Défigurée par une maladie, elle écrit à Sarko...

Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Kyrilluk, on cause correctement à une dame, surtout à l'Altesse.

Et je suis d'accord avec Dem'Ange.

même s'il y a des handicapés heureux, pourquoi refuser de voir ceux qui ne le sont pas et ne veulent pas vivre ainsi ???

Sous prétexte d'éventuels abus on refuse à une personne qui est dans l'incapacité de mettre fin à ses jours une aide pour le faire. C'est cruel et injuste. Si ce genre de procédure est correctement encadrée il n'y a aucun problème. En Suisse ça se passe très bien, j'en ai parlé avec des suisses qui en plus bossent ou ont bossé dans le milieu médical/accompagnement des personnes agées et apparement ça se passe sans problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Même s'ils sont minoritaires, et je n'en suis pas sûre, pourquoi ne pas les prendre en considération ??

Mais bien entendu qu'il faut prendre en considerations les personnes handicapees. C'est d'ailleurs la teneur de mon post!! Il faut tout faire pour que ces personnes puissent se sentir aime tels qu'elles sont a present, et non pas pour ce qu'elles etaient avant. Le suicide c'est la solution de facilite. Et dans ce cas-la, je ne vois pas pourquoi l'Etat devrait legiferer la-dessus. Il y a des gens qui se suicident tous les jours. Ils n'attendent pas le feu vert de Sarko que je sache... :snif:

quel beau résonnement, quelle belle humanité !!

l'incapacité de certaines personnes à ne pas voir, accepter, ce qu'eux ne demandent pas est vraiment effarante !! Juger d'après soi-même c'est tout ce qu'elles savent faire.

Je te renvoie le(s) compliment(s). Je base mes commentaires sur des etudes realisees par des scientifiques sur la psychologie des handicapees et sur l'experience professionel de ma femme qui travaille avec des handicapees (moteurs et mentale) de naissance. Et toi, tu bases tes commentaires sur quoi deja?

On devrait vous obliger à manger à chaque repas un plat que vous détester sous prétexte que nous l'aimons...

Sans le savoir, tu as mis le doigts sur quelque chose d'important. Il se trouve que si l'on m'obligeait a manger a chaques repas un plat que je deteste, j'en viendrais a l'aimer. Il s'agit la encore, non pas d'une constatation personnelle, mais un des axiomes de la socio-psychologie. L'etre humain a une capacite extraordinaire a s'adapter. Et l'une des manieres de s'adapter, c'est precisement de se mettre a aimer les choses pour lesquels il n'a pas le choix (c'est entre autre une des explications pour lesquels les mariages arranges sont plus stable que les autres ou que les handicapes de naissance sont plus heureux que ceux qui le sont devenu a la suite d'un accident).

Notre vie nous appartient et de quel droit serait elle manipulée par d'autres ??

Precisement.

J'ai deux amis qui se sont suicidés ensemble il y a très peu de temps. Ce qui m'a fait de la peine c'est qu'ils ont souffert de vivre... pas qu'ils soient morts, puisqu'ils l'ont voulu. Nous devons respecter leur décision.

Mouai, c'est moche. D'un autre cote, parce que des gens se suicident, faudrait-il que l'Etat organise la vente de kit de suicide, comme il organise la vente de preservatif?

Modifié par kyrilluk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
Sans le savoir, tu as mis le doigts sur quelque chose d'important. Il se trouve que si l'on m'obligeait a manger un chaques repas un plat que je deteste, j'en viendrais a l'aimer. Il s'agit la encore, non pas d'une constatation personnelle, mais un des axiomes de la socio-psychologie. L'etre humain a une capacite extraordinaire a s'adapter. Et l'une des manieres de s'adapter, c'est precisement de se mettre a aimer les choses pour lesquels il n'a pas le choix

Donc le type qui devient fou parce qu'il n'arrive plus à supporter la vie dans laquelle il est coincé, il n'existe pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feitceira Membre 331 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)

j'ai vu la vidéo de cette femme... quel courage de fou, c'est dommage qu'une personne comme ça soit condamné, c'est une drôle de maladie et je comprend son combat... malheureusement je pense que Sarkozy ne se bougera pas... en tout cas très ému par cette femme et par sa gamine de 12ans qui a une maturité hors norme... putain de vie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Dans ce cas-la, ne demande pas la permission a Sarko! :snif: Il existe une infinite de maniere de se suicider sans avoir a demander l'aide de l'Etat.

Oui, quand on peut le faire seul, que l'on a toutes ses facultés physiques.

Et certains membres du personnel hospitalier n'attendent pas non plus l'aval de l'Etat.

Bof, c'est quoi le rapport avec le catholicisme? Est-ce que tu crois que c'est mieux dans les pays musulmans? :snif:

Le rapport est que notre passé religieux nous interdit le suicide, nous interdit de donner la mort.

L'euthanasie fait peur, parce-qu'elle enfreint l'une des règles des dix commandements : "Tu ne tueras point".

L'euthanasie effraie, car elle bouscule notre conscience.

Et c'est la raison qui te pousse a vouloir les euthanasier? ;)

Ce n'est pas parce que quelqu'un ne partage pas ton opinion que cela te permet de le classer parmi les "vieux croulants" ou les "croyants conservateurs". Quant a ton point de vue, je ne vois pas en quoi il s'agit d'une progression. Sachant qu'autrefois, l'euthanasie etait la norme. Cependant, les valeurs modernes nous apprennent que l'homme n'est pas comme un animal, que l'on acheve d'un coup de pioche parce qu'il ne sert plus a rien...

L'animal a bien de la chance : on peut l'achever pour abréger ses souffrances.

C'est si difficile que cela de respecter l'avis des autres?

Je te retourne la question : c'est toi qui t'énerve et devient vulgaire parce-que j'ai le malheur de ne pas partager ton opinion.

Franchement rien a foutre de ce que tu as envies de dire a Dieu.

D'ailleurs, tous le monde s'en fous. Tu es la seule ici a parler de Dieu.

C'est une façon de parler. Reste calme.

Donc non seulement tu deformes, toi, les propos des autres, mais tu vas jusqu'a deformer tes propres propos! Personnes ne parle d'euthanasie de tous les handicapes. Seulement du faite que l'aprobation legale de tels procedures peut amener des abus (comme l'on montrer les posts de Saint-Thomas).

Les abus existent mais il ne faut pas en faire une généralité.

C'est toi qui t'égare et ne comprends rien.

D'autre part, mon propos est de souligner le faite, que lorsqu'un handicape a envie de mourir, c'est bien souvent du au regard que porte la societe sur eux. Faire voter une loi qui vise en particulier les handicapes, c'est les stigmatiser et donner le mauvais message (et notament "que leur vie ne merite pas d'etre vecu"). Par contre aider des personnes qui sont handicapes a vivre avec leur handicape et a trouver du bonheur dans cette situation, c'est allez a l'encontre des convervatisme qui voudrait que l'on ne peut etre heureux qu'a la condition d'etre en bonne sante, de trouver l'amour, etc...

Enfin, des etudes socio-psychologiques ont demontrer a quel point les gens se trompent sur ce qui est susceptible de les rendres heureux ou malheureux. Si un de tes proches en venait a hair la vie parce qu'il a perdu son emploi, ou parce que son petit copain l'a plaquee, tu n'irais pas a la pharmacie achetter des pillules pour quelle se suicide n'est-ce pas? Les personnes handicapees peuvent-elles aussi etre heureuses. Mais a conditions que les personnes autour d'elles acceptent le faite que ces personnes puissent etre heureuses, malgre leur handicap.

Crois-tu que tous les handicapés souhaitent mettre fin à leurs jours à cause du regard des autres ?

As-tu déjà mis les pieds dans un service de soins palliatifs, ou dans des établissements pour patients très lourdement handicapés physiques ?

Et le patient qui souffre tant, qu'aucune dose d'antalgique opiacé ne peut le soulager ?

As-tu déjà entendu le patient qui te supplie de mettre fin à ses jours pour cause de douleurs physiques à devenir fou ou parce-que vivre comme un légume ne lui apporte rien ?

Oui, certains handicapés sont heureux de vivre et c'est fort aise.

Mais d'autres non.

Une question : quel est l'intérêt de vivre constamment assis dans un fauteuil ou allongé dans un lit, sans la possibilité de bouger ses bras ou ses jambes, sans la possibilité de parler correctement (ou parler tout court) et, pour certains, ne rien voir, ne rien entendre, ne rien ressentir ?

C'est toujours facile de juger sans savoir.

Sans le savoir, tu as mis le doigts sur quelque chose d'important. Il se trouve que si l'on m'obligeait a manger un chaques repas un plat que je deteste, j'en viendrais a l'aimer. Il s'agit la encore, non pas d'une constatation personnelle, mais un des axiomes de la socio-psychologie. L'etre humain a une capacite extraordinaire a s'adapter. Et l'une des manieres de s'adapter, c'est precisement de se mettre a aimer les choses pour lesquels il n'a pas le choix

Donc le type qui devient fou parce qu'il n'arrive plus à supporter la vie dans laquelle il est coincé, il n'existe pas ?

En France, nous avons une spécialité : l'acharnement thérapeuthique!

Cela consiste, pour soulager notre fichue conscience qui nous ordonne de ne pas tuer, à "faire durer le plaisir":

ACHARNEMENT THERAPEUTIQUE : Attitude qui consiste à "poursuivre une thérapeutique lourde à visée curative, qui n'aurait comme objet que de prolonger la vie sans tenir compte de sa qualité, alors qu'il n'existe aucun espoir raisonnable d'obtenir une amélioration de l'état du malade.(1)"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feitceira Membre 331 messages
Forumeur survitaminé‚ 35ans
Posté(e)

Je pense que chaque être humain doit pouvoir disposer du droit d'être accompagne dan son choix de mourir dans de tel cas... pour les enfants c'est psychologiquement ''plus facile'' de ce dire on a aider ''mon parent à mourir'' que ''mon parent s'est suicidé''... ces gens mérite notre aide, leur courage est impressionnant, laissons les mourir en paix et dans la dignité. La société occidental a un rapport à la mort qui me dégoute... la vie d'une personne lui appartient... si une personne veut mourir, que son choix est respecté et approuvé par ceux qui l'aime... pourquoi hésiter...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Mais bien entendu qu'il faut prendre en considerations les personnes handicapees. C'est d'ailleurs la teneur de mon post!! Il faut tout faire pour que ces personnes puissent se sentir aime tels qu'elles sont a present, et non pas pour ce qu'elles etaient avant.

Je suis d'accord avec toi .

Rien que ce lien (regarde le 3éme tableau ) sur les suicides assistés non demandés par le patient , ça fait flipper.

http://fr.wrs.yahoo.com/_ylt=A1f4cfRg39xHOHABWPNjAQx.;

_ylu=X3oDMTE1NjJpNThtBHNlYwNzcgRwb3MDMzEEY29sbw

NpcmQEdnRpZANGUkMwMTBfMzA-/SIG=138mtk845/EXP=1205743840/

**http%3A//www.ined.fr/fichier/t_publication/1223/publi_pdf1_

pop.et.soc.francais.430.pdf://http://fr.wrs.yahoo.com/_

ylt=A1f4cf...rancais.430.pdf://http://fr.wrs.yahoo.com/_ylt=A1f4cf...rancais.430.pdf

Je suis contre la peine de mort parce qu'un innocent risque d'être mis à mort , je suis contre une loi sur l'euthanasie ou le suicide assisté pour la même raison.

Ce n'est pas qu'on euthanasie des gens qui le demandent et qui sont en phase terminale (ça se fait déjà en France) qui me préoccupe c'est que l'on puisse euthanasier une seule personne qui ne l'ait pas demandé soit disant pour son bien ou "par compassion" :snif:

Cette personne ne disposerait pas de sa vie et pour moi ce serait un meurtre légalisé pur et simple .

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
En France, nous avons une spécialité : l'acharnement thérapeuthique!

Cela consiste, pour soulager notre fichue conscience qui nous ordonne de ne pas tuer, à "faire durer le plaisir":

ACHARNEMENT THERAPEUTIQUE : Attitude qui consiste à "poursuivre une thérapeutique lourde à visée curative, qui n'aurait comme objet que de prolonger la vie sans tenir compte de sa qualité, alors qu'il n'existe aucun espoir raisonnable d'obtenir une amélioration de l'état du malade.(1)"

Ca j'ai toujours trouvé écoeurant au possible ! Ca me répugne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

je suis tout à fait d'accord avec Valtesse.

en Suisse ça se passe très bien, et c'est encadré!

on abrège les souffrances des animaux, mais on laisse crever (ou vivre) les humains sans aucune dignité...

le problème de conscience ne se situe pas où on pourrait le penser...

moi j'aurais des remords à laisser la vie à qqn qui me demande de mettre fin à la sienne. mais c'est une question de point de vue hein...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaap Membre 1 221 messages
Porn Elemental‚ 32ans
Posté(e)

J'ai pas vu cette Femme !mais on ma decris sa situation !

on ne choisi pas sa naissance , on peut choisir sa mort , surtout dans un cas comme le sien !

Dur pour elle , dur pour la Famille !

Mourir devrait etre une Liberté !

Mais on perd toute nos liberté !

Oui a l'euthanasie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
je suis tout à fait d'accord avec Valtesse.

en Suisse ça se passe très bien, et c'est encadré!

Ah oui ? t'es sûre?

2 assocs Exit et Dignitas ont le droit légal de pratiquer le suicide assisté , tu devrais te renseigner sur les pratiques de Dignitas , tu serais surprise.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)
quel beau résonnement, quelle belle humanité !!

l'incapacité de certaines personnes à ne pas voir, accepter, ce qu'eux ne demandent pas est vraiment effarante !! Juger d'après soi-même c'est tout ce qu'elles savent faire.

Je te renvoie le(s) compliment(s). Je base mes commentaires sur des etudes realisees par des scientifiques sur la psychologie des handicapees et sur l'experience professionel de ma femme qui travaille avec des handicapees (moteurs et mentale) de naissance. Et toi, tu bases tes commentaires sur quoi deja?

[

mais enfin, je m'en fiche des études, elles dégagent un aspect pour une majorité, et il faudrait que la minorité s'y plie. C'est stupide quand ont peu satisfaire tout le monde !!

je parle moi de tenir compte de chaque cas, pas de généraliser comme tu le fais !!

je m'en fout des scientifiques, ils sont pas dans le slip des handicapés qui veulent cesser de vivre !! ils font une étude qu'on leur a commandé pour payer leur piscine !!

vala pour ce point ce que moi je pense.

Je n'impose pas de mourir à tous mais toi tu refuses à ceux qui veulent en t'abritant derrière des scientifiques qui sont loin de certains cas !!

On devrait vous obliger à manger à chaque repas un plat que vous détester sous prétexte que nous l'aimons...

Sans le savoir, tu as mis le doigts sur quelque chose d'important. Il se trouve que si l'on m'obligeait a manger a chaques repas un plat que je deteste, j'en viendrais a l'aimer. Il s'agit la encore, non pas d'une constatation personnelle, mais un des axiomes de la socio-psychologie. L'etre humain a une capacite extraordinaire a s'adapter. Et l'une des manieres de s'adapter, c'est precisement de se mettre a aimer les choses pour lesquels il n'a pas le choix (c'est entre autre une des explications pour lesquels les mariages arranges sont plus stable que les autres ou que les handicapes de naissance sont plus heureux que ceux qui le sont devenu a la suite d'un accident).

encore une étude !!

arff je cesse de causer avec toi, on dirait que tu ne ressens rien dans tes tripes, que tout passe par ce que lis ou entends. Tu parais sans sentiments en réagissant ainsi...

désolée mais c'est ce que je ressents par tes posts. Froids, sans rien de personnel, que des études.

Pense par toi même, ressens un peu bon dieu !! je m'en fout des études je te l'ai déjà dit. Devant une personne en souffrance tu vas lui sortir des statistiques ??

elle s'en bat les couilles des statistiques !!

allez, va lui faire des belles promesses comme quoi la vie est belle et que tout s'arrangera

Tu es politicien ?? on dirait :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Mais bien entendu qu'il faut prendre en considerations les personnes handicapees. C'est d'ailleurs la teneur de mon post!! Il faut tout faire pour que ces personnes puissent se sentir aime tels qu'elles sont a present, et non pas pour ce qu'elles etaient avant.

Je suis d'accord avec toi .

Rien que ce lien (regarde le 3éme tableau ) sur les suicides assistés non demandés par le patient , ça fait flipper.

Je suis contre la peine de mort parce qu'un innocent risque d'être mis à mort , je suis contre une loi sur l'euthanasie ou le suicide assisté pour la même raison.

Ce n'est pas qu'on euthanasie des gens qui le demandent et qui sont en phase terminale (ça se fait déjà en France) qui me préoccupe c'est que l'on puisse euthanasier une seule personne qui ne l'ait pas demandé soit disant pour son bien ou "par compassion" :snif:

Cette personne ne disposerait pas de sa vie et pour moi ce serait un meurtre légalisé pur et simple .

C'est claire que tu es consequents avec toi meme sur ce coup-la.

Un truc qui m'a choque moi aussi avec le document que tu as mis en ligne, c'est le taux incroyable de personnes dont les medecins "abregent les souffrances" sans en informer ni le patient, ni meme la famille. ;) En Angleterre, on a eu notre Harold Shipman, le serial killer le plus prolifique de sa generation. Ca a "choquee" pas mal de monde. Mais finalement, il semblerait que ce soit plutot un precurseur... :snif:

D'autre part, les raisons pour ces euthanasies sont plutot..hum.. pas franchement claires. En effet, comment comprendre que les personnes les plus visees par ce genre de mesures soient 1) des hommes, 2) les jeunes?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AUBE Membre 1 790 messages
douce avec ses amis, dure avec ses ennemis!!‚
Posté(e)
ne jamais baisser les bras, oui, même si la victoire se fait attendre. Je crois que la "lumière" viendra, et dans beaucoup de domaines.

En attendant, donner son avis, exposer ses idées, ne pas avoir peur du jugement que cela peut entraîner... c'est la seule action que j'ai trouvée.

Oui Seth, Cioran a vraiment une vision sur la vie que je peux rapprocher de la mienne.. qui m'aide à y mettre des mots parfois, bien que ceux-ci ne sont pas obligatoires...

pourtant si je vois ma vie, je peux dire qu'elle est assez belle la vie, je ne peux pas me plaindre du tout, mais savoir que je peux l'arrêter, quelle sérénité cela me donne !!

je crois que nous ne débattons pas de la même idée , en ce qui concerne notre propre vie , je suis d'accord avec le fait (et vraiment ce serait le comble que je n'y soit pas) que nous devons garder cette liberté d'y mettre fin ......

mais je ne suis pas d'accord pour donner cette responsabilité à un proche !

attendez j'ai pas fini je reviens ......... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

En même temps je vois pas le problème... Le proche il a le droit de dire non hein. Moi je sais que si j'étais paralysé, en PT d'un cancer ou que sais-je je me priverais pas pour demander à un proche de débrancher la machine ou à un médecin ou une infirmière de me faire une petite piqûre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Une question : quel est l'intérêt de vivre constamment assis dans un fauteuil ou allongé dans un lit, sans la possibilité de bouger ses bras ou ses jambes, sans la possibilité de parler correctement (ou parler tout court) et, pour certains, ne rien voir, ne rien entendre, ne rien ressentir ?

Tu n'en vois pas l'interet. Ok. Mais est-ce le cas des personnes qui vivent ce calvaire? Tu serais etonner de voir a quel point au contraire ils desirent vivre.

Maintenant, si des personnes ne desirent pas vivre, c'est leur choix. C'est comme pour le cas de ton voisin de palier qui decide de mourir parce qu'il ne peut pas supporter d'etre separer de ses enfants. C'est son choix. Mais c'est pas pour autant que tu vas te precipiter chez lui avec une seringue, une corde et un flingue pour l'aider a "abreger" ses souffrances!

@dem'ange: tu as une vision tres emotionelle de ce sujet. C'est un apport indeniable a ce debat.

Un des meilleurs amis de mon frere, grand passionne de moto, a eu un grave accident il y a 3 ans. Aujourdhui, il est paralyser sur son fauteuil roulant, peut a peine parler et il est condamne a rester ainsi, en tout cas en l'etat actuel des connaissances medicales, tous le reste de sa vie. Apres etre sortie du comas, il suppliait ses parents et ses soeurs de le faire mourir. Un grand gaillard comme lui,passionne de moto, a 20 ans se retrouver completement paralyser, c'est horrible. Apres son accident, ses "potes" sont venu a son chevet. Et puis ils ne sont plus revenu le voir. Mon frere est reste son ami et avec ma mere et ma soeur, sont venu le soutenir. Meme lorsque dans ses periodes sombres il ne pensait qu'a mourir. Sa famille a reorganiser completement leur vie de famille de maniere a ne jamais le laisser seul. Ils font enormement de sacrifices pour lui. Mais ils l'aiment et c'est ce qui compte. Aujourdhui, selon ses propres paroles, il ne sait jamais aussi senti aimer. Et il a le desir de vivre.

Donc le cote emotionnelle, c'est interressant. Mais si l'on veut considerer les choses d'un point de vue plus globale, on est obliger d'avoir recours a des moyens plus objectifs.

D'autre part, si une lois sur l'euthanasie avait ete voter, il n'est pas certain que l'ami de mon frere aurait encore ete en vie aujourdhui. Et j'aurais rate l'occasion de connaitre quelqu'un d'extra-ordinaire.

En même temps je vois pas le problème... Le proche il a le droit de dire non hein. Moi je sais que si j'étais paralysé, en PT d'un cancer ou que sais-je je me priverais pas pour demander à un proche de débrancher la machine ou à un médecin ou une infirmière de me faire une petite piqûre.

La verite, c'est que jusqu'au jour ou tu seras confronte a ce probleme, tu n'en sais fichtrement rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)

purée mais y en a qui sont dans la tête des autres, c'est pas vrai ça, savent tout pour tout le monde !!

c'est vraiment révoltant de nier à autrui la capacité de penser juste, c'est pourtant ce que tu fais !! tu parles pour les autres en pensant qu'ils sont trop cons pour savoir !! toi tu sais !!

Comment peut on être aussi intolérant !! croire que tout le monde doit penser comme soi, c'est de la tyrannie !! pure et simple !!

moi je laisse la vie à ceux qui la veulent, je garde aussi la mienne, mais merde !! ceux qui n'en veulent plus ne sont pas plus cons, moins lucides, que les autres ou que toi et moi !! alors respectons leur opinion.

Avec des gens comme toi même le droit de vote est remis en cause... la démocratie tu connais ?? l'écoute tu connais ?? les sentiments tu connais ??

je ne pense pas !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Mon oncle a fait un A.V.C il y a quelques mois et après deux jours de soins palliatifs mes grands-parents et mon père ont demandé à ce qu'il n'y ait pas d'acharnement thérapeutique puisqu'il était en coma irréversible. Mon oncle est donc décédé sans souffrir, s'il était (et il y a peu de chances) sorti de son coma, il aurait été un légume.

Donc avant de dire que je n'ai pas été confronté à ce genre de situation, demande le moi plutôt, ça évite ce genre de gaffes bêtes.

Mais est-ce le cas des personnes qui vivent ce calvaire? Tu serais etonné de voir a quel point au contraire ils desirent vivre.

tu agis comme tu reproches (à tort à mon avis) à ceux qui ne sont pas d'accord avec toi de le faire : tu pars d'un cas pour faire une généralité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)
je crois que nous ne débattons pas de la même idée , en ce qui concerne notre propre vie , je suis d'accord avec le fait (et vraiment ce serait le comble que je n'y soit pas) que nous devons garder cette liberté d'y mettre fin ......

mais je ne suis pas d'accord pour donner cette responsabilité à un proche !

attendez j'ai pas fini je reviens ......... :snif:

bon t'es pas reviendue Soeur Aube !!

ben justement on ne devrait pas avoir à penser à aider un proche, bien sur, il devrait y avoir un suivi qui fasse que ce soit fait par des professionnels.

Après étude du cas bien entendu. Ce n'est pas aux proches de décider en plus, ils n'ont pas leur mot à dire à mon sens, ni demander que ce soit fait, ni l'empêcher.

Une étude , sur une personne bien précise, doit déterminer si c'est justifié ou non, pas une étude sur 10 000 cas et en retirer une pseudo réglementation...

Par contre si cela n'est pas fait, comment voir souffrir un proche en permanence, répondre à ses demandes de mourir qu'il est un con, que la vie est belle, que tout va s'arranger, que les oiseaux chantent, qu'on l'emènera voir des couchers de soleils merveilleux en Patagonie !! moi mentir à ce point, je ne pourrais pas..

Putain en pleine campagne électorale, avec toutes les promesses qu'on sait être des leurres, tu veux qu'on applique ça à un proche en souffrance ??

tu trouves cela humain ??

tu la prends pour un décérébré l'handicapé ??

Quand la demande de mourir est plus forte que l'envie de vivre, et qu'on sait que jamais plus la personne ne pourra acceder à ce qu'elle dit être vivre....

J'espère que si un jour ça m'arrive je n'aurai pas des personnes comme toi ma chère soeurette :snif: ou comme kirilluk près de moi...

Mon oncle a fait un A.V.C il y a quelques mois et après deux jours de soins palliatifs mes grands-parents et mon père ont demandé à ce qu'il n'y ait pas d'acharnement thérapeutique puisqu'il était en coma irréversible. Mon oncle est donc décédé sans souffrir, s'il était (et il y a peu de chances) sorti de son coma, il aurait été un légume.

mon père a eu un cancer du pancréas, foudroyant, à 92 ans.

le médecin traitant a du le faire entrer en clinique, mais le connaissant bien, s'est arrangée pour qu'il soit dans service d'un chirurgien qui ne le brancherait pas après l'intervention qu'il fallait tenter. Sinon, il n'aurait plus été autonome comme il l'avait toujours été.

Il ne s'est pas vraiment réveillé de l'opération, mais il n'a pas connu la déchéance irréversible d'être attaché à des tuyaux, ce qui peut garder en vie encore un peu, mais nous savions qu'à son sens, le peu était trop.

92 ans, c'est peut être plus facile de parler ainsi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Mon oncle est décédé à 46 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant