Question philosophique : 1


Val Membre 77 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Vouloir retourner à une vie naturelle a-t-il un sens pour l'homme ?

Voilà, dites moi ce que vous inspire cette question, j'y répondrais moi même demain par ce que j'aurais fait sur papier, en attendant, à vos claviers ! ;)

Modifié par Val

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)

Pour ma part, il me semble impossible, vu l'etat actuel de retourner a une vie naturelle.En effet, l'Homme c'est habitué au confort, a la sécurité (qui va de pair avec l'insécurité) et a la technologie.

Cependant, je suis pour un retour a une non-hierarchie. Cela pourrai permettre a chacun de s'epanouir sans avoir de pression qui oblige a etre ainsi et pas autrement.

De plus, un retour a "l'échange libre" (ie sans monnaie) me parait également utile car il est clairement dit par autre que moi : "c'est l'argent qui dirige le monde".

Sur ce point, il faut ajouter que nombreux sont ceux qui ont besoin de choses vitales mais ne peuvent y avoir accés a cause d'un manque d'argent. Ainsi, sans argent, on revient a un échange ou chaque travail apporte a la societé et permet aux autre d'avoir accés a d'autre choses.

De plus, il n'y aurai plus de chomage puisque chaque travail n'etant pas rémunéré, il n'y a plus de probleme de pouvoir d'achat et tout le monde pourrai avoir tout ce dont il a envie, ce qui augmenterai la demande et aurai l'effet d'augmenter le travail.

Il s'agit donc la, non pas d'un retour à la vie naturelle, mais d'un pas en arriere, qui d'ailleurs me semble un pas en avant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amon-Re Membre 354 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Ca c'est une question interessante.

Evidemment, retourner a une vie naturelle me semble impossible également. L'homme est en quelque sorte prisonnier du progrès, prisonnier de son confort qui n'a rien de naturel en somme.

Car si on entend par "vie naturelle" demeurer dans une grotte ou dans les arbre, ce n'est plus possible, plutôt utopique.

Bien entendu, rien n'empêche un individu de le faire. Les Amish par exemple le font aux Etats-Unis, en refusant tout progrès, désirant vivre sans électricité par exemple. Mais ce sont des cas isolés. Ils ont choisi un style de vie qui, en quelque sorte les mettent à la marge d'une société qui avance à grand pas vers sa destruction.

L'Homme va dans le sens opposé de la nature, alors qu'il en fait partie. Et je pense que cela lui sera fatal car la nature a toujours été la plus forte, et à force de vouloir la domestiquer, entraînant destruction d'espèces animales ou de plantes (premiers médicaments au monde, il entraîne sa propre perte.

Je suis peut être un peu hors sujet, mais bon, j'avais envie de le dire ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Azenor
Invité Azenor Invités 0 message
Posté(e)

moi je suis d accord avec vous les filles mais la question n est pas : est il possible de ... mais est ce que le changement aurait un sens ?

donc pour te repondre val , je dirais que ca depend de ce que l on apel par naturel et a quel degré parceque il existe encore des tribus qui vivent qu avec la nature !

maintenant moi j interprete naturel comme tt ce qui est produits bruts travaillé a la main de l homme sans technologie et qui n a fonction que de permettre de vivre et non des gadgets inutiles !

est ce que de revenir a une vie naturelle aurais un sens pour moi ? oui parceque ca me permettrais de vivre ce que nos ancetres ont vecuent , d aprendre a me servir de mes mains , de redener un sens a la vie en colectivité ainsi que de rendre une valeure benefique et inevitable a certains loisirs d aujourd huit tel que la chasse ( a moins d etre vegetarien) , enfin voilà , pour moi oui ca aurait un sens et plutot positif que negatif apres je pense que c est une histoire de caractere , d autres penseront que vivre sans la télé est impossible etc.....

j espere que tu auras une bonne note val ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Val Membre 77 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Afin de répondre à cette question, il faut d'abord définir ce qu'est une vie naturelle. Il peut s'agir de beaucoup de choses, mais voici deux définitions : La vie naturelle peut être le fait de vivre en harmonie avec la nature sans jamais utiliser la technique, sans se servir d'outils fabriqués par l'homme et qui seraient donc artificiels, soit opposé à la nature. Vivre seulement avec ce que nous offre la nature, donc vivre comme l'ensemble des animaux. D'un autre point de vue, la vie naturelle peut consister à vivre dans la nature également, mais en utilisant seulement les outils « fait main ». Car il est vrai que si les animaux utilisent leurs griffes, les hommes eux doivent se servir de leurs mains pour utiliser d'autres outils. Cela reviendrait en quelques sortes à vivre comme les hommes préhistoriques.

A partir de ces deux concepts de vie naturelle, cela a-t-il donc un sens pour l'homme de vouloir y « retourner » ?

Dans un premier tant cela n'a pas de sens car l'homme n'a jamlais été dans de telles conditions, il ne pourra donc pas y revenir. Ensuite il est possible pour de nombreuses raisons que l'homme souhaite annuler toute forme de progrès, cependant il est devenu depuis longtemps dépendant. Enfin, l'homme sait-il vraiment ce que peut être une vie naturelle ?

Si on conçoit la vie naturelle comme le fait de vivre à la manière des animaux, cela signifit plusieurs choses. Tout d'abord que les êtres humains vont pour cela renier leur propre nature et leurs capacités. Selon Platon puis Aristote, l'homme est muni de deux choses essentielles ; l'intelligence et la capacité de l'exploiter (qui revient à la main d'après Aristote). Or revenir à une vie naturelle en ces termes serait ne pas se servir de ces atouts, donc renier ce que l'on est. Cela a-t-il un sens de refuser sa propre nature ? Non. Par définition tout ce qui est fabriqué par l'homme, l'artificiel, s'oppose au naturel. Et l'homme a besoin de ce qu'il fabrique, afin d'améliorer le plus possible sa vie. Toujours selon la même idée que l'homme est opposé à la nature, il n'a donc jamais vécu au naturel, comment pourrait-il donc y retourner ? Un être devenu totalement dépendant de quelque chose peut-il revenir en arrière ?

D'après Merleau-Ponty, l'homme grâce à son « génie de l'équivoque » et le fait qu'il soit « une sorte d'échappement » est capable de dépasser la nature. Grâce à la technique, l'être humain n'est pas soumis aux lois de la nature. Cependant, il est vrai que le progrès amène une dégradation certaine de la nature. La pollution, la déforestation et bien d'autres problèmes sont soulevés à cause de l'avancé technologique et des erreurs du passé. On cherche à protéger ce que l'on souhaitait effacer il y a quelques siècles. Cela n'empêche pas que l'humanité soit dépendante, prisonnière de la technique. On a acquis des facultés de déplacement et de communication telles que l'ont peut parler et se rendre dans n'importe quel coin du globe. Cela n'aurait pas de sens que de souhaiter perdre toute cette avancée pour revenir à un monde de chasse et de pêche. Il est vrai également que cette modernisation pousse les hommes à refuser la communication, le contact. Les gens aiment leur petit confort et préfèrent rester chez eux. Mais cela n'est pas une généralité et on peut même dire que c'est une vision assez négative de l'humanité. On pourrait prendre tout ce qui régit la vie humaine un par un et voir la modernité de la chose en question. Plus rien n'est naturel, et même si l'on dit que l'on souhaiterait y retourner, c'est sans peser correctement le pour et le contre. Il n'est pas concevable pour un être 100% opposé à la nature de vivre naturellement.

Pour conclure, on se rend compte que depuis toujours l'homme se sert de la technique pour survivre, puis pour améliorer ses conditions de vie. Tenter ¿accéder à une vie naturelle serait courir à la perte de l'humanité. En perdant ses valeurs, l'himlme n'en serait plus un. Serait-on prêt à perdre toute humanité pour vivre naturellement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Val Membre 77 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Vala désolé du bloc mais j'ai mis cash ce que j'ai rendu à l'écrit ;) (avec quelques fautes en moins ici, vive le correcteur d'orthographe).

Vous forcez pas à lire je vous donnerais la note quand je l'aurais, mais je pense pas que cela soit fameux ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Genzo Membre 3 messages
Baby Forumeur‚ 31ans
Posté(e)

Coucou Val et les autres.

Et bonne année.

J'ai composé sur le même sujet que toi.

Dans une première partie j'ai différencier les différents termes de « vie naturelle ». On peut tout d'abord y voir une vie en osmose avec la nature. Il vivrait en dehors de toute ville. Il aurait alors comme activité principale de faire attention à la nature : planter, ne plus polluer, manger bio¿ Cette défintion peut paraître enfatine car n'est pas vraiment recherchée, et ne correspond pas vraiment à ce que le veux dire « nature » en philosophie.

Une seconde défintion paraît plus complexe. L'homme retirerait toute machine de son espace de vie. Hors de tout développement machinique, il ne serait plus sous l'emprise de la technique, et pourrait vivre de façon la plus naturelle possible.

Enfin un autre mouvement d'idées pense à retourner à une vie dite préhistorique, tout simplement car l'homme est à cet époque ezncore pur de toute technique ; Il ne pense qu'à survivre dans un espace ostile dont il ne contrôle pas encore le système. Ses seuls activités sont pour survivre : Chasser, préparer ses outils, dormir.

Encore est-il qu'une question se pose : L'hommr peut-il être associé à la nature ?

L'homme dans ça facçon de vivre, depuis le début de son existance, n'a jamais été naturel. Dans Le mythe de Prométhée, il est clairement dit que l'homme n'est pas comme les autres. Il a été oublié et ne possède pas de caractèristiques physiques propres. On lui a donné la technique, et plus particulièrement un outil multi-fonction : la main. Grâce à elle, « The Human is a tool making animal » comme le dit Franklin. Il est donc naturellement créateur d'outils. Le faire revenir à une vie naturelle ne lui fera donc pas perdre ça main et son intelligence. Dans le temps et l'espace, il effectuera les mêmes prouesses et les mêmes erreurs que dans la vie qu'il a connu.

L'homme ; même si il avait connu une vie naturelle, il n'y aurait aucun sens pour l'homme de revenir à une vie naturelle. Ca reviendrait à répeter le passé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité [Admin]
Invité [Admin] Invités 0 message
Posté(e)

Déplacé dans le Café Philo ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nidouille Membre 3 883 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Tout comme Val, le terme retourner me dérange un petit peu car n'est il pas naturel pour l'homme de vivre avec son époque et donc avec le progrès qui en découle ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)
Enfin un autre mouvement d'idées pense à retourner à une vie dite préhistorique, tout simplement car l'homme est à cet époque ezncore pur de toute technique ; Il ne pense qu'à survivre dans un espace ostile dont il ne contrôle pas encore le système. Ses seuls activités sont pour survivre : Chasser, préparer ses outils, dormir.

et tu ne crois pas que tu te contredit ??

"pur de toute technique" est opposé a "préparer ses outils"

enfin .. je veux bien que tu m'explique si j'aui mal compris ta pensée

sinon, val, désolé de ne aps avoir été utile .. tu nous donnera ta note ? (pas besoin de la correction, le but est de partager nos pensées sur un theme, voir de s'en éloigner puisque tu a rendu ta copie

enfin .. c'est mon avis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Genzo Membre 3 messages
Baby Forumeur‚ 31ans
Posté(e)

Le prof nous a rendu les copies. Même avec ma contradiction relevée par Viel Ermite, j'ai eu un joli 14. C'est quand même deux fois la note que j'ai tendance à avoir dans cette matière. Ca fait plaisir.

Je devrai être suivi de prêt par Val dans le topic. Il devrait répondre dans quelques secondes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Azenor
Invité Azenor Invités 0 message
Posté(e)

tres sincerement il y a dans vos textes des elements qui me perturbe , par exemple le fait que "l homme n est jamais vecu au naturel" , je regrette mais dans une conception de vivre au naturel avec le strict minimum c est a dire des simples outils de chasse peche etc.. uniquement pour survivre ,à l epoque de l ancienne egypte on avait pas de telephone portable ni de porche et cela existe encore aujourd huit dans certaines tribu peut etre meme inconnu du monde !

"Il ne pense qu'à survivre dans un espace ostile dont il ne contrôle pas encore le système. Ses seuls activités sont pour survivre : Chasser, préparer ses outils, dormir."

là il manque une activité plus qu importante il me semble qui est : l accouplement

"Or revenir à une vie naturelle en ces termes serait ne pas se servir de ces atouts, donc renier ce que l'on est. Cela a-t-il un sens de refuser sa propre nature ?"

moi je crois avant tout que l on n oublie un des principes de l homme , c est sa capacité a faire des choix , nous sommes plus ou moins ressembent seulement nos choix sont le reflet de ce que l on a apris, vu depuis notre enfance , en clair un enfant né dans une ville aura certainement moins envie de simuler un mode de vie au naturel et vice versa avec un enfant de la campagne profonde ,il est egalement possible qu un enfant né a la campagne ait l envie de vivre a la ville et donc vice versa avec l enfant de la ville , ce qui donc peut laisser enormement de possibilité tout cela est défini à partir de nos choix.

cela dit il ne faut pas exclure le fait qu aux fond de nous , nous avons des reves des principes qui eux ne sont pas forcement sortient des consequences de la realité ce qui peut suposer qu une personne aurait l envie, ne serais ce par curiosité, de faire une tel experience

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)

Oh! Un up !! ;)

Wild

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité philippe du web
Invité philippe du web Invités 0 message
Posté(e)

Ben val n'a pas dit sa note, curieux de savoir sa note sur ce coup la.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 9 425 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Vouloir retourner à une vie naturelle a-t-il un sens pour l'homme ?

Voilà, dites moi ce que vous inspire cette question, j'y répondrais moi même demain par ce que j'aurais fait sur papier, en attendant, à vos claviers ! :yahoo:

bonjour .èssayez de digerer mon texte malgrè les fautes ? . une vie naturelle ? . dan mon enfance , si l on avait dit aux gents de manger ou de vivre bio , tout le monde aurait pleurè de rire , pourquoi ?? , parce que tout ètaient bio . il ni avait quand amèrique que le bio disparaissais sous la pression des produits industrielles que les soldats amèricains nous apportèrent après le dèbarquement en normandie , en commençent par le chewin-gum , les bas nylons et le jazz et bien d autres choses . le plan marchal finis par nous aider a reconstruire la france et l europe , mais aussi a s habituer au produits industrielles qui envahirent notre vie quotidienne . bonne soirèe .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité allez-savoir
Invité allez-savoir Invités 0 message
Posté(e)

L'homme relève du règne de la nature : il est donc instinct et animalité.

Pour satisfaire les besoins primaires de l'existence , chacun veut s'imposer aux dépens d'autrui.

C'est ce que Kant appelait l'insociable sociabilité de l'homme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant