Les Années


bibi07 Membre+ 5 261 messages
Chercheur de saveur et rimeur de gout‚ 34ans
Posté(e)
annees10.jpg

Les Années


7/2/2008

Ce sera un récit glissant, dans un imparfait continu, absolu, dévorant le présent au fur et à mesure jusqu'à la dernière image d'une vie

Auteur: Annie Ernaux
Editeur: Gallimard
Genre: Littérature
Nombre de Pages:

Synopsis Annie Ernaux s'est lancée dans une entreprise proustienne : saisir le temps qui passe à travers une fascinante et mélancolique autobiographie à la troisième personne. Ce livre contient le destin de toute une génération : la voiture, la télévision, la pilule, et celui, spécifique, des femmes de cette génération : la maternité, le désir de vieillesse...


Notre Avis


Notre Note : /5
Tout commence par un mal de mer. Les souvenirs exposés comme des clichés, sans majuscule ni point ; une forme un peu floue est posée comme les jalons de ce récit autobiographique où la narratrice, c'est ¿elle¿. Annie Ernaux perd son individualité dans le flot collectif d'une période, d'une génération qu'elle (se) raconte à l'imparfait. Très vite, du sentiment d'être pris au filet d'une histoire familière découle une gêne : parfois, on refuse de se souvenir, on se méfie de la mélancolie. Ici, plus qu'une sensation, une ombre qui plane, elle est le pilier du récit et d'une oeuvre tout entière : pas d'autre choix que de lui céder.
Au coeur d'un style fluide, presque évanescent, surgit bientôt une réalité plus crue qui joue avec les mots et leur poésie. Celle du dentifrice, du shampooing, publicité et noms de patelins, dans une vie qui est la même pour tous, qui rassure et qui désespère. Puis, du goût fade des souvenirs et de celui d'être humain, émerge la force vive d'un corps à corps assumé avec la vie, qui parfois nous leurre et fait croire qu'elle est éternelle. Annie Ernaux, dans 'Les Années', trompe la mort et éblouit en faisant le récit éternel de l'humain qui écrit, qui prend le temps du récit, et celui de vivre une seconde fois. Prenons, entre ces lignes, le temps d'imaginer sa petite-fille lire ces 'Années' pour la première fois, et l'on touchera l'infini du doigt, en même temps que la cruauté de n'être plus jamais.

par Mélanie Youssefane ( evene )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

est ce que tu l'as lu bibi07?

parce que ca donne pas trop envie... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aya Membre 2 715 messages
Parle à ma main !‚ 29ans
Posté(e)

Ils en parlaient à la Matinale de Canal + ce matin, ça avait l'air pas mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibi07 Membre+ 5 261 messages
Chercheur de saveur et rimeur de gout‚ 34ans
Posté(e)

Non je l'ai pas lu desoler c'est pas trop mon genre de bouquin

En tout cas ca a l'air d'un temoignage de l'evolution de ces dernieres années donc sur les phenomenes de societé vecu par l'auteur

Surement assez personnel et aussi riche en detail avis aux amateurs pour donné leurs avis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aya Membre 2 715 messages
Parle à ma main !‚ 29ans
Posté(e)

D'après ce que j'ai compris, c'est un bouquin qui témoigne de l'évolution de la société depuis l'après-guerre, qui montre l'évolution du vocabulaire ainsi que des moeurs. Ce qu'ils disaient à Canal+ c'est que l'auteur(e ?) prend pour exemple l'évolution des discussions dans les repas de famille, des choses comme ça. Je verrai si j'ai le temps de lire le bouquin durant l'été et je vous dirai s'il est bien :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant