fallait-il la Révolution française ou fut-ce une erreur?

Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Ah ben l'image d'Epinal imposée par la IIIe République du bon peuple se libérant de la "tyrannie" monarchique a la vie dure. Il faut s'intéresser un minimum au sujet pour soulever le voile (léger mais inculqué en primaire) de la République libératrice admirée de tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

En fait la révolution est impossible alors et c'est ce que nous montre l'histoire. Tout peut changer mais jamais d'un seul coup.

Mais bon, c'est vrai que c'était une autre époque et que les communistes d'aujourd'hui ne sont pas les révolutionnaires d'hier. Je trouve vraiment triste les assassinats que les rois et les révolutionnaires ont commis mais je trouve plus insupportable ce que des personnes subissent à notre époque. C'est pour ça que je me refuse à juger ce qui a été fait il y a quelques siècles et que je ne souhaite pas juger le monde d'aujourd'hui à l'aune de ce qui s'est passé au 18ème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

je connais pas grand monde qui croient c'est conneries, tous le mondes connait l'époque de la terreur, il n'y a que les électeurs de l'ump qui se cache la réalité :snif: .....

mais moi je préfère la république a la royauté, le simple fait que celui qui commande l'est juste par ce qu'il est sorti de la bonne ch.... me rendrais dingue.... sa me donnerais des envie de révolution :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

mais AGM on parle bien de la terreur. Mais on précise que la rf n'est pas l'acte de naissance d'un mode de gouvernement ou le peuple est libre et vie de manière fraternelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
je connais pas grand monde qui croient c'est conneries, tous le mondes connait l'époque de la terreur, il n'y a que les électeurs de l'ump qui se cache la réalité :snif: .....

mais moi je préfère la république a la royauté, le simple fait que celui qui commande l'est juste par ce qu'il est sorti de la bonne ch.... me rendrais dingue.... sa me donnerais des envie de révolution :snif:

Non l'école n'exalta pas particulièrement la Terreur mais explique la Révolution correspond avec la fin de la Monarchie (ce qui est faux, cf Constitution de 1791) et que la marche vers la République était l'espoir le plus formidable des contemporains de l'événement, ce qui est une falsification grossière.

Je passe sur les niaiseries entretenue sur l'Ancien Régime. La plupart du temps, on incite les gamins à tout confondre : le principe du gouvernement monarchique avec les survivances féodales par exemple. On représente le Roi comme une espèce de brute idiote disposant de tous les pouvoirs (alors que l'influence de l'Etat était beaucoup moins forte qu'à certaines périodes ultérieures et que le système juridique très complexe du droit d'Ancien Régime rendait les marges de manooeuvre délicates).

Et ne parlons même pas de la légende des seigneurs saccageant les champs en y galopant à cheval", comme s'ils avaient été assez crétins pour piétiner ce qui représentait leur revenu. On passe aussi volontiers sous silence qu'aucune guerre d'Ancien Régime ne fut une guerre totale, contrairement à ce qu'on a connu plus tard.

Bref, combien de Français connaissement réellement l'Histoire de l'Etat royal ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
je connais pas grand monde qui croient c'est conneries, tous le mondes connait l'époque de la terreur, il n'y a que les électeurs de l'ump qui se cache la réalité :snif: .....

mais moi je préfère la république a la royauté, le simple fait que celui qui commande l'est juste par ce qu'il est sorti de la bonne ch.... me rendrais dingue.... sa me donnerais des envie de révolution :snif:

Non l'école n'exalta pas particulièrement la Terreur mais explique la Révolution correspond avec la fin de la Monarchie (ce qui est faux, cf Constitution de 1791) et que la marche vers la République était l'espoir le plus formidable des contemporains de l'événement, ce qui est une falsification grossière.

Je passe sur les niaiseries entretenue sur l'Ancien Régime. La plupart du temps, on incite les gamins à tout confondre : le principe du gouvernement monarchique avec les survivances féodales par exemple. On représente le Roi comme une espèce de brute idiote disposant de tous les pouvoirs (alors que l'influence de l'Etat était beaucoup moins forte qu'à certaines périodes ultérieures et que le système juridique très complexe du droit d'Ancien Régime rendait les marges de manooeuvre délicates).

Et ne parlons même pas de la légende des seigneurs saccageant les champs en y galopant à cheval", comme s'ils avaient été assez crétins pour piétiner ce qui représentait leur revenu. On passe aussi volontiers sous silence qu'aucune guerre d'Ancien Régime ne fut une guerre totale, contrairement à ce qu'on a connu plus tard.

Bref, combien de Français connaissement réellement l'Histoire de l'Etat royal ?

je voudrais pas allez a la même école que toi, moi j'ai toujours appris a l'école la réalité de la terreur, le soulèvement de la masse populaire par quelques habiles orateurs, les jugements arbitraire, les tortures, les exécutions..... ;)

et je dois dire que sa ma assez plus, cette manière (certes.... brutale) de faire citions avec cette aberration de "gouvernement monarchique" dirigé par une tafiole de roitelet endimanché en fringue de femme et portant une perruque grotesque pour caché sa tête de con....... :o

allez comprendre pourquoi mais je n'aime pas beaucoup toute c'est familles monarchique qui se partageais le pouvoir en Europe a coup de mariage entre cousins/cousines ou de guerre a la cons pour savoir qui allait succédé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Tu préfères un régime d'opportunistes carriéristes qui privilégient leur propre réélection à l'intérêt commun, qui se laissent acheter par les entreprises, qui prétendent depuis Bruxelles avoir le droit de décider pour l'agriculteur du fin fond de la creuse, qui sont les complices des multinationales, un régime qui porte en son sein le populisme, l'autoritarisme et le totalitarisme ?

Perso je suis pas sûr qu'on y ait beaucoup gagné à récupérer un régime de bourgeois arrivistes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

fallait-il la Révolution française ou fut-ce une erreur?

Aucun des droits énonces dans la déclarations des droits de l'homme

n'exister , vu qu'ils ont étaient declarés!

OUI certainement , la révolution française a était une bonne chose

pour la société humaine!

Dans l'essence de cette revolution , encore oui.

Article premier

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Article 2

1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

2.De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

Article 3

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Article 4

Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Article 6

Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.

Article 7

Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination.

Article 8

Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions nationales compétentes contre les actes violant les droits fondamentaux qui lui sont reconnus par la constitution ou par la loi.

Article 9

Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.

Article 10

Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle.

Article 11

1. Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.

2. Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d'après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l'acte délictueux a été commis.

Article 12

Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

Article 13

1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.

2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

Article 14

1. Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays.

2. Ce droit ne peut être invoqué dans le cas de poursuites réellement fondées sur un crime de droit commun ou sur des agissements contraires aux buts et aux principes des Nations Unies.

Article 15

1. Tout individu a droit à une nationalité.

2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité.

Article 16

1. A partir de l'âge nubile, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.

2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.

3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat.

Article 17

1. Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit à la propriété.

2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété.

Article 18

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

Article 19

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

Article 20

1. Toute personne a droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques.

2. Nul ne peut être obligé de faire partie d'une association.

Article 21

1. Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l'intermédiaire de représentants librement choisis.

2. Toute personne a droit à accéder, dans des conditions d'égalité, aux fonctions publiques de son pays.

3. La volonté du peuple est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s'exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote.

Article 22

Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l'effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l'organisation et des ressources de chaque pays.

Article 23

1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.

2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.

3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.

4. Toute personne a le droit de fonder avec d'autres des syndicats et de s'affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.

Article 24

Toute personne a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques.

Article 25

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.

Article 26

1. Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.

2. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix.

3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants.

Article 27

1. Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent.

2. Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur.

Article 28

Toute personne a droit à ce que règne, sur le plan social et sur le plan international, un ordre tel que les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration puissent y trouver plein effet.

Article 29

1. L'individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seule le libre et plein développement de sa personnalité est possible.

2. Dans l'exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n'est soumis qu'aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d'assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l'ordre public et du bien-être général dans une société démocratique.

3. Ces droits et libertés ne pourront, en aucun cas, s'exercer contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.

Article 30

Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

C'est de la merde.

Et totalement faux cul.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

Je préférai une dictature éclairée dirigé par un homme dur mais sage voulant crever pour son peuple qui dirait "je te baise" a la fois au states, aux russes, aux chinois et aux pays de l'opep, un régime qui ne suivrait ni le capitalisme ni le communisme, un régime qui fondrait une société cosmopolite mais anti-communautriste qui rendrait dingue hitler, un régime qui privilégierait le savoir et la culture pour les siens plutôt que l'abrutissement de masse pour glaner quelques dollars de plus, un régime qui ferait en sorte d'inculquer les base d'une philosophie seine pour fonder un monde utopique aux générations future, une dictature qui subirait le courroux du reste du monde car réunissant ce qu'il ya de pire pour un chef d'état classique, une dictature qui rien que pour faire chier l'ordre établi, apprendrais aux tiers mondes comment faire bouffer et non pas comment bouffer le riz que les chefs d'états leurs "concède" histoire de faire changer l'équilibre du monde actuel. :snif:

c'est ni avec la république ni avec la monarchie qu'on peut avoir ça, mais quitte a choisir, en attendant, je préfère la république ou un homme comme moi peut a voir sa par du gâteau dans une moindre mesure :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Tu préfères un régime d'opportunistes carriéristes qui privilégient leur propre réélection à l'intérêt commun, qui se laissent acheter par les entreprises, qui prétendent depuis Bruxelles avoir le droit de décider pour l'agriculteur du fin fond de la creuse, qui sont les complices des multinationales, un régime qui porte en son sein le populisme, l'autoritarisme et le totalitarisme ?

Perso je suis pas sûr qu'on y ait beaucoup gagné à récupérer un régime de bourgeois arrivistes.

Pourquoi tu penses que sans révolution ,ils n'auraient pas étaient la les carrieristes???

Modifié par mistral gagnant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Ils auraient été là mais ça aurait été clairement assumé. C'est très important à mon avis :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Mais ils assumes ,t'inquiète pas, même ils le revendiques,

font des plans de carrières fantastiques, que beaucoup les envies!

La société bling-blings et leurs cortèges d'arrivistes pleines de bassesses

et leurs manques de noblesses...républicaines

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

"Les révolutions ressemblent à la grande aiguille des horloges, qui change l'heure, et se retrouve à la même place après un tour de cadran!" (P.DANINOS)

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

ou à un poussin qui est en train de casser la coquille qui le renferme.

Modifié par dabord

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

ou a une bande de moutons qui changent de troupeau....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Des moutons gauchos qui plient genou devant la monarchie... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

des moutons quel qu'ils soient car se ne sont que des merdes

seul subsistent les brebis galeuse elles sont soit les maitres de ce monde soit... de vielles ermites incompris rejeté de tous :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Philosophie vaseuse juste bonne à terminer en pelote de laine! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant