La codéine en cachet peut elle mener à la mort ?


Invité Slumpy
Invité Slumpy Invités 0 message
Posté(e)

Bien le bonjour.

Voila, je pose une question, car, j'ai un doute par rapport à ce que m'a dit la soeur d'un voisin décédé (non, je ne suis pas enqueteur).

j'en appelle aux chimistes du fofo :snif:

La codéine en paracétamol, sous forme de cachets, meme mélangée à un autre produit, peut elle vraiment, à cause d'une trop forte dose, mener à la mort ?

J'ai su, une fois, sur quelqu'un, qu'a forte dose, ça pouvait paralyser des membres, à plus ou moins long terme.

J'ai beau chercher sur la toile, il n'y a rien de précis.

Merci :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Slumpy
Invité Slumpy Invités 0 message
Posté(e)

quelqu'un ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Voilà sur la codéine pure :

"Codéine - Alcaloïde de l'opium, est également utilisée comme antitussif et antidiarrhéique. Son effet antalgique est 5 à 10 fois plus faible que celui de la morphine et sa durée d'action est d'environ 5 heures. L'effet dépresseur respiratoire est faible et utilisée aux doses thérapeutiques, la Codéine est assez peu toxicomanogène. Son absorption digestive est rapide, le métabolisme est hépatique (l'action antalgique de la codéine serait dû à sa transformation en morphine au niveau du foie), l'élimination urinaire. La codéine traverse le placenta et passe dans le lait maternel. Les présentations de la codéine sont variées. Elle peut être utilisée seule sous la forme d'un dérivé : la dihydrocodéine, Dicodin, d'une durée d'action plus longue (environ 12 heures). Son association au paracétamol est synergique (Codoliprane, Efferalgan codéiné) et s'utilise à la dose de 1 à 2 comprimés 1 à 3 fois par jour. Les effets indésirables les plus fréquents sont la constipation, les nausées et la somnolence. Plus rarement: allergies, bronchospasme, dépression respiratoire. Les risques de dépendance et de sevrage à l'arrêt du traitement ne se voient pas aux doses thérapeutiques. Le surdosage réalise un tableau d'intoxication morphinique (troubles de la conscience, dépression respiratoire, myosis, risque de bronchospasme et de laryngospasme) imposant un traitement en milieu spécialisé par réanimation cardio-respiratoire, lavage gastrique, administration de naloxone et le cas échéant (association avec le paracétamol), de N acétylcysteine. "

Extrait de http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/toxicoman...iaces/index.htm

Le paracétamol peut engendrer problèmes à l'estomac et au foie, cirrhoses ou hépatites.

Quant aux mélanges... Tu imagines ce que ça peut faire non ?

Autre chose, voici la notice de DAFALGAN CODEINE 500 mg/30 mg Comprimé pelliculé Boîte de 16:

CONTRE-INDIQUE :

Enfant de moins de 15 ans.

LIEES AU PARACETAMOL :

- Hypersensibilité au paracétamol</U> ou aux autres constituants,

- insuffisance hépatocellulaire.

LIEES A LA CODEINE :

- la codéine est contre-indiquée chez les insuffisants respiratoires quel que soit le degré de l'insuffisance respiratoire, en raison de l'effet dépresseur de la codéine sur les centres respiratoires ;

- hypersensibilité à la codéine</U> ;

- au cours de l'allaitement en dehors d'une prise ponctuelle : le paracétamol et la codéine passent dans le lait maternel. Quelques cas d'hypotonie et de pauses respiratoires ont été décrits chez des nourrissons, après ingestion par les mères de codéine à doses suprathérapeutiques. En conséquence, en dehors d'une prise ponctuelle, ce médicament est contre-indiqué pendant l'allaitement.

DECONSEILLE :

Associations déconseillées : agonistes-antagonistes morphiniques (buprénorphine, nalbuphine, pentazocine) ; alcool ; naltrexone. </U></B></I>

http://' target="_blank" rel="nofollow">shim.gif

Effets indésirables

shim.gif

LIES AU PARACETAMOL :

- Quelques rares cas de réactions d'hypersensibilité</U> à type de choc anaphylactique, oedème de Quincke, érythème, urticaire, rash cutané ont été rapportées. Leur survenue impose l'arrêt définitif de ce médicament et des médicaments apparentés.

- De très exceptionnels cas de thrombopénie, leucopénie et neutropénie ont été signalés.

LIES A LA CODEINE :

- Aux doses thérapeutiques, les effets indésirables de la codéine sont comparables à ceux des autres opiacés, mais ils sont plus rares et plus modérés.

Possibilité de :

. sédation, euphorie, dysphorie,

. myosis, rétention urinaire,

. réactions d'hypersensibilité (prurit, urticaire et rash),

. constipation, nausées, vomissements,

. somnolence, états vertigineux</U>,

. bronchospasme, dépressions respiratoire</U>s (voir rubrique contre-indications),

. syndrome douloureux abdominal aigu de type biliaire</U> ou pancréatique</U>, évocateur d'un spasme du sphincter d'Oddi, survenant particulièrement chez les patients cholécystectomisés.

- Aux doses suprathérapeutiques : il existe un risque de dépendance et de syndrome de sevrage à l'arrêt brutal, qui peut être observé chez l'utilisateur et le nouveau-né de mère intoxiquée à la codéine. </U></B>

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Slumpy
Invité Slumpy Invités 0 message
Posté(e)

han, ok, merci, donc, c'est surtout lié aux antécédants du bonomme.

je suppose donc qu'avec des problemes à l'estomac, ou au foie, ça peut etre fatal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Si j'ai bien lu, le paracétamol en surdose peut carrément les créer les problèmes au foie et à l'estomac !

Et vu que la codéine, à dose normale, "est contre-indiquée chez les insuffisants respiratoires quel que soit le degré de l'insuffisance respiratoire", j'imagine qu'en surdose elle peut être fatale aussi...

Rien ne vaut l'amour comme drogue... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Slumpy
Invité Slumpy Invités 0 message
Posté(e)
Rien ne vaut l'amour comme drogue... :snif:

oui, c'est bien vrai :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mel&Yo Membre+ 21 245 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

t'es pas codéinomane j'espére.... :snif:

Sinon ça va :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cbar Membre+ 5 806 messages
avec Cbar, point de cafard‚
Posté(e)
t'es pas codéinomane j'espére.... :snif:

chapachaïomane, par contre c'est fatal à tous les coups¿

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Slumpy
Invité Slumpy Invités 0 message
Posté(e)
t'es pas codéinomane j'espére.... :snif:

Sinon ça va :snif:

mais non patate, je parlais du voisin :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tintagel Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

A forte dose la codéine peut certainement tuer, puisque la codéine se transforme en morphine dans le corps (codéine = methylmorphine), et qu'il est bien connu qu'on peut mourir d'overdose de morphine.

La codéine est un opiacé (léger), pas mal d'héroïnomanes l'utilisent pour diminuer le manque.

Maintenant je pense qu'il faut vraiment le vouloir pour mourir d'une overdose de codéine, je crois que le paracetamol également contenu dans la plupart des médicaments à base de codéine est bien plus dangereux à haute dose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kayla Membre 423 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

ben je pense que si tu en absorbe à très forte dose, ça peut être mortel, oui.Sinon, si tu respectes la posologie ya pas de risque!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant