notre galaxie

sebg Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

beaucoup de sites parle de la fin du monde sur le web, peu sont vraiment sérieux.

Pour synthétiser , voici ce que l'on sait par la science et l'histoire :

* l'inversion des poles magnetiques est cyclique sur terre. elle l'ai aussi pour le soleil.

* notre galaxie possède 12 bras et fait un tour complet tout les 25800 ans

* le deplacement des planètes dans notre system solaire est cyclique et ordonné, et quelles seront toutes alignées le 21/12/2012.

* les scientifiques ont découvert un trou noir au centre de notre galaxie , sa position se situe dans l'axe des l'alignement des planètes du 2012.

* les connaissances des scientifiques sur les trous noirs sont pauvres ( energies, dimension temporelle ... )

* des scientifiques ont démontrés que lorsqu'un objet (matière en mouvement) s'approche d'un trou noir , alors le temps relatif qui s"écoule au vu de l'objet diminue et émettent l'hypothèse que le temps "s'arrête" lorsque l'objet a atteint le centre du trou noir

* l'etude du calendrier maya commence il ya 16 milliard d'années ( date de création de notre univers) et sarrête en 2012

ma conclusion pour l'instant:

si "l'alignement historique" de 2012 devait induire une rotation du champs magnétique terrestre , pourquoi le calendrier des maya s'arrête-t'il à cette même date ?

en effet , leur calendrier allant de -16 millard d'année jusq'au 21 decembre 2012 , il comprennait donc des périodes d'inversion de poles magnétique, et toutes leur conséquences ( changement climatiques, nouvelles civilisation ...)

je ne suis donc pas pour l'idée qu'un simple changement de polarité du magnétisme terrestre va avoir lien , mais que quelque chose de beaucoup plus "important" va se produire.

la convergence des forces magnétique formée par l'alignement des planètes du 21/12/2012 va t'elle interagir avec le trou noir de notre galaxie ?

faut t'il craindre d'être "aspiré" par le trou noir ? que ce passera t'il sur la perception qu'on aura du temps dans ce cas là ?

cet alignement peut 'il favoriser la création d'une nouvelle dimension ? connue ou inconnue ?

je pense que chacun devrait être en phase avec sa paix intérieur pour appréhender au mieux cette date du 21/12/2012 , et que si il ne se passe rien , cela aura au moins peut être servi à l'homme de se poser des question sur son passé , ses connaissances , et son devenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Tiap Membre 187 messages
Forumeur inspiré‚ 31ans
Posté(e)

Il me semble avoir lu quelque part que la Terre à déjà changé plusieurs fois le sens de ses pôles magnétiques (sachant qu'ils bougent tout le temps, sans pour autant s'inverser tous les jours) personne n'en connait les conséquences mis à part le fait que les vendeurs de boussoles vont devoir corriger leurs produits avant de les vendre.

Pour ce qui est d'un alignement de planètes avec le trou noir situé au centre de la galaxie, m'étonnerai qu'il se passe quelque chose, le trou noir dont on parle est monstrueusement gigantesque (normal, s'est lui qui tient la galaxie en un seul morceau)

Donc même si 9 (8?) malheureuses planètes s'alignent face à lui, ça va pas lui faire grand chose, j'irai même jusqu'à dire qu'il s'en fout. :snif:

Mais bon, ce n'est que mon avis, faudrait demander à des experts ce qu'ils en pensent, y a-t-il un expert dans la salle ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug Animateur 6 898 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)
Mais bon, ce n'est que mon avis, faudrait demander à des experts ce qu'ils en pensent, y a-t-il un expert dans la salle ?

Gil+Grissom.jpg

--------------------> [ :snif: ]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebg Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

reçu d'un internaut sur mon premier post :

"

C'est incroyable depuis le temps qu'on parle de tout ça, de continuer à véhiculer des bêtises pareilles, et je suis poli.

"l'inversion des poles magnetiques est cyclique sur terre. elle l'ai aussi pour le soleil"

Mais non ! D'abord le magnétisme terrestre n'a rien à voir avec celui du Soleil, mais en plus les inversion du champ terrestre ne sont absolument pas cycliques, au contraire, elles se produisent à des intervalles très irréguliers et pour des raisons inconnues.

"notre galaxie possède 12 bras et fait un tour complet tout les 25800 ans "

Mais non ! La galaxie tourne sur elle-même en 260 millions d'années, je l'ai même précisé un peu plus haut mais tu ne prends pas le temps de lire. D'où sors-tu cette ânerie ? D'un site New-Age, probablement.

"le deplacement des planètes dans notre system solaire est cyclique et ordonné, et quelles seront toutes alignées le 21/12/2012. "

Mais non ! Un alignement parfait des huit planètes est impossible, et elles ne seront que trois à être vaguement alignées le 21 12 2012, (un phénomène qui arrive tous les ans), et la Terre n'en fera pas partie.

Passons sur les trous noirs, ce sont des objets particuliers mais de toute façon on s'en fout, il n'y a pas de trou noir au voisinage du Soleil.

"l'etude du calendrier maya commence il ya 16 milliard d'années ( date de création de notre univers) et sarrête en 2012 "

N'importe quoi. Bon là je t'invite à aller te renseigner sérieusement sur le calendrier Maya, ce n'est pas bien difficile, un enfant de sept ans y arriverait, pourquoi pas toi ?.

Bon courage

"

repondu :

merci pour ces précisions, en fait j'ai fait un peu exprès de dire quelques approximations , voir quelques erreurs dans mon message précédent car je voulais voir quelles étaient les réactions des internautes.

quand j'ai dis

""l'inversion des poles magnetiques est cyclique sur terre. elle l'ai aussi pour le soleil" je ne voulais pas dire que les inversions de pole sont périodiques mais quelle suivent un cycle qui se repète à des intervalles non-réguliers , et la je suis d'accord avec toi.

"notre galaxie possède 12 bras et fait un tour complet tout les 25800 ans " , la je me suis trompé , c'est la terre à cause de son axe qui fait une rotation complète tout les 26000ans.

"le deplacement des planètes dans notre system solaire est cyclique et ordonné, et quelles seront toutes alignées le 21/12/2012. " , là je suis aussi d'accord avec toi sur l'alignement parfait qui reste une combinaison mathématiquement rare à obtenir , pour peu qu'on dispose de tous les paramètres de l'équation.

Pour les trous noir là je te rejoint aussi , il reste beaucoup à apprendre et donc passer le sujet. Mais qu'est veux dire "voisinage" quant on parle de trou noir ? les mécanismes celestes et les forces mises en jeu quand on parle de distance reste à definir.

"l'etude du calendrier maya commence il ya 16 milliard d'années ( date de création de notre univers) et sarrête en 2012 " , je voulais dire que les mayas ont réussi par observation des "étoiles" à definir la périodicité de rotation de notre galaxie . les scientifiques pensent aussi que l'age de notre univers est au alentour de 16 millards d'années.

Voilà un peu pour ce qui est des faits scientifiques.

je ne pense pas avoir aborder le thème de la fin du monde , mais je voulais juste savoir quel étaient les bases sur lesquels s'appuyer pour ce faire une opinion sur le sujet. en effet il ny a que peu de temps que je suis au courant des rumeurs du net sur la fin du monde.

j'ai consulter quelques sites comme la nasa , le cnes etc ... mais peu d'informations traite du sujet.

depuis quelques temps je m'interresse plus aux études des historiens sur les civilisations ayant peuplée la terre.

je pense que sur notre terre il y en eu des trés trés anciennes. quant ont pense que les maya avaient une mythologie ça laisse rêveur.

Je ne suis pas un adepte des sites "ufologiques" ou autre site tordu , je voulais juste en apprendre un peu plus sur la date du 21dec2012.

je pense de plus en plus que rien ne peux se faire brutalement dans la nature, qui tente de rester à un equilibre des forces.

cordialement sebg

Modifié par sebg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fanny_tarte_o_citron Membre 91 messages
Forumeur en herbe‚ 26ans
Posté(e)

non mais la fin du monde a déjà eut lieu le 22/11/2006 (sortie du dernier comte cain) fallait être là c'est tout :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 085 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 46ans
Posté(e)
non mais la fin du monde a déjà eut lieu le 22/11/2006 (sortie du dernier comte cain) fallait être là c'est tout :snif:

Euh :snif: , la date est un peu dépassée :snif:

C'est le 02/09/2006 qui est la fin du monde ,... oui , c'est mon arrivée ici :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fanny_tarte_o_citron Membre 91 messages
Forumeur en herbe‚ 26ans
Posté(e)

Roh non j'ai encore loupé un évènement un important ! XD -grande désillusion la mort de Cain n'a été que la deuxième fin du monde sniff-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MisterJow
Invité MisterJow Invités 0 message
Posté(e)

Oh punaise c'est proche de ma date d'anniff :snif:, on peux pas remplacé ? :snif: :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nelo Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 32ans
Posté(e)

Encore un qui va faire croire que la fin du calendrier maya est aussi la fin du monde, je commence à en avoir marre de toutes ses "rumeurs", montrer moi l'écrit maya qui dit que se sera la fin du monde en 2012. Je vous met au défi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kheops14 Membre 549 messages
Forumeur forcené‚ 39ans
Posté(e)

oh mince c'est dommage que la fin du monde arrive aussi rapidement, c'est vraiment balo :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebg Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

pour les sources:

C'est ainsi qu'un biologiste suédois connu mondialement, Carl Calleman, s'est penché sur les données astronomiques du Calendrier Maya. Ses conclusions ont fait l'effet d'une bombe : le Calendrier Maya décrit l'ensemble de l'évolution de l'univers depuis sa création, il y a 16.4 milliards d'années¿ et l'année 2011 sera le point culminant de cette expansion de la Vie. Le début du Calendrier Maya se situe donc au même moment que le fameux ¿ Big Bang ¿ dont parlent les scientifiques. Il a également retrouvé dans les différentes époques décrites par le Calendrier les grandes phases de l'évolution des créatures organiques vivantes (de l'algue unicellulaire à l'Homo Sapiens).

1 Tun = 360 jours

1 Katun = 20 Tuns = 7.200 jours

1 Baktun = 20 Katuns = 144.000 jours

5200 ans représentent 13 Baktuns ou 144.000 x 13 = 1.872.000 jours

Les kin, tun, et katun sont chiffrés de 0 à 19

L'unial est chiffré de 0 à 17

Le baktun est chiffré de 1 à 13

1 pictun = 20 baktuns = 2,880,000 jours

1 calabtun = 20 pictuns = 57,600,000 jours

1 kinchiltun = 20 calabtuns = 1,152,000,000 jours = approx. 3 millions années

1 alautun = 20 kinchiltuns = 23,040,000,000 jours = approx. 63 millions années

...

L'auteur explique que le Calendrier maya est composé de neuf cycles de temps imbriqués qui se

terminent tous simultanément en 2012. Chaque niveau évolue vingt fois plus vite que le précédent, ce

qui provoque une accélération exponentielle du temps et de l'évolution. Ainsi 2012 est cette date

remarquable où un grand cycle de 16,4 milliards d'années et ses huit cycles imbriqués vont culminer.

Mais une autre accélération par vingt est en cours depuis 1999 pour le dernier cycle, qui connaîtra

encore une nouvelle accélération par vingt, durant 260 jours, à partir de février 2011 et jusqu'au 21

décembre 2012.

Barbara Hand Clow montre que le Calendrier maya avec sa cyclicité sacrée nous affranchit de la forme

linéaire du temps à laquelle nous sommes habitués, et nous permet d'appréhender neuf dimensions de

la conscience, retrouvant par là les dernières théories de la science, notamment de la physique.

Ainsi s'explique le tourbillon dans lequel nous sommes entraînés, chargé des dilemmes non

résolus dans les autres cycles, l'accélération des prises de conscience individuelles et

collectives, appelant l'humanité à passer à un nouveau stade. Pour, enfin, entrer en phase

avec une conscience cosmique, représentée par notre galaxie la Voie lactée : le 21

décembre 2012, le soleil du solstice d'hiver sera aligné avec le centre galactique.

Auteur de nombreux best-sellers, Barbara Hand Clow fait partie des Sages de la Communauté

internationale Maya. Elle est Conservatrice de la mémoire Cherokee. Reconnue dans le monde entier

pour son enseignement et ses écrits, elle a publié dix autres livres en anglais, dont The Pleiadian

Agenda, Chiron, Alchemy of Nine Dimensions, et Catastrophobia. Elle enseigne dans le monde entier

Sophie Tatin ¿ Service Communication/Edit Plus - Editions Alphée/Jean-Paul Bertrand

Tél : 01 43 29 80 51 ¿ Email : sophietatin@editions-alphee.com

Sortie le 13 septembre 2007

et aussi comme source trés intéressante :

L'extraordinaire génie du calendrier maya est de nous fournir, avec une grande pertinence toutes les dates clés de l'histoire de l'humanité, de l'apparition à la disparition des différentes espèces.

Il situe avec précision l'origine du Big Bang il y a 16 milliards d'années, date récemment découverte par les scientifiques.

Par une vision non linéaire mais cyclique et multidimensionnelle du temps, il apporte des clés de compréhension de l'univers et de ses différents règnes.

Son analyse explique davantage l'histoire de l'homme que ne le font l'anthropologie, la biologie et l'archéologie réunis.

Dans son livre, Barbara Hand Clow propose un décodage méticuleux du calendrier maya, lui donnant une créativité et une résonance quotidienne, et offre ainsi un ouvrage majeur qui permet de relier entre elles les connaissances de toutes les traditions.

Le Code Maya va laisser une trace profonde chez tous ceux que l'évolution de l'humanité interpelle. On ne peut qu'être convaincu devant la synchronicité sidérante que le calendrier offre sur la vision de notre histoire.

La création est sous-tendue par 9 inframondes, chacun de ces cycles étant divisés en 13 paradis eux-mêmes composés de 7 jours et de 6 nuits qui sont des mouvements temporels ondulatoires alternant créations et intégrations. Les nouvelles créations se passent pendant les jours, et l'intégration de cette croissance se fait les nuits.

Ainsi, lorsque les plantes et les animaux évoluèrent, plusieurs extinctions de masse eurent lieu très près des changements de période, comme la disparition des dinosaures, il y a 65 millions d'années.

Tout de suite après, les animaux placentaires apparurent. La conscience du temps telle que le calendrier maya la conçoit, fondée sur 9 dimensions, présente en outre de très grandes similitudes avec la « théorie des cordes », proposée par la physique quantique, qui intègre une notion d'accélération du temps.

Le Code maya est parfaitement relié à l'origine des connaissances mayas.

Barbara Hand Clow nous donne l'impression de nous livrer la la source des savoirs mayas.

Si dans une première phase elle nous délivre les clés, parfois un peu ardues, ces dernières sont nécessaires à la compréhension du calendrier maya.

Cet effort permet ensuite de mesurer la réalité de l'existence d'une force codée dans le temps, régissant l'évolution des espèces.

citation :

"Pour les Mayas, 2012 représente le lieu d'un 2è Big-bang, un point focal qui marque la fin d'un cycle, une inversion dans un trou noir galactique pour passer à un nouvel état de conscience.

Le centre galactique se présente comme un renversement, une force attractive qui achève une création pour la convertir en une nouvelle forme.

L'année 2012 est présentée comme intégration cérébrale au bout de laquelle l'univers va nous rouvrir les bras."

voilà pourquoi j'ai posté mon premier message , pour recueillir des avis sur ma "pseudo" théorie du trou noir.

complément d'informations :

"2012 l'Odyssée" par Yannick Le Cam

Le calendrier Maya le plus précis du monde s'achève en 2012 ! Depuis des millénaires, il donne les dates clés de l'histoire de l'humanité et met clairement en évidence que tout ce qui existe est l'expression d'une intention créatrice, d'une intelligence ordonnée et profonde. Or, il s'achève le 21 décembre 2012 ! Quel est le sens de cette "fin" ?

Connaissez-vous la vraie nature du temps ? Les expressions "pas le temps", "manque de temps" et "tuer le temps"¿ prouvent que notre rapport au temps est faussé. En revanche, dès que nous entrons en quête de nous-mêmes et que nous nous découvrons comme des êtres d'énergie, nous entrons dans une nouvelle phase de notre évolution où le temps n'est plus subit. Nous découvrons que, dans l'existence, tout est question d'alignement et de synchronisation. C'est précisément ce que le calendrier maya permettait et permet encore : nous synchroniser avec les cycles naturels au c¿ur du vaste champs des énergies cosmiques qui nous traverse et dans lequel nous baignons. Exit donc la notion de temps linéaire avec un début et une fin et bienvenue à une notion où la loi du temps devient l'aimant capable d'ordonner 6 milliards d'individus en une conscience unifiée. C'est ce que les Mayas nous ont transmis en enregistrant la nature précise de tous les cycles temporels dans lesquels évolue la Terre en tant que planète dans un système stellaire galactique.

Maintenir le tout connecté

Si, comme le pensent les Mayas, le temps est une fréquence, c'est-à-dire un niveau de vibration, les cycles naturels sont donc des pulsations qui se manifestent par des fréquences régulières (jour et nuit, saisons, cycles menstruels, etc.). C'est grâce à ces cycles que nous pouvons évoluer en harmonie avec tout. Les lois naturelles sont inscrites dans l'ordre cosmique et les respecter nous permet de cultiver une perception spirituelle de la réalité. Mais le temps linéaire et notre calendrier grégorien mettent à mal cette perception. L'humanité a perdu cette connexion au subtil et les êtres se croient séparés. Cette croyance a toujours engendré les mêmes effets : concurrence, lutte, violence et guerre. La période actuelle de l'entre-deux exacerbe ces tensions. Le chevauchement des deux ères (celle des Poissons s'achève et celle du Verseau débute) cristallise tous les catastrophismes mais aussi toutes les puissances spirituelles. La fin programmée du calendrier maya pourrait bien sonner comme un espoir formidable de retour à un modèle en phase avec la nature et voir les forces de lumière reprendre le dessus. Mais c'est une décision que chacun, individuellement, doit prendre en son for intérieur, et maintenant s'il veut qu'un avenir existe.

La fréquence de la synchronicité

L'intention des Mayas était de nous laisser un instrument pour contribuer à l'évolution consciente de l'humanité. Si nous voulons nous guérir des maux que nous nous sommes nous-mêmes infligés, nous devons sortir de l'influence du temps dénaturé dans lequel nous vivons. La découverte essentielle est que le temps est une fréquence. Ni linéaire, ni circulaire, le temps des Mayas est la fréquence de la synchronicité et nous devons l'utiliser à notre tour si nous voulons évoluer vers un nouveau temps. Nous savons que l'époque est propice car nous constatons chaque jour que l'accélération de la croissance de population et de la mécanisation est en train de détruire notre biosphère sans offrir une réelle valeur à notre existence. Or, la vie et la conscience s'enrichissent et se développent uniquement dans la synchronicité et l'harmonie. Une perception différente de la réalité qui s'ouvrirait sur la notion de multidimensionnalité est possible. Toute expérience qui s'enracine dans le "ici et maintenant" est une expérience de "non temps" et élève notre perception. Le "présent éternel" serait-il à portée de main ?

2012, l'Odyssée

Dans le calendrier maya, le 21 décembre 2012 représente le temps d'un second Big Bang, un point focal marquant la fin d'un cycle, un passage vers un nouvel état de conscience, celui d'une perception unitaire de l'univers où tout est inter relié.

Dans le DVD consacré à cette date clé, la réalisatrice Sharron Rose a rencontré des experts du calendrier maya afin qu'ils décodent le futur de l'humanité au-delà du 21 décembre 2012. Parmi les intervenants, José' Arguilles, John Major Jenkins et Gregg Braden se prononcent sur la vision cyclique et multidimensionnelle du temps propre aux Mayas et apportent des clés de compréhension de l'évolution de l'univers et des différents règnes. Dans la ligné des films d'inspiration portés à la connaissance du public (Le Secret, Que sait-on de la réalité, Conversations avec Dieu, etc.) 2012, l'Odyssée apporte des informations qui, même si elles donnent le sentiment d'être déjà connues, n'en restent pas moins essentielles. Sa grande force réside dans la confrontation des points de vues et la convergence des témoignages au service d'une authentique prise de décision : une nouvelle façon de penser est essentielle si l'humanité doit survivre (Einstein). Nous sommes encore, pour quelque temps, aux commandes. Saisissons l'opportunité du changement. L'intelligence de l'univers retient son souffle !

DVD 2012 l'Odyssée (99' version française)

?: on sait que notre galaxie possède au centre un trou noir, confirmé réçament par les scientifiques,et qui permet de "tenir en place notre galaxie" par sa force d'attraction,

et si l'aspiration (faible aujourd'hui) devenait exponentielle ou factorielle ?

voici "le document" explicatif du calendrier maya

http://www.dma.ens.fr/culturemath/histoire...ty-Hoppan-2.pdf

regarde au paragraphe 9.1 pour l'explication des 16 milliards d'année ...

Le Code Maya dit qu'il y a des superpositions du temps (les fameux Inframondes)

Inframonde Cellulaire :

Durée : 16,4 milliards d'années

Matière / Big Ban

De 15 à 16 milliards d'années jusqu'à 2011

Inframonde Mammalien :

Durée : 820 millions d'années

Premiers animaux

Il y a environ 850 million d'années jusqu'à 2011

Inframonde Familial :

Durée : 41 millions d'années

Premiers primates

il y a environ 40 millions d'années jusqu'à 2011

Inframonde Tribal :

Durée : 2 millions d'années

Premiers humains

Il y a environ 2 millions d'années jusqu'a 2011

Inframonde Régional :

Durée : 102 000 ans

Langage parlé

Il ya environ 100 000 ans av. J.-C. jusqu'à 2011

Inframonde National :

Durée : 5125 ans

Langage ecrit

De 3100 av.J.-C. à 2011

Inframonde Planétaire :

Durée : 256 ans

Industrialisation

De 1769 à 2011

Inframonde Galactique

Durée : 12,8 années

?

de 1998 à 2011

Inframonde Universel :

Durée : 260 jours

?

2011-2011

je répète que je n'ai pas vocation à faire l'apologie de la fin du monde, bien au contraire.

j'essaie juste de savoir pourquoi le calendrier des mayas s'arrête en 2012.

est-ce juste un cycle qui va se répéter ( comme aprés le 31 decembre il y a le 1er janvier et etc ... )

ou est ce qu'ont peux envisager une autre réponse ?

de toute façon , si ne se passe rien ou si on est "absorbé" par notre trou noir , cela ne changera rien du tout,

sauf peut être pour le côté mystique de la chose ( notre conscience ) , mais là c'est un autre domaine qui m' intéresse moins, cependant : " la science sans conscience n'est que ruine de l'âme " ( Rabelais )

peut être rien à voir mais voici en attendant la suite des discussions une introduction à la théorie de cordes : (wikipédia)

La théorie des cordes est l'une des voies envisagées pour régler une des questions majeures de la physique théorique : fournir une description de la gravité quantique c'est-à-dire l'unification de la mécanique quantique (inévitable pour décrire la physique aux petites échelles) et de la théorie de la relativité générale (nécessaire pour décrire la gravitation de manière relativiste).

La principale particularité de la théorie des cordes est que son ambition ne s'arrête pas à cette réconciliation, mais qu'elle prétend réussir à unifier les quatre interactions élémentaires connues, on parle de théorie du tout.

Présentation élémentaire du problème

La physique repose aujourd'hui sur deux grandes théories. La relativité générale est une théorie de la gravitation qui décrit le monde à l'échelle des distances astronomiques, monde calme, prévisible. é l'opposé la mécanique quantique décrit le monde des particules dites élémentaires qui, par comparaison avec le monde sensible, paraît agité et imprévisible.

Chacune de ces deux théories a conduit à des succès impressionnants dans son propre domaine mais la différence profonde évoquée ci-dessus est à l'origine d'incohérences dans leur application conjointe. Certains physiciens ont donc adopté une attitude pragmatique : utilisons chaque outil dans son domaine de validité sans nous poser de problèmes peut-être insolubles.

Il reste que certains phénomènes impliquent les deux échelles. Ainsi, un trou noir a un champ gravitationnel tel qu'il attire tout ce qui passe à sa portée, y compris la lumière, ce qui implique la relativité générale. Pour tenter de décrire la nature de la « matière » dont il est constitué, il faut faire appel à la mécanique quantique ou à une théorie qui l'englobe. Les premiers instants du big bang posent un problème analogue, au moins à première vue. Les théories des cordes tentent de décrire de tels phénomènes. L'Univers élégant de Brian Greene donne à ce sujet des précisions à l'usage des non-spécialistes.

Les théories des cordes présentent un inconvénient pratique, leur complexité extrême qui ne permet pas, à ce jour, d'aboutir à des résultats utilisables sans approximations grossières.

Survol de la théorie :

La théorie repose sur deux hypothèses révolutionnaires :

* Les briques fondamentales de l'Univers ne seraient pas des particules ponctuelles mais des sortes de cordelettes vibrantes possédant une tension, à la manière d'un élastique. Ce que nous percevons comme des particules de caractéristiques distinctes (masse, charge électrique, etc.) ne seraient que des cordes vibrant différemment. Les différents types de cordes, vibrant à des fréquences différentes, seraient ainsi à l'origine de toutes les particules élémentaires de notre Univers. Avec cette hypothèse, les théories des cordes admettent une échelle minimale, reliée à la taille de Planck, et permettent ainsi d'éviter facilement l'apparition de certaines quantités infinies («divergences») qui sont inévitables dans les théories quantiques de champs habituelles.

* L'Univers contiendrait plus de trois dimensions spatiales. Certaines d'entre-elles, repliées sur elles-mêmes (voir les théories d'Oskar Klein), passant inaperçues à nos échelles (par une procédure appelée réduction dimensionnelle).

Les éléments supportant la théorie [modifier]

La théorie des cordes a obtenu des premiers résultats partiels prometteurs. Dans le cadre de la thermodynamique des trous noirs elle permet de reproduire la formule de Bekenstein et Hawking pour l'entropie des trous noirs. Elle possède également une richesse mathématique notable : en particulier, elle a permis de découvrir la symétrie miroir en géométrie.

à rapprocher avec :

Si, comme le pensent les Mayas, le temps est une fréquence, c'est-à-dire un niveau de vibration, les cycles naturels sont donc des pulsations qui se manifestent par des fréquences régulières (jour et nuit, saisons, cycles menstruels, etc.). C'est grâce à ces cycles que nous pouvons évoluer en harmonie avec tout. Les lois naturelles sont inscrites dans l'ordre cosmique et les respecter nous permet de cultiver une perception spirituelle de la réalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebg Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

le document sur la découverte du trou noir au centre de notre galaxie :

http://wwwires.in2p3.fr/sfp/old/trou_noir.pdf

on y observe des "sursaut d'émission avec exces d'energie"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nelo Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 32ans
Posté(e)
pour les sources:

C'est ainsi qu'un biologiste suédois connu mondialement, Carl Calleman, s'est penché sur les données astronomiques du Calendrier Maya. Ses conclusions ont fait l'effet d'une bombe : le Calendrier Maya décrit l'ensemble de l'évolution de l'univers depuis sa création, il y a 16.4 milliards d'années¿ et l'année 2011 sera le point culminant de cette expansion de la Vie. Le début du Calendrier Maya se situe donc au même moment que le fameux " Big Bang " dont parlent les scientifiques. Il a également retrouvé dans les différentes époques décrites par le Calendrier les grandes phases de l'évolution des créatures organiques vivantes (de l'algue unicellulaire à l'Homo Sapiens).

1 Tun = 360 jours

1 Katun = 20 Tuns = 7.200 jours

1 Baktun = 20 Katuns = 144.000 jours

5200 ans représentent 13 Baktuns ou 144.000 x 13 = 1.872.000 jours

Les kin, tun, et katun sont chiffrés de 0 à 19

L'unial est chiffré de 0 à 17

Le baktun est chiffré de 1 à 13

1 pictun = 20 baktuns = 2,880,000 jours

1 calabtun = 20 pictuns = 57,600,000 jours

1 kinchiltun = 20 calabtuns = 1,152,000,000 jours = approx. 3 millions années

1 alautun = 20 kinchiltuns = 23,040,000,000 jours = approx. 63 millions années

...

L'auteur explique que le Calendrier maya est composé de neuf cycles de temps imbriqués qui se

terminent tous simultanément en 2012. Chaque niveau évolue vingt fois plus vite que le précédent, ce

qui provoque une accélération exponentielle du temps et de l'évolution. Ainsi 2012 est cette date

remarquable où un grand cycle de 16,4 milliards d'années et ses huit cycles imbriqués vont culminer.

Mais une autre accélération par vingt est en cours depuis 1999 pour le dernier cycle, qui connaîtra

encore une nouvelle accélération par vingt, durant 260 jours, à partir de février 2011 et jusqu'au 21

décembre 2012.

Barbara Hand Clow montre que le Calendrier maya avec sa cyclicité sacrée nous affranchit de la forme

linéaire du temps à laquelle nous sommes habitués, et nous permet d'appréhender neuf dimensions de

la conscience, retrouvant par là les dernières théories de la science, notamment de la physique.

Ainsi s'explique le tourbillon dans lequel nous sommes entraînés, chargé des dilemmes non

résolus dans les autres cycles, l'accélération des prises de conscience individuelles et

collectives, appelant l'humanité à passer à un nouveau stade. Pour, enfin, entrer en phase

avec une conscience cosmique, représentée par notre galaxie la Voie lactée : le 21

décembre 2012, le soleil du solstice d'hiver sera aligné avec le centre galactique.

Auteur de nombreux best-sellers, Barbara Hand Clow fait partie des Sages de la Communauté

internationale Maya. Elle est Conservatrice de la mémoire Cherokee. Reconnue dans le monde entier

pour son enseignement et ses écrits, elle a publié dix autres livres en anglais, dont The Pleiadian

Agenda, Chiron, Alchemy of Nine Dimensions, et Catastrophobia. Elle enseigne dans le monde entier

Sophie Tatin ¿ Service Communication/Edit Plus - Editions Alphée/Jean-Paul Bertrand

Tél : 01 43 29 80 51 ¿ Email : sophietatin@editions-alphee.com

Sortie le 13 septembre 2007

et aussi comme source trés intéressante :

L'extraordinaire génie du calendrier maya est de nous fournir, avec une grande pertinence toutes les dates clés de l'histoire de l'humanité, de l'apparition à la disparition des différentes espèces.

Il situe avec précision l'origine du Big Bang il y a 16 milliards d'années, date récemment découverte par les scientifiques.

Par une vision non linéaire mais cyclique et multidimensionnelle du temps, il apporte des clés de compréhension de l'univers et de ses différents règnes.

Son analyse explique davantage l'histoire de l'homme que ne le font l'anthropologie, la biologie et l'archéologie réunis.

Dans son livre, Barbara Hand Clow propose un décodage méticuleux du calendrier maya, lui donnant une créativité et une résonance quotidienne, et offre ainsi un ouvrage majeur qui permet de relier entre elles les connaissances de toutes les traditions.

Le Code Maya va laisser une trace profonde chez tous ceux que l'évolution de l'humanité interpelle. On ne peut qu'être convaincu devant la synchronicité sidérante que le calendrier offre sur la vision de notre histoire.

La création est sous-tendue par 9 inframondes, chacun de ces cycles étant divisés en 13 paradis eux-mêmes composés de 7 jours et de 6 nuits qui sont des mouvements temporels ondulatoires alternant créations et intégrations. Les nouvelles créations se passent pendant les jours, et l'intégration de cette croissance se fait les nuits.

Ainsi, lorsque les plantes et les animaux évoluèrent, plusieurs extinctions de masse eurent lieu très près des changements de période, comme la disparition des dinosaures, il y a 65 millions d'années.

Tout de suite après, les animaux placentaires apparurent. La conscience du temps telle que le calendrier maya la conçoit, fondée sur 9 dimensions, présente en outre de très grandes similitudes avec la « théorie des cordes », proposée par la physique quantique, qui intègre une notion d'accélération du temps.

Le Code maya est parfaitement relié à l'origine des connaissances mayas.

Barbara Hand Clow nous donne l'impression de nous livrer la la source des savoirs mayas.

Si dans une première phase elle nous délivre les clés, parfois un peu ardues, ces dernières sont nécessaires à la compréhension du calendrier maya.

Cet effort permet ensuite de mesurer la réalité de l'existence d'une force codée dans le temps, régissant l'évolution des espèces.

citation :

"Pour les Mayas, 2012 représente le lieu d'un 2è Big-bang, un point focal qui marque la fin d'un cycle, une inversion dans un trou noir galactique pour passer à un nouvel état de conscience.

Le centre galactique se présente comme un renversement, une force attractive qui achève une création pour la convertir en une nouvelle forme.

L'année 2012 est présentée comme intégration cérébrale au bout de laquelle l'univers va nous rouvrir les bras."

voilà pourquoi j'ai posté mon premier message , pour recueillir des avis sur ma "pseudo" théorie du trou noir.

complément d'informations :

"2012 l'Odyssée" par Yannick Le Cam

Le calendrier Maya le plus précis du monde s'achève en 2012 ! Depuis des millénaires, il donne les dates clés de l'histoire de l'humanité et met clairement en évidence que tout ce qui existe est l'expression d'une intention créatrice, d'une intelligence ordonnée et profonde. Or, il s'achève le 21 décembre 2012 ! Quel est le sens de cette "fin" ?

Connaissez-vous la vraie nature du temps ? Les expressions "pas le temps", "manque de temps" et "tuer le temps"¿ prouvent que notre rapport au temps est faussé. En revanche, dès que nous entrons en quête de nous-mêmes et que nous nous découvrons comme des êtres d'énergie, nous entrons dans une nouvelle phase de notre évolution où le temps n'est plus subit. Nous découvrons que, dans l'existence, tout est question d'alignement et de synchronisation. C'est précisément ce que le calendrier maya permettait et permet encore : nous synchroniser avec les cycles naturels au c¿ur du vaste champs des énergies cosmiques qui nous traverse et dans lequel nous baignons. Exit donc la notion de temps linéaire avec un début et une fin et bienvenue à une notion où la loi du temps devient l'aimant capable d'ordonner 6 milliards d'individus en une conscience unifiée. C'est ce que les Mayas nous ont transmis en enregistrant la nature précise de tous les cycles temporels dans lesquels évolue la Terre en tant que planète dans un système stellaire galactique.

Maintenir le tout connecté

Si, comme le pensent les Mayas, le temps est une fréquence, c'est-à-dire un niveau de vibration, les cycles naturels sont donc des pulsations qui se manifestent par des fréquences régulières (jour et nuit, saisons, cycles menstruels, etc.). C'est grâce à ces cycles que nous pouvons évoluer en harmonie avec tout. Les lois naturelles sont inscrites dans l'ordre cosmique et les respecter nous permet de cultiver une perception spirituelle de la réalité. Mais le temps linéaire et notre calendrier grégorien mettent à mal cette perception. L'humanité a perdu cette connexion au subtil et les êtres se croient séparés. Cette croyance a toujours engendré les mêmes effets : concurrence, lutte, violence et guerre. La période actuelle de l'entre-deux exacerbe ces tensions. Le chevauchement des deux ères (celle des Poissons s'achève et celle du Verseau débute) cristallise tous les catastrophismes mais aussi toutes les puissances spirituelles. La fin programmée du calendrier maya pourrait bien sonner comme un espoir formidable de retour à un modèle en phase avec la nature et voir les forces de lumière reprendre le dessus. Mais c'est une décision que chacun, individuellement, doit prendre en son for intérieur, et maintenant s'il veut qu'un avenir existe.

La fréquence de la synchronicité

L'intention des Mayas était de nous laisser un instrument pour contribuer à l'évolution consciente de l'humanité. Si nous voulons nous guérir des maux que nous nous sommes nous-mêmes infligés, nous devons sortir de l'influence du temps dénaturé dans lequel nous vivons. La découverte essentielle est que le temps est une fréquence. Ni linéaire, ni circulaire, le temps des Mayas est la fréquence de la synchronicité et nous devons l'utiliser à notre tour si nous voulons évoluer vers un nouveau temps. Nous savons que l'époque est propice car nous constatons chaque jour que l'accélération de la croissance de population et de la mécanisation est en train de détruire notre biosphère sans offrir une réelle valeur à notre existence. Or, la vie et la conscience s'enrichissent et se développent uniquement dans la synchronicité et l'harmonie. Une perception différente de la réalité qui s'ouvrirait sur la notion de multidimensionnalité est possible. Toute expérience qui s'enracine dans le "ici et maintenant" est une expérience de "non temps" et élève notre perception. Le "présent éternel" serait-il à portée de main ?

2012, l'Odyssée

Dans le calendrier maya, le 21 décembre 2012 représente le temps d'un second Big Bang, un point focal marquant la fin d'un cycle, un passage vers un nouvel état de conscience, celui d'une perception unitaire de l'univers où tout est inter relié.

Dans le DVD consacré à cette date clé, la réalisatrice Sharron Rose a rencontré des experts du calendrier maya afin qu'ils décodent le futur de l'humanité au-delà du 21 décembre 2012. Parmi les intervenants, José' Arguilles, John Major Jenkins et Gregg Braden se prononcent sur la vision cyclique et multidimensionnelle du temps propre aux Mayas et apportent des clés de compréhension de l'évolution de l'univers et des différents règnes. Dans la ligné des films d'inspiration portés à la connaissance du public (Le Secret, Que sait-on de la réalité, Conversations avec Dieu, etc.) 2012, l'Odyssée apporte des informations qui, même si elles donnent le sentiment d'être déjà connues, n'en restent pas moins essentielles. Sa grande force réside dans la confrontation des points de vues et la convergence des témoignages au service d'une authentique prise de décision : une nouvelle façon de penser est essentielle si l'humanité doit survivre (Einstein). Nous sommes encore, pour quelque temps, aux commandes. Saisissons l'opportunité du changement. L'intelligence de l'univers retient son souffle !

DVD 2012 l'Odyssée (99' version française)

?: on sait que notre galaxie possède au centre un trou noir, confirmé réçament par les scientifiques,et qui permet de "tenir en place notre galaxie" par sa force d'attraction,

et si l'aspiration (faible aujourd'hui) devenait exponentielle ou factorielle ?

voici "le document" explicatif du calendrier maya

http://www.dma.ens.fr/culturemath/histoire...ty-Hoppan-2.pdf

regarde au paragraphe 9.1 pour l'explication des 16 milliards d'année ...

Le Code Maya dit qu'il y a des superpositions du temps (les fameux Inframondes)

Inframonde Cellulaire :

Durée : 16,4 milliards d'années

Matière / Big Ban

De 15 à 16 milliards d'années jusqu'à 2011

Inframonde Mammalien :

Durée : 820 millions d'années

Premiers animaux

Il y a environ 850 million d'années jusqu'à 2011

Inframonde Familial :

Durée : 41 millions d'années

Premiers primates

il y a environ 40 millions d'années jusqu'à 2011

Inframonde Tribal :

Durée : 2 millions d'années

Premiers humains

Il y a environ 2 millions d'années jusqu'a 2011

Inframonde Régional :

Durée : 102 000 ans

Langage parlé

Il ya environ 100 000 ans av. J.-C. jusqu'à 2011

Inframonde National :

Durée : 5125 ans

Langage ecrit

De 3100 av.J.-C. à 2011

Inframonde Planétaire :

Durée : 256 ans

Industrialisation

De 1769 à 2011

Inframonde Galactique

Durée : 12,8 années

?

de 1998 à 2011

Inframonde Universel :

Durée : 260 jours

?

2011-2011

je répète que je n'ai pas vocation à faire l'apologie de la fin du monde, bien au contraire.

j'essaie juste de savoir pourquoi le calendrier des mayas s'arrête en 2012.

est-ce juste un cycle qui va se répéter ( comme aprés le 31 decembre il y a le 1er janvier et etc ... )

ou est ce qu'ont peux envisager une autre réponse ?

de toute façon , si ne se passe rien ou si on est "absorbé" par notre trou noir , cela ne changera rien du tout,

sauf peut être pour le côté mystique de la chose ( notre conscience ) , mais là c'est un autre domaine qui m' intéresse moins, cependant : " la science sans conscience n'est que ruine de l'âme " ( Rabelais )

peut être rien à voir mais voici en attendant la suite des discussions une introduction à la théorie de cordes : (wikipédia)

La théorie des cordes est l'une des voies envisagées pour régler une des questions majeures de la physique théorique : fournir une description de la gravité quantique c'est-à-dire l'unification de la mécanique quantique (inévitable pour décrire la physique aux petites échelles) et de la théorie de la relativité générale (nécessaire pour décrire la gravitation de manière relativiste).

La principale particularité de la théorie des cordes est que son ambition ne s'arrête pas à cette réconciliation, mais qu'elle prétend réussir à unifier les quatre interactions élémentaires connues, on parle de théorie du tout.

Présentation élémentaire du problème

La physique repose aujourd'hui sur deux grandes théories. La relativité générale est une théorie de la gravitation qui décrit le monde à l'échelle des distances astronomiques, monde calme, prévisible. é l'opposé la mécanique quantique décrit le monde des particules dites élémentaires qui, par comparaison avec le monde sensible, paraît agité et imprévisible.

Chacune de ces deux théories a conduit à des succès impressionnants dans son propre domaine mais la différence profonde évoquée ci-dessus est à l'origine d'incohérences dans leur application conjointe. Certains physiciens ont donc adopté une attitude pragmatique : utilisons chaque outil dans son domaine de validité sans nous poser de problèmes peut-être insolubles.

Il reste que certains phénomènes impliquent les deux échelles. Ainsi, un trou noir a un champ gravitationnel tel qu'il attire tout ce qui passe à sa portée, y compris la lumière, ce qui implique la relativité générale. Pour tenter de décrire la nature de la « matière » dont il est constitué, il faut faire appel à la mécanique quantique ou à une théorie qui l'englobe. Les premiers instants du big bang posent un problème analogue, au moins à première vue. Les théories des cordes tentent de décrire de tels phénomènes. L'Univers élégant de Brian Greene donne à ce sujet des précisions à l'usage des non-spécialistes.

Les théories des cordes présentent un inconvénient pratique, leur complexité extrême qui ne permet pas, à ce jour, d'aboutir à des résultats utilisables sans approximations grossières.

Survol de la théorie :

La théorie repose sur deux hypothèses révolutionnaires :

* Les briques fondamentales de l'Univers ne seraient pas des particules ponctuelles mais des sortes de cordelettes vibrantes possédant une tension, à la manière d'un élastique. Ce que nous percevons comme des particules de caractéristiques distinctes (masse, charge électrique, etc.) ne seraient que des cordes vibrant différemment. Les différents types de cordes, vibrant à des fréquences différentes, seraient ainsi à l'origine de toutes les particules élémentaires de notre Univers. Avec cette hypothèse, les théories des cordes admettent une échelle minimale, reliée à la taille de Planck, et permettent ainsi d'éviter facilement l'apparition de certaines quantités infinies («divergences») qui sont inévitables dans les théories quantiques de champs habituelles.

* L'Univers contiendrait plus de trois dimensions spatiales. Certaines d'entre-elles, repliées sur elles-mêmes (voir les théories d'Oskar Klein), passant inaperçues à nos échelles (par une procédure appelée réduction dimensionnelle).

Les éléments supportant la théorie [modifier]

La théorie des cordes a obtenu des premiers résultats partiels prometteurs. Dans le cadre de la thermodynamique des trous noirs elle permet de reproduire la formule de Bekenstein et Hawking pour l'entropie des trous noirs. Elle possède également une richesse mathématique notable : en particulier, elle a permis de découvrir la symétrie miroir en géométrie.

à rapprocher avec :

Si, comme le pensent les Mayas, le temps est une fréquence, c'est-à-dire un niveau de vibration, les cycles naturels sont donc des pulsations qui se manifestent par des fréquences régulières (jour et nuit, saisons, cycles menstruels, etc.). C'est grâce à ces cycles que nous pouvons évoluer en harmonie avec tout. Les lois naturelles sont inscrites dans l'ordre cosmique et les respecter nous permet de cultiver une perception spirituelle de la réalité.

Tes sources ! Et me montre pas des sites miteux qui se basent sur .. d'autre sites

Sa m'énnerve ça :

Les maya pensent ça il croient que ça alors que on n'en sais rien !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebg Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

laissons de coté le trou noir et laissons de coté la fin du monde.

apres plusieurs recherches (le moins possible sur les site "new age") , je pense que finalement les mayas avait trouvé une sorte de calendrier perpetuel qui ne se cantonne pas à une année mais aux cycles des astres comme repère temporel.

pourquoi il s'arrête en 2012 ?

je pense que c'est simplement la fin du plus grand cycle qu'il ont pu observé et/ou calculé. il aurait donc été stupide de graver plusieurs fois le même calendrier , alors qu'un seul suffit. il suffit de repartir depuis le début à la fin du cycle le plus long.

Je pense que c'est ça que tu voudrait qu'on véhicule sur le web à propo de la "pseudo" fin du monde.

et bien va s'y fait le . mais je crois autant à ce que je viens d'écrire que ce que j'ai posté au début du forum.

Pourquoi ne pourraient t-on pas croire à plusieur chose en même temps?

vive la liberté de penser. d'ailleur je ne soutient aucune théorie en particulier je souhaite juste que les gens en parle entre eux.

cordialement SG.

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nelo Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 32ans
Posté(e)
laissons de coté le trou noir et laissons de coté la fin du monde.

apres plusieurs recherches (le moins possible sur les site "new age") , je pense que finalement les mayas avait trouvé une sorte de calendrier perpetuel qui ne se cantonne pas à une année mais aux cycles des astres comme repère temporel.

pourquoi il s'arrête en 2012 ?

je pense que c'est simplement la fin du plus grand cycle qu'il ont pu observé et/ou calculé. il aurait donc été stupide de graver plusieurs fois le même calendrier , alors qu'un seul suffit. il suffit de repartir depuis le début à la fin du cycle le plus long.

Je pense que c'est ça que tu voudrait qu'on véhicule sur le web à propo de la "pseudo" fin du monde.

et bien va s'y fait le . mais je crois autant à ce que je viens d'écrire que ce que j'ai posté au début du forum.

Pourquoi ne pourraient t-on pas croire à plusieur chose en même temps?

vive la liberté de penser. d'ailleur je ne soutient aucune théorie en particulier je souhaite juste que les gens en parle entre eux.

cordialement SG.

:snif:

Tu le fait exprès ou quoi ?

Depuis le début je dis que les mayas non jamais prédit la fin du monde.

Que aucun texte écrit de la mains d'un maya ne décrit la fin du calendrier !

Sur les sites new age il faut ouvrir les yeux ils ne disent que de la merde sans apporter aucune preuve concrète !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebg Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

je te retourne la question que tu avais posée :

"montrer moi l'écrit maya qui dit que se sera la fin du monde en 2012. Je vous met au défi."

en :

montrer moi l'écrit maya qui dit que se ne sera pas la fin du monde , je vous met au défi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

:snif::snif::snif:

L'utilisation de la théorie du complot peut se rapprocher de la méthode hypercritique : toute contre-argumentation peut sembler faire partie du complot, la personne argumentant étant considérée comme manipulée, voire faisant partie du « complot ». On peut aussi assister à un renversement de la charge de la preuve : c'est au tenant de l'explication rationnelle de montrer qu'il n'y a pas eu complot et les arguments à son encontre passant pour des manipulations supplémentaires. La théorie du complot se justifie ainsi par elle-même et n'a en cela rien de « scientifique ».

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nelo Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 32ans
Posté(e)
je te retourne la question que tu avais posée :

"montrer moi l'écrit maya qui dit que se sera la fin du monde en 2012. Je vous met au défi."

en :

montrer moi l'écrit maya qui dit que se ne sera pas la fin du monde , je vous met au défi.

Ah ok je vois et bé ...

La seule chose que l'on sais sur le calendrier maya c'est qu'il s'arrête et redémarre à zéro. Et ça y est tout le monde voit la fin du monde, ça fait peur ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebg Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

je me posais juste la question, c'est tout. je pense qu'on a fait le tour du sujet.

je finirai par :

"la solution est peut etre d'accepter que notre représentation de la réalité soit une mosaiique de point de vue. Ce que nous dit la physique quantique, c'est qu'il faut abandonner l'habitude, héritée des théories classique, de penser le monde comme "un". Cette nouvelle "rationalité" peut prendre des siècle à devenir "intuition", mais il faut travailler dans ce sens" .

Bref , pour appréhender le monde , il faudrait révolutionner notre manière de voir... Or ce type de transformation c'est déjà produit , quoique dans une discipline fort éloignée de la physique : la recherche historique. Celle-ci à compris que , si le passé a existé "unitairement" dans le temps, celui-ci n'est pas accessible: on ne pourra alors reconstituer que "des" passés - selon le type de sources étudiées. Telle serait la limite, ou la richesse de notre esprit.

Mais que ce soit avec les nouvelles théories - si l'une accède enfin au statut de théorie physique- ou avec les anciennes, une même vérité à chaque fois s'esquisse: dans la connaissance de la matière et du monde, nous ne somme que des enfants... "

Roman Ikonicoff ( physicien , concluant sur le numéro hors série Science et Vie n°244 : la matière , l'univers , ... )

Un numéro à lire absolument, peut être une nouvelle source de discussion plus scientifique cette fois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant