Aller au contenu

surendettement


Soeur thérése.com

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
Baby Forumeur‚
Posté(e)

bonjour à tous,

Voila, je ne connais pas ce site et je l ai trouvé par hasard car je cherche des renseignements et une solution pour un sur endettement.

Je m'occupe du personnel dans une usine et j ai un gros problème avec un des mes employé.

déjà SDF, je reçois des saisies sur salaire des impôts, car il ne paie pas depuis plusieurs années et aussi du tribunal de grande instance.

En faite, aujourd'hui il ne travaille que pour payer ses dettes, entre trésor public, acompte et prêt sté.

Je lui ai conseillé de faire un dossier de surendettement mais comment faire.

Je veux bien encore lui donner un petit coup de pouce mais pas tout faire.

merci si quelqu'un peu m aiguiller.

soeur thérése lol

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre+, E-mage, 73ans Posté(e)
usagi Membre+ 362 582 messages
73ans‚ E-mage,
Posté(e)
:snif: le dossier de surrendetement c'est la banque de France qui s'en occupe , voir un assistante sociale pour les demarches ou allez directement a l'agence du coin :snif: cette question devrait etre posée dans Vie quotidienne :snif:
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 1 an après...
Invité sfc
Invités, Posté(e)
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)

Le secrétariat des commissions de surendettement

Depuis le 1er juin 1990, la Banque de France assure le secrétariat des commissions de surendettement instituées par la loi du 31 décembre 1989 qui a été modifiée en 1995, 1998 et 2003.

Ces commissions, dont une au moins a été créée dans chaque département, ont reçu pour mission de rechercher des solutions aux problèmes rencontrés par les particuliers qui ont contracté un endettement excessif ou qui sont confrontés à une réduction de leurs ressources à la suite d'un accident de la vie.

Depuis l'entrée en vigueur de la loi du 1er août 2003, la commission peut, selon le degré de gravité des difficultés financières rencontrées par le débiteur, orienter son dossier :

- soit vers une procédure amiable qui repose sur la négociation d'un plan conventionnel de redressement susceptible d'être accepté par le débiteur et ses créanciers ; dans l'hypothèse où aucune solution négociée n'a pu être trouvée, la commission doit, si le débiteur en fait la demande, élaborer des « recommandations » qui s'imposent aux parties après que le juge leur ait conféré force exécutoire ;

- soit vers une procédure de rétablissement personnel, inspirée de la faillite civile, lorsque le débiteur se trouve dans une situation « irrémédiablement compromise » ; le juge peut alors, sous réserve de l'accord de ce dernier, prononcer l'effacement des dettes, après liquidation des biens entraînant la vente des actifs saisissables.

Au titre de la gestion des secrétariats des commissions, il incombe aux services de la Banque de France d'accueillir les débiteurs concernés et d'assurer l'instruction de leur dossier, en menant notamment, pour le compte de la commission, les négociations avec les créanciers et en élaborant des mesures de recommandations destinées à être soumises aux magistrats.

En 2008, 188 485 dossiers ont été déposés auprès des secrétariats des commissions.

Déclaration de surendettement

<LI>Baromètre du surendettement

>> http://www.banque-france.fr/fr/instit/serv...endettement.htm

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×