Défigurée par une maladie, elle écrit à Sarko...

Invité Boul2killer78
Invité Boul2killer78 Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir

En voiant cette dame je me demande comment sera mon avenir, est ce que un jour je me verrais dans l'obligation de prendre une decision afin de mettre fin à ma vie :snif::snif: preferer la mort à la vie, on affirme souvent que la vie est belle et nous oublions aussi de preciser la santé est encore mieux.

Modifié par Boul2killer78

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)
Mon oncle est décédé à 46 ans.

c'est très jeune, la décision doit être d'autant plus douloureuse à prendre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Tu n'as pas idée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)
Bonsoir

En voiant cette dame je me demande comment sera mon avenir, est ce que un jour je me verrais dans l'obligation de prendre une decision afin de mettre fin à ma vie :snif::snif: preferer la mort à la vie, on affirme souvent que la vie est belle et nous oublions aussi de preciser la santé est encore mieux.

oui il est toujours très délicat d'être totalement affirmatif sur ce qu'il faut faire ou pas pour les autres, quand on ne peut déjà pas savoir de quoi demain sera fait pour nous, et comment nous réagirons... ce que j'espère c'est qu'un jour, le droit à ne plus vivre pour ceux pour qui c'est devenu le seul désir, soit respecté.

Que l'on donne le choix, que l'on écoute l'intéressé plutot que des "scientifiques" qu'on cesse de dire qu'ils se trompent systématiquement.

Cette femme, nous n'avons pas à mettre son désir de mourir en doute !! elle n'est pas débile, elle est malade, en souffrance !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
je suis tout à fait d'accord avec Valtesse.

en Suisse ça se passe très bien, et c'est encadré!

Ah oui ? t'es sûre?

2 assocs Exit et Dignitas ont le droit légal de pratiquer le suicide assisté , tu devrais te renseigner sur les pratiques de Dignitas , tu serais surprise.

Arrête de toujours voir le mal partout et de considérer des exceptions comme des généralités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Un truc qui m'a choque moi aussi avec le document que tu as mis en ligne, c'est le taux incroyable de personnes dont les medecins "abregent les souffrances" sans en informer ni le patient, ni meme la famille. :coeur: En Angleterre, on a eu notre Harold Shipman, le serial killer le plus prolifique de sa generation. Ca a "choquee" pas mal de monde. Mais finalement, il semblerait que ce soit plutot un precurseur... :snif:

D'autre part, les raisons pour ces euthanasies sont plutot..hum.. pas franchement claires. En effet, comment comprendre que les personnes les plus visees par ce genre de mesures soient 1) des hommes, 2) les jeunes?

Shipman précurseur ;)

Je parie qu'aucun de ceux qui sont pro euthanasie ne s'est interrogé sur les pratiques réelles à l'échelle d'un pays , chacun y va de son cas particuliers , de son émotion , de son discours sur la dignité (comme si en France , les patients étaient abattus comme des chiens !) .

De l'autre côté tu as ceux qui connaissent un peu le sujet (un ternaute a sa femme qui s'occupe d'handicapés , quelque soit sa position il est interessant car il ne parle pas dans le vide , "en pensant que" , "supposant que" ) par ex , le débat est stérile car les pro et anti ne sont pas sur le même registre : l'émotion à chaud et la reflexion à froid ne font pas bon ménage , les camps se dessinent trés clairement ainsi.

Dans une proportion variant de 1,6 % des décès (Danemark) à 3,2 %

(Belgique), la sédation profonde est accompagnée del'arrêt de la nutrition et de l'hydratation artificielle, on parle alors de « sédation terminale » car elle entraîne la mort à brève échéance. Les hommes, les patients atteints d'un cancer, les jeunes et les personnes mourant à l'hôpital ont une probabilité plus élevée que les autres d'être placés en sédation profonde.

Y'a aussi des femmes dans le lot (mort à l'hôpital + cancer) , sinon je sais pas , cette étude est mené par les centres universitaires et CHRU de Belgique et Pays Bas , ils sont bien placés pour constater , expliquer c'est moins sûr.

Tu dois quand même en baver quand on te met en sédation profonde , la soif n'a pas besoin de conscience . Je voudrais pas moi mais aurais je le choix ?

Dans chaque pays, sauf auxPays-Bas, les médicaments létaux sont utilisés dans la majorité des cas sans une demande explicite du patient; en Belgique, elle est même pratiquée ainsi

J'en doute.

:snif:;):o

Les décisions médicales de fin de vie ayant pour effet éventuel ou certain d'abréger la vie apparaissent finalement fréquentes dans les pays étudiés, où elles concernent un à deux tiers de toutes les morts non subites.

la façon dont elles sont prises et mises en oeuvre n'est pas toujours adéquate. Ainsi, même lorsque l'intention de mettre un terme à la vie du patient est explicite, celui-ci ou les membres de sa famille ne sont pas toujours impliqués dans le processus de prise de décision, et les autres soignants ne sont pas toujours consultés.

J'AI PEUR !!!

Pourtant sur le papier et à la TV c'est pas comme ça , je veux que ce soit comme sur le papier , comme je l'imagine !! Ils parlaient de dignité et d'accord du patient dans leur loi respective , ben sur le terrain la loi a fait pire qu'en France.

Cette enquête a été coordonnée par l'équipe de chercheurs des Pays-Bas (A. van der Heide, P. van der Maas, G. van der Wal et B. Philipsen)

Groupe de recherches sur les soins en fin de vie, Vrije Universiteit,Bruxelles, Belgique(b) Centre hospitalier universitaire VUMC, Amsterdam, Pays-Bas

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
encore une étude !!

arff je cesse de causer avec toi, on dirait que tu ne ressens rien dans tes tripes, que tout passe par ce que lis ou entends. Tu parais sans sentiments en réagissant ainsi...

désolée mais c'est ce que je ressents par tes posts. Froids, sans rien de personnel, que des études.

Pense par toi même, ressens un peu bon dieu !! je m'en fout des études je te l'ai déjà dit. Devant une personne en souffrance tu vas lui sortir des statistiques ??

elle s'en bat les couilles des statistiques !!

allez, va lui faire des belles promesses comme quoi la vie est belle et que tout s'arrangera

Tu es politicien ?? on dirait :snif:

Je suis d'accord avec Dem'ange : aucune sensibilité, des chiffres, des chiffres, toujours des chiffres!

Au diable les chiffres!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Oui arrêtez de nous gonfler ! On parle pas de chiffres mais d'êtres humains là...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
oui il est toujours très délicat d'être totalement affirmatif sur ce qu'il faut faire ou pas pour les autres, quand on ne peut déjà pas savoir de quoi demain sera fait pour nous, et comment nous réagirons... ce que j'espère c'est qu'un jour, le droit à ne plus vivre pour ceux pour qui c'est devenu le seul désir, soit respecté.

Que l'on donne le choix, que l'on écoute l'intéressé plutot que des "scientifiques" qu'on cesse de dire qu'ils se trompent systématiquement.

Cette femme, nous n'avons pas à mettre son désir de mourir en doute !! elle n'est pas débile, elle est malade, en souffrance !!

comme c'est tellement bien dit, j'adhère. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

C'est difficile comme question mais finallement, les gens devraient pouvoir faire ce qu'ils souhaitent.

Oui mais il faut aussi les protéger par des lois...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Quoique...les lois sont conçues pour être faites et défaites...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Faudrait penser à euthanasier Saint Thomas. Vu ce qu'il raconte il est fatalement au bout du rouleau le pôv.

Reste plus qu'à se mettre d'accord sur la méthode.

La chaise électrique solaire, ouaip pas mal ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AUBE Membre 1 790 messages
douce avec ses amis, dure avec ses ennemis!!‚
Posté(e)
Mon oncle a fait un A.V.C il y a quelques mois et après deux jours de soins palliatifs mes grands-parents et mon père ont demandé à ce qu'il n'y ait pas d'acharnement thérapeutique puisqu'il était en coma irréversible. Mon oncle est donc décédé sans souffrir, s'il était (et il y a peu de chances) sorti de son coma, il aurait été un légume.

Donc avant de dire que je n'ai pas été confronté à ce genre de situation, demande le moi plutôt, ça évite ce genre de gaffes bêtes.

cela n'est pas de l'euthanasie cela seth , c'est effectivement éviter l'acharnement thérapeutique, mon frére est mort de la même manière, débranché ....

et mon pére simplement accompagné grâce à la morphine et des soins de confort .....

pour moi ils sont morts tous les deux naturellement et sans souffrance ...

la responsabilité n'est pas la même que lorsque la personne est lucide, et qu'elle demande à un tiers de mettre fin à ses souffrances morales !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Tu n'en vois pas l'interet. Ok. Mais est-ce le cas des personnes qui vivent ce calvaire? Tu serais etonner de voir a quel point au contraire ils desirent vivre.

Maintenant, si des personnes ne desirent pas vivre, c'est leur choix. C'est comme pour le cas de ton voisin de palier qui decide de mourir parce qu'il ne peut pas supporter d'etre separer de ses enfants. C'est son choix. Mais c'est pas pour autant que tu vas te precipiter chez lui avec une seringue, une corde et un flingue pour l'aider a "abreger" ses souffrances!

Et tu serais étonnée de connaître tous ceux qui n'en ont strictement rien à battre de cette

foutue vie.

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Oui arrêtez de nous gonfler ! On parle pas de chiffres mais d'êtres humains là...

Et pourtant il n'y a pas deux messages tu me reproches injustement d'utiliser un fait vecu pour illustrer des etudes serieuses faites sur ce sujet. :snif:

Et puis franchement, parler de cas particuliers, sombrer dans l'emotionel, c'est sympas, mais ca ne fais pas avancer le schmilblick.

Comme l'a si bien demontrer Saint-Thomas, chiffres et liens a l'appuis, que faire voter une lois pour authoriser l'euthanasie represente un danger non negligeable pour les personnes vulnerables. Des abus existent deja et des personnes qui auraient voulu vivre, des personnes qui auraient put continuer a mener une vie heureuse malgre leur handicap, ont ete tuees par des personnes qui peut etre, voulaient bien faire. Maintenant, c'est a chacun, en conscience de decider si il ou elle veut mourir ou non.

En tout etat de cause, Seth, je souleve mon chapeau a ton pere, qui ma foi semble etre quelqu'un de tres perspicasse :snif: :

J'ai eu une discussion ce matin avec mon père, il disait quelque chose de vraiment pas bête (lol) : pour lui, demander une loi pour avoir le droit de pratiquer une euthanasie, c'est se laver la conscience de ce qu'impulsivement et inconsciement on considère comme un meurtre. En ce qui me concerne je suis d'accord : pour moi il n'y a pas besoin d'une loi pour se suicider ou pour pratiquer une euthanasie... Soyons honnêtes, les euthanasies il y en a tout le temps, pas besoin de loi pour ça. Ca se fait en douceur, une discussion avec l'infirmière et le médecin, qui finissent par débrancher le respirateur artificiel, et c'est tout. Légiférer là dessus pourquoi pas, mais j'ai peur que mon père n'ait raison, et que ça donne à certains le sentiment de s'absoudre de ce qu'ils ressentent comme un assassinat malgré tout (même si c'est insconsciemment). Mieux vaut tolérer ces choses...

Personne ne nie le faite que certaines personnes handicapees souffrent horiblement et considerent le suicide comme une solution. Il ne vous viendrait probablement pas a l'esprit de favoriser le suicide de quelqu'un que vous aimez parce qu'il fait une grosse depression. Alors pourquoi vouloir faciliter le suicide des handicapes, des personnes agees, etc.. qui souffrent tout autant?

Enfin, ma contribution a ce debat, a ete aussi de montrer, etudes a l'appuis, que de nombreuses personnes en situation desesperees ont fini par retrouver le bonheur de vivre. Sans vouloir sombrer dans l'emotionel, j'ai cite l'exemple d'une personne que je trouve courageuse, ainsi que certains people qui, allant a l'encontre de l'avis populaire, que l'on peut avoir une vie heureuse, qui merite d'etre vecu meme dans les situations les plus critiques et desesperees.

Cela etant, je respecte le point de vue de ceux qui pensent que pondre une lois autorisant l'euthanasie est la meilleurs maniere de montrer de la compassion envers les personnes malheureuses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
purée mais y en a qui sont dans la tête des autres, c'est pas vrai ça, savent tout pour tout le monde !!

c'est vraiment révoltant de nier à autrui la capacité de penser juste, c'est pourtant ce que tu fais !! tu parles pour les autres en pensant qu'ils sont trop cons pour savoir !! toi tu sais !!

Comment peut on être aussi intolérant !! croire que tout le monde doit penser comme soi, c'est de la tyrannie !! pure et simple !!

moi je laisse la vie à ceux qui la veulent, je garde aussi la mienne, mais merde !! ceux qui n'en veulent plus ne sont pas plus cons, moins lucides, que les autres ou que toi et moi !! alors respectons leur opinion.

Avec des gens comme toi même le droit de vote est remis en cause... la démocratie tu connais ?? l'écoute tu connais ?? les sentiments tu connais ??

je ne pense pas !!

Entièrement d'accord avec Dem'ange! :snif:

Vous souvenez-vous du cri de guerre scandé par les féministes des années 70, "un enfant, si je veux, quand je veux!" ?

Même chose pour les cas de handicap lourd : "Vivre si je veux, mourir quand je veux!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Et tu serais étonnée de connaître tous ceux qui n'en ont strictement rien à battre de cette

foutue vie.

Pas vraiment.. :snif:

Le suicide dans le monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Et tu serais étonnée de connaître tous ceux qui n'en ont strictement rien à battre de cette

foutue vie.

Pas vraiment.. :snif:

Le suicide dans le monde

Bon.Tu vois quand tu veux. :snif:

Et puis franchement, parler de cas particuliers, sombrer dans l'emotionel, c'est sympas, mais ca ne fais pas avancer le schmilblick

Niveau émotionnel, tu n'es pas mal non plus.

Comme l'a si bien demontrer Saint-Thomas, chiffres et liens a l'appuis, que faire voter une lois pour authoriser l'euthanasie represente un danger non negligeable pour les personnes vulnerables. Des abus existent deja et des personnes qui auraient voulu vivre, des personnes qui auraient put continuer a mener une vie heureuse malgre leur handicap, ont ete tuees par des personnes qui peut etre, voulaient bien faire. Maintenant, c'est a chacun, en conscience de decider si il ou elle veut mourir ou non.

Chiffres et liens font oublier à certains le côté humain du problème.

Les abus existent dans tout domaine, on ne peut jouer les dictateurs sous prétexte qu'il y a parfois des dérapages.

Cela etant, je respecte le point de vue de ceux qui pensent que pondre une lois autorisant l'euthanasie est la meilleurs maniere de montrer de la compassion envers les personnes malheureuses.

On permet bien à des gens, sous couvert de la hiérarchie, de balancer le courant de la chaise électrique ou d'injecter à des condamnés à mort le poison fatidique...en quoi sont-ils plus excusables que les

médecins qui pratiquent l'euthanasie ???

Quelle hypocrisie!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
axel25 Membre 3 264 messages
coccinelle qui survit dans ce monde‚ 49ans
Posté(e)

Le début de la maladie, perte de mémoire, on fini par la retrouver sur l'autoroute seule avec son chien. C'est la maison de retraite assurée.

Tu vas la voir, elle ne demande qu'une chose: mourir et déclare attendre la mort, refuse de se nourir.

Elle fini par ne plus reconnaitre personne, pas même les membres de sa famille, sous perfusion......Elle est arrivée à ses fins après une dizaines de mois mais n'y aurait-il pas d'autre moyen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
On permet bien à des gens, sous couvert de la hiérarchie, de balancer le courant de la chaise électrique ou d'injecter à des condamnés à mort le poison fatidique...en quoi sont-ils plus excusables que les

médecins qui pratiquent l'euthanasie ???

Quelle hypocrisie!

Pour moi le type qui fait passer le jus ou qui envoie le mélange mortel est un assassin. Rien moins.

Kyrilluk, si je pense qu'il faut une loi pour encadrer l'euthanasie, c'est pour éviter que ça se fasse dans un coin, avec tous les abus qui peuvent être commis. Ce n'est pas systématiser l'euthanasie contre le gré du malade (éventuellement) mais tout simplement éviter des procès pour les médecins, les infirmières et les proches qui se voient regardés comme des assassins alors qu'ils n'ont fait que suivre la volonté de celui qui demandait qu'on l'aide à ne plus souffrir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant