Bernard Lavilliers et la géopolitique de l'émotion


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
De-la-musique.png

Bernard Lavilliers et la géopolitique de l'émotion


Mercredi 23 janvier - 09:19

Quelques semaines avant le début de sa tournée, il sort l'album «Samedi soir à Beyrouth»,belle aventure reggae-soul.



"Ordre nouveau La peur ne me tuera pas." Le premier vers écrit pour son album est venu à Bernard Lavilliers à Beyrouth, en février 2006. Ce week-end-là, des émeutiers avaient incendié le consulat du Danemark et, au passage, ravagé des vitrines dans le quartier chrétien d'Achrafiyeh. «éa pouvait dégénérer facilement et j'ai trouvé formidable que les maronites n'aillent pas chercher la 12,7 dans le grenier, que les chefs religieux et claniques invitent à la paix et à l'apaisement. J'ai écrit cette phrase: «la peur ne me tuera pas». évidemment, je me mets dans des endroits extrêmement bizarres pour commencer à écrire mais c'est sûr qu'il s'y passe plus de choses qu'ici au Mécano Bar.»



Suite de l'article...
Source: Le Figaro 21.01.08

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

Yeeeaahh! Trop bon Nanard! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marie77 Membre 11 492 messages
Un certain regard..‚ 54ans
Posté(e)

Toujours baroudeur hein Bernard...!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant