La crise du journalisme et de la presse écrite


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
journaux10-50x50.gif

Secouons les journaux... tant qu'il en reste


Dimanche 06 janvier - 14:20

Jean-François Kahn est journaliste, ex-patron de l'hebdomadaire "Marianne".




Vous avez dirigé trois journaux, dont deux que vous avez créés. Comment analysez-vous la crise sans précédent que traverse aujourd'hui la presse écrite ?

On oublie souvent que c'est un phénomène plus général encore. Sur les dix dernières années, la baisse d'écoute des télévisions et des radios est aussi très frappante. C'est une crise cataclysmique, le mot n'est pas trop fort. Les gens ne s'en rendent pas toujours compte car cette crise a été progressive. Mais si nous étions dans une pure économie de marché, il n'y aurait plus de quotidiens. C'est une crise de la démocratie, la télévision étant par ailleurs contrôlée par le pouvoir, soit en raison des liens d'amitié du patron de TF1 avec Nicolas Sarkozy, soit parce que la télévision publique est une télévision d'Etat.


Suite de l'article...
Source: LE MONDE | 05.01.08



Je conseille vivement cet entretien. Il y a beaucoup d'éléments intéressants sur lesquels il y peut y avoir débat. :snif:
Merci aussi de ne pas vous arrêter à la première question proposée ici à titre d'extraits, l'article n'aborde les liens journalisme-politique que dans cette question et ce n'est pas l'approche que je souhaite figurer dans ce topic. Le sujet a déjà été évoqué ailleurs, je souhaiterai plutôt que le débat s'oriente vers le fonctionnement même du journalisme, sa représentativité, ses méthodes... et, pour l'aspect presse écrite, la concurrence d'Internet, la mise en page, le style d'écriture etc. tous abordés dans l'entretien. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Je me jette à l'eau.

Que peut-on dire de la presse écrite qui puisse être un point de départ sur lequel on puisse être d'accord?

Que c'est un sous-système de la communication.

Qu'est-ce qui le caractérise? Au moins trois éléments:

- c'est un vecteur visuel

- il est plus pertinent en tant que tel pour aborder les sujets sur le fond et sans doute est-ce là le siége de ses maux.

- c'est un vecteur qui consomme du temps.

Mais et ce n'est pas neutre il sera aussi apprécié et déprécié tant sur le fond que sur la forme par son lectorat habituel que passager et potentiel.

Il reste à aborder la ligne éditoriale, ainsi que les rubriques. Encore faudra-t-il faire la distinction entre les hebdo nationaux, les journaux nationaux et les journaux régionaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant