Echo du concert mythique de Led Zeppelin à Londres, le 10 déc. dernier


Flovia Membre 3 074 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

t12570_LedO22.jpg

Il s'agit d'un papier de Philippe Man¿uvre. Bon, c'est vrai que je l'aime pas beaucoup, mais pour le coup, il remonte un peu dans mon estime¿Enfin, c'est parce que j'ai lu ce que je voulais lire, c'est-à-dire un article élogieux, ouf !!! :snif:

Je passe sur le flot de stars présentes backstage, qui n'a qu'un intérêt limité pour entrer dans le vif du sujet, à savoir le concert. :snif:

21h 05. Premier titre « Good times, bad times »¿Là, je cite: « ¿un fabuleux relief. La première chose qui frappe, c'est le son. Le son du Zeppelin !....un son résolument moderne, une sorte d'orgie de basses, d'aigus, foudroyante, addictive, énorme¿Robert Plant est très en voix, il grogne et geint comme à la grande époque. »

http://www.youtube.com/watch?v=rsHcUwtw5H0

« Ramble on » : « ¿dès le refrain, on se souvient que ce riff colossal et chromé sur tranche est l'un des plus beaux de l'histoire du rock. »

La vidéo est mauvaise, mais quand même...

http://www.youtube.com/watch?v=3Kqc_d0kPeg

« Black dog » : il paraît que Jason Bonham a assuré ! « ¿donne une véritable leçon d'arythmétique à ses baguettes¿Chaque intervention de Jimmy Page déclenche la foudre. Qu'il parte en solo et on comprend son élégance : personne au monde ne joue comme cela. »

Il est sympa, finalement, ce Man¿uvre !!!

« In my time of dying » : Changement de guitare, mise à l'aise vestimentaire de Page, et bottleneck exibé¿ « ¿démarre sur un long glissando. Page et Plant, guitare et voix, mélange surréel. Robert se trompe bien un peu dans les couplets. Jimmy en sursaute, jette un coup d'¿il amusé à son grand chanteur et sauve illico la suite avec un clin d'¿il complice¿sur la finale ¿Page envoie un déluge de fer, Plant hurle et agonise¿ »

« For your life » : morceau joué pour la première fois, précise Plant. Un grand morceau du 7è album studio « Presence »

Très mauvaise vidéo...

« Trampled underfoot » : une version du « Terraplane blues » de Robert Johnson à la sauce du dirigeable¿ « ¿aucun groupe ( à part les Stooges bien sûr) n'avait réussi pareil exploit : revenir au top du top¿.et, clairement, Led Zeppelin improvise. Armé d'une lourde Les Paul bronze, Jimmy Page est partout,...solo démultiplié. »

« Nobody's fault but mine » : « La ressemblance de frappe des deux Bonham est désormais hallucinante¿comme son père, il fait swinger le hard rock¿Robert sort son harmonica et bagarre rudement les riffs de Jimmy, ¿Libéré, Jimmy prend un de ses fameux solo en cascade pendant que le groupe tresse des arches de métal liquide dans le lointain. »¿ Waaou, mais c'est de la poésie, ça !

« No quater » : « ¿le résumé de leur philosophie musical et le chef d'¿uvre de John Paul Jones¿ Jimmy Page prend un fulgurant solo de wah-wah, loin des versions un peu indulgentes de 1975¿Page s'éclate et le fait savoir¿une version héroïque, grandiose,... »

Un extrait...

« Since I've been loving you » : « ¿le blues ultime du fameux dirigeable¿la version est dramatique à souhait, la guitare et ses notes saturées, égrenées¿réveillent toujours les vieux démons, notamment dans la gorge de Plant. »

Un extrait, pas top, mais qui donne une idée du son...

http://www.youtube.com/watch?v=rd2L_mb3AMY

« Dazed and confused » : « Cette pièce folk de Jake Holmes a été transformée par l'alchimiste Page qui en a fait au fil des années un drame heavy metal de 20 minutes¿absolue créativité du Zeppelin. Brandissant un archet, Jimmy Page construit une pyramide de lasers et de décibels¿Page a retrouvé la virtuosité implacable des débuts du Zep¿ La conception du spectacle est radicale¿ Aucun artifice¿seuls quatre hommes dans la fournaise. »

Un extrait...

« Stairway to heaven » : « Ce titre, le plus populaire¿fait l'objet d'une ovation homérique. Tous les spectateurs allument leurs portables et envoient à leurs amis des bribes¿en direct live ! Jimmy a empoigné sa mythique Gibson SG double manche. Robert est pour le coup un peu gêné aux entournures, qui a souvent brocardé Stairway, l'appelant un jour mauvais « la putain de chanson de mariage »¿Oubliant ces avanies, Robert reprend sa narration¿la salle nage dans la gratitude. »

http://www.youtube.com/watch?v=qJJv9kQTMmk

« The song remains the same » : "¿ ce titre est devenu le grand cheval de bataille de Page, un très grand morceau de sorcellerie guitaristique."

http://www.youtube.com/watch?v=-KmqiUSX1jw

« Misty mountain Hop » : « Ce titre présente un Zeppelin qui rocke sans ambage ni fioriture, retrouvant une rythmique à la James Brown¿ »

« Kashmir » : « ¿et le riff explose¿le décor est fantastique. D'énormes arches pyramidales apparaissent¿sur écran géant¿le grand épique néo-oriental rempli de breaks de batterie et de riffs acérés¿énorme montée de son vers l'absolu¿et ainsi se termine le concert du siècle¿

standing ovation¿les quatre hommes saluent, s'en vont, reviennent. Robert semble pris au dépourvu : « On fait quoi ? »¿ »

« Whole lotta love » : « ¿la seule réponse de Jimmy Page est bien sûr le riff ultime de Whole lotta love¿Soudain Page est le sorcier fou. A grands coups de gestes rituels, il attise l'incendie sonique, repoussant toutes les limites, envoyant un solo de lave en fusion¿ Nouveaux adieux, puis retour. »

« Rock and Roll » : « ¿redevenu le rappel, comme en 1971 donc¿ »

Un extrait...

http://www.youtube.com/watch?v=2yeuUmBOacg

Le bilan : « Les choix du groupe étaient bons. Lhyper amplification, la virtuosité, tout a joué, sans moment creux, sans le moindre temps faible¿Inspiration, son, qualité d'exécution, bravoure et improvisation, tout était là¿en lice pour le meilleur concert de tous les temps¿ »

Quel veinard, ce Man¿uvre, j'aurais bien aimé y être !!!!

Les autres vidéos ne sont plus valables, dommage! ;) Là, elles sont loin d'être top, mais quand on pense qu'elles avaient toutes été effacées, le résultat est pas si mauvais, finalement ! :coeur:

Et si certains d'entre vous étaient présents au concert, soyez sympa, donnez-nous votre avis ! :o

t12575_ledzep.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

J'ai lu le papier et j'ai adoré, très bon conteur ce Manoeuvre... :snif:

Très bon topic aussi, merci Flovia, je m'en vais voir toutes ces vidéos... :snif:;):o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kinwena Membre+ 4 724 messages
Patate fossilisée‚ 30ans
Posté(e)

Mon petit frère y était...

Il en est revenu les yeux plein d'étoiles... Bon, c'est un grand fan, donc son avis n'est peut-être pas très objectif...

Mais quand même, il dit que vraiment, ils ont assuré...:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flovia Membre 3 074 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

@ Yavin: :snif: Je n'ai rien fait, hélas! :o Juste cherché les vidéos ;) ... :coeur:

@Kinwena: J'imagine que ton frère a dû vivre un rêve tout éveillé! ;)

De l'avis de beaucoup, ce fut un très bon concert. Plant a assuré, avec des cordes vocales toutes neuves, et Page, toujours aussi gigantesque et inspiré! :snif:

Pour la petite histoire, saviez- vous que " Le seigneur des anneaux" de Tolkien avait inspiré le titre "Ramble on" ?

Ci-joint les paroles :| :

It's time I was on my way.

Thanks to you, I'm much obliged

For such a pleasant stay.

But now it's time for me to go,

The autumn moon lights my way.

For now I smell the rain,

And with it pain,

And it's headed my way.

Ah, sometimes I grow so tired,

But I know I've got one thing I got to do,

*ramble on,

And now's the time, the time is now

To sing my song.

I'm goin' 'round the world,

I got to find my girl, on my way.

I've been this way ten years to the day, ramble on,

Gotta find the queen of all my dreams.

Got no time to for spreadin' roots,

The time has come to be gone.

And tho' our health we drank a thousand times,

It's time to ramble on.

* chorus

I ain't tellin' no lie.

Mine's a tale that can't be told,

My freedom I hold dear;

How years ago in days of old

When magic filled the air,

T'was in the darkest depths of Mordor

I met a girl so fair,

But Gollum, and the evil one crept up

And slipped away with her.

Her, her....yea.

Ain't nothing I can do, no.

* chorus

Gonna ramble on, sing my song

Gotta keep-a-searchin' for my baby...

Gonna work my way, round the world

I can't stop this feelin' in my heart

Gotta keep searchin' for my baby

I can't find my bluebird!

I'd listen to my bluebird sing but I can't find my blue bird

A-keep-a ramblin' baby...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant