Caen, Terre d'histoire et de légende


Invité Calisthée
Invité Calisthée Invités 0 message
Posté(e)

livreHistoire.jpgUne histoire millénaire

La naissance de Caen est issue de l'amour d'un roi et d'une reine. En rachat de son mariage avec Mathilde de Flandre (sa cousine au 5e degré), le duc Guillaume et son épouse font édifier l'Abbaye-aux-Dames et l'Abbaye-aux-Hommes. Dans le même temps, le duc de Normandie entreprend la construction d'un rempart quideviendra le Château ducal. L'organisation urbaine de Caen apparaît autour de ces trois gestes fondateurs. En 1066, Guillaume le Conquérant débarque sur les côtes d'outre-Manche. é l'issue de la bataille de Hastings, il devient roi d'Angleterre.

abbH3.jpgL'Abbaye-aux-Hommes et l'Abbatiale Saint-étienne

En 1064, Guillaume ordonne la fondation de l'Abbaye-aux-Hommes pour y installer des Bénédictins. L'église abbatiale est consacrée à Saint étienne en 1063. Mort à Rouen en 1087, Guillaume le Conquérant est ramené à Caen où son corps est inhumé dans le choeur de son abbatiale. Les bâtiments conventuels abritent des moines qui jusqu'à la Révolution en font un centre spirituel et économique. Reconstruits au XVIIIe siècle, ils sont transformés en lycée à partir de 1804. Refuge de la population durant les bombardements de juin et juillet 1944, l'Abbaye-aux-Hommes est aujourd'hui le siège de l'Hôtel de Ville.

Visites guidées tous les jours - Renseignements au 02 31 30 42 81

chateau3.jpgLe château ducal, la plus grande enceinte médiévale d'Europe

Depuis mille ans, le château est le témoin privilégié de l'histoire de Caen. Guillaume entreprend vers 1060 la construction d'un rempart autour d'un éperon rocheux qui domine la vallée de l'Orne et s'y fait construire une résidence. La salle de l'échiquier, l'église Saint-Georges et le donjon sont ajoutés par son fils Henri Ier dit Beauclair. Le château ducal a failli être rasé pendant la Révolution, avant d'accueillir une caserne en 1815. Du haut du chemin de ronde, la vue sur la ville est superbe. L'immense enceinte du château, la plus grande d'Europe (5 ha), abrite aujourd'hui le musée de Normandie et le musée des Beaux-Arts. Il fait actuellement l'objet d'un grand programme de conservation et de mise en valeur.

Visites du Château avec l'Office de Tourisme - Renseignements au 02 31 27 14 14

abbD2.jpgL'Abbaye-aux-Dames et l'Abbatiale de La Trinité

La construction de l'Abbaye-aux-Dames s'échelonne entre 1060 et 1080. En son choeur, sous une dalle de marbre noir, repose la reine Mathilde décédée en 1083. Les bâtiments conventuels sont reconstruits au début du XVIIIe siècle par Guillaume de la Tremblaye qui dirigera aussi les travaux de l'Abbaye-aux-Hommes. Les moniales en sont chassées en 1791. Les bâtiments deviennent alors caserne militaire, hôtel-Dieu, puis jusqu'en 1983, l'hospice Saint-Louis. Restaurés, ils accueillent désormais le siège du Conseil régional de Basse-Normandie.

Visites guidées - Renseignements au 02 31 06 98 98

guillaume3.jpgL'épopée normande

Le nom de Caen est mentionné pour la première fois dans un texte, en 1025, pour rendre compte de la formation d'une agglomération de plusieurs bourgs. La ville naissante fait partie du territoire de Normandie, ancien duché cédé aux Vikings un siècle plus tôt. Guerriers redoutables, les Normands vont porter leurs exploits jusqu'au royaume de Sicile et s'affirmer comme de puissants souverains. é partir de 1050, c'est l'un de leurs plus grands représentants, Guillaume le Bâtard, dit le Conquérant, qui va faire basculer le destin de la ville en faisant de Caen l'une des plus puissantes cités de Normandie.

cloitre2.jpg"L'Athènes normande"

Dès la conquête de l'Angleterre par le duc Guillaume, le devenir de la ville est fortement lié à la puissante île qui lui fait face. Pendant la guerre de Cent ans, l'occupant anglais participe à l'évolution de la cité ducale. Le roi Henri VI décide notamment la construction de l'université. Achevée en 1432, c'est l'une des plus anciennes universités de France.

Née à l'époque romane, Caen s'épanouit à la Renaissance : la splendeur de l'hôtel particulier d'Escoville en témoigne, comme les maisons à pans de bois des Quatrans et de la rue Saint-Pierre. Caen est alors renommée comme étant "l'Athènes normande". Dans le sillage du poète François de Malherbe, une vie intellectuelle intense imprègne la cité.

Jusqu'au siècle des Lumières, Caen connaît une période de paix et de prospérité et façonne son visage urbain. Au XIXe siècle, la ville entre dans l'ère industrielle. Le chemin de fer relie la ville à Paris en 1855, le canal de Caen à la mer est ouvert en 1857 et permet au port de commerce caennais de connaître un essor à l'échelle internationale.

stPierre.jpgUn engagement pour la Paix

Le 6 juin 1944, Caen se trouve au centre du destin mondial avec le Débarquement de Normandie, bataille décisive pour la libération de la France et de l'Europe qui engagea 3 millions d'hommes. Après avoir subi les bombardements alliés pendant l'été 1944, la capitale bas-normande est reconstruite et embellie. La ville de Caen affirme alors avec la création du musée Mémorial ses valeurs d'engagement pour la paix, la solidarité et la défense des Droits de l'Homme. Ce message que Caen porte à travers le monde entier lui a valu de recevoir en 1999 la mention d'honneur au Prix Unesco des Villes pour la Paix.

memorial.jpgLe Mémorial pour la Paix

L'imposant bâtiment de pierre blanche est ponctué en façade d'une faille sombre. Elle symbolise la brèche opérée par les Alliés, un matin de juin 1944, dans le mur de l'Atlantique. Créé en 1988, le Mémorial de Caen est rapidement devenu un véritable Ambassadeur mondial de la liberté et de la paix. Pour élargir son regard historique, il a ouvert en 2002 de nouveaux espaces et propose une réflexion sur le monde à l'heure de la guerre froide et sur l'ensemble du XXe siècle.

plaquetteMemorial.jpgL'histoire pour construire la paix

Destination à part entière, le Mémorial de Caen propose un voyage dans l'histoire mondiale de 1918 à la chute du mur de Berlin en 1989. Au-delà, le visiteur est invité à une réflexion sur l'actualité qui ouvre sur les perspectives du XXIe siècle. Les débats passionnés qui entourent les conflits actuels interdisent de dire l'Histoire avec un grand H en ralliant tous les suffrages. Ce musée exceptionnel tend à exposer les problèmes de la paix avec autant d'objectivité que possible.

memorial4.jpgDéjà sept millions de visiteurs

Inauguré le 6 juin 1988, le Mémorial de Caen est un site de visite incontournable et a déjà accueilli près de 7 millions de visiteurs. Il explique les causes, le déroulement et les conséquences de la Seconde Guerre mondiale et propose de poursuivre le voyage historique sur le monde à l'heure de la Guerre froide. Le musée offre également une analyse sur les mécanismes de la Paix et s'achève par un observatoire de la planète. Le Mémorial de Caen invite ainsi chaque visiteur à être un « découvreur de mondes », à penser la Paix et à être acteur de son siècle.

dalaiLama.jpgDevenez acteur de la paix

Le Mémorial est un musée moderne utilisant toutes les techniques muséographiques innovantes (cinéma, bornes multimédia, cabines sons, animations¿) pour renforcer le caractère interactif de la visite. Avec plus de 400 000 visiteurs par an, c'est le 1er musée national en région.

Reconnu sur le plan international, le Mémorial de Caen a engagé des actions pour le progrès des libertés et des Droits de l'Homme. Le Concours international de plaidoiries, le concours des lycéens pour les Droits de l'Homme, les cafés pour la paix, des expositions comme Anne Frank, une histoire d'aujourd'hui ou Vivre sans pétrole ? comptent parmi les événements les plus significatifs.

Lieu de débats, d'échanges et de rencontres, le Mémorial de Caen aide à porter un regard renouvelé sur l'actualité nationale et internationale grâce à un programme de temps forts culturels.

Modifié par Calisthée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Volfoni Membre+ 78 667 messages
Patate à Epée‚ 52ans
Posté(e)

J'adore cette ville :snif:

J'y ai passé de belles années pendant mes "études".

Surtout la nuit :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Boul2killer78
Invité Boul2killer78 Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir

Je vous signale que Caen de militaires s'ecrit avec Camp :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Volfoni Membre+ 78 667 messages
Patate à Epée‚ 52ans
Posté(e)

Ca, c'est de l'humour :snif:

:snif:;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Boul2killer78
Invité Boul2killer78 Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir

l'humour je ne sais pas mais de l'amour ça oui :snif::snif:;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calisthée
Invité Calisthée Invités 0 message
Posté(e)
J'adore cette ville :blush:

J'y ai passé de belles années pendant mes "études".

Surtout la nuit :blush:

J'apprend à la connaître petit à petit, et c'est vrai que c'est une ville assez chouette.

Pas assez connue par contre, tout le monde pense que c'est un bled paumé, et quand on nous rend visite, on est souvent surpris :snif:

Bonsoir

Je vous signale que Caen de militaires s'ecrit avec Camp ;)

Tu cherche encore à prouver ton inculture? :o:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant