Mon coup de coeur de la semaine

Invité samira123
Invité samira123 Invités 0 message
Posté(e)



Au début des années 1920, un professeur de l'Université impériale de Tokyo adopte Hachikō, un jeune Akita inu. Chaque jour, Hidesaburō Ueno se rend à la gare de Shibuya pour prendre le train afin de se rendre au travail. Et chaque soir, son fidèle compagnon vient le chercher. Pourtant, en mai 1925, le professeur meurt d'une attaque d'apoplexie...

Tous les jours à la même heure, pendant 10 ans, Hachikō va néanmoins venir attendre son maître à la gare. Un phénomène qui finit par attirer l'attention des passants, puis de la presse locale. Le Tōkyō Asahi Shimbun lui consacre un article qui le rend célèbre dans tout le pays. En 1934, une statue est érigée, [fondue pour cause de pénurie de métaux pendant la Seconde Guerre mondiale, un nouveau monument est inauguré en 1948, NDLR]. Aujourd'hui, le site en l'honneur de ce « Chūken » (chien fidèle), est régulièrement envahi par les touristes venant rendre hommage à la fidélité d'Hatchi que seule sa propre mort interrompra.

Hatchi disparaît en 1935, à l’âge de 12 ans. Un premier film japonais lui rendra hommage en 1987, intitulé « Hachiko monogatari » (La légende d’Hatchi). Lasse Hallström, réalisateur suédois plusieurs fois nommé aux Oscars, propose cette semaine en salle (9/06/10) un remake dans lequel Richard Gere, acteur et producteur, incarne cet universitaire lié au destin de son compagnon à quatre pattes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité samira123
Invité samira123 Invités 0 message
Posté(e)



Modifié par samira123

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mitsakie
Invité Mitsakie Invités 0 message
Posté(e)

Au début des années 1920, un professeur de l'Université impériale de Tokyo adopte Hachikō, un jeune Akita inu. Chaque jour, Hidesaburō Ueno se rend à la gare de Shibuya pour prendre le train afin de se rendre au travail. Et chaque soir, son fidèle compagnon vient le chercher. Pourtant, en mai 1925, le professeur meurt d'une attaque d'apoplexie...

Tous les jours à la même heure, pendant 10 ans, Hachikō va néanmoins venir attendre son maître à la gare. Un phénomène qui finit par attirer l'attention des passants, puis de la presse locale. Le Tōkyō Asahi Shimbun lui consacre un article qui le rend célèbre dans tout le pays. En 1934, une statue est érigée, [fondue pour cause de pénurie de métaux pendant la Seconde Guerre mondiale, un nouveau monument est inauguré en 1948, NDLR]. Aujourd'hui, le site en l'honneur de ce « Chūken » (chien fidèle), est régulièrement envahi par les touristes venant rendre hommage à la fidélité d'Hatchi que seule sa propre mort interrompra.

Hatchi disparaît en 1935, à l’âge de 12 ans. Un premier film japonais lui rendra hommage en 1987, intitulé « Hachiko monogatari » (La légende d’Hatchi). Lasse Hallström, réalisateur suédois plusieurs fois nommé aux Oscars, propose cette semaine en salle (9/06/10) un remake dans lequel Richard Gere, acteur et producteur, incarne cet universitaire lié au destin de son compagnon à quatre pattes.

Excellent film . Mais pourquoi on t il pris Richard Gere ? C est un bon acteur , mais ca aurait été plus plausible qu il prenne un acteur japonnais .

Mais finalement le meilleur acteur de ce film est ce chien si beau et si fidele :coeur:

C est domage la vidéo passe pas dans mon pays :sleep:

Maudt Canada , la premiere vidéo passe pas :(

La deuxieme passe . Il est trop bien ce chien , ca parait qu il aime sa maitresse :) Il répond bien a tout ces commandements .

Au début des années 1920, un professeur de l'Université impériale de Tokyo adopte Hachikō, un jeune Akita inu. Chaque jour, Hidesaburō Ueno se rend à la gare de Shibuya pour prendre le train afin de se rendre au travail. Et chaque soir, son fidèle compagnon vient le chercher. Pourtant, en mai 1925, le professeur meurt d'une attaque d'apoplexie...

Tous les jours à la même heure, pendant 10 ans, Hachikō va néanmoins venir attendre son maître à la gare. Un phénomène qui finit par attirer l'attention des passants, puis de la presse locale. Le Tōkyō Asahi Shimbun lui consacre un article qui le rend célèbre dans tout le pays. En 1934, une statue est érigée, [fondue pour cause de pénurie de métaux pendant la Seconde Guerre mondiale, un nouveau monument est inauguré en 1948, NDLR]. Aujourd'hui, le site en l'honneur de ce « Chūken » (chien fidèle), est régulièrement envahi par les touristes venant rendre hommage à la fidélité d'Hatchi que seule sa propre mort interrompra.

Hatchi disparaît en 1935, à l’âge de 12 ans. Un premier film japonais lui rendra hommage en 1987, intitulé « Hachiko monogatari » (La légende d’Hatchi). Lasse Hallström, réalisateur suédois plusieurs fois nommé aux Oscars, propose cette semaine en salle (9/06/10) un remake dans lequel Richard Gere, acteur et producteur, incarne cet universitaire lié au destin de son compagnon à quatre pattes.

Haaaaaaaa ok . La c est le film avec le vrai acteur japonnais .

Super je n avait pas vus cette version :coeur: :coeur: :coeur:

Comme il est beau ce chien :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité samira123
Invité samira123 Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour Mitsakie, dans certaines vidéos si je clique sur la flèche et que cela me met le message « cette vidéo a été bloquée dans votre pays par l’utilisateur qui l’a mise en ligne », alors je clique sur le titre de la vidéo et là, j’arrive à la voir, directement sur youtube.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité samira123
Invité samira123 Invités 0 message
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mitsakie
Invité Mitsakie Invités 0 message
Posté(e)

Samira :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mitsakie
Invité Mitsakie Invités 0 message
Posté(e)



Elles font vite des fois :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité samira123
Invité samira123 Invités 0 message
Posté(e)



Un chien qui ne veut pas quitté son maître assassiné dans la rue.



Chien d'une fidélité incroyable... jusqu'à la mort... Adieu l'ami Canelo...
Canelo avait un maître, un bon maître qui se foutait que son chien soit bâtard ou de race, il l'aimait tout simplement...
partout où il allait, le chien était sur ses pas, n'importe où, à n'importe quel moment, y compris à l'hôpital où le monsieur devait suivre une dialyse régulièrement, chaque semaine.
Canelo avait l'habitude d'attendre à la porte de l'hôpital que son maître ressorte pour retourner bien au chaud ou bien au frais dans sa maison...
Et puis il y eut ce jour...
ce jour où le maître entrera à l'hôpital pour, cette fois y mourir...
Canelo restera avec l'espoir de voir son maître sortir par la grande porte comme d'habitude et de ce jour restera 12 ans à l'entrée des urgences attendant ce qui ne pouvait qu'être l'évidence pour lui :
Revoir son maître et retourner à la maison avec lui...
Sous la pluie, le froid, la neige, le soleil... 12 ans.. Canelo attendra 12 ans......
La faim, la soif, rien ne l'éloignera dans sa foi de voir son maître franchir la porte. Une foi qui attendrira certains habitants qui, dès lors, s'occuperont de lui et lui éviteront la perrera. Jamais il ne s'est éloigné de cette porte et ce même avec la faim et la soif qui le tenaillaient.
il attendra 12 ans, jusqu'à ce jour du 9 décembre 2002 où il sera écrasé par un véhicule devant l'hôpital
@ Canelo est très connu dans la ville de Cadiz, tellement connu qu'il a donné son nom à une ruelle de Cadiz et qu'une plaque a été apposée pour raconter son histoire...
Modifié par samira123

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mitsakie
Invité Mitsakie Invités 0 message
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité samira123
Invité samira123 Invités 0 message
Posté(e)

:D

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant