Aller au contenu

Al Qaïda, Drogue, Mendicité et Commerces : Les liaisons dangereuses


gidu

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
gidu Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Le Traffic de drogue, en particulier celui du cannabis, provient pour la plus grande partie du Maghreb. C'est d'ailleurs pour cela qu'il est inquiétant, compte-tenu de ses liens avec Al Qaïda, car il est évident que la Mafia du Maghreb est, bien entendu, infiltrée par ce mouvement terroriste international et liée aux mafias de nos cités. Et, par son importance dans notre pays, la consommation du cannabis y étant malheureusement très importante, le traffic de drogue est donc ici une source importante d'apport pour ce mouvement terroriste international qui peut financer en grande partie, avec les centaines de millions d'Euros engrangés, un prochain attentat majeur, peut-être nucléaire, dans une ville d'Europe Occidentale ou des Etats-Unis d'Amérique.

La mendicité est un autre problème, moins important, mais également à prendre en compte. En effet, de plus en plus de bandes organisées de faux mendiants d'origine maghrébine, toujours en lien avec les mafias des cités, ont fait leur apparition dans nos lieux publics tels que les centre-ville et surtout les transports en commun. Ces faux mendiants ne cachent d'ailleurs pas leur appartenance religieuse, dont ils se servent d'ailleurs pour apitoyer la population, en faisant leur besogne vêtus du foulard islamique pour les femmes, ou de la "barbe intégriste" pour les hommes, et étant souvent en train de prier. Là encore, la mendicité est une source de financement d'Al Qaïda, bien moins importante que la drogue, mais à ne pas négliger dans le cadre d'un attentat futur dans les pays occidentaux.

Des petits commerces, notamment dans les grandes villes et leurs banlieues, sont rachetés par des petits mafieux locaux, appartenant aux mafias des cités. Ce n'est pas nouveau et beaucoup de juges et de policiers confirmeront cet état de fait.

Un premier problème est que ces commerces sont rachetés de manière à obtenir un monopole, c'est-à-dire que l'on constate que le rachat va, par exemple, concerner, toutes les épiceries, ou tous les libraires d'une ville donner de manière à ce que le client y habitant soit obligé de passer par ces commerces.

Le second problème, bien plus grave, est que depuis plusieurs années, les cités et donc les mafias locales qui gravitent autour se trouvent être infiltrées ou remplacées par des intégristes en bandes ou non, très bien organisés et liés à Al Qaida. Le fait, pour ces "nouvelles" mafias d'intégrites liés à Al Qaïda de racheter des petits commerces, est grave puisque ces commerces deviennent leur propriété et donc une source du financement du terrorisme international. Ce qui veut dire, là encore, que le prochain attentat, peut-être nucléaire, dans une ville d'Europe Occidentale ou des Etats-Unis d'Amérique, sera, pour une petite partie, nettement moins importante que le traffic de drogue ou la mendicité, mais tout de même non négligeable, financé avec l'argent de ces petits commerces rachetés dans nos villes et nos banlieues.

Trois sources de financement d'Al Qaïda pour ses prochains attentats. Il est donc urgent de se méfier de ce nouveau péril venu tout droit du Maghreb mais, pour ce qui est de ces modes de financement, il est facile de lutter, chacun à son échelle, en cessant d'acheter du cannabis, de donner de l'argent aux mendiants et de se méfier de certains commerces.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Lapin-Vampire, 28ans Posté(e)
Le Masque De Fer =) Membre 1 098 messages
28ans‚ Lapin-Vampire,
Posté(e)

Pas besoin d'aller chercher al quaïda.... les pauvres ont les accusent de tout ^^. Je pense qu'al quaïda n'est plus que l'ombre d'elle meme et quen tout ses leader et les autres illluminés se livre une guerre ou les autres maghrebins se trouve pris au piège !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
tonyoz Membre 145 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Le Traffic de drogue, en particulier celui du cannabis, provient pour la plus grande partie du Maghreb. C'est d'ailleurs pour cela qu'il est inquiétant, compte-tenu de ses liens avec Al Qaïda, car il est évident que la Mafia du Maghreb est, bien entendu, infiltrée par ce mouvement terroriste international et liée aux mafias de nos cités. Et, par son importance dans notre pays, la consommation du cannabis y étant malheureusement très importante, le traffic de drogue est donc ici une source importante d'apport pour ce mouvement terroriste international qui peut financer en grande partie, avec les centaines de millions d'Euros engrangés, un prochain attentat majeur, peut-être nucléaire, dans une ville d'Europe Occidentale ou des Etats-Unis d'Amérique.

La mendicité est un autre problème, moins important, mais également à prendre en compte. En effet, de plus en plus de bandes organisées de faux mendiants d'origine maghrébine, toujours en lien avec les mafias des cités, ont fait leur apparition dans nos lieux publics tels que les centre-ville et surtout les transports en commun. Ces faux mendiants ne cachent d'ailleurs pas leur appartenance religieuse, dont ils se servent d'ailleurs pour apitoyer la population, en faisant leur besogne vêtus du foulard islamique pour les femmes, ou de la "barbe intégriste" pour les hommes, et étant souvent en train de prier. Là encore, la mendicité est une source de financement d'Al Qaïda, bien moins importante que la drogue, mais à ne pas négliger dans le cadre d'un attentat futur dans les pays occidentaux.

Des petits commerces, notamment dans les grandes villes et leurs banlieues, sont rachetés par des petits mafieux locaux, appartenant aux mafias des cités. Ce n'est pas nouveau et beaucoup de juges et de policiers confirmeront cet état de fait.

Un premier problème est que ces commerces sont rachetés de manière à obtenir un monopole, c'est-à-dire que l'on constate que le rachat va, par exemple, concerner, toutes les épiceries, ou tous les libraires d'une ville donner de manière à ce que le client y habitant soit obligé de passer par ces commerces.

Le second problème, bien plus grave, est que depuis plusieurs années, les cités et donc les mafias locales qui gravitent autour se trouvent être infiltrées ou remplacées par des intégristes en bandes ou non, très bien organisés et liés à Al Qaida. Le fait, pour ces "nouvelles" mafias d'intégrites liés à Al Qaïda de racheter des petits commerces, est grave puisque ces commerces deviennent leur propriété et donc une source du financement du terrorisme international. Ce qui veut dire, là encore, que le prochain attentat, peut-être nucléaire, dans une ville d'Europe Occidentale ou des Etats-Unis d'Amérique, sera, pour une petite partie, nettement moins importante que le traffic de drogue ou la mendicité, mais tout de même non négligeable, financé avec l'argent de ces petits commerces rachetés dans nos villes et nos banlieues.

Trois sources de financement d'Al Qaïda pour ses prochains attentats. Il est donc urgent de se méfier de ce nouveau péril venu tout droit du Maghreb mais, pour ce qui est de ces modes de financement, il est facile de lutter, chacun à son échelle, en cessant d'acheter du cannabis, de donner de l'argent aux mendiants et de se méfier de certains commerces.

Rien à dire : 100% d'accord !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×