Obama - MacCain : la carte raciale abattue


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
obama_article.jpg

Obama - MacCain : la carte raciale abattue


Dimanche 03 Août - 16:16

Dans l'équipe de campagne du candidat démocrate à la Maison blanche Barack Obama, on reconnaît que c'est très loin d'être gagné pour le jeune sénateur métis de Chicago.



Il y a un "mystère Obama", lit-on de plus en plus fréquemment sous la plume des politologues américains. Pour la quasi-totalité des Français rencontrés en vacances, et des Européens, la messe est entendue, Barack s'il n'est pas tout à fait l'élu ("The One" comme Neo dans The Matrix ) est d'ores et déjà élu président des Etats-Unis. D'ailleurs beaucoup de membres de son équipe de campagne y croient, ou font semblant. Il leur est arrivé d'installer un (faux) sceau présidentiel sur le podium d'où il parle, et ils ont fêté son 47ème anniversaire à Cedar Rapids (Iowa) en chantant "Joyeux Anniversaire Monsieur le Président". Le très Obamaphile commentateur du New York Times , Frank Rich, explique sérieusement pourquoi le sénateur de l'Illinois est en fait déjà "Président par intérim" (il a été traité comme tel lors de sa tournée très médiatisée au Moyen Orient et en Europe).



Par Patrick Sabatier
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

puceau Membre 4 484 messages
Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!‚ 72ans
Posté(e)

Et voilà !

Je l'attendais celle-là : les Américains , s'ils ne votent pas Obama , c'est parce qu'ils sont racistes .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Et voilà !

Je l'attendais celle-là : les Américains , s'ils ne votent pas Obama , c'est parce qu'ils sont racistes .

Le titre est peut-être mal choisi, toutefois en lisant l'article on comprend bien que ton commentaire n'a pas raison d'être... :snif:

Candidat "post racial"

En dépit des progrès spectaculaires accomplis par les Etats-Unis sur ce sujet, le scrutin du 4 novembre sera un test grandeur nature sur une question dont il n'est pas du tout certain qu'il révèlera que la majorité des Américains, Blancs et Noirs, ont transcendé (comme on dit en politiquement correct) les blessures et préjugés du passé. Un sondage Wall Street Journal / NBC diffusé le mois dernier a révélé que pour 34 % des Africains Américains, la race du candidat serait le critère déterminant de leur choix (ils votent Obama à plus de 80 %) ; il en va de même pour 13 % des Blancs (la majorité de ceux-ci votera McCain). Plus grave : un tiers des électeurs blancs avouent "ne pas faire confiance" à Obama, pour des raisons complexes qui ne tiennent pas toutes à son origine, mais quand même...

Cette semaine, la "carte raciale ", comme c'était inévitable a été abattue sur la table de la campagne. Il y a d'abord eu Obama, qui a affirmé que son adversaire allait chercher à "faire peur" aux électeurs en leur faisant remarquer qu'il ne "ressemble pas tout à fait aux autres présidents qu'on voit sur les dollars", qu'il a "un nom bizarre" et qu'il n'est "pas suffisamment patriote". Aussitôt, McCain a accusé Obama de jouer la carte raciale. Il l'avait fait avec succès durant les primaires, où ses partisans n'avaient cessé d'accuser, à tort comme à raison, les Clinton de remarques teintées de racisme. Ces accusations avaient placé Hillary sur la défensive, et, surtout, avaient mobilisé les Africains Américains pour "leur" champion.

Tout en se présentant comme candidat "post racial" (et il est de fait tout autant "blanc" que "noir" par son origine comme par sa culture), Barack Obama sait qu'accuser un adversaire de racisme peut-être un bouclier efficace contre les critiques et, surtout, mobilise son électorat (Noirs et blancs anti racistes) dans des états à très forte population noire, comme la Virginie, la Géorgie, la Caroline du nord ou le Missouri. Ils sont traditionnellement acquis aux républicains, mais Obama espère les emporter en novembre grâce au vote massif des Noirs. De son côté McCain n'est pas une oie blanche. Il sait qu'en jouant sur le rejet plus ou moins conscient des Blancs d'un candidat afro-américain, il peut faire basculer vers lui une partie de l'électorat populaire dans de grands états acquis aux démocrates (Pennsylvanie, Michigan) ou toujours très disputés (Ohio), cet électorat qui avait voté Clinton contre Obama dans les primaires démocrates.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puceau Membre 4 484 messages
Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!‚ 72ans
Posté(e)
Et voilà !

Je l'attendais celle-là : les Américains , s'ils ne votent pas Obama , c'est parce qu'ils sont racistes .

Le titre est peut-être mal choisi, toutefois en lisant l'article on comprend bien que ton commentaire n'a pas raison d'être... :snif:

Candidat "post racial"

En dépit des progrès spectaculaires accomplis par les Etats-Unis sur ce sujet, le scrutin du 4 novembre sera un test grandeur nature sur une question dont il n'est pas du tout certain qu'il révèlera que la majorité des Américains, Blancs et Noirs, ont transcendé (comme on dit en politiquement correct) les blessures et préjugés du passé. Un sondage Wall Street Journal / NBC diffusé le mois dernier a révélé que pour 34 % des Africains Américains, la race du candidat serait le critère déterminant de leur choix (ils votent Obama à plus de 80 %) ; il en va de même pour 13 % des Blancs (la majorité de ceux-ci votera McCain). Plus grave : un tiers des électeurs blancs avouent "ne pas faire confiance" à Obama, pour des raisons complexes qui ne tiennent pas toutes à son origine, mais quand même...

Cette semaine, la "carte raciale ", comme c'était inévitable a été abattue sur la table de la campagne. Il y a d'abord eu Obama, qui a affirmé que son adversaire allait chercher à "faire peur" aux électeurs en leur faisant remarquer qu'il ne "ressemble pas tout à fait aux autres présidents qu'on voit sur les dollars", qu'il a "un nom bizarre" et qu'il n'est "pas suffisamment patriote". Aussitôt, McCain a accusé Obama de jouer la carte raciale. Il l'avait fait avec succès durant les primaires, où ses partisans n'avaient cessé d'accuser, à tort comme à raison, les Clinton de remarques teintées de racisme. Ces accusations avaient placé Hillary sur la défensive, et, surtout, avaient mobilisé les Africains Américains pour "leur" champion.

Tout en se présentant comme candidat "post racial" (et il est de fait tout autant "blanc" que "noir" par son origine comme par sa culture), Barack Obama sait qu'accuser un adversaire de racisme peut-être un bouclier efficace contre les critiques et, surtout, mobilise son électorat (Noirs et blancs anti racistes) dans des états à très forte population noire, comme la Virginie, la Géorgie, la Caroline du nord ou le Missouri. Ils sont traditionnellement acquis aux républicains, mais Obama espère les emporter en novembre grâce au vote massif des Noirs. De son côté McCain n'est pas une oie blanche. Il sait qu'en jouant sur le rejet plus ou moins conscient des Blancs d'un candidat afro-américain, il peut faire basculer vers lui une partie de l'électorat populaire dans de grands états acquis aux démocrates (Pennsylvanie, Michigan) ou toujours très disputés (Ohio), cet électorat qui avait voté Clinton contre Obama dans les primaires démocrates.

Alors , je n'ai pas saisi toute la finesse de l'article ... et celle de certaine déclaration d'Obama quand il disait que son adversaire " allait chercher à faire peur aux électeurs en leur faisant remarquer qu'il ne ressemble pas tout à fait aux autres présidents qu'on voit sur les dollars " ...

Si tel est le cas , au temps pour moi .

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Ce que je reproche à Obama, c'est le fait qu'il va toujours vers les noirs... Il préfère d'avantage prendre des photos avec eux ! :snif: Enfin, si j'étais américain, je ne voterais pas pour lui ! :snif: Aller McCain ! :snif:

En fait, Obama évite plutôt d'être le candidat des afro-américains, mais plutôt d'être l'unificateur des américains. Chose qu'il a longuement répété durant les primaires...

@ puceau :

Ce n'est pas l'impression que j'ai ressorti de l'article, enfin chacun comprend à sa manière... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Alors , je n'ai pas saisi toute la finesse de l'article ... et celle de certaine déclaration d'Obama quand il disait que son adversaire " allait chercher à faire peur aux électeurs en leur faisant remarquer qu'il ne ressemble pas tout à fait aux autres présidents qu'on voit sur les dollars " ...

Si tel est le cas , au temps pour moi .

:snif:

Dans cette phrase Obama n'accuse que Mac Cain, pas tous les électeurs.

L'attitude de Mac Cain vis à vis des racistes qui le soutiennent a été un peu ambigüe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Alors , je n'ai pas saisi toute la finesse de l'article ... et celle de certaine déclaration d'Obama quand il disait que son adversaire " allait chercher à faire peur aux électeurs en leur faisant remarquer qu'il ne ressemble pas tout à fait aux autres présidents qu'on voit sur les dollars " ...

Si tel est le cas , au temps pour moi .

:snif:

Dans cette phrase Obama n'accuse que Mac Cain, pas tous les électeurs.

L'attitude de Mac Cain vis à vis des racistes qui le soutiennent a été un peu ambigüe.

On va plutôt parler de patriotes que de racistes... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puceau Membre 4 484 messages
Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!‚ 72ans
Posté(e)
Ce que je reproche à Obama, c'est le fait qu'il va toujours vers les noirs... Il préfère d'avantage prendre des photos avec eux ! :snif: Enfin, si j'étais américain, je ne voterais pas pour lui ! :snif: Aller McCain ! :snif:

En fait, Obama évite plutôt d'être le candidat des afro-américains, mais plutôt d'être l'unificateur des américains. Chose qu'il a longuement répété durant les primaires...

@ puceau :

Ce n'est pas l'impression que j'ai ressorti de l'article, enfin chacun comprend à sa manière... :snif:

D'accord avec toi .

Le problème pour l'un ou l'autre candidat , c'est qu'il faut faire drôlement attention pour qu'il n'y ait pas de quiproquo , je veux dire de malentendu .

:snif:

Alors , je n'ai pas saisi toute la finesse de l'article ... et celle de certaine déclaration d'Obama quand il disait que son adversaire " allait chercher à faire peur aux électeurs en leur faisant remarquer qu'il ne ressemble pas tout à fait aux autres présidents qu'on voit sur les dollars " ...

Si tel est le cas , au temps pour moi .

;)

Dans cette phrase Obama n'accuse que Mac Cain, pas tous les électeurs.

L'attitude de Mac Cain vis à vis des racistes qui le soutiennent a été un peu ambigüe.

Il ne manquerait plus qu'il s'en prenne aux électeurs .

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Klaaraa! Membre 144 messages
Forumeur inspiré‚ 28ans
Posté(e)

waaa je comprend rien a la politique moi!!!! VIVE OBAMA ... c'est tout ce que j'ai retenu lol :snif::snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marie77 Membre 11 492 messages
Un certain regard..‚ 54ans
Posté(e)
Et voilà !

Je l'attendais celle-là : les Américains , s'ils ne votent pas Obama , c'est parce qu'ils sont racistes .

Le coup du racisme, on se demandait quand ils allaient nous le faire!!

De toute façon, Obama n'a pas une position objective à ce sujet, il se déclare noir, il est métis, c'est déjà une attitude communautaire!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant