Lula et les agrocarburants


Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
file_321745_42508.jpg

Lula prend la défense des biocarburants


jeudi 17 avril 2008

Le Président brésilien dédouane les carburants verts et attribue la flamblée des prix alimentaires à l'augmentation des prix du pétrole et au protectionnisme dans le secteur agricole.



Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a défendu avec force hier les biocarburants critiqués pour leur impact sur la flambée des prix alimentaires et a mis en cause le protectionnisme des pays riches, lors d'une conférence de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) à Brasilia.

"Le vrai crime contre l'humanité serait de rejeter a priori les biocarburants, et de laisser les pays étranglés par le manque de produits alimentaires et d'énergie dans la dépendance et l'insécurité", a déclaré Lula devant 33 pays d'Amérique latine et des Caraïbes



[ Lire la suite de l'Article.. ]



Source: Libération



Si Lula parle de "crime contre l'humanité", c'est probablement en référence aux propos de Jean Ziegler, rapporteur spécial des Nations Unies pour le droit à l'alimentation. Ce dernier disait que produire en masse des agro-carburants était un crime contre l'hmanité.
Voir l'article : La production massive de biocarburants est «un crime contre l'humanité»

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

cheribibi Membre 777 messages
Forumeur accro‚ 46ans
Posté(e)

lula n a pas tort son raisonnement se tient

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Il essaye de défendre son beurre, c'est le deuxième exportateur d'agrocarburants.

Ces carburants sont remis en cause, car ils provoquent une forte hausse des denrée alimentaires : dans certains pays pauvre, les prix ont plus que doublés.

Il y a eu, suite à cette flambée des prix, de nombreuses manifestations dans des pays en voie de développement : les gens qui avaient faim ont manifestés pour pouvoir manger.

En plus, ces critiques contre les agrocarburants remettent en cause la doctrine brésilienne selon laquelle il faut que les denrée alimentaires coûtent plus cher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant