La légende de Chet Baker


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
ChetBaker.jpg

La légende de Chet Baker


Vendredi 25 Juillet - 13:16

Un documentaire fascinant retrace la vie d'un des musiciens les plus mythiques de l'histoire du jazz.



Dans une scène de « Let's Get Lost », Chet Baker est interrogé sur un de ses fils, qu'il n'a pas vu depuis vingt ans. Silence : « Il paraît qu'il a une belle voix. » Silence. Puis il se met à chantonner une berceuse d'une tristesse abyssale : « Je l'avais composée pour sa naissance. » Le père se souvient à peine de son fils, mais n'a rien oublié du morceau de musique né avec lui. Tout Chet Baker est là, génial, irresponsable et très émouvant. L'histoire du cinéma s'enorgueillit de documentaires mythiques. « Let's Get Lost », tourné en 1987 (Baker mourra, mystérieusement, à Amsterdam, durant le montage du film), en fait partie.


630ChetBaker.gif



Longtemps bloqué pour des questions de droits musicaux, le film ressort dans une version noir et blanc, stupéfiante de beauté. Aucun numéro de téléphone, pas de sécurité sociale : Baker vivait libre comme l'air et ce fut un miracle si Bruce Weber réussit à lui mettre la main dessus : « Il se pointait sans prévenir, repartait au beau milieu d'un plan. » « Je t'ai fait souffrir », lui lâche un Baker au bout du rouleau, en manque de méthadone. Vingt ans après, Weber avoue qu'il ne s'est toujours pas remis de ce film hommage, qui a la grâce, la liberté de son modèle. « Let's Get Lost »-titre aussi de l'album-veut dire « Perdons-nous » : Bruce Weber se perd dans la déglingue de Baker comme on s'égare dans un solo enfumé de jazz. Résultat : une divagation souvent sublime qui capte les derniers sets de Chet, sans occulter ses zones d'ombre.


Chet-Baker2_01[1].jpg



Par sa douceur hypnotique, qui était aussi celle de sa voix et de ses mélodies romantiques, Baker fut un Dr Jekyll séducteur et un Mr Hyde arnaqueur : sa mère, ses épouses, sa fille témoignent, fascinées, qu'elles en ont bavé, mais l'ont aussi aimé. Pilier de Vogue , de Vanity Fair , Weber a photographié tous les plus beaux gars de la planète. Avec Chet Baker, le James Dean du jazz, il immortalise une autre beauté : dévastée, douloureuse et tragique



chet-baker.jpg




François-Guillaume Lorrain
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Docteurdance Membre 1 234 messages
Travolta de la plaza‚ 53ans
Posté(e)

A Voir sans aucun doute :snif::snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brownie Membre 929 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

En effet, mais peu de salles

A écouter ou réécouter son chef d'oeuvre ( c'est un de mes disques de chevet)

"Chet"

41HbgHgLIPL._SS500_.jpg

:snif:

Modifié par brownie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steilgar Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonsoir je débute la trompette et suis fan de chet baker et miles davis voila je me suis offert pour les fêtes un coffret magnifique du film sur chet let's get lost et voila en fait dans le dvd des compléments il y a un standard de chet sur la fin du dvd complément mais il ne donne pas le titre du standard si quelqu'un connais bien la discographie de chet baker je l'invite donc a écouter se standard qui est sur la fin des compléments dans le coffret dvd de let's get lost et me comuniquer le titre merci d'avance

Amicalement à tout les fans de chet baker

Fred.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant