Vivre à crédit, c'est fini!


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
eco_article.jpg

Vivre à crédit, c'est fini!


Jeudi 07 Août - 11:55

La crise immobilière tend à une crise économique durable. L'Europe est touchée, l'Espagne en tête. La croissance à crédit n'est plus d'actualité

L'Espagne a connu un boom immobilier sans précédent, elle est aujourd'hui rattrapée par la crise, de nombreux chantiers sont simplement arrêtés en cours de construction. En outre, le pays connaît une inflation de 5% et un taux de chômage qui dépasse 10%.




La crise financière qui a éclaté au grand jour il y a un an avec l'intervention massive des banques centrales a sonné le glas de la croissance «à crédit» et a fini par peser sur une économie mondiale qui doit en outre faire face à la flambée des prix du pétrole.

Le 9 août 2007, la Banque centrale européenne (BCE) stupéfie les milieux financiers en injectant le montant record de 94,8 milliards d'euros dans le circuit monétaire de la zone euro.

La Réserve fédérale américaine (Fed) lui emboîte le pas, mettant sur le marché 24 milliards de dollars. Les banques centrales du Japon, de Suisse et du Canada interviennent également. Ces injections sont destinées à remédier à une brusque pénurie de liquidités qui menace d'asphyxier les banques commerciales. Celles-ci ne veulent plus se prêter entre elles car elles se soupçonnent mutuellement d'être touchées par la crise du «subprime», les prêts immobiliers américains à risque, qui ont déjà fait chuter plusieurs établissements depuis février.




Suite de l'article...
Source: Le Matin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

chat38 Membre 316 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Le voila le probleme de la mondialisation,les banques du monde entier on voulu gruger les petits en leur pretant des credits usurier mais cela c est retourne contre eux,ils ont qu a baisser les salaires des banquiers au lieu de toucher 18 mois de salaires sur 1 an il le ramene a 12 mois,ils seront peut etre moins hautains envers leur client, mais malheureusement pour une poignee de profiteur certain metier du batiment vont se retrouve au chomage,et les gens qui ont commencer a construire et qui ont vu leur chantier arreter faute du manque d argent de leur banque je les pleins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité radounet
Invité radounet Invités 0 message
Posté(e)

J'ai toujours eu une relation difficile avec le monde du "crédit" en général. On peut même faire un crédit vacances maintenant, c'est dingue ça ... enfin c'est du HS tout ça. Merci de l'info Yavin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Si des banques par correspondances ou internet proposent des crédit à 19 % c'est qu'il y a des clients pour.

Moi ça me révolte !

Actuellement ça tourne entre 5 et 7 %.

Le comportement des gens face au crédit est souvent ahurissant et infantile, heureusement il y a les barrières d'endettement au delà desquelles les banques doivent répondre de la mise en surendettement de leurs sociétaires, mais cela ne les empêche pas...

Dans les calculs d'endettements, les foyers n'intègrent que les encours bancaires afin de déterminer le taux de leur endettement sur leurs revenus, c'est une erreur.

Il faut y rajouter les engagements autres souscrits pour la consommation du ménage et sur lesquels on s'engage aussi sur la durée avec des péanlités en cas de rétractation, j'entends par là les abonnements chaînes télé, les abonnements téléphoniques, les abonnements internets, etc, qui, mis bout à bout vous coûtent parfois aussi chers que le remboursement sur la voiture ou la cuisine aménagée.

La prudence, par les temps qui courrent, demande à ne pas dépasser les 25%/30% du revenu en remboursement d'échéances bancaires, c'est un max car les derniers temps ont démontré que ces données ne correspondaient plus à rien lorsque la facture de carburant passe du simple au double.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CmoiC Membre+ 26 317 messages
Pitbull le matin, ourse le soir‚ 40ans
Posté(e)

Quand nous avons acheté notre maison, nous avons emprunté sur 18 ans, j'en ai pas dormi pendant 8 jours de peur de ne pas pouvoir y arriver. Aujourd'hui on s'endette sur 30 !

Pour nous, un crédit, c'est maison ou voiture, rien d'autre. Une amie m'a dit un jour ''C'est la façon de voir de nos parents, c'est dépassé''.

Peut être mais au moins, nous ne vivons pas surendettés et à la merci des banquiers.

Chacun sa façon de voir mais je crois que les banques sont allées trop loin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Ben oui, s'endetter pour un bien de conso n'est pas comparable à un emprunt sur un outil de travail, qui dans l'étude de faisabilité, doit dégager suffisament pour pouvoir amortir l'outil et couvrir les échéances puis dégager un revenu à l'investisseur pour remunéner son travail.

Actuellement je pense aux ostreiculteurs du bassins d'Arcachon, on leur interdit de produire pendant des semaines et des mois, pour de bonnes raisons de toutes évidences, mais leurs banquiers (et autres) ne considèrent pas les choses comme telles et on comprend que les nuits soient blanches chez eux ces temps-ci à chercher comme sortir de l'impasse.

Les interventions de l'état dans les cas-là sont dignes ds plus grands foutages de gueules médiatiques.

J'ai eu de nombreux dossiers difficiles dans mes clients, et suis intervenus auprès de leurs banquiers. Combien n'ont-ils pas géré leur boutique en situation de dépot de bilan pendant des années. Des installations achetées au prix fort puisque la conjoncture était porteuse, puis patatra, une polémique des plus connes exploitées outre-mesure par les médias, tou à fait gratuiteement, et un secteur qui prend plein la gueule, des outils de travail qu'on ne peut pas liquider car en quelques mois ils ont perdu de leur valeurs à un tel point que même en liquidant on ne pourrait même pas solder la moitié de l'emprunt contracté.

Je connais bon nombre d'éleveurs et autres qui ont du liquider leur outil puis trouver un boulot pour continuer à rembourser les banques, bien qu'en société (earl, sarl) mais les banques prennent très loin leurs garanties.

Je conseille à tout un chacun de rembourser par mensualité, quel que soit l'objet du bien acheté (profesisonnel ou privé)et quel que soit le montant.

Modifié par yves-1902

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Galen
Invité Galen Invités 0 message
Posté(e)

il n'y a pas que les banquiers, il y a les sociétés de finances (quel nom leur donner ?) genre Cetelem et autres qui prêtent quand les banques refusent, poussant au surendettement.

ça fait des années que ça dure (30 ans au moins :snif: ) et on se réveille maintenant ? :snif: :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant