Pourquoi l'homme?

tiwi Membre 1 946 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

L'Homme n'est pas une erreure de la nature, si il se détruit, la nature n'aura besoin ni de l'Homme ni des animaux qu'elle reaccueillera dès qu'elle le pourra. Tchernobyl en est un bon exemple.

L'Homme devrait être pour moi le grand frère de cette planète, il a la capacité de remodeler son environnement afin de faire en sorte que de plus en plus d'êtres puissent vivre avec de moins en moins d'espace. Mais nous sommes quand même actuellement dans un système fini.

L'Homme ou ceux qui le suivrons auront pour tâche de répandre la vie dans l'espace comme la nature le fait sur terre. Plutôt que de se sectariser afin d'emmener des gens qui ne se connaissent même pas à se battre entre eux, l'Homme devrait travailler de concert afin de se développer plus vite. D'autant que contrairement à certaines espèce, nous avons la possibilité de metissage.

Il est possible que la vie soit déjà partout ou au moins quelque part donc nous avons la liberté d'échouer comme n'importe quelle vie sur Terre ou dans l'univers.

Ce n'est pas la nature qui a besoin de l'Homme mais l'Homme qui a besoin de la nature. Peut-être sommes nous le fruit d'extra-terrestres venus planter des graines il y a longtemps.

Modifié par tiwi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Siddorce Membre 7 messages
Baby Forumeur‚ 26ans
Posté(e)

Pour moi la nature représente la liberté, l'homme parcellise la nature (réserve naturelle...), le reste de l'espace est réservé aux pratiques de l'homme où la nature y est transformée. De plus en plus d'espèces disparaissent car inutiles aux activités de l'homme. Mais d'autres ont vu le jour, des espèces que l'homme a transformé à son image, les loups sauvages sont devenus de gentils chiens qui ,à l'heure tant attendue se précipitent pour engloutir leur gamelle de frolik.

L'homme détruit, pour recréer ce qu'il lui est utile. Et ceci, c'est pas très naturel, si ça vous fait de l'effet de dire que l'homme est donc une sorte de divinité, faites-vous plaisir. D'avoir à l'idée que l'homme a une emprise et un pouvoir sur la nature me dégoute.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blesstherey Membre 56 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Les hommes sont tous différents, je ne vois pas l'intérêt de dénigrer "l'Homme", car n'oublions pas que nous faisons tous partie de ces "Hommes", même ceux qui rabaissent l'Homme. C'est un peu une façon d'accuser le monde entier, sauf soi bien sûr. Mais qui est un Homme ? Jésus ou Hitler (exemples)?

Personnellement, je préfère accorder le statut de l'Humanité à Jésus (toujours l'exemple), car je n'oublie pas que moi aussi, forumeur, je suis un Homme (hommes ou femmes), et donc je fais en sorte de ne pas détester tous mes semblable par vanité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Niouki Membre 195 messages
Forumeur inspiré‚ 25ans
Posté(e)
Les hommes sont tous différents, je ne vois pas l'intérêt de dénigrer "l'Homme", car n'oublions pas que nous faisons tous partie de ces "Hommes", même ceux qui rabaissent l'Homme. C'est un peu une façon d'accuser le monde entier, sauf soi bien sûr. Mais qui est un Homme ? Jésus ou Hitler (exemples)?

Personnellement, je préfère accorder le statut de l'Humanité à Jésus (toujours l'exemple), car je n'oublie pas que moi aussi, forumeur, je suis un Homme (hommes ou femmes), et donc je fais en sorte de ne pas détester tous mes semblable par vanité.

L'autre jour, on m'a justement posé la question : Hitler était-il un Homme ?

J'ai été troublé, mais la question était superbement posée, elle m'a donné à réfléchir pendant 5 petites minutes avant de trouver une réponse... Je me suis alors rendu compte d'une chose : être un Homme, ce n'est pas forcément synonyme de grandeur. On a souvent tendance à faire l'éloge de l'Homme, et j'a tendance à faire partie de ceux qui en font l'éloge. N'oublions pas cependant qu'être un Homme ne signifie pas être parfait : Hitler en est un bon exemple. Bien que la perfection soit relative, je pense que l'on s'accordera pour dire qu'il ne l'était pas!...

Ce qui fait que l'Homme un être si beau, mais qui le conduit aussi parfois à faire le mal, c'est justement ce que l'on appelle, son Humanité. Le fait qu'on ne fonctionne pas, comme une machine, nous conduit plus ou moins souvent sur la voie de l'erreur.

Modifié par Niouki

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Siddorce Membre 7 messages
Baby Forumeur‚ 26ans
Posté(e)
Le fait qu'on ne fonctionne pas, comme une machine, nous conduit plus ou moins souvent sur la voie de l'erreur.

Quelqu'un saurait-il distinguer qu'elle est la meilleure des voies, l'unique voie à prendre pour être un homme bon?

Il faudra surement être un dictateur pour imposer cette voie, car tout le monde ne partagera pas ces convictions.

L'homme est à l'origine vierge de pensées ou de moral, durant son existence il va faire la part des choses et rejoindre "un courant de pensée". Voila pourquoi je ne dis pas "les hommes" mais "l'homme". Car durant sa vie il pourra totalement être influencé par d'autres hommes, Hitler n'était pas seul à penser comme Hitler. Chaque homme a en lui dés la naissance la possibilité d'être bon ou mauvais.

Mais pour le bien, le mal est le mal et pour le mal, le bien est le mal.

Alors si on choisit de faire disparaitre le mal on choisit de faire disparaitre l'homme.

(excusez ces idées décousues mais il est midi et je suis attendu :rtfm: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blesstherey Membre 56 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Oui, sauf que le mal se trompe, car le bien n'est pas mal, c'est un erreur de logique, c'est même carrément l'inverse.

L'autre jour, on m'a justement posé la question : Hitler était-il un Homme ?

J'ai été troublé, mais la question était superbement posée, elle m'a donné à réfléchir pendant 5 petites minutes avant de trouver une réponse... Je me suis alors rendu compte d'une chose : être un Homme, ce n'est pas forcément synonyme de grandeur. On a souvent tendance à faire l'éloge de l'Homme, et j'a tendance à faire partie de ceux qui en font l'éloge. N'oublions pas cependant qu'être un Homme ne signifie pas être parfait : Hitler en est un bon exemple. Bien que la perfection soit relative, je pense que l'on s'accordera pour dire qu'il ne l'était pas!...

Ce qui fait que l'Homme un être si beau, mais qui le conduit aussi parfois à faire le mal, c'est justement ce que l'on appelle, son Humanité. Le fait qu'on ne fonctionne pas, comme une machine, nous conduit plus ou moins souvent sur la voie de l'erreur.

Je suis d'accord avec toi. :rtfm:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Niouki Membre 195 messages
Forumeur inspiré‚ 25ans
Posté(e)
Quelqu'un saurait-il distinguer qu'elle est la meilleure des voies, l'unique voie à prendre pour être un homme bon?

Il faudra surement être un dictateur pour imposer cette voie, car tout le monde ne partagera pas ces convictions.

En fait, comme le bien et le mal sont des notions purement relatives, il n'y a pas une voie pour être un Homme bon. Il y en a plusieurs. D'où le danger des régimes de dictature, ils imposent un concept qui arbore la forme du bien. Mais en aucun cas on ne peut imposer le bien à quelqu'un, c'est une affaire personnelle, qui se fait en toute liberté. A la rigueur, on pourrait dire que Hitler a fait le bien car il a voulu "purifier l'Homme". évidemment, ce genre de projet est insoutenable, ce qui m'amène à la suite...

Comme toi je me suis déjà demandé comment devenir un Homme bon, tout au moins un Homme meilleur. Dans chacun de mes choix/actions d'importance, je prends grand soin à réfléchir si ce que je fais est acceptable. Est-ce que je respecte l'Homme, est-ce que je respecte les autres ?

Pour y réussir, on peut reprendre Kant, je trouve que ce qu'il suggère comme solution est assez efficace : quand tu fais quelque chose, demande-toi si ce que tu fais pourrait être érigé en règle universelle. Est-ce que tu pense acceptable que tout le monde fasse de même que toi ? Est-ce que si c'était le cas, le monde pourrait continuer à fonctionner correctement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
venus23H Membre 3 069 messages
Forumeur alchimiste‚ 60ans
Posté(e)

l'erreur des humains est de considérer qu'il est prioritaire sur bien des principes.. j'adore la phrase de Kant ,Niouki.. concernant la solution pour diriger les pensées, mais en regardant objectivement il reste des doutes certains correspondants a la survie, l'alimentation et la sécurité...Il semble qu'on pense etre bon en exploitant notre nature pour alimenter nos peuples... et que c'est consciemment appréciable a tous ...que le monde ne peut fonctionner que de cette facon.. et pourtant... la dérive existe hélas..la "surpopulation" est résultat de nos "bonnes actions" .. et les conséquences en sont issues elles aussi .La nature exige ce principe de sélection par lequel nous existons et qui nous inspire tellement de mépris .C'est donc paradoxal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blesstherey Membre 56 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
En fait, comme le bien et le mal sont des notions purement relatives, il n'y a pas une voie pour être un Homme bon. Il y en a plusieurs. D'où le danger des régimes de dictature, ils imposent un concept qui arbore la forme du bien. Mais en aucun cas on ne peut imposer le bien à quelqu'un, c'est une affaire personnelle, qui se fait en toute liberté. A la rigueur, on pourrait dire que Hitler a fait le bien car il a voulu "purifier l'Homme". évidemment, ce genre de projet est insoutenable, ce qui m'amène à la suite...

Comme toi je me suis déjà demandé comment devenir un Homme bon, tout au moins un Homme meilleur. Dans chacun de mes choix/actions d'importance, je prends grand soin à réfléchir si ce que je fais est acceptable. Est-ce que je respecte l'Homme, est-ce que je respecte les autres ?

Pour y réussir, on peut reprendre Kant, je trouve que ce qu'il suggère comme solution est assez efficace : quand tu fais quelque chose, demande-toi si ce que tu fais pourrait être érigé en règle universelle. Est-ce que tu pense acceptable que tout le monde fasse de même que toi ? Est-ce que si c'était le cas, le monde pourrait continuer à fonctionner correctement ?

Le bien et le mal sont relatifs, mais la majorité des gens sont d'accord pour définir quelque chose de bien et de mal pour les cas extrêmes, comme les crimes contre l'humanité, ou inversement les prix nobel de la paix par exemple. Ainsi, dire que le bien et le mal sont relatifs, c'est prendre une position extérieure, sans aucun jugement, tandis qu'essayer que d'essayer de les définir est une prise de risque, risque de se faire contredire par d'autres personnes n'ayant pas les mêmes intérêts, ni les mêmes valeurs.

Je suis d'accord avec cette phrase de Kant, mais je me demande, qu'est-ce qu'une règle universelle, sinon le bien ? Ou le bien commun, autrement dit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Niouki Membre 195 messages
Forumeur inspiré‚ 25ans
Posté(e)

Ce qu'entend Kant par "règle universelle", c'est une règle qui soit applicable par tous. Par exemple, pour le cas du mensonge, que cela devienne une règle universelle, c'est que le mensonge soit pratiqué par tous.

Effectivement, dans les grandes lignes, nous sommes tous d'accord pour ce qui est bien ou mal. C'est plus pour ce qui est du détail qu'on ne s'entend pas toujours..!

l'erreur des humains est de considérer qu'il est prioritaire sur bien des principes.. j'adore la phrase de Kant ,Niouki.. concernant la solution pour diriger les pensées, mais en regardant objectivement il reste des doutes certains correspondants a la survie, l'alimentation et la sécurité...Il semble qu'on pense etre bon en exploitant notre nature pour alimenter nos peuples... et que c'est consciemment appréciable a tous ...que le monde ne peut fonctionner que de cette facon.. et pourtant... la dérive existe hélas..la "surpopulation" est résultat de nos "bonnes actions" .. et les conséquences en sont issues elles aussi .La nature exige ce principe de sélection par lequel nous existons et qui nous inspire tellement de mépris .C'est donc paradoxal.

Oui, en fait on s'affranchit de la nature pour ce qui nous arrange...

On se donne bonne conscience d'un côté en allant à l'encontre de la "loi de la nature" qui condamne normalement les plus démunis. De l'autre côté, on la détruit sans trop de remords avec la déforestation & cie...

Modifié par Niouki

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blesstherey Membre 56 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

A ok, dans ce cas Kant a donné une bonne définition, même si elle est je pense incomplète.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Niouki Membre 195 messages
Forumeur inspiré‚ 25ans
Posté(e)

C'est peut-être davantage une technique pour savoir si quelque chose est moral ou non, qu'une définition. Définir le moral, c'est tout de même un sacré défi!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blesstherey Membre 56 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Je trouve que dire qu'une règle doit être universelle pour être bonne est une bonne technique, cela me fait penser par exemple à l'escroquerie d'un certain libéralisme (réservé aux plus riches) (je ne fais pas l'apologie du communisme ou d'un autre système existant).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant