addiction sexuelle


victoria-cali Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

éa fait quelques mois que je me fait soigné pour mon addiction sexuelle, ça fait des années que je vivais avec ce problème et je m'en suis jamais rendue compte, en fait ma soeur voulait que j'aille chercher de l'aide mais je ne l'écoutais jamais. Je n'arrivais pas a me controler, je couchais avec n'importe qui et j'avais pas de relation stable. Le pire m'est arrivé l'année passée quand j'ai coucher avec le copain de ma grande soeur, je sais c pas croyable mais c bien vrai, c'est a ce moment que je me suis rendue compte que j'ai touché le fond et qu'il fallait que je demande de l'aide avant que je fasse plus de mal dans mon entourage. Il y a juste mon autre soeur qui connaît cette histoire, depuis elle m'a beaucoup aidé dans ma dépendance et ça va beaucoup mieux maintenant. Je voudrais savoir si il y a d'autres personnes comme moi qui ont déja été ou qui sont toujours des dépendants sexuelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

titounette8381 Membre 9 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonsoir!!

Je ne suis pas dans ta situation, mais je te tire mon chapeau quand même, car tu l'admets et tu te fais aider!!!!

Je te souhaite de t'en sortir pour éviter les conflits!! Et trouver une situation stable!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mel&Yo Membre+ 21 245 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

j'ai pas de solution non plus mais je te souhaite plein de courage aussi :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kairanna
Invité Kairanna Invités 0 message
Posté(e)

plein de courage et c'est deja un grand pas que d'avoir admis le soucis et d'avoir demander de l'aide bravo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Achille54 Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Existe t-il vraiment une solution ?

Je connais quelqu'un dans ce cas là, un pote qui s'est marié mais qui ne peut s'empêcher de penser au sexe. Il ne trompe pas sa femme physiquement mais il a ce besoin inévitable de ce faire du bien en mattant des films ou photos... Il a une réelle volonté d'arrêter ces écarts intempstifs , dés fois ça s'arrête 1, 2 semaines mais ça revient! pire qu'une drogue, il ne veut pas consulter car il pense que tant que c'est contenu dans une certaine intimité et que ca ne le pousse pas au delà de l'adultère,ce n'est pas nécessaire. Au final il a quand même le sentiment de tromper sa femme qui ne s'imagine pas tous ces actes solitaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
p9-y Membre 121 messages
Forumeur inspiré‚ 26ans
Posté(e)

Je suis à moitié dans ton cas. . .

Je ne couche pas à droite à gauche et avec n'importe qui mais comme toi je n'arrive pas a trouver une relation stable. . . (j'ai eu 13 copine l'année dernière de Septembre à Juin. . . -_-)

Je pouvais attendre que la fille soir prête pour coucher mais bizarrrement une fois fait je me lassais. . .

je comence à m'améliorer j'ai eu une relation de trois mois et demi et la j'en ai une qui dure depuis plus d'un mois :snif:

ça reste peu mais bcp pour moi xD

Tout ça pour dire que je comprends ce que tu ressens et je te soutiens dans ton "soin" pour arrêter tout ça parce que je sais aussi que c'est dur. . . ;)

Je tenais à dire aussi que pour tous les gens qui se diraient des trucs du genre : "Ptn ces quoi ces gens ! Ils pensent qu'à faire du mal aux autres à qui ils brisent le coeur, ceux qui sont comme ça c'est des en***é !"

Juste vous dire que vous pouvez tjs nous critiquer mais que c'est pas facile pour nous aussi et ça tout le monde l'oublie. . .! voila :snif:

bonne soirée tout le monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anariel Membre+ 17 040 messages
Fée Rosse à Balai‚ 34ans
Posté(e)

il me semble que personne n'a formulé de critiques ici...

bon courage :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
p9-y Membre 121 messages
Forumeur inspiré‚ 26ans
Posté(e)

Non personne n'a critiqué qui que se soit ici je suis d'accord :snif:

et ça me fait plaisir sérieusement !

Mais je dis ça au cas ou certains voudraient le faire. . .

pck je vis avec ça tous les jours au bahut et nombreuses sont les personnes qui m'ont critiqué. . . et continu de le faire. . .

et la réputation de mek facile me colle bien. . .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Achille54 Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Peut-être que quand tu seras vraiment amoureux, le problème s'évanouira ?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
imperatricedumonde Membre 8 284 messages
Je suis gentille, donnez moi des bonbons !‚
Posté(e)

heu comment on sait si on est accro au sexe ? quelle est la limite ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
victoria-cali Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

je suis d'accord avec toi p9-y quand on a ce genre de problème on est vite critiqué, moi par exemple j'ai perdu toutes mes amies, elles ne voulaient plus me parler a cause de ma réputation, et mon entourage me trouvait comme une fille facile qui couchait avec tout les hommes qui se présentaient. J'ai n'avais plus de vie sociale, je m'étais isolé parce que j'avais peur de me faire critiquer.

Comment savoir si on est accro du sexe, c'est simple, pour les hommes c'est passer des heures devant un écran d'ordi ou de télé a regarder des trucs pornographiques se masturber plusieurs fois dans une journée, ou encore coucher avec plusieurs femmes a la fois. Pour une femme, c'est avoir plusieurs relations avec des hommes différents. ce n'est pas toute les femmes qui ce genre de comportement, il y a des femmes qui n'ont qu'un seul homme dans leurs vies, cependant elles ne sont jamais satisfaite des rapports sexuels qu'elles ont avec leurs copains, elles en veulent toujours plus et de façon exagéré, dans mon cas je pouvais avoir 4 5 a rapports sexuels dans la même journée.

Le problème c'est que même quand on est en amour avec une personne, ce problème disparait pas, c'est comme la drogue, t'as besoin de ta dose pour te sentir bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
imperatricedumonde Membre 8 284 messages
Je suis gentille, donnez moi des bonbons !‚
Posté(e)

vraiment ? je m'avais pas envisagée comme accro au sexe.

ça me semblait normal d'avoir plusieurs copains/aventures sexuelles dans ma vie sans être accro

et puis 4,5 rapports quand c'est agréable je vois pas pourquoi on refuserait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oselle Membre 1 956 messages
le coeur plein de voeux j'avance‚ 27ans
Posté(e)
je suis d'accord avec toi p9-y quand on a ce genre de problème on est vite critiqué, moi par exemple j'ai perdu toutes mes amies, elles ne voulaient plus me parler a cause de ma réputation, et mon entourage me trouvait comme une fille facile qui couchait avec tout les hommes qui se présentaient. J'ai n'avais plus de vie sociale, je m'étais isolé parce que j'avais peur de me faire critiquer.

Comment savoir si on est accro du sexe, c'est simple, pour les hommes c'est passer des heures devant un écran d'ordi ou de télé a regarder des trucs pornographiques se masturber plusieurs fois dans une journée, ou encore coucher avec plusieurs femmes a la fois. Pour une femme, c'est avoir plusieurs relations avec des hommes différents. ce n'est pas toute les femmes qui ce genre de comportement, il y a des femmes qui n'ont qu'un seul homme dans leurs vies, cependant elles ne sont jamais satisfaite des rapports sexuels qu'elles ont avec leurs copains, elles en veulent toujours plus et de façon exagéré, dans mon cas je pouvais avoir 4 5 a rapports sexuels dans la même journée.

Le problème c'est que même quand on est en amour avec une personne, ce problème disparait pas, c'est comme la drogue, t'as besoin de ta dose pour te sentir bien.

je ne suis pas vraiment d'accord avec ta définition... je veux dire quoi de plus normal a notre époque pour une femme d'avoir plusieur partenaire sexuelle dans ça vie? et pour un homme de se masturbé?(ils fonts de mal a personne) enfin aujourd'hui on à la chance d'avoir une vie sexuelle libre sans devoir rendre des compte a qui que se soit( je parle pour les celibataire) autant en profiter non? aprés je pense que le probléme se pose quand tu commence a te manquer de respect et de respect envers ton entourage, a leur faire du mal et a te faire du mal également. Et pour les critiques je trouve ça stupide. j'aimerais comprendre quel intéret on les gens à critiquer se que tu peut faire dans ton lit... ils veulent un place peut -être.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
I_Love_Myself Membre+ 7 363 messages
Vendeur de rêve‚ 28ans
Posté(e)

C'est vrai qu'avec ce genre de problème on est très vite mal vu par les gens qui n'imagine pas que ça puisse devenir un réel problème...

L'hypersexualité, aussi appelée sexualité compulsive, est un comportement sexuel humain qui se traduit par une recherche continue et persistante du plaisir sexuel.

Pour les femmes, l'hypersexualité est parfois appelée nymphomanie (composé de nymphe, une divinité féminine de la mythologie gréco-romaine souvent représentée sous les traits de jeunes filles nues, et de manie, du latin mania signifiant folie). Pour les hommes, l'hypersexualité est aussi appelée satyriasis (de satyres, créatures de la mythologie grecque, qui incarnent la force vitale de la nature).

Le concept d'hypersexualité remplace aujourd'hui les anciens concepts de nymphomanie et de satyriasisme. é ces anciens concepts était associé un trouble psychologique caractérisé par une obsession vis-à-vis du sexelibido considérée comme trop active. entraînant une

La limite à partir de laquelle on parle d'hypersexualité est sujette à débat, car la libido est inégalement partagée entre les êtres humains, qu'ils soient hommes ou femmes. Il est donc très difficile de définir un niveau « normal » de pulsions sexuelles. Certains se contentent d'un rapport sexuel épisodique, d'autres en ressentent le besoin quotidiennement, voire plus comme ceux qui recherchent des relations considérées comme hors-normes ou à plusieurs partenaires dans le cadre de la sexualité de groupe.

Le consensus aujourd'hui tend à parler d'hypersexualité lorsque les conséquences sur le plan social deviennent inacceptables.

L'hypersexualité, chez la femme, ne doit pas être confondue avec le Syndrome d'excitation génitale persistante.

Source: Wikipedia - Hypersexualité

Je ne penses pas qu'il y est de solution miracle (comme pour tout problème d'ailleur), mais il doit exister des sites associatifs où tu peux surrement trouver conseil, et autre écoute!

Surtout courage à toi, ne perd jamais espoir d'y arriver :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tank_Girl Membre 1 941 messages
Souris Sauvage‚ 42ans
Posté(e)
vraiment ? je m'avais pas envisagée comme accro au sexe.

ça me semblait normal d'avoir plusieurs copains/aventures sexuelles dans ma vie sans être accro

et puis 4,5 rapports quand c'est agréable je vois pas pourquoi on refuserait.

Je pense que l'on parle d'addiction quand la situation nous fait souffrir et qu'elle est out of control. Certaines personnes ont de nombreuses aventures et s'en portent très bien, il n'y a donc aucun probleme.

D'autres en souffrent, semblent ne pas vraiment choisir leurs partenaires (dans le sens où ils agissent sous le coup d'une impulsion) et se sentent mal.

C'est en somme ce que j'(ai appris de la distinction entre "normal" et pathologique. Grosso mode, tout est normal hormis quand un comportement ou un etat font souffrir la personne qui les vit.

Je prends mon exemple car je n'en connais pas des masses d'autres à ce sujet : j'ai eu, suite aune rupture difficile dans mon jeune age (chalala) une periode assez longue d'errance sexuelle, c'est à dire que non seulement j'avais beaucoup de rapport mais en plus je n'en tirais pas de satisfaction (pas tellement de plaisir sexuel proprement dit, de la honte et du degout le lendemain, voire pendant) Je pense que c'était une manière de me punir d'avoir été trop nulle pour pêtre aimée (je sais c'est débile)

Par contre, assez longtemps apres (soins entre temps) j'ai eu une période que j'appellerais "sexuellement florissante", avec toujours des rapports reguliers, tres reguliers même et avec des hommes differents chaque fois, mais là j'en retirais du plaisir sur le moment et j'étais sereine par rapport à cela. C'était une manière de vivre qui me convenait. Dans cette deuxieme periode, il n'y avait rien de pathologique. (bon, je prenais soin aussi d'aller vers des hommes celibataires avec la même vision que moi de tout cela et un ou deux amis que pour le sexe)

C'est ensuite en étant amoureuse que je me suis fixée avec le même. Je pense aussi que cette periode de bonne activité sexuelle m'a permis de me confirmer que je plaisais (et a p^lusieurs je dirais) du moins physiquement, et donc d'être bien plus sereine dans ma relation amoureuse (genre ne pas avoir de pensées con style "il est avec moi faute de mieux vu ma laideur")

Puis faire l'amour c'est si bon :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant