Quel est votre sujet tabou?

Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Pour la nouvelle generation il n'y aura plus de tabou au sens figuré (sujet a ne pas evoquer) les moeurs changes et on parle de tout avec n'importe qui plus rien ne choque et que l'on a plus peur du regard et de la pensé de l'autre.

C'est vrai que maintenant on parle de tout avec tout le monde ^^

Mais bien sûr ! D'ailleurs, tout le monde, par exemple, disserte longuement et avec force détails sur les cas d'inceste dans son entourage.

Il n'y a aucun tabou, aucune limite, aucune hypocrisie, aucune pudeur et tout n'est qu'étalage maximaliste. :snif:

J'ai l'impression que vous et moi ne vivons pas dans le même monde. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Bender Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)

il faut arreter de voir les ados comme ca. c'est pas parce que je veux etre presentable que j'ai peur du regard de l'autre ou a sa pensé. j'ai peut etre peur de mon regard et de ma pensée... Je pourrais lui dire tout se que je veux mais si la personne en face ne veut pas tant pis!

Modifié par Bender

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Si personne ne se souciait du regard de l'autre, il n'y aurait aucune marque et même aucune mode. La mode est l'expression ultime du souci qu'on du jugement d'autrui. Ce souci est plus ou moins fort mais il est inexistant que chez Diogène et une poignée de philosophes cyniques.

Comme le regard de l'autre est important, il est faux de dire qu'il n'y a aucun tabou.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bender Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)
Si personne ne se souciait du regard de l'autre, il n'y aurait aucune marque et même aucune mode. La mode est l'expression ultime du souci qu'on du jugement d'autrui. Ce souci est plus ou moins fort mais il est inexistant que chez Diogène et une poignée de philosophes cyniques.

Comme le regard de l'autre est important, il est faux de dire qu'il n'y a aucun tabou.

j'ai pas dit que personne ne se souciait du regard de l'autre il y a plein de monde qui prènne soit d'eux et les marque en profite (c'est du capitalisme) mais peut etre est ce tabou pour toi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Tu as dit que la "nouvelle génération" (chaque nouvelle croit toujours réinventer l'eau chaude) n'a plus de tabou.

Qu'est ce qu'un tabou ? Comme déjà dit, soit c'est un interdit religieux et on ne l'enfreint pas par peur d'un courroux divin soit (et c'est son sens le plus commun) c'est un sujet qu'il est malséant d'aborder en public (et parfois d'aborder tout court avec qui que ce soit). D'où vient ce caractère malséant ? Qu'est-ce qui fait qu'on s'abstient d'en parler ? C'est pour ne pas subir les foudres de l'autre, soit qu'on le choque, soit qu'on le révulse, soit qu'on l'indigne soit qu'au contraire on lui donne une arme contre nous même.

S'il y a un inceste dans ta famille, le proclameras-tu urbi et orbi, toute la sainbte journée et donc sans aucun tabou ? Répond !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
pour yop!

Donc pour toi le tabou c'est du respect. Mais est ce que le respect doit empêcher de parler de viol a une violé ou autre? (j'ai déjà parlé de viol a une violé je les sentis mal mais c'est pas pour autant que je ne la respectais pas et quel ai ressentis ca) et je pense juste que le mot tabou et une excuse pour ne pas évoquer certains sujet par peur du regard et de la pensée de l'autre.

Nan, t'as pas compris ce que je voulais dire ! :snif:

Le tabou, c'est le tabou. Une interdiction, une auto-censure, une barrière, une limite, bref, tout le monde comprend le concept, non ??

Ensuite, les sujets sont variables. Les raisons aussi. Et les réactions encore plus !

Quand je parle de respect, c'est de savoir quelle limite ne pas franchir. Un tabou est un blocage et aussi une protection. Parfois un évitement, une fuite, par peur de la confrontation a des choses qui nous blessent ou nous font peur. ou remmettent en cause nos idéologies si certaines !

En fait il faut bien discerner les différents tabous. Parler de sexualité en famille, de mort et de sujets à priori tabou il y a quelques générations n'empèchent pas la naissance d'autres tabous modernes.

On parlait de sodomie, les grecs antiques n'avaient pas de tabous dessus. Aujourd'hui, la société en est plus ou moins libérée, mais à titre personnel, peu de gens livrent vraiment leur intimité.

La question : quand est-il positif ou négatif de vouloir briser un tabou ?

Pour la nouvelle generation il n'y aura plus de tabou au sens figuré (sujet a ne pas evoquer) les moeurs changes et on parle de tout avec n'importe qui plus rien ne choque et que l'on a plus peur du regard et de la pensé de l'autre.

C'est vrai que maintenant on parle de tout avec tout le monde ^^

éa c'est de l'idéalisme !! Tu crois que tous les jeunes de ta génération sont comme toi ? Il y a encore pas mal de tabous !

Ce n'est pas parce que des sujets sont médiatisés et qu'on en parle que le tabou n'existe pas !

Les campagnes sur les mst, le sida et la sexualité ont pour rôle de contourner les difficultés qu'ont les jeunes à parler de leur sexualité, de répondre aux questions qu'ils n'osent pas demander.

Tabou habilement contourné mais tabou quand même ! :snif:

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bender Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)

Dans ma famille il y a eu des morts, un suicide, de l'alcolisme, du diabète, des cancers et jamais il y a eu de tabou ou hésitation a en parlé.

OUI s'il y a un inceste j'en parlerais et même aux personne concernés.(la famille se sentira mieux cela a un coté psychologique)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bluedream
Invité Bluedream Invités 0 message
Posté(e)

Les sujets tabous existent toujours hélas, ce sont des sujets épineux, ou qui portent parfois à polémique ou à la souffrance d'une personne, des sujets qui gênent, qui dérangent... Ce n'est pas parce qu'on les "évoque" qu'ils ne sont plus tabous , c'est faux , y'a qu'à voir la réticence de certains à en parler ou la douleur qu'ils engendrent rien que par le ressenti de "gêne ou autre" quand on a vécu l'un d'eux (ex: suicide, avortement, inceste, violences conjugales (psychologiques et physiques), viol, troubles alimentaires, dépression, sexe, drogue, la mort .....). Ne me dites pas que ces sujets ne sont plus tabous , ils le sont hélas encore trop , ils tuent encore ! Comme je l'ai dit et d'autres aussi , on ne fait que de les "évoquer" mais en parler librement et aussi souvent qu'on le souhaiterait , c'est hélas plus difficile. J'ai essayé et essaye encore de parler de certains tabous qui me touchent personnellement , le problème c'est que cela s'est "retourné contre moi", on ne m'a pas cru. Autre exemple: si je parle librement de sexualité , je vais passer pour "une chaudasse" parce que les femmes ne devraient pas parler de sexe !... Dans la société actuelle c'est quand même + qu'un comble de ne pas pourvoir librement de ces sujets ! Pourtant je continuerais toujours à parler de ces sujets ou à dire mon opinion sur l'un d'eux, quittes à ce que ca dérange ! Les tabous, c'est le silence et c'est la mort ! Ils font partie de la vie , on se doit d'en parler par : prévention, aide, soutien, liberté... et parce que quelqu'un de notre entourage ou nous meme , auront hélas un jour ou l'autre besoin d'en parler , pour avoir subi l'un de ces sujets.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lily12 Membre 2 037 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Perso je n ai pas de tabou je pense qu il faut savoir parler de tout avec intélligence et ouverture d esprit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Donc, devant ces divers sujets (bien divers car le diabète a peu de rapports avec l'inceste), tu ne choisiras pas une personne en particulier à qui tu te livreras sous le sceau de la confidence parce que tu lui fais confiance. Non, tu en parleras librement, à ceux qui sont assis à côté de toi dans l'amphi par exemple, sans aucun souci de leur regard. C'est bien cela ? Tu leur dira tout sur toi et ta famille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bender Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)
Donc, devant ces divers sujets (bien divers car le diabète a peu de rapports avec l'inceste), tu ne choisiras pas une personne en particulier à qui tu te livreras sous le sceau de la confidence parce que tu lui fais confiance. Non, tu en parleras librement, à ceux qui sont assis à côté de toi dans l'amphi par exemple, sans aucun souci de leur regard. C'est bien cela ? Tu leur dira tout sur toi et ta famille.

oui cela serai peut être tabous pour eux mais pas pour moi! Et on pourra me parler également de se sujet et je ne hésiterai pas a dire soit que je me contre fou de sa vie ou a lui poser une multitude de question.

Mais je n'est pas dit que les autres n'avait pas de tabou mais que c'est peu etre que l'on est fermé.

Modifié par Bender

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

L'absence de tout tabou n'est-il pas le renoncement à toute intimité ? Est-il souhaitable de tout exposer ? Faire étalage de tout, n'est-ce pas assassiner tout mystère et donc, parfois, faire s'évanouïr tout charme ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bluedream
Invité Bluedream Invités 0 message
Posté(e)
Donc, devant ces divers sujets (bien divers car le diabète a peu de rapports avec l'inceste), tu ne choisiras pas une personne en particulier à qui tu te livreras sous le sceau de la confidence parce que tu lui fais confiance. Non, tu en parleras librement, à ceux qui sont assis à côté de toi dans l'amphi par exemple, sans aucun souci de leur regard. C'est bien cela ? Tu leur dira tout sur toi et ta famille.

La question est peut etre pas pour moi mais tanpis j'y réponds. :snif:

Meme le fait d'en parler rien qu'à une seule personne , c'est déjà "ôter" le côté tabou . J'ai parlé librement à des personnes d'un sujet "tabou", comme je l'ai déjà mentionné, car je me dis aussi que mon expérience peut aussi aider une personne ... Cela peut paraître idiot mais je sais que ca a aidé au moins une personne . Quant à moi , ca ne m'a pas aidé ou autre, vu que ca s'est retourné contre moi, comment faire quand on est face à des murs "de bons pensants ou de bonnes moeurs" ou de je ne sais quoi, qui refusent d'entendre, de communiquer... ? mais je continuerais à parler car j'ai moi aussi besoin d'aide .. et j'a besoin d'être libéré de ces poids tabous...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Dans ma famille il y a eu des morts, un suicide, de l'alcolisme, du diabète, des cancers et jamais il y a eu de tabou ou hésitation a en parlé.

OUI s'il y a un inceste j'en parlerais et même aux personne concernés.(la famille se sentira mieux cela a un coté psychologique)

Il y a forcément un tabou (puisque tu trouves remarquables et notables des sujets comme l'alcoolisme ou le suicide) mais il est surmonté. cela ne veut pas dire qu'il n'existe pas !

Parce que certains sujets remuent des choses qu'on n'a pas forcément envie de remuer, que ça fait mal...

Selon les circonstances, parler du suicide d'un de tes proches avec des gens extérieurs au cercle familial ne se fera pas n'importe comment. Je doute que tu te confie au gros lourdeau qui fait des blagues bein graveleuse ou à la première grande gueule venue.

Le tabou le plus commun et banal, c'est celui-là, celui qui nous est personnel !

Pour les grands tabous sociaux, il y en a toujours, il y en aura toujours !!

Et parler de "sujets qui fâchent" ne veut pas forcément dire briser le tabou !! On peut ne pas lacher grand chose, même pendant de longues discussions autour d'un sujet. Parler, d'accord, mais transcender le tabou, c'est beaucoup plus complexe !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bender Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)
L'absence de tout tabou n'est-il pas le renoncement à toute intimité ? Est-il souhaitable de tout exposer ? Faire étalage de tout, n'est-ce pas assassiner tout mystère et donc, parfois, faire s'évanouïr tout charme ?

Si tu n'est pas amené à en parler tu n'en parle pas. Certe il n'est pas souhaitable de tout exposer mais si on m'interroge ou que c'est un sujet de discution je repondrai sans peur de sa pensé et de tout exposer de ma vie. tabou ne veut pas dire secret!

Aprés toute c'est question et reponse tu n'as toujours pas compris que le tabou au sens figuré c'est juste que tu as peur de la penser l'autre de toi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

éa, c'est une histoire de lobby et non de tabou. Ce n'est pas faute de l'avoir stipulé. Sinon le tabou ne me dérange pas, même si certains trouvent ça laid, j'aime bien le taboulé :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Al Cohl Ike Membre 80 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Apparemment, chez certains, il est tabou d'avoir des tabous.... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Je crois qu'il y a des tabous qu'il faut briser parce que le silence est dangereux et des sujets qui tiennent plus à la réticence ou à la preservation de son intimité et qui ne portent pas à conséquence négative.

Je ne pense pas avoir de gros tabous, de sujets qu'il me semblerait impossible à aborder. Je disais juste dans mon premier message qu'on se sent plus ou moins libre d'aborder un sujet selon la personne ou le groupe avec lequel on l'aborde.

C'est assez facile sur un forum de "parler de tout" parce qu'on est anonyme et encore...à moins de ne faire que passer, il y a quand même une question d'image qui intervient à un moment où à un autre. Tu te rends compte que si tu évolues dans un forum où tu connais du monde ( IRL) , au lieu de t'ouvrir davantage, tu t'autocensures plus.

Les opinions politiques, religieuses , morales etc. sont rarement exposées dans des milieux sociaux tels que le boulot par exemple parce que ça pourrait vite déraper ( et encore, parfois on aimerait que certains évitent justement d'aborder leurs opinions au boulot parce qu'on finit par avoir le choix entre écouter et bouillonner interieurement et déclencher les hostilités...ce qui n'est pas forcément le bon plan entre collègues )

Dans un groupe social donné, on ne va pas non plus forcément dire réellement ce que l'on pense les uns des autres, et si on est amené à le faire...sauf cas de colère ou dispute , on va édulcorer un maximum si les sentiments sont négatifs.

Ce qui nous pousse à parler ou à nous taire, c'est ce que l'on met dans la balance. On parle si la balance penche du côté de la parole, et on se tait quand c'est l'inverse. Après, on a peut être une mauvaise perception des choses mais en gros, on cherche la meilleure option possible. On se tait pour se preserver, ou preserver les autres et inversement on s'exprime parce que ça nous semble moins pesant que le silence, ou parce que les repercutions nous semblent plus positives que négatives.

Je ne crois pas la théorie du "moi je parle de tout" ... et le côté "la nouvelle génération n'a plus de tabou" me fait sauter au plafond. Il suffit d'allumer la télé aujourd'hui et de comparer avec des émissions des années 80's par exemple, pour voir la différence de liberté de ton. Il y a des tas de choses que l'on ne peut pas dire et/ou que l'on ne peut pas faire publiquement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bender Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 28ans
Posté(e)

oui on ne peut pas tout faire parce que peut être que mon interlocuteur a lui contrairement a moi des tabous(ou pas) et ça je le respect.

Je suis sur que si quelqu'un comme moi veut parlé de choses qui serai considéré de tabou par le reste du monde je ferai en sorte de lui parlé toute la vie(exagération).

Cela ne dépend t-il pas de ton interlocuteur et juste de lui?non ça dépend de toi et s'il est prés a tout dire et a tout entendre.

non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

T'es-tu déjà branlé devant tes parents ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant