Neverwhere


Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)

neverwherepoche.jpg

Richard Mayhew a tout du brave type qui se retrouve adulte tout soudain et qui n'a pas demandé à le devenir. Un bon boulot dans la City de Londres, quoique plutôt ennuyeux si l'on s'y arrête, et une femme, Jessica, qui s'apprête à l'épouser en même temps qu'elle prend le contrôle de sa vie. Et un appart' pas très grand ni très luxueux, mais où il se sent à peu près chez lui. Voici donc dans quel quotidien évolue Richard, sans enthousiasme particulier, et avec la sensation de se laisser porter par le courant de la vie, sans chercher à en contrôler le cours.

Il suffira d'un acte volontaire de sa part, un seul, pour tout chambouler. Et radicalement. En portant secours à cette jeune fille, étendue, là, devant ses yeux, sur le trottoir, Richard Mayhew met les pieds dans une autre réalité. Pas très éloignée de la sienne. En fait, elles cohabitent, ne ce croisant que très rarement. Et Richard, en aidant Porte, la jeune fille, découvre le Londres d'en Bas, cet univers qui a fait de la marge son territoire, qui s'immisce dans le moindre interstice, dans le moindre trou de souris, dans le moindre recoin délaissé par les gens du Londres d'en Haut. Les galeries du métro, les égouts, les conduites de canalisations, mais aussi toutes ces ruelles qui débouchent sur nulle part, tous ces lieux laissés à l'abandon, forment un monde dont plus personne ne soupçonne l'existence. Et dans ce monde vivent des hommes et des femmes. Mais aussi des rats. De vrais seigneurs, que l'on respecte avec infiniment de déférence. Un monde qui possède ses lois, ses tribus, ses personnages, ses dangers... Dans lequel on entre lorsqu'on choisit de quitter la société... Mais dont on ne ressort pas, en principe.

Du jour au lendemain, Richard constate ainsi avec stupeur qu'il disparaît aux yeux des gens d'en Haut. Jessica, ses collègues, les vulgaires passants, ne font plus attention à lui. Comme s'il était perpétuellement dans l'ombre, invisible à leurs yeux. Son existence n'ayant dès lors plus de sens ici-haut, Richard rejoint le Londres d'en Bas. Pour retrouver Porte, cette jeune fille qu'il a aidée et à cause de laquelle il se retrouve dans cette drôle de situation. Porte, la seule personne qu'il connaisse dans ce nouveau monde stupéfiant, dans lequel on n'improvise pas sa survie. D'autant plus lorsque l'on est la proie... et que le chasseur est deux.

Je l'ai commencé il y à une semaine, et je suis tout de suite entrée dedans! Comme Richard Mayhew, on découvre, on à peur se pose des questions. la seule chose qui me fasse lâché le bouquin c'est le sommeil :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Je l'ai lu il y a quelques années... Comme tous les bouquins de Neil Gaiman, c'est brillant :snif:

C'est l'auteur notamment de Stardust, adapté au cinéma en fin d'année dernière. Il a aussi signé un excellent American Gods, ainsi que De bons présages, un roman humoristique déjanté coécrit avec Terry Pratchett.

Neverwhere est une réflexion très intéressante sur ce qu'est le sens de la vie. Sur l'anonymat et les marginaux... une vraie quête aussi, ou comment tout peut basculer sur un rien...

Je le conseille aussi, c'est vraiment très bon :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)

ah, c'est lui qui à écrit Stardust, je note ça! d'autant que j'ai toujours pas vu le film.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Le film n'est pas mal du tout et respecte fidèlement le livre... un bon moment de ciné, sans prétention non plus.

J'aime beaucoup cette histoire, très poétique et beaucoup moins sombre que Neverwhere, même si l'on retrouve ce thème du monde en marge du monde normal. :snif:

American Gods est très bon aussi. On y retrouve un peu le même style que Neverwhere, à savoir un individu a priori normal qui se retrouve propulsé dans une guerre sans merci entre anciens et nouveaux dieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)

JE note tout ça, merci :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

je note moi aussi, ca a l'air genial!! d'autant que je me reconnais dans richard! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïwenn Membre+ 16 546 messages
Vache Normande‚ 35ans
Posté(e)

je l'ai terminer hier soir à 2 heures du matin :snif:

Vraiment un enchantement du début à la fin. J'ai été un peut déçue quand richard rentre chez lui à la fin, mais finalement,tout se termine bien :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caesonia Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚ 44ans
Posté(e)

Très chouette bouquin , je confirme. Pourrait donner lieu à un bon scénario de jeu de rôle , je pense.

J'aime énormément Gaiman. Essayez Anansi Boys aussi, encore plus déjanté qu'American Gods, plus léger aussi, très amusant.

Les nouvelles publiées par Gaiman ne sont pas mal non plus mais nettement moins à la hauteur de ses romans. quant à Stardust, le film, je l'ai trouvé très bon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant