Marion Cottilard parle du 11 septembre 2001

smodelajungle Membre 188 messages
Forumeur inspiré‚ 33ans
Posté(e)

aroya malheuresement je craint qu'ils t'on mal compris

marco marseille , personne ne remet en cause les attentas , ce qui est remis en cause c'est la version officiel !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Aroya Membre 100 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Quelques précisions s'imposent...

Voyez vous, chacune des tours était constituée d'un noyau très massif (constitué de 47 poteaux d'acier profilés en section rectangulaire), pouvant supporter jusqu'à 60% de la charge statique global de l'édifice (masse approximative = 300 000 tonnes), pour 40% de soutient par le "tube" externe (240 poteaux d'acier, profilés à section carrée solidarisés par plaques boulonnées). La qualité de l'acier constituant ces colonnes de soutient était très félicité par les équipes techniques investies dans le projet à l'époque de sa réalisation, et pour cause, les coefficients de sécurités permettaient aux colonnes du cadre externe de supporter plus de 20 fois leur charge utile sans mettre l'édifice en péril, l'ensemble de l'armature pouvant supporter jusqu'à 10 fois son propre poids. En juillet 1971, la Société américaine des Ingénieurs civils (ASCE) avait d'ailleurs attribué son prix national aux concepteurs des tours, y reconnaissant "le projet d'ingénierie démontrant le savoir-faire le plus achevé et représentant la plus grande contribution aux progrès de l'ingénierie et de l'humanité". Les tours jumelles avaient aussi été réalisées avec des coefficients de sécurité tels qu'ils permettaient, selon les concepteurs, de résister à l'impact d'un Boeing 707 ou d'un C8 en pleine charge, lancé à 950 km/h : « une telle collision résulterait seulement en dégâts locaux ne pouvant causer l'effondrement ou des dommages conséquents à l'immeuble et ne mettrait en danger ni la vie ni la sécurité des occupants hors de la proximité immédiate de l'impact ». Frank Demartini, qui dirigea le chantier de construction du WTC avait ajouté avant son décès le jour du 11 septembre que : « le bâtiment pouvait probablement soutenir de multiples impacts d'avions ».

Donc, une évidence physique : la collision des Boeings à elle seule était incapable de faire s'effondrer les tours. Pourquoi ? Parce que les dommages mécaniques internes étaient trop faibles pour engendrer une rupture des structures porteuses, et le hat truss, puissante armature de soutient sommitale, qui avait pour fonction de répartir les efforts de l'intérieur vers les paroies externes des tours, permettait aux charges statiques d'être rééquilibrées instantanément après l'impact, offrant aux twin towers l'état de repos initial (suite à quelques oscillations d'ampleur négligeables). Le NIST, organisme scientifique chargé de l'étude scientifique de ces effondrements, est entièrement d'accord jusque là. Ce qui est normal, car dans le cas contraire, elles se seraient effondrées immédiatement après l'impact.

Ainsi, seule l'issue des incendies par la fatigue de l'acier peut expliquer cet effondrement soudain. Du moins, c'est ce que l'on tente de nous faire croire. Car les témoignages et vidéos amateurs indiquent la présence d'éléments d'importance décisive dissimulés par les rapports gouvernementaux. Et alors me direz vous... what is it ?

1) Témoignages d'une puissante explosion dans les sous sols de la tour nord :

Deux employés du WTC ont présenté leur déposition de témoins oculaires d'une énorme explosion qui a détruit les niveaux inférieurs de la tour nord dans les instants où le premier Boeing est entré dans les étages supérieurs.

Les deux individus ont non seulement signalé avoir entendu une explosion souterraine, mais en ont tous deux été blessés, dont un souffrant de brûlures graves au visage, aux bras et aux mains, ainsi que d'autres coupures et contusions, après avoir été coincé dans un ascenseur sous terrain en panne.

Les victimes brûlées, Felipe David, employé par Aramark Co. et Salvatore Giambanco, un peintre des bureaux du WTC, pris au piège dans l'ascenseur en sous sol, étaient tous deux indisponibles aux fins de commentaires, mais ont témoigné pour la première fois en 2002 sur une chaîne de télévision colombienne, lors du premier anniversaire du 9 / 11, de leur expérience impliquant la présence d'explosifs.

Récemment, William Rodriguez, réputé héros national pour avoir aidé et sauvé de nombreuses vies dans la matinée du 9 / 11, dont David et Giambanco, a déclaré qu'il avait entendu et senti une énorme explosion au premier sous niveau de la tour du WTC1, avec 14 autres employés présents dans cet étage le matin du 11 septembre, avant que l'avion détourné n'heurte les étages 93 à 99.

Outre ce trio, José Sanchez, un autre employé d'entretien du WTC, a témoigné à son tour en rapportant la perception d'une importante explosion dans le même temps que celles décrites par les 3 premiers témoins, alors qu'il travaillait dans un atelier du 4ème sous sol.

« Ce qui me dérange vraiment, c'est que nous avons toutes ces personnes présentant des témoignages crédibles à propos des explosions et nous avons été complètement ignorés par la 9 / 11 Commission et les grands médias », a déclaré Rodriguez lors d'une conversation téléphonique de son appartement de New Jersey sur ce qu'il appelle de toute évidence les médias et le gouvernement « black-out », ignorant ou discréditant toutes les informations contraires à l'histoire officielle.

« Ils ont conclu que le carburéacteur des avions avait amené les tours à s'effondrer, sans même examiner le témoignage de gens comme David, et Giambanco Sanchez. Pourquoi voudraient-ils le faire en dissimulant des données ? »

« Et, en ce qui concerne la presse américaine, ils ont verrouillé leurs portes à chacun d'entre nous, sans jamais laisser nos témoignages faire surface, ou même d'essayer d'enquêter sur le fait que la 9 / 11 Commission n'a pas pris la peine d'inclure ces relevés dans le rapport final. Ici, nous avons une chaîne colombienne en 2002 faisant son travail en nous interviewant, alors que trois ans plus tard seulement, notre histoire est apparue en Amérique du Sud, en espagnol. Qu'est-ce que ça vous dit ? »

En 2002, la télévision colombienne a enregistré des entretiens où Rodriguez ajoute son récit sur le 9/11, en corrélation à ceux de David et Giambanco, situés dans différents endroits des sous-sol, disent avoir été blessés et choqués par ce qu'ils pensaient être issu d'une explosion massive, et non pas d'un avion 90 étages au-dessus.

Récit de David :

Debout devant un monte-charge sous le niveau 1, près du bureau où Rodriguez et 14 autres ont été touché lorsque l'explosion a éclaté aux niveaux inférieurs, voici ce que David précise lors d'une interview :

"Ce jour-là, j'étais dans le sous-sol des classes 1 quelque temps après 8h30. Tout s'est passé si vite, tellement vite. L'édifice a commencé à être secoué, après quoi j'ai entendu l'explosion en dessous, la poussière volait partout et tout d'un coup, c'est devenu terriblement chaud.

"Je me suis jeté sur le sol, couvert mon visage parce que je me sentais comme ayant été brûlé. Je me suis assis là pendant quelques secondes sur le plancher et senti comme si j'allais mourir, je me disais «Dieu, donnez-moi la force s'il vous plaît". "

Bien que sévèrement brûlé sur son visage, les bras et les mains, avec de la peau arrachée et pendant sur son corps comme des morceaux de tissu, David lui-même pris en compte la gestion de l'aide au bureau où étaient Rodriguez et les autres rescapés.

"Quand j'y suis allé, je leur ai dit que c'était une explosion», a dit David, qui a ensuite été aidé au WTC par Rodriguez pour finalement être transporté en ambulance à l'hôpital de New York. "Quand les gens me regardaient avec ma peau pendante, ils ont commencé à pleurer, mais j'ai entendu les autres dire 'OK, bon, bon, vous êtes en vie."

Récit de Giambanco :

Dans le même temps, alors que David, Rodriguez et les autres en sous-sol furent victimes d'une explosion, Giambanco était dans un endroit complètement différent, de l'autre côté du sous niveau 1, dans un ascenseur.

Dans l'entrevue enregistrée, Giambanco dit à Gurisatti, le journaliste colombien:

"Nous avons entendu l'explosion, et tout d'un coup, de la fumée est venue de partout. Il y avait une force de pression incroyable qui a tout balayé aussi loin. Je me souviens d'avoir entendu le cri d'une femme, mais je n'ai pas pu la voir. Je venais tout juste de franchir la cage d'ascenseur, dans laquelle je me tenais debout avec un autre homme, dont je ne connaissais pas le nom.

"Les portes de l'ascenseur étaient toujours ouvertes et, je ne sais pas pourquoi, mais nous nous sommes tous les deux sauté dessus, peut-être à cause de la pression et de l'onde de choc parvenant du couloir.» Puis, soudain, les portes de l'ascenseur se sont fermées devant nous, et nous avons commencé à descendre. Il s'est tout à coup stoppé, et j'ai pu voir à travers les fissures que nous étions entre les sous niveaux B-2 et B-3. Nous étions tous deux apeurés, et en cris. Je me souviens avoir vu à travers la fente de l'ascenseur d'autres gens courir et hurler.

"Puis de l'eau à jailli dans l'ascenseur et je me souviens avoir dit, 'Dieu, s'il vous plaît aidez-nous." é ce moment-là, j'étais résigné au fait que j'allais mourir "

Mais comme un miracle, le message de Giambanco à Dieu a été entendu, et tout à coup, il a entendu quelqu'un crier plus haut, "Combien de personnes sont en bas ?"

L'homme ci-dessus s'est avéré être Rodriguez, qui était retourné dans le WTC après avoir aidé David et les autres blessés, tout en ayant désobéi aux ordres de la police obligeant Rodriguez à sortir du périmètre de sécurité en dehors de la tour.

« Je me souviens bondissant sur la police pour passer, leur disant d'aller à l'enfer car j'allais revenir aider mes amis, quel que soit les risques », se souvient Rodriguez, avant de chercher des survivants en sous-sol pour ensuite monter jusqu'au 39ème étage, avant d'être refoulé dans une tentative désespérée d'atteindre les étages supérieurs.

Dans le sous-sol, Rodriguez réussit à trouver miraculeusement une échelle de construction, qu'il disposa dans la sombre cage d'ascenseur pour y entrer courageusement et pénétrer, par l'ouverture de la trappe située sur le dessus de l'ascenseur, jusqu'à Giambanco et l'autre homme non identifié, alors debout dans l'eau provenant de la rupture des systèmes de sprinklers ou d'une activation des spewing dans la cage d'ascenseur.

"Je ne sais pas ce qu'il a fait, mais je pensais juste lui venir me chercher et tirez sur moi", a déclaré Giambanco à propos des efforts de sauvetage de Rodriguez. « Je ne savais pas qui il était là, mais je le fais actuellement et il a certainement sauvé ma vie. Si cela n'avait pas été de William Rodriguez, je ne serais pas ici aujourd'hui. »

« Pour moi, William est comme mon frère. Il a simplement sauvé ma vie. »

Après Rodriguez l'a amené à la sécurité, se souvient Giambanco pris à la hâte dans une ambulance jusqu'à l'hôpital où, dans sa chambre, il reçu de nouvelles informations selon lesquelles les deux tours venaient de s'effondrées.

« Je me suis jeté sur le sol de l'hôpital, en larmes, et j'ai finalement dû accepter une injection pour calmer ma douleur", a déclaré Giambanco. « Pendant longtemps, à chaque fois que j'allais me coucher, je faisais le cauchemars d'être pris au piège dans l'ascenseur inondé"

En réfléchissant sur l'approche de sa mort lors du 9/11, il a ajouté:

« Je me souviens de ma réflexion dans l'ambulance le matin du drame, et en regardant en arrière, je pense qu'il s'agissait d'une bombe. »

« Plus tard, ils m'ont dit qu'il s'agissait d'un avion qui avait frappé les tours, mais comment pourrait-il s'agir d'un simple avion? Je sais que tous les journaux ont dit cela, mais c'était trop incroyable de le penser en ayant vécu et entendu ce dont je fus témoins. Ca ne pouvait être qu'une bombe. »

--------------------------------------

* - Traduction de l'article original "Two More WTC Workers Claim Bombs In North Tower Basement"

- Vidéo de la conférence de William Rodriguez du 25 juin 2006, version originale sous titrée français.

--------------------------------------

2) Témoignages d'explosions à la base des tours dans les secondes précédant leur effondrement :

Plusieurs témoins ont rappelé avoir vu de grandes boules de feu provenant de la base de chacune des Twin Towers lors de leur effondrement le 11 septembre 2001. D'après leur description, il semble que le feu ait éclaté au moment où les effondrements ont commencé, ou juste avant.

Ces informations sont d'importants éléments de preuve, réfutant fermement les explications officielles de la raison pour laquelle le World Trade Center est tombé. Dans son rapport final sur l'effondrement des tours jumelles, le National Institute of Standards and Technology (NIST) prétend que l'effondrement s'initie "dans les étages incendiés et endommagés par la pénétration des Boeing", et "des premiers étages en chute vers le bas". Cela signifierait que l'effondrement a commencé, dans le cas de la Tour Sud, autour des étages 78 à 84, et pour la tour nord, autour des étages 93 à 98.

Pourquoi un effondrement s'effectuant par le haut de chaque bâtiment coïnciderait avec, ou serait précédé, d'une énorme boule de feu éclatent à partir de la base ? La théorie officielle -que les dommages structuraux et les incendies ont provoqué l'effondrement – ne peut expliquer cela. Elle ne peut non plus expliquer pourquoi, selon plusieurs témoins, le sol a commencé à vibrer juste avant l'effondrement de la Tour Sud, et de nouveau juste avant l'effondrement de la tour nord.

Cependant, si l'on considère ce que Mark Loizeaux - le président de Controlled Demolition Inc - a dit : « Si je devais amener les tours à s'effondrer, je mettrais des explosifs dans le sous-sol pour obtenir le poids de l'immeuble en contribution à l'effondrement de la structure. » [Source]

9h59 ; 11 septembre 2001 : Certains témoins voient des explosions aux niveaux des halls juste avant l'effondrement de la tour du WTC 2 :

Certains témoins auraient vu une énorme boule de feu au niveau du sol, en provenance de la Tour Sud, juste avant qu'elle ne commence à s'effondrer. Selon un rapport de la Mineta Transportation Institute (un institut de recherche fondé par le Secrétaire de Transports Norman Mineta), "Les gens à l'intérieur de la Tour Sud ont senti vibrer les parois, comme si un petit tremblement de terre se produisait.… La vibration a durée quelques dizaines de secondes, après quoi, à 9:59 am, la tour s'est effondrée. " [Jenkins et Edwards-Winslow, 9 / 2003, pp. 16]. Dans le même temps, un fonctionnaire de police de Port Authority, Will Jimeno, était dans un couloir qui mène vers la tour nord. « Soudain, le couloir s'est mit à vibrer», et il vit « la boule de feu géante exploser dans la rue », lorsque la Tour Sud commenca à s'effondrer. [Bowhunter, 1 / 2003]. Ronald DiFrancesco est la dernière personne à se rendre hors de la Tour Sud avant qu'elle ne s'effondre. Alors qu'il se dirige vers la sortie donnant sur la rue Church, il entend un fort grondement avant que l'effondrement ne commence. Selon le Ottawa Citizen, « M. DiFrancesco se tourna vers sa droite dans la direction de Liberty Street, pour voir une énorme boule de feu compressée alors que la Tour sud commence à tomber vers [lui]». Il court vers la sortie, avant d'être assommé et inconscient suite au souffle de nombreux débris à travers la rue. [USA Today, 12/18/2001; Ottawa Citizen, 6/4/2005; Ottawa Citizen, 6/5/2005; PBS NOVA, 9/5/2006] Un certain nombre d'autres témoins affirment que le sol tremblait quelques secondes avant que la Tour Sud ne s'effondre (voir peu avant 9h59, le 11 septembre 2001).

[Source]

10h28 ; 11 septembre 2001 : Des reporters voient des boules de feu lorsque la tour nord commence à s'effondrer :

La correspondante de CBS News, Carol Marin, témoin de ce qu'elle décrit comme une "gigantesque boule de feu" provenant de la base de la Tour Nord lorsque qu'elle commence à s'effondrer. [USA Today, 9/11/2001; Chicago Sun-Times, 9/12/2001; Daily Herald (Arlington Heights), le 9/11/2002]. Marin s'est dirigé vers les lieux de l'attaque et il est arrivé sur West Street après l'effondrement de la tour sud. Elle voit ensuite la deuxième tour s'écrouler, décrivant plus tard, « j'étais seulement à un ou deux bâtiment(s) de la tour nord de la rue quand le sol a tremblé sous mes pieds : c'est alors qu'une boule de feu de kérosène a explosé hors de la base de l'immeuble ; et elle aussi, incroyablement, a commencé à s'effondrer juste en face de moi. " [Chicago Sun-Times, 9/10/2006] (Cependant, l'explosion ne pouvait être dû au «kérosène», car, selon l'Institut national des normes et de la technologie, «Le carburant de l'avion était essentiellement consommé dans les premières minutes après l'impact. "[National Institute of Standards and Technology, 6/18/2004; New York Times, le 4/5/2005]) Dans un révélateur, Marin décrit « un grondement semblait sortir de la terre », provoquant la boule de feu. [Gilbert et al., 2002] Dans un autre, dit-elle, «il y a eu un fracas, une explosion, et on pouvait voir venir vers nous une boule de feu ». Elle court lorsqu'un pompier la jette contre un bâtiment pour la protéger. Elle se souvient: « La flamme s'est arrêté juste devant nous." [CBS News, 2002, pp. 54] D'autres témoins décrivent aussi une vibration du sol devant la tour Nord avant qu'elle ne s'effondre (voir peu avant 10h28, le 11 septembre 2001). Et même, certains témoins disent avoir vu une boule de feu au niveau du sol provenant de la tour Sud quand elle s'est effondrée.

[Source]

3) Témoignages et signes divers de démolition contrôlée :

Rapport d'analyse sur les 118 témoignages d'explosions dans les tours (en) : 118 Witnesses : The Firefighters' Testimony to Explosions in the Twin Towers

Vidéos amateurs ayant captées diverses détonations d'explosions : Vidéo n°1 ; Vidéo n°2

Quelques comparaisons : Vidéo n°3 ;

* à préciser : aucune des vidéos ayant filmées l'intérieur des tours n'a pu être récupérée, à l'exception de celles des frères Naudets, enregistrement immédiatement confisqué par les autorités fédérales avant d'être de nouveau restituée à leurs auteurs (qui eux, n'ont pas eu le temps de la visonner entre temps).

Vidéo amateur témoin de la présence d'un nuage blanchâtre en développement à la base de la tour Sud à l'instant de son effondrement :

Quelques vidéos troublantes :

;
; n°8 ; n°9 ; n°10 ;
;

Affaissement préalable de l'antenne de la tour nord, incompatible à l'hypothèse d'une mise en ruine par rupture des panneaux extérieurs en flambages : Séquence d'effondrement (à partir de la frame 4.02.00) ; vidéo n°13.

Témoignages vidéos :

;

4) Conjecture :

De nombreux éléments en défauts d'explication par la théorie gouvernementale tendent à démontrer qu'une démolition interne du noyau des twin towers est responsables de leur mise en ruine. Pour obtenir des plans détaillés, des informations techniques, des calculs descriptifs, ou des hypothèses d'interprétation des faits, voir le site ae911truth.org, association de scientifiques regroupant actuellement 286 ingénieurs et architectes de profession ainsi que plus d'un millier d'étudiant dans ces domaines, dénonçant tous les omissions et mensonges de la version officielle en soupçonnant très fortement la démolition contrôlée des tours du WTC.

Pour les initiés (qui pensent encore que les théories conspirationnistes prétendent que les avions étaient des hologrammes (arf), venez voir au moins cette vidéo d'une durée de 20 min). Sachez qu'Al Quaida est clairement incapable d'entreprendre une telle entreprise de démolition...

Enfin, cela ne constitue que l'aspect technique. Pour comprendre l'aspect historique, la liaison et la cohérence des faits et informations disponibles, ou les enjeux et motivations d'un tel acte, voir ces quelques sites (il en existe des centaines) :

cooperativeresearch.org (en anglais)

reopen.info (en français)

news.reopen (en français)

Modifié par Aroya

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aroya Membre 100 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
personne ne remet en cause les attentas , ce qui est remis en cause c'est la version officiel

En guise d'illustration, en plus des informations apportées ci-dessus, et par simplification, voici un court résumé des points douteux de la version officielle :

Chasse :

L'US Air Force intercepte chaque année, en 10 minutes, une centaine d'avions égarés ou en panne de radio. C'est une opération soigneusement réglée. Mais le 11 septembre, les procédures ne sont pas respectées.

* é 8h14, le vol AA11 est détourné. Deux F15 décollent mais ils partent du mauvais aéroport, Otis, à 250 km de New York, au lieu de McGuire à 20 km, et traînent en chemin. Le vol 11 n'est pas intercepté et s'écrase contre la tour nord du World Trade Center, 30 minutes après son détournement.

* é 8h42, le vol UA175 est détourné à son tour. Les F15 déjà en vol ne l'interceptent pas, prétextant des radars aveugles. Le vol 175 frappe la tour sud du WTC 20 minutes après son détournement.

* é 8h50, le vol AA77 est détourné. Deux F16 décollent pour l'intercepter mais à la suite d'une mauvaise lecture de l'écran radar, ils partent dans une autre direction. Ils n'interceptent pas le vol, qui frappe le Pentagone (à Washington) 45 minutes après son détournement.

* é 9h27, le vol UA93 est détourné et c'est le quatrième et dernier avion à l'être. Alors que l'espace aérien des états-Unis est fermé – une première historique –, les contrôleurs aériens s'interrogent durant 20 minutes pour savoir si oui ou non, ils dérangent les militaires pour demander l'interception. Ils décident finalement que non et le vol 93 s'écrase à Shanksville, une zone rurale de Pennsylvanie, à 10h06, 40 minutes après son détournement et sans avoir été intercepté. L'échec est total pour la sécurité aérienne.

Renseignement :

En juin 2001, l'Allemagne prévient les états-Unis qu'un attentat majeur est en préparation. En juillet, la Grande-Bretagne, l'Afghanistan, la Jordanie et la Russie font de même. En août, Israël alerte à son tour les états-Unis tandis que la Grande-Bretagne et la Russie avertissent que l'attaque est imminente. Les services de renseignement US vont alors s'entêter à ne surtout pas arrêter les terroristes.

En juillet 2001, John O'Neill, le meilleur spécialiste d'Al-Qaïda, quitte le FBI, la Maison Blanche lui préférant l'approche diplomatique. Toujours en juillet, David Frasca, agent FBI, stoppe l'enquête de l'agent Kenneth Williams portant sur des membres d'Al-Qaïda prenant des cours de pilotage aux états-Unis. En août, l'agence FBI de Minneapolis est sur le point d'arrêter Zacarias Moussaoui et peut-être, les autres terroristes du 11 septembre. Mais un agent du siège, Marion Bowman, supprime du fichier central l'information rattachant Moussaoui à Al-Qaïda, empêchant ainsi l'arrestation de Moussaoui. Anthony Shaffer, un agent des services de renseignement militaires, témoigne que ses services avaient repéré plusieurs pirates du 11 septembre et qu'au cours d'une réunion, leur photo avait été recouverte d'un Post It afin d'indiquer qu'ils étaient "hors investigation". Sibel Edmonds, traductrice au FBI, témoigne que son supérieur altérait des traductions, escamotait des documents et que le FBI avait une connaissance précise de l'attentat en préparation.

WTC :

Deux organismes scientifiques, la FEMA et le NIST, ont enquêté sur la chute des Tours Jumelles. Le NIST a élaboré une simulation informatique dans laquelle les tours, étonnamment, ne tombaient pas, à moins de toujours prendre la pire des hypothèses ET de programmer une résistance nettement inférieure aux mesures expérimentales. Seuls 10 à 13 des puissants poteaux centraux ont été abîmés lors de l'impact, sur un total de 47 que compte cette structure hautement redondante (en acier).

Autre fait étrange : sous les décombres des tours se trouvait de l'acier fondu, c'est-à-dire des températures que le kérosène est incapable d'atteindre. Personne n'explique cela. Et avant la chute des tours, du métal fondu de couleur jaune coulait le long des parois. Le NIST dit qu'il s'agit d'aluminium mais celui-ci est gris argenté et non jaune. L'acier, lui, est jaune. Les experts de la FEMA ont aussi observé d'étranges trous dans les poutres ainsi que des traces de sulfidation. D'ordinaire, les incendies ne provoquent ni trous, ni sulfidation.

Autre sujet d'étonnement : les tours sont tombées anormalement vite, quasiment à la vitesse de la chute libre. Les étages inférieurs n'ont opposé aucune résistance. Le NIST suggère qu'il est normal qu'il en soit ainsi mais son étude s'arrête au début de l'effondrement et n'étaye donc pas cette suggestion.

Une troisième tour s'est effondrée le 11 septembre : la tour n°7 du WTC. La cause reste mystérieuse. Le rapport du NIST, prévu en 2005, remis à 2006, remis à 2007, n'est toujours pas paru. Or, il se trouve que l'effondrement de la tour n°7, "propre", vertical, par le bas, ressemble à s'y méprendre à un dynamitage, comme on démolit les vieux immeubles. Le NIST n'explore pas cette piste, et ne l'explore pas non plus pour les Tours Jumelles malgré plusieurs similitudes. Pourtant, l'acier fondu, les trous dans les poutres et les traces de sulfidation peuvent témoigner que des explosifs ont été utilisés.

Pentagone :

Plusieurs caméras ont filmé l'avion qui a frappé le Pentagone mais les autorités ne rendent pas publics les films, sauf un qui possède un rythme lent et sur lequel on ne voit pas l'avion. Les enquêteurs auraient reconstruit l'avion dans un hangar mais personne n'a vu cette reconstitution. Seuls quelques quintaux de débris semblent avoir été extraits du site alors qu'un Boeing 757 pèse 60 tonnes. Bourse. Les heures et les jours précédant le 11 septembre, des délits d'initié s'élevant à plusieurs dizaines de millions de dollars ont été commis. La piste mène vers les états-Unis. Les enquêteurs déclarent que les suspects sont au-dessus de tout soupçon et donc, que ce ne sont pas des délits d'initié.

Pour toutes ces raisons, l'enquête doit être reprise de zéro. La nouvelle enquête doit n'exclure aucune piste, rechercher les complicités internes et dire si des explosifs ont été utilisé.

Modifié par Aroya

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jolie1964 Membre 127 messages
Forumeur inspiré‚ 53ans
Posté(e)

je suis choquée du sujet, je l'ai vu en reportage a la tele,...c'est monstrueux la vies de toutes ces personnes qui sont mortes,leurs familles brisées par leurs chagrins.que sont ils aux yeux de ces gens sans consiences??c'est une honte de jouer avec la vies des citoyens;

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don NimmiN Membre 40 messages
Forumeur balbutiant‚ 40ans
Posté(e)

C'est quoi le rapport entre "remettre en cause la version officielle" et "la mort d'innocents personnes"

Vous n'avez pas le monopole du c¿ur, nous nous battons aussi pour connaître la vérité, comme le font les familles des victimes aux USA, encore faut-il s'informer de cela et s'y être un peu penché.

Jolie1964 : Peux tu nous donner ta version des faits ? que penses tu de la version officielle ?

merci

Don

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marcomarseille Membre 1 918 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)

la version des fait comme l'ont vu des miollions de personnes soit en direct soit endifféré c'est que deux avions de ligne ont percuté les tours, ot ont expolsés!

suite a l'impact les deux tours se sont éffondrés.

emportant avec elles plus de 3000 ames innocentes.

pour se qui doute et qui n'aurais pas vu !!!!!

http://fr.youtube.com/watch?v=uhFUn-bkP-A

Modifié par marcomarseille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
la version des fait comme l'ont vu des miollions de personnes soit en direct soit endifféré c'est que deux avions de ligne ont percuté les tours, ot ont expolsés!

suite a l'impact les deux tours se sont éffondrés.

emportant avec elles plus de 3000 ames innocentes.

pour se qui doute et qui n'aurais pas vu !!!!!

Personne ne met en doute l'existence des avions de ligne, les images tétannisantes ni l'effondrement des tours ou le drame humain...

:snif:

Je pense que le sujet touche aussi un aspect fondamental des relations humaines : comment faire pour que certaines personnes ne soient pas mises en danger lorsqu'elles découvrent que l'on peut penser différemment...

Que la thèse officielle soit mise en doute, c'est pourtant ce qui peut arriver de mieux...

Et ce que dit Marion ne me choque absolument pas.

Ce qui me choque c'est le fait de ne pas pouvoir exprimer librement des opinions lorsqu'elles n'ont rien de haineux, lorsqu'elles sont dénuées de violences et de connotations xénophobes ou sans but destructeur...sans provoquer de grincements de dents.

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marcomarseille Membre 1 918 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)

Dans une démolition controlé, c'est les étages inférieurs qui cedent entrainant les étages supérieur hors le 11/09/2001 ont voit tres bien sur la vidéo que c'est les étages SUPERIEUR qui cede et s'éffondre sur les étage inférieur.

se qui prouve bien , que cela est du a l'impact des avions et non pas a une soit disant destruction controlé.

Modifié par marcomarseille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

alors marcomarseille explique nous comment le WT7 s'écroule et pourquoi ?

Modifié par cheuwing

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marcomarseille Membre 1 918 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)

a cause d'une minorité de connards qui sont née pour faire du mal,pour semmer la destruction et la mort.qui tue des hommes des femmes et des enfants, qui ont une pierre a la place du coeur.

il est grand temps que tous les gouvernement s'unissent pour envoyer c'est monstre non pas en prison mais sur un bucher.car des gens qui font des attentats qui pose aveuglements des bombes , ne merite point de vivre.

mais le plus c'est pas ceux qui sont mort instantanement car ils ont pas eu le temps de souffrir du moins je l'espere, mais je pense surtout a tous se qui ont ete gravement blesséés ou bruler qui ont passés des journées dans les hopitaux avec des souffrance atroches voir des mois, a tout c'est orphelins qui pleurent un pere ou une mere parfois les deux.

a tous c'est gens qui ne pouvant s'echapper ont compris q'ils allez mourrir.

Modifié par marcomarseille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

tu n'as pas répondu à ma question, arrêtes de verser dans le sentimentalisme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
smodelajungle Membre 188 messages
Forumeur inspiré‚ 33ans
Posté(e)

cheuwing laisse courir ce n'est rien d'autre que la peur de decouvrire qu'on nous ment

la dure realité,le reveille seras brutal ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aroya Membre 100 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Marcomarseille, nous avons tous été choqué par ces images, et tous été attristés par les 3000 dècès qu'elle a engendrée. Mais sais-tu qu'entre mars 2003 et octobre 2006, le nombre de pertes humaines liées à la guerre en Irak a été estimé à 654 965 victimes par l'enquête publiée dans la revue scientifique The Lancet ?

N'est ce pas une raison suffisante pour connaitre les raisons exactes de cette série de guerres, et donc de la journée qui en a été l'origine ?

Dans une démolition controlé, c'est les étages inférieurs qui cedent entrainant les étages supérieur hors le 11/09/2001 ont voit tres bien sur la vidéo que c'est les étages SUPERIEUR qui cede et s'éffondre sur les étage inférieur.

se qui prouve bien , que cela est du a l'impact des avions et non pas a une soit disant destruction controlé.

Vraiment ? :snif:

Modifié par Aroya

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aroya Membre 100 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

J'ajoute celle-ci pour illustrer la variété des démolitions contrôlées de structures :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don NimmiN Membre 40 messages
Forumeur balbutiant‚ 40ans
Posté(e)

:snif:

sharon Stone vient aussi de remttre en cause les attaques du 11 septembre, mais peu de médias se sont occupés d'elle..

Don

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)
:snif:

sharon Stone vient aussi de remttre en cause les attaques du 11 septembre, mais peu de médias se sont occupés d'elle..

Don

Dommage avec le cul qu'elle a. Avec une patate dans la bouche elle est très consommable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aroya Membre 100 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Article d'analyse sur l'Edition spéciale de Canal + du 4 mars 2008 consacrée au buzz médiatique des propos de Marion Cotillard et des réaction des lecteurs de Marianne2 :

Canal+ calomnie internet et les internautes !

Modifié par Aroya

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marcomarseille Membre 1 918 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)

Confrontées à une situation désespérée due à la fumée, environ deux cents d'entre elles ont préféré sauter dans le vide, s'écrasant dans les rues et sur les toits des bâtiments adjacents

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant