A côté de la «Star Ac'», les sans-papiers campent


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
sans-papiers-manifestation.jpg

A côté de la «Star Ac'», les sans-papiers campent


Mercredi 17 septembre - 16:12

A côté de la «Star Ac'», les sans-papiers campent FRANCE | Une annexe de la Bourse du travail à Paris est occupée par 1300 travailleurs clandestins. Dans l'indifférence générale,y compris celle des syndicats.





Collision entre l'univers le plus paillettes strass et le monde le plus réel stress. La célèbre émission de TV Star Academy vient de louer un hôtel particulier rue Charlot à Paris. A un jet de micro, un village africain s'est installé à l'annexe de la Bourse du travail. Une grande majorité de Maliens, Sénégalais, Ivoiriens y côtoient des Maghrébins. Au milieu de la cour protégée de la pluie par des bâches bleues en plastique, de grandes casseroles bouillonnent surveillées de près par des cuistots volon­taires. A tour de rôle, 1300 travailleurs sans-papiers occupent ces lieux depuis huit mois afin réclamer la régularisation de leur présence en France.

La nuit médiatique

D'un côté la lumière des spots et de l'autre la nuit médiatique. «En mai dernier, on parlait encore de nous. Mais depuis, c'est le silence complet. Même les syndicats nous ont laissé tomber», explique l'un des occupants, Sissoko Anzouman, le porte- parole de la Coordination 75 des sans-papiers. Le ministre de l'Immigration Brice Hortefeux n'a-t-il pas annoncé que l'Etat a régularisé près de 800 clandestins?

70 heures payées 39 !

«Mais ça ne nous concerne pas !» rétorque Sissoko Anzouman. «Les travailleurs qui ont reçu leurs papiers sont tous salariés de grosses boîtes et soutenus par de puissantes sections syndicales. Mais nous, nous bossons dans des PME ou pour des artisans qui n'ont parfois qu'un ou deux ouvriers. Dans ces petites entreprises il n'y a aucune section syndicale.»

D'où viennent-ils? Tous ont fui la misère en Afrique et gagné la France, comme ils ont pu, rançonnés souvent par les passeurs. La situation de Sissoko Anzouman est emblématique de bien d'autres.

Ce Malien de 44 ans est arrivé à Paris, en 2000 : «J'ai trouvé du travail dans une boîte qui nettoyait les Galeries Lafayette. J'étais payé au SMIC (salaire minimum) soit 1000 euros environ par mois (1600 francs) pour 39 heures. En fait, je travaillais¿ 70 heures. Et je n'ai jamais reçu un sou de d'heures sup ! Récemment, j'ai été arrêté pour cause d'absence de papiers et expédié pendant deux mois en prison. Mon patron m'a aussitôt licencié. Je me retrouve donc à la rue !»



JEAN-NOéL CUéNOD
Suite de l'article...
Source: bellaciao.org

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

oriK Membre 9 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Et bien cette année ça aura fait du bruit les préparatifs de la Star Ac'. Déjà avec les manifestants qui ne voulaient pas que la Star Ac' soit située à côté de chez eux.

Modifié par oriK

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mel&Yo Membre+ 21 245 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

il n'y a pas une histoire comme quoi , certains auraient prépraré la sortie avec Farine, tomate et j'en passe.....

j'ai jamais regardé mais là je crois que ça va être le cas :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mua Membre 9 648 messages
Tigresse Therese‚ 26ans
Posté(e)

Je crois qu'ils fuieront bien vite apres le premier cours de chant :snif:

OK, je sors ----------->[] :snif:

Modifié par Mua

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant