Il gifle un élève : 800 ¿ d'amende requis contre le professeur

EDGART MILLEN Membre 1 654 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)
moi je suis pas d'accord ok le môme

est un petit con mais en aucun cas il aurait du le frapper

quand on est enseignant on fait sont métier avec certes

beaucoup de patience ou on s'arrête moi un prof fais sa à mon gosse

c'est moi qui lui en colle une !!

Ces propos sont interessants (ahummm..!!)

Si on suit cette logique : . Mon gosse se prend une baffe par son prof

. Je fous une baffe au prof

. La femme du prof me colle une baffe

. Mon mari décalque la tête de la femme du prof (et en remet une au prof par solidarité, ben oui, c'est aussi son gosse... :coeur: )

. Le fils du prof qui a 25 ans et fait de la muscu trucide la joue de mon époux et m'en colle une au passage, lui aussi par solidarité, plus un coup de latte dans le fondement de mon môme qui a insulté son père.

. A partir de là, ma mère débarque et file un soufflet au fils du prof...

Etc, Etc....

:coeur: Bon, je caricature un peu, toutefois, il faut reconnaître que la caricature n'est jamais vraiment loin de la vérité puisqu'elle s'en inspire...Cependant, ce genre de réaction discutable a juste le don de permettre la prolifération de violence légère (voir pire avec l'escalade que cela peut impliquer) sans pour autant résoudre le problème... :blush: :snif:

A titre personnel, dans ma proche jeunesse, il ne valait mieux pas rentrer au "Home sweet Home" en se vantant d'avoir pris un "aller -retour" par son prof sous peine de s'en prendre un deuxième...

J'en ai rencontré des perturbateurs, des voyous de bancs d'école et aucun n'a jamais une gifle qu'il n'avait pas mérité...(j'en ai fait parti...!!ndlr :bo: ).

La gifle (assimilable a une violence légère donc condamnable juridiquement) était autrefois tolérée par nos parents, ce qui n'est plus le cas actuellement... Est-il étonnant de constater cela dans notre société regroupant de plus en plus un troupeau de mous et de procéduriers....???? :bo:

Modifié par EDGART MILLEN

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

lou pétchété Membre 2 486 messages
Pélardon des Cévennes A.O.C‚ 40ans
Posté(e)
moi je suis pas d'accord ok le môme

est un petit con mais en aucun cas il aurait du le frapper

quand on est enseignant on fait sont métier avec certes

beaucoup de patience ou on s'arrête moi un prof fais sa à mon gosse

c'est moi qui lui en colle une !!

Oula tout est résumé dans ce message. Tu aurais pu être la mère du môme :coeur: La même mentalité que le môme.... Etre enseignant ça consite à faire son métier et.... se taire!!! Se faire insulter par un gamin de 11 nas, se faire traiter comme un moins que rien, c'est normal on est payé et on se tait :coeur: Formidable, ça va en créer des vocations tout ça!

Et ben le gamin, il n'a pas fini d'en faire des bétises maintenant qu'on lui a donné raison!!! Qui suis-je pour parler comme ça? Juste un ancien surveillant en collège et lycée qui a connu une affaire semblable.... Le père d'une gamine de 15 ans avait été convoqué au lycée pour le comportement inadmissible de sa fille en classe... Après avoir entendu les doléances des profs, il a dû entendre les miennes... Je lui ai axpliqué que je ne prenais plus sa fille en étude suite au fait qu'elle m'avait manqué de respect allant jusqu'à m'insulter!!! Sur ce, la père m'a regardé, il m'a alors traité de menteur, ils se sont levés avec sa fille et il sont partis!!! On est tous resté à se regarder, stupéfaits! 15 jours après, on virait la gamine qui était devenue pire qu'insupportable.... Voilà le "bien" que le père a fait à sa fille....

Arf... De mon époque ça ne se passait pas comme ça. Je ne me serait jamais vanté d'avoir pris une gifle à l'école en rentrant à la maison. Oula non! J'étais sûr d'en ramasser une seconde :blush: Et mon père ou ma mère serait venu le lendemain à l'école le lendemain pour en connaître les raisons et j'aurais certainement eu droit à un sacré sermont par la suite!

Au fait, je vivais dans un quartier pas terrible à l'époque. Que suis-je devenu? Je deale, je fais le con, je traine? Non je suis marié, commerçant à mon compte, je bosse dur, j'ai réussi.... Ceci expliquant peut-être cela.

La démission des parents devant l'éducation de leurs enfants est pour moi le drame pour la génératin qui arrive.... Je ne sais pas ce qu'on va faire de tous ces enfants rois....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
EDGART MILLEN Membre 1 654 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)
Oula tout est résumé dans ce message. Tu aurais pu être la mère du môme :coeur: La même mentalité que le môme.... Etre enseignant ça consite à faire son métier et.... se taire!!! Se faire insulter par un gamin de 11 nas, se faire traiter comme un moins que rien, c'est normal on est payé et on se tait :snif: Formidable, ça va en créer des vocations tout ça!

Et ben le gamin, il n'a pas fini d'en faire des bétises maintenant qu'on lui a donné raison!!! Qui suis-je pour parler comme ça? Juste un ancien surveillant en collège et lycée qui a connu une affaire semblable.... Le père d'une gamine de 15 ans avait été convoqué au lycée pour le comportement inadmissible de sa fille en classe... Après avoir entendu les doléances des profs, il a dû entendre les miennes... Je lui ai axpliqué que je ne prenais plus sa fille en étude suite au fait qu'elle m'avait manqué de respect allant jusqu'à m'insulter!!! Sur ce, la père m'a regardé, il m'a alors traité de menteur, ils se sont levés avec sa fille et il sont partis!!! On est tous resté à se regarder, stupéfaits! 15 jours après, on virait la gamine qui était devenue pire qu'insupportable.... Voilà le "bien" que le père a fait à sa fille....

Arf... De mon époque ça ne se passait pas comme ça. Je ne me serait jamais vanté d'avoir pris une gifle à l'école en rentrant à la maison. Oula non! J'étais sûr d'en ramasser une seconde :blush: Et mon père ou ma mère serait venu le lendemain à l'école le lendemain pour en connaître les raisons et j'aurais certainement eu droit à un sacré sermont par la suite!

Au fait, je vivais dans un quartier pas terrible à l'époque. Que suis-je devenu? Je deale, je fais le con, je traine? Non je suis marié, commerçant à mon compte, je bosse dur, j'ai réussi.... Ceci expliquant peut-être cela.

La démission des parents devant l'éducation de leurs enfants est pour moi le drame pour la génératin qui arrive.... Je ne sais pas ce qu'on va faire de tous ces enfants rois....

Ouf, ça rassure d'avoir ce genre de témoignage. :bo:

Apparement,mon passé n'est pas un "Ilôt" en terme de vécu.... :coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animateur 26 667 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 39ans
Posté(e)

Idem pour moi, si je rentrai en disant que je m'en étais pris une j'en avais 2 en prime. Une parce que la 1ere n'était pas tombée sans raison, une deuxième pour l'avoir ramenée.......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité mamandrinette
Invité mamandrinette Invités 0 message
Posté(e)

Je suis une femme, je travaille avec des ados, et je pense comme vous, même si, on est là, avant tout pour se contenir, ce qui n'est pas du tout évident, je le conçois...

En ce qui concerne l'Education de mes enfants, elles savent qu'il ne faut pas aller trop loin, sinon c'est les représailles (rares, hein, je suis pas une tortionnaire) :coeur: , non plus...

Cela dit mon rôle d'Educatrice est avant tout de montrer l'exemple à suivre, donc jusqu'à une limite, je prend sur moi, je me défend autrement (pour info je fais 1m58, les bras levés levés :blush: ) je me dois d'être l'adulte et eux les enfants, donc contrôle de soi, mais quand çà va trop loin et que je commence à "menacer" du style "continues comme çà, tu vas t'en manger , une", :coeur: les enfants (qui font 3 têtes de plus que moi, rappelons le) savent ou je veux en venir,et pour la plupart se calment..... heureusement...... çà déjà été limite mais la chose jamais franchie, mais je comprend tout à fait le fait qu'à un moment ou l'autre , la main parte....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)
un prof est tt d'abord un educateur!! donc je pense que son geste envers ce gamain est normale et ne merite pas ni prison ni amende parcequ il a fai ce que aurai du fair les paren du gamain ki n on pas su l eduquer.

C'est lamentable. Heureusement qu'il n'a "que" 800 euros d'amende ! Non mais sérieux 5 ans d'emprisonnement à cause d'un morveux que ses parents n'ont pas su éduquer et à qui on a pas inculqué le respect ça serait un peu fort !

Non un prof est tout d'abord un enseignant ! L'école n'est pas faite pour élever les enfants mais leur inculquer des savoirs, et les habituer à la vie en société, c'est aux parents que revient le rôle d'éducation, malheureusement beaucoup se déchargent de ce travail. Ceci dit comme certains enfants sont très mal éduqués, je peux comprendre qu'une gifle puisse tomber de temps en temps, surtout au collège à un âge où on est particulièrement con. Faut avoir un sacré caractère pour être prof de collège et se faire respecter...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
Cependant, l'histoire du « professeur victime », même s'il était soutenu, mercredi encore, par le Premier ministre en personne (RMC et BFM-TV), est peut-être moins banale qu'il n'y paraît. Procureur de la République à Avesnes-sur-Helpe, Bernard Beffy situe l'affaire à un tout autre niveau : « Il ne s'agit pas du tout d'une simple gifle, explique-t-il, mais bien d'une vraie scène de violence longue de 1 minute qui dépasse largement les bornes. La classe entière a été choquée par ce qui s'est passé, et ce sont deux élèves traumatisées qui, à la fin du cours, se sont rendues à l'infirmerie pour raconter ce à quoi elles venaient d'assister. »

Une version qui, selon lui, change sérieusement la donne. « A aucun moment, poursuit le procureur d'Avesnes-sur-Helpe, le professeur n'a demandé à l'élève de débarrasser son bureau. L'enseignant a tout renversé sans un mot et c'est alors que l'élève de 11 ans, qui en paraît 8 physiquement, lui a demandé pourquoi il avait fait cela. Le professeur l'a saisi par le col et poussé contre le mur, l'enfant l'a insulté, la gifle est partie. Le professeur a ensuite traîné l'élève en larmes, qui ne touchait pas terre, jusqu'à son bureau, puis dans une salle attenante où il a exigé des excuses qu'il a obtenues avant de ramener l'enfant dans la classe en lançant que la parenthèse était refermée et que personne ne devait parler de ce qui s'était passé... » Cette fameuse « minute de violence » expliquerait donc la suite des événements. A 11 h 30, le père de l'élève dépose plainte. Une heure plus tard, l'enseignant est en garde à vue. La police l'entend et faxe au parquet d'Avesnes-sur-Helpe un billet de garde à vue sur lequel figurent très peu d'éléments : nom, prénom, date de naissance, profession et deux mots : « violences aggravées ». Rien d'autre.

Dans l'après-midi, 6 élèves sont entendus. Ils confirment la version du professeur, reconnaissant davantage qu'une simple gifle. Dans sa déposition, José L. reconnaît aussi un léger problème lié à l'alcool. Lorsqu'il est placé en garde à vue son taux d'alcoolémie est à 0,37 gramme. A 18 heures, la vice-procureur de la République d'Avesnes-sur-Helpe entend le compte rendu téléphonique détaillé que lui font les policiers. La magistrate - qui agit légalement mais hors la présence du procureur Beffy, dont on dit au palais de justice qu'il aurait probablement modéré l'enchaînement des événements - leur demande alors de procéder aux auditions de la principale et de l'infirmière du collège qui sont reparties à leurs domiciles. Le parquet décide donc de maintenir l'enseignant en garde à vue toute la nuit. Il ne sera relâché que le lendemain, mardi en fin de matinée, après qu'auront été entendues principale et infirmière. Décidément un peu tard.

source

Modifié par kinoton

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
akhenaton73 Membre 680 messages
Forumeur forcené‚ 40ans
Posté(e)
:blush:

Je prends rarement parti pour le corps enseignant, mais là, c'est indiscutable... :coeur:

Sale morveux!! :coeur:

tu dirais la même chose si c'est ton fils qui aurait pris la claque

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
EDGART MILLEN Membre 1 654 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Prof aujourd'hui, parents le lendemain..????

Pas mal de mômes finissent par mordre la main qui l'a surprotégé quelques temps auparavant, j'en ai déja été le spectateur plus d'une fois....

"oohhhh...Titi, c'est pas bien ce que t'as fait làààà, veux tu cesser de suite...!!!!"( :blush: )

Réponse du môme : "Ta geuuuuu...."( :coeur: )

A méditer.... :coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

0,37g = 2 ou 3 verres de vin

C'est le taux de la plupart des français aprés avoir mangé , on n'est pas saoul du tout

C'est aussi le taux des journalistes du Figaro lorsqu'ils vont manger, c'est l'ironie de l'histoire et ma surprise de voir dans cet article ce taux d'alcoolémie associé à un probléme d'alcool !!!

Hors cet article dit que le prof est estimé et d'un passé irreprochable , j'en déduis qu'il a dû être poussé à bout

Si j'avais été à la place du parent , j'aurais D'ABORD voulu connaître la version du prof , la version de mon gosse sera toujours celle de Cosette

Hors ce pére n'a pas eu cette réaction , c'est bizarre

6 élèves confirment la version du professeur , c'est bizarre pour des traumatisés de confirmer la version du bourreau et pas celle de la victime

Enfin bref , le plus traumatisé ce sera le môme vu l'ampleur de l'affaire et le caractére judiciaire que cela a pris

Quand il aura 15 ans , le boomerang risque de revenir en pleine figure aux parents, le passé sur le comportement scolaire du môme aurait été interessant à connaître

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
0,37g = 2 ou 3 verres de vin

C'est le taux de la plupart des français aprés avoir mangé , on n'est pas saoul du tout

C'est aussi le taux des journalistes du Figaro lorsqu'ils vont manger, c'est l'ironie de l'histoire et ma surprise de voir dans cet article ce taux d'alcoolémie associé à un probléme d'alcool !!!

ils ne se basent pas sur ce taux d'alcoolémie mais sur l'aveu du prof comme quoi il a des problèmes avec l'alcool depuis quelques années.

Si j'avais été à la place du parent , j'aurais D'ABORD voulu connaître la version du prof , la version de mon gosse sera toujours celle de Cosette

Hors ce pére n'a pas eu cette réaction , c'est bizarre

le père a d'abord eu la version de la directrice de l'école, c'est elle qui a convoqué le père.

6 élèves confirment la version du professeur , c'est bizarre pour des traumatisés de confirmer la version du bourreau et pas celle de la victime

lis pas trop vite :blush:

"Dans l'après-midi, 6 élèves sont entendus. Ils confirment la version du professeur, reconnaissant davantage qu'une simple gifle."

Enfin bref , le plus traumatisé ce sera le môme vu l'ampleur de l'affaire et le caractére judiciaire que cela a pris

sur ce point d'accord...

Quand il aura 15 ans , le boomerang risque de revenir en pleine figure aux parents, le passé sur le comportement scolaire du môme aurait été interessant à connaître

En outre, Alexandre n'a rien d'un caïd. Plutôt chétif et solitaire, ses camarades l'ont surnommé « Moustique ». Il passait auprès des élèves pour un « intello » collectionnant les bonnes notes et les appréciations flatteuses sur son bulletin. Tout juste un professeur l'exhorte-t-il à avoir davantage confiance en lui. Seul bémol : la technologie, où l'enfant n'a que 12,5/20, sa plus mauvaise moyenne et où, inexplicablement, le professeur ne porte aucune appréciation.

source

mais pour lui, j'imagine que tu ne vas pas en déduire qu'il a été "poussé à bout" :coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 6 920 messages
Macrocéphale bossu‚ 33ans
Posté(e)

Finalement le plus criminel dans cette histoire est sûrement la médiatisation de l'affaire. Indépendamment de la culpabilité du professeur, c'est encore un coup à monter les générations les unes contre les autres, qui plus est en donnant bonne conscience aux parents des enfants insupportables, qui ne se gêneront plus désormais pour porter plainte. Sur un sujet aussi sensible, je doute que les gens s'intéressent à la complexité des enjeux éventuels et on en trouvera toujours certains pour oublier de raisonner au cas par cas.

Modifié par Quasi-Modo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
En outre, Alexandre n'a rien d'un caïd. Plutôt chétif et solitaire, ses camarades l'ont surnommé « Moustique ». Il passait auprès des élèves pour un « intello » collectionnant les bonnes notes et les appréciations flatteuses sur son bulletin. Tout juste un professeur l'exhorte-t-il à avoir davantage confiance en lui. Seul bémol : la technologie, où l'enfant n'a que 12,5/20, sa plus mauvaise moyenne et où, inexplicablement, le professeur ne porte aucune appréciation.

source

mais pour lui, j'imagine que tu ne vas pas en déduire qu'il a été "poussé à bout" :blush:

Je pense que tout aurait pu se régler par le dialogue entre parents et enseignant , surtout si c'est un bon prof.

Le parent a porté plainte , c'est dans l'air du temps, il a ainsi médiatisé l'affaire et en a perdu le contrôle , son fils en subira les conséquences au même titre que l'enseignant

Pour un gosse c'est trés trés lourd à porter ce genre de truc

Porter plainte pour pédophilie c'est tout à fait justifié mais y'a plein d'autres choses qui peuvent se régler sans que les flics s'en mêlent , et à mon avis , le dialogue est beaucoup plus efficace pour les 2 partis quand celles ci sont intelligentes.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
Finalement le plus criminel dans cette histoire est sûrement la médiatisation de l'affaire.

bah surtout le fait que la version donnée dans les médias n'est pas la vraie version :blush:

donc tout le monde s'est empréssé de traiter l'enfant de tous les noms...

Indépendamment de la culpabilité du professeur, c'est encore un coup à monter les générations les unes contre les autres, qui plus est en donnant bonne conscience aux parents des enfants insupportables, qui ne se gêneront plus désormais pour porter plainte.

non mais là, en l'occurence, on ne peut pas parler d'enfant insupportable!

Je pense que tout aurait pu se régler par le dialogue entre parents et enseignant , surtout si c'est un bon prof.

Le parent a porté plainte , c'est dans l'air du temps, il a ainsi médiatisé l'affaire et en a perdu le contrôle , son fils en subira les conséquences au même titre que l'enseignant

Pour un gosse c'est trés trés lourd à porter ce genre de truc

Porter plainte pour pédophilie c'est tout à fait justifié mais y'a plein d'autres choses qui peuvent se régler sans que les flics s'en mêlent , et à mon avis , le dialogue est beaucoup plus efficace pour les 2 partis quand celles ci sont intelligentes.

mais le prof a quand même enfreint la loi :coeur:

je suis d'accord que l'enfant en a vachement pati de cette histoire mais si la version donnée par les médias avaient été la bonne, peut-être que le résultat aurait été différent non?

je veux dire, ce n'est parce que le père a porté plainte que l'enfant a maintenant un truc lourd à porter; c'est parce qu'on a simplifié un max les faits pour donner raison au prof aux yeux du peuple...

c'est comme le fait d'insister sur la profession du père...qu'est-ce que ça peut bien foutre qu'il soit gendarme, boucher ou carreleur??? c'est un père qui a agi pour son fils, point barre :coeur:

qu'aurais-tu dis toi en tant que père à ce prof? que tu n'es pas d'accord avec ce qu'il a fait? il se serait excusé et c'est tout? un adulte qui violente un enfant n'a donc pas plus de compte à rendre que ça?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lou pétchété Membre 2 486 messages
Pélardon des Cévennes A.O.C‚ 40ans
Posté(e)

J'espère que tu te rends bien compte de tes propos Kinoton.... Porter plainte c'est dans l'air du temps!!! Une opération chirurgicale se passe mal, on porte plainte!!! Avec ce genre de mentalité on va finir par se retrouver sans enseignants... Ha on aura l'air malins parès!! Ou alors, les établissements scolaires feront signer des décharges comme les hôpitaux...

Quant à cette affaire, ni toi, ni personne sur le forum ne connait les tenants et les aboutissants exacts... Tu soutiens le gamin, d'autres ici soutiennent le prof.... La vérité est certainement au milieu... Mais par expérience, parce que j'ai travaillé dans l'enseignement, je peux t'assurer que je n'ai jamis vu un prof "péter un cable" gratuitement....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
J'espère que tu te rends bien compte de tes propos Kinoton.... Porter plainte c'est dans l'air du temps!!! Une opération chirurgicale se passe mal, on porte plainte!!!

peut-être que l'on porte plus plainte parce qu'on est plus au courant de nos droits (ou que l'on en a plus au choix)?...

Avec ce genre de mentalité on va finir par se retrouver sans enseignants... Ha on aura l'air malins parès!! Ou alors, les établissements scolaires feront signer des décharges comme les hôpitaux...

mais pourquoi veux-tu qu'il n'y aie plus de profs??

si ils respectent la loi, y'a pas de souci :blush:

la majorité la respecte non?

Quant à cette affaire, ni toi, ni personne sur le forum ne connait les tenants et les aboutissants exacts... Tu soutiens le gamin, d'autres ici soutiennent le prof.... La vérité est certainement au milieu...

moi, ce que je vois c'est que le prof a été jugé en procédure de CRPC (plaider-coupable), il a reconnu les faits :coeur:

Mais par expérience, parce que j'ai travaillé dans l'enseignement, je peux t'assurer que je n'ai jamis vu un prof "péter un cable" gratuitement....

mais bordel, ça fait parti du boulot aussi non? lorsqu'on travaille auprés d'enfants, automatiquement, de temps en temps on tombe sur des enfants plus "difficiles" que d'autres, ils ne sont pas tous sages comme des images, non...

je ne dis pas que c'est facile de gérer des enfants, dans des classes surchargées qui plus est, mais n'empeche, que quand il y a "craquage", il est normal qu'il y aie sanction...

sinon c'est la porte ouverte à tout! le prof qui pete un cable et tabasse un gosse, il aura qu'à dire "c'est lui qu'à commencer" et c'est tout?...

non, le prof reste l''adulte :coeur: et un pro en plus, donc il n'a pas à peter un cable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lou pétchété Membre 2 486 messages
Pélardon des Cévennes A.O.C‚ 40ans
Posté(e)

OK je me rends compte que tu ne connais pas du tout, mais alors pas du tout, le milieu de l'enseignement. Entre les classes surchargées, les programmes impossibles à tenir, les réformes débiles et les élèves de plus en plus tout permis et détestables, les profs en ont ras-le-bol! Non ce n'est pas de l'excès, je peux t'assurer que ça devient dur... Alors le prof a reconnu les faits et je pense qu'il espérait une relaxe qui aurait servie d'exemple... Mais notre justice est comme notre politique sur l'éducation, elle marche sur la tête!!!

Et si on continue sur ce chemin, je vois une autre alternative aux problèmes... A la moindre bétise, on virera les gamins. A mon avis, on va se retrouver très vite avec tout un tas de môme dont on ne saura plus que faire.

Quand j'avais 13 ou 14 ans, je me suis retrouvé dans une classe dite "difficile", pas un truc prévu genre voie de garage, non juste une classe de 4eme où le hasard avait voulu que se retrouvent ensemble des enfants assez "turbulents". Et c'était devenu tellement pénibles pour les profs qu'ils avaient instauré un système à base de croix et au bout de 3 croix, tu dégageais!!! Et comme ça, ils se sont débarrassés des pires! J'étais comme le gamin dans l'affaire, petit chétif (on m'appelait "Pec" comme le nain dans le film "Willow" :coeur: ), bon élève mais je ne donnais pas ma part au chat :blush: Sauf que je faisais mes coups en douce et que peut-être grace à ma taille, je ne me faisais jamais attraper. Et si un jour, je m'étais fait coincé et que j'avais pris un claque, je ne m'en serais jamais vanté sinon j'en aurais pris une autre à la maison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
OK je me rends compte que tu ne connais pas du tout, mais alors pas du tout, le milieu de l'enseignement. Entre les classes surchargées, les programmes impossibles à tenir, les réformes débiles et les élèves de plus en plus tout permis et détestables, les profs en ont ras-le-bol! Non ce n'est pas de l'excès, je peux t'assurer que ça devient dur... Alors le prof a reconnu les faits et je pense qu'il espérait une relaxe qui aurait servie d'exemple... Mais notre justice est comme notre politique sur l'éducation, elle marche sur la tête!!!

mais je me rends tout à fait compte de la difficulté d'exercer cette profession!!

mais c'est pas parce que je comprends ça que j'accepte qu'il puisse y avoir des petage de plomb à l'encontre d'un enfant c'est tout...

je ne sais pas c'est comme si un gars qui met un coup de poing à sa femme, trouve l'excuse du boulot, des gosses, des grèves, de la belle-mère (qu'est-ce qui peut énerver à part ça? :snif: )... Je comprends qu'on puisse être à bout quand on est sous pression, qu'on s'en prenne à quelqu'un NON! et MEME si cette même personne a fait une connerie...

Et si on continue sur ce chemin, je vois une autre alternative aux problèmes... A la moindre bétise, on virera les gamins. A mon avis, on va se retrouver très vite avec tout un tas de môme dont on ne saura plus que faire.

Quand j'avais 13 ou 14 ans, je me suis retrouvé dans une classe dite "difficile", pas un truc prévu genre voie de garage, non juste une classe de 4eme où le hasard avait voulu que se retrouvent ensemble des enfants assez "turbulents". Et c'était devenu tellement pénibles pour les profs qu'ils avaient instauré un système à base de croix et au bout de 3 croix, tu dégageais!!! Et comme ça, ils se sont débarrassés des pires! J'étais comme le gamin dans l'affaire, petit chétif (on m'appelait "Pec" comme le nain dans le film "Willow" :coeur: ), bon élève mais je ne donnais pas ma part au chat :blush: Sauf que je faisais mes coups en douce et que peut-être grace à ma taille, je ne me faisais jamais attraper. Et si un jour, je m'étais fait coincé et que j'avais pris un claque, je ne m'en serais jamais vanté sinon j'en aurais pris une autre à la maison.

oui mais là, c'est pas juste une histoire de claque.

le prof a plaqué l'enfant contre le mur, il l'a baffé (ce qui l'a fait tomber), l'a trainé à son bureau pour l'obliger à ecrire une lettre d'excuse

fin bref, j'ai la flemme d'écrire l'histoire entière, mais ce n'est pas qu'une baffe :coeur:

et autant quand l'enfant est "coupable", que l'adulte envoie une gifle je peux le comprendre (mais je ne l'accepte pas); autant là, c'est abusé, c'est tout.

je pense que la solution pour les profs (sans parler des effectifs qui évidemment manquent énormément), doit se trouver dans leur formation. Un prof n'est pas du tout préparé à gérer une classe d'enfants, il n'apprend pas de technique pour assoir son autorité...

enfin, dis moi si je me trompe? tu as été enseignant? vous apprenez des méthodes d'enseignement??

Modifié par kinoton

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant