"Il est urgent d'éviter de nouveaux bricolages institutionnels"


Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)
europe_flags.jpg

Europe: "Il est urgent d'éviter de nouveaux bricolages institutionnels"


Jeudi 19 Juin - 10:20

Le droit international est formel : un traité européen, qui est un traité international, ne peut être ratifié qu'à l'unanimité des Etats membres, sauf si tous les Etats membres ont décidé antérieurement, à l'unanimité, que ce traité pourrait être ratifié à la majorité, ce qui n'est pas le cas pour le traité de Lisbonne, pas plus que pour les traités européens antérieurs



Toutes les lamentations ne changeront rien à cette réalité. Inutile donc de déplorer que 4 millions d'Irlandais ¿ 800 000 électeurs ¿ puissent "bloquer" 450 millions d'Européens. Tout le monde sait que s'il y avait eu des référendums partout, le non l'aurait emporté dans plusieurs pays. Le désaccord entre les élites et la population est désormais flagrant. Cet épisode est le énième soubresaut, après ceux de 2005, de la fuite en avant intégrationniste et européiste d'après Nice.

La poursuite de la ratification par les huit autres est bien sûr possible mais ne change pas cette réalité. Une renégociation à vingt-sept est inenvisageable, et aboutirait de toute façon aux mêmes résultats. La renégociation d'un traité de Lisbonne à vingt-six apparaîtrait comme une manipulation de la démocratie, alors que la démocratie représentative est déjà attaquée. Elle n'aura pas lieu. Les élites européennes ne peuvent pas prêcher l'état de droit dans le monde et s'en affranchir chez eux. Le "noyau dur" sera à nouveau évoqué ici et là mais ne se concrétisera pas.

Quels pays en feraient partie ? Pour faire quoi ? En passant outre aux oppositions des exclus de ce noyau dur ? En faisant ratifier comment cette création ? Cela ne se fera pas. Seule hypothèse : des améliorations limitées, point par point et sans emphase, des traités existants, par exemple, sur la présidence durable, à condition qu'elles soient ratifiables partout par la voie parlementaire. Seule solution, donc : que les Irlandais revotent un jour, si leurs dirigeants et les autres dirigeants européens estiment possible de prendre ce risque...


Suite de l'article...
Source: Le Monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

l'haricot bleu Membre 488 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

je dirais juste une chose: -Comment voulez-vous que les irlandais vote "oui" pour le traité de Lisbonne alors qu'ils ne comprennent pas grand chose la dessus?! Le texte est bien trop compliqué et manque sans doute de tranparance c'est pourquoi les irlandais on dit "NON",merci à eux d'ailleur [je les aimes] Eux au moins prennent connaissance,s'implique d'avantage dans le monde politique en laucurence dans l'avenir, contrairement à beaucoup de français!Les Français sont conditionnés et ne savent que baisser la tête et faire n'importe quoi!!!

Modifié par l'haricot bleu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant