L'ISLAMISME DEFIE UNE EUROPE INDECISE


Jimmy Olsen Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

L'ISLAMISME DEFIE L'EUROPE

Récemment Oussama Ben Laden s'en est pris au Pape Benoit XVI lorsqu'il a baptisé un musulman, Magdi Allam, au christianisme et que celui-ci, reporter d'origine marocaine en Italie, a affirmé que l'Islam portait en elle les germes du mal (physiologiquement violent et historiquement conflictuel, pour être exact). Résultats, Ben Laden a averti les leaders européens qu'ils devraient faire face à leurs responsabilités « s'il n'y a pas de contrôle de votre liberté de parole, alors soyez prêts dans vos c¿urs à la liberté de nos actes ». Bien entendu, l'occident c'est habitué à ce genre de diatribe et a pris les mesures nécessaires (mais non infaillibles) pour que les attentats ne frappent pas.

Le problème se situe plutôt à un autre niveau. En fait, la diatribe devenue coutumière dans le texte et dans le ton de Ben Laden s'en prend directement à la liberté d'expression qui est l'un des fondements inaliénables des sociétés occidentales. Il convient alors d'organiser la résistance. En cela, Benoit XVI a montré l'exemple en faisant montre d'esprit en bravant la Charia qui interdit l'apostasie. Il n'est qu'un des exemples qui se multiplient depuis des mois dans la société civile. Parallèlement, Nicolas Sarkosy a annoncé l'envoie d'un contingent d'environ 700 militaires en Afghanistan pour soutenir l'OTAN. Par là, il ne montre pas uniquement qu'il souhaite peser d'avantage face aux alliés en vue d'obtenir des garanties stratégiques si la France réintégre intégralement la structure, mais également qu'il souhaite que l'Occident réussisse à remettre le pays sur de bons rails (et pas forcement en instaurant une démocratie à l'européenne). En soutenant l'effort de l'OTAN, ce n'est pas seulement l'Afghanistan qu'il soutient, mais il démontre une volonté de défendre la civilisation française, et par extension, la civilisation européenne. Donc, la liberté d'expression.

Pourtant, il est un problème de lisibilité dans la démarche de Sarkosy. Quid de Ayaan Hirsi Ali ? Pour rappel, il s'agit d'une députée néerlandaise démocratiquement élue, d'origine somalienne, qui a du prendre le maquis pour échapper à la vindicte islamiste et à sa fatwa. Pour être juste, elle a été proprement lâchée par l'Union européenne. Alors qu'elle était reçue à Paris, en février dernier, par Rama Yade, secrétaire d'Etat chargée des Droits de l'homme, elle avait délcaré : « j'ai besoin de votre aide maintenant. Je serais honorée d'avoir la possibilité de devenir française ». Si elle avait reçu le soutien de Rama Yade, le reste du gouvernement n'avait pas suivi.

Autre problème épineux sur lequel les gouvernements européens devront se pencher sous peu : la Charte pour les musulmans d'Europe, adopée en janvier dernier par les organisations islamiques, qui entend affirmer la présence de l'Islam partout dans la société. Pour être plus clair, et reprendre un de mes articles paru sur mon blog www.jimmyolsen.skyrock.com, si dans 15 à 20 ans Bruxelles devenait à majorité musulmane, rien n'empécherait cette Charte, qui fait ouvertement référence au Djihad, de s'y appliquer. Ce révéle que l'Europe, si elle tend à prendre quelques initiatives, n'en demeure pas moins parfois quelque peu endormie. Elle ne parvient pas à identifier les signes avant-coureurs d'une attaque plus généralisée contre la alïcité. Il convient de prendre en exemple le cas turque. Il y a quelque semaines, le l'AKP du Président Recep Erdogan, a réinstauré le port du hijab à l'université tandis que parallèlement, il réaffirmait la volonté du parti : « Le parti aspire, à terme, à un système fondé sur la Charia plutôt qu'à un Etat de droit. C'est ce que vient de dénoncer le procureur de la Cour de cassation d'Ankara qui pourrait introduire une demande, pure et simple d'interdiction du parti politique. Néanmoins, il n'en demeure pas moins qu'interdire un parti politique ne résoud pas les problèmes puisque, rappelons-le, l'AKP est l'héritier de deux autres partis politiques résolument islamistes démentellés dans les années 90. Problème, si les populations, à une très grande majorité, (frisant les 70% en Autriche, en Allemagne, en France, les 60% en Belgique et encore en Italie) sont contre l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne, les gouvernements les ont peu à peu désaisi de leurs droits de regard sur le problème, instituant en somme une dictature soft pour imposer des politiques d'extension territoriales de l'Union jusqu'à ce que cela en devienne risible. Sarkosy, après avoir floué les français sur le mini-traité européen, s'apprète clairement à faire de même en remettant en cause un article de la Constitution imposant au gouvernement de soumettre tout projet d'adhésion future à l'Union au référendum. Incohérence, quand tu nous tiens¿

Mais l'ambiguité ne s'arrête en pas si bon chemin, achevant de rendre le tout illisible. En rencontrant le Pape et en évoquant devant lui l'héritage chrétien de l'Occident, il contribue également à remettre en cause la laïcité. Comment peut-il , dès lors, condamner les réactions violentes contre les caricatures de Mahomet, les demandes de pénalisation du blasphème et l'interdiction de la critique du Coran puisque dans quelques générations, certains pourraient arguer du fait que l'Islam est un des piliers de l'Europe, comme les chrétiens le revendiquent aujourd'hui ? La marge de man¿uvre est quelque peu étroite et, surtout, très glissante.

Et ce n'est malheureusement pas tout. De plus en plus, en Occident, et dans de nombreux pays asiatiques tels que la Thaïlande, le Vietnam, le Japon, la Corée du Sud¿ soulever la question de l'incompatibilité entre la Charia (donc le Coran et la Sunnah) et la démocratie vaut d'être étiqueté comme raciste. Pire, il est de mauvais goût de protester contre les massacres de chrétiens en Irak ; les rapts et conversions de force des coptes en Egypte ; les pressions du hezbollah sur les maronites du Liban ; la quasi impossibilité de se rendre à Nazareth et à Bethléem pour s'y recueillir ; le rabaissement de sous-citoyens des chrétiens en Mauritanie, en Algérie, au Maroc (même s'il y a du mieux législativement parlant, non dans la pratique), en Lybie ou encore en Iran. Et ces mêmes pays ne se privant pas de protester vigoureusement lorsque la liberté de parole s'exerce en Occident et que cela concerne l'Islam¿ Sans que cela n'émeuvent les gouvernements européens. Dans ce contexte, Geert Wilders, député néerlandais, qui voit dans le Coran « un livre fasciste » (voir mon article de novembre dernier sur mon blog www.jimmyolsen.skyrock.com) publie sur internet un mini film qui démonce la nature violente du Coran (après que Théo Van Ghoh ait produit un film sur la violence faite contre les femmes musulmannes, en collaboration avec Ayaan Hirst Ali, ce qui lui a fallu d'être lâchement assassiné). Soyons clair, le film en question est d'une mièvreté indescriptible et sans aucun intérêt autre que propagandiste, mais là n'est pas le problème. Il vient plutôt du fait qu'avant sa diffusion, le monde musulman dans son intégralité (ou presque) l'a condmané sans l'avoir visionné, tandis que des islamistes radicaux en Belgique et aux Pays-Bas menacaient de mort Wilders. Cela a fait dire à l'écrivain algérien Boualem Sansal : « la frontière entre islamisme et nazisme est mince ».

En France, ce genre de dérive est également institutionnel. Bruno Guigue, sous-préfet de Saintes (Charente-Maritime) a été limogé pour avoir exprimé ouvertement son anti-sionisme sur le site francophone www.oumma.com. En réaction, le Mrap, l'association bien connue contre le racisme et l'anti-sémitisme, a déclaré que l'Etat avait fait une « manoeuvre d'intimidation » et que « La critique de la politique d'Israel relève d'un tabou qu'il est toujours dangereux de transgresser. De son côté, le sous-préfet dénoncait une « hystérie verbale et « une prose haineuse » dans une pétition dénonçant les dérives du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU, finissant un article en comparant l'Etat hébreux au Reich. Cela revient à se demander s'il n'y a pas deux poids deux mesures et si certains, dans tout ce délire, n'en oublient pas ce qu'ils sont sensés être¿

Info internationales : www.jimmyolsen.skyrock.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

cabusar Membre+ 3 377 messages
Tapz‚ 29ans
Posté(e)

bonjour

pas de titre en maj, met un extrait et le lien vers l'article, dit bonjour et tu pourras continuer à poster ici sans t'en prendre plein la tête :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mel&Yo Membre+ 21 245 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Tu métonnes, même pas envie de lire :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cabusar Membre+ 3 377 messages
Tapz‚ 29ans
Posté(e)

change le titre huyo si tu a les rights :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marie77 Membre 11 492 messages
Un certain regard..‚ 54ans
Posté(e)

Ecris plus gros j'ai pas mes lunettes!!! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant