Primaires américaines: c'est parti !

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
drapeau-usa.jpg

Hillary Clinton revient dans la course à l'investiture démocrate


Mercredi 09 janvier - 11:21

Après sa défaite dans l'Iowa, la sénatrice de New York s'est relancée, mardi 8 janvier, dans la course à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle de novembre, en remportant les primaires démocrates dans le New Hampshire.



Des résultats partiels après dépouillement dans plus de 80 % des bureaux de vote la placent en tête avec 39 % des voix, contre 37 % pour Barack Obama et 17 % pour John Edwards.
Ces chiffres contredisent toutes les prédictions des instituts de sondage, qui prévoyaient une nouvelle victoire du sénateur de l'Illinois. Celui-ci a félicité Mme Clinton, qui a remporté là "une victoire âprement disputée" en faisant "un travail remarquable".



Suite de l'article...
Source: LEMONDE.FR avec Reuters | 09.01.08

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité javab
Invité javab Invités 0 message
Posté(e)

C'est pareil qu'n France, les sondages ne veulent plus rien dire (juste à faire parler)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

La victoire de personnes différentes aux deux premières consultations primaires élargit le champ des candidatures.

La candidate démocrate Hillary Clinton

se réjouit de sa victoire le 8 janvier à Manchester (New Hampshire).

Par Michelle Austein

Rédactrice de l'USINFO

Washington - En nombre sans précédent, les électeurs du New Hampshire se sont rendus aux urnes, le 8 janvier 2008, et ont surpris les observateurs, en cette première élection primaire en vue de l'investiture à l'élection présidentielle, en accordant la préférence à la candidate démocrate Hillary Clinton et au candidat républicain John McCain.

[...]

Maintenant que les deux premières consultations se sont achevées sans que se soient détachés de véritables favoris dans un parti comme dans l'autre, les candidats devront se rendre dans plusieurs états fort différents les uns des autres. En janvier, il reste le Michigan, le Nevada, la Caroline du Sud et la Floride. Puis ce sera le « super-mardi » du 5 février, qui verra plus de 20 états tenir des élections primaires.

(Les articles du "Washington File" sont diffusés par le Bureau des programmes d'information internationale du département d'Etat. Site Internet : http://usinfo.state.gov/francais/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
drapeau-usa.jpg

Mitt Romney joue gros dans les primaires républicaines du Michigan


Mardi 15 janvier - 10:47

Les prétendants républicains à la Maison Blanche s'affrontent, mardi 15 janvier, dans le Michigan, un Etat sinistré par la crise de l'automobile, au cours de primaires qui pourraient sonner le glas des ambitions présidentielles de plusieurs candidats à l'investiture. En raison d'un différend entre la direction nationale et les instances locales du Parti démocrate sur la date des primaires, les démocrates sont absents de cette compétition.



Plus de sept millions d'électeurs sont inscrits sur les listes électorales. Le sénateur de l'Arizona, John McCain, nouvel espoir du camp républicain depuis sa victoire dans le New Hampshire mardi dernier, souhaite renouveler cette performance. Plusieurs sondages publiés ce week-end et lundi donnaient une légère avance à M. McCain face à ses principaux rivaux.





Suite de l'article...
Source: LEMONDE.FR avec AFP et AP | 15.01.08

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Rien de tel que de gagner une primaire pour retrouver la frite!

Ok elle est facile. Trop même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
drapeau-usa.jpg

Les Hispaniques du Nevada ont préféré Hillary Clinton


Lundi 21 janvier - 10:10

Si la question ethnico-raciale doit faire la différence dans la désignation du candidat démocrate à l'élection présidentielle du 4 novembre, Hillary Clinton peut désormais penser qu'elle dispose d'un avantage sur son adversaire, Barack Obama.



Apparue comme le vainqueur des caucus du Nevada, samedi 19 janvier, la sénatrice de New York y a très amplement obtenu les voix des Hispaniques comme celles de ses deux "places fortes", les plus de 50 ans et les femmes. Celles-ci se sont massivement déplacées (58% des votants).

Avec 51% des suffrages, Mme Clinton a devancé son rival de 6 points. Le troisième candidat, John Edwards, a connu une débâcle (4% des suffrages). Mais, pour des raisons de valorisation démographique inégale entre les comtés en nombre de délégués à la convention, M. Obama en a obtenu un de plus qu'elle (13 contre 12).





Suite de l'article...
Source: LE MONDE | 21.01.08

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille Membre 795 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)

en France l'information est complètement biaisée ... on ne nous parle pratiquement que du duel Obama - Clinton et à la fin ce sera le républicain qui gagnera :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Ca c'est moins sur avec l'effet Bush et les conditions actuelles de l'économie américaine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
drapeau-usa.jpg

Clinton et Obama s'invectivent en direct


Mardi 22 janvier - 12:35

Le message de paix de Martin Luther King n'était plus de rigueur lundi soir.



Fini la commémoration du matin en l'honneur du prix Nobel de la paix assassiné en 1968, oublié les messages d'unité proférés à Columbia (Caroline du sud) lors de la marche en souvenir de la lutte pour les droits civiques.

Sur CNN, avant les primaires de samedi dans cet Etat du sud, le débat télévisé entre Obama et Clinton et Edwards a viré à une passe d'armes froide et nerveuse entre les deux prétendants à la Maison Blanche. A tel point que John Edwards, le troisième démocrate invité de la soirée s'est demandé s'il y avait «trois personnes dans ce débat ou seulement deux?»



Suite de l'article...
Source: Libé Blog

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

<H3 style="BACKGROUND: white; MARGIN: 12pt 0cm 3pt">L'influence du Collège électoral sur la campagne des candidats à la présidence</H3>L'élection présidentielle aux états-Unis

Washington - Le jour de l'élection présidentielle, lorsque les électeurs américains cochent leur bulletin de vote pour indiquer le candidat de leur choix, ils votent en fait pour un groupe de grands électeurs. Ceux-ci se sont engagés à voter pour ce candidat au sein du Collège électoral, le corps de représentants qui élisent en fait le président et le vice-président.

Créé par le douzième amendement à la Constitution en 1804, le Collège électoral compte actuellement 538 membres. Chaque état est représenté par de grands électeurs en nombre égal au nombre de sénateurs et de représentants qui représentent cet état au Congrès. Le district de Colombie, qui est le site de la capitale des états-Unis, Washington, ne compte pas de représentant doté d'un droit de vote au Congrès, mais il a cependant trois grands électeurs. Le candidat qui est élu président est celui qui obtient la majorité absolue (au moins 270) des votes des grands électeurs.

Dans le cadre de ce système, il est possible d'être élu président sans obtenir la majorité absolue des suffrages de la population. C'est ce qui s'est produit en 2000, mais aussi à trois reprises au cours de l'histoire des états-Unis. Cette anomalie a lieu parce que dans presque tous les états le candidat qui obtient le plus de suffrages dans un état donné est représenté par tous les grands électeurs de cet état au sein du Collège électoral. Les seules exceptions sont les états du Maine et du Nebraska, où 2 grands électeurs sont choisis par l'ensemble des électeurs de ces états et le reste par les électeurs de chaque circonscription électorale.

Il s'ensuit que les partis politiques doivent garder à l'esprit que ce n'est pas l'ensemble des suffrages au niveau national qui compte ; c'est le nombre de grands électeurs qu'un candidat obtiendra qui sera déterminant pour savoir qui sera le vainqueur de l'élection présidentielle. Les candidats doivent mener aussi bien une campagne électorale au niveau national qui est suivie par les médias du pays qu'une autre au niveau de chaque état en tenant compte des questions qui intéressent les électeurs de ces états.

La démographie et la situation économique dans de nombreux états permettent de prédire quel sera le parti politique ou le candidat favori de chacun d'eux. Ces dernières années, on a beaucoup parlé des états dits bleus à tendance démocrate et des états dits rouges à tendance républicaine. Les cartes illustrant ces distinctions montrent que la plupart des états bleus se situent le long des côtes Atlantique et Pacifique et que la plupart des états-rouges sont dans le sud et dans le centre du pays. Les candidats consacrent de nombreuses ressources aux états pour lesquels il est difficile de prédire les résultats.

Ces états, où les intentions de vote se situent actuellement à quelques points de pourcentage les unes des autres, peuvent changer d'une élection à une autre, voire lors d'une élection donnée. En 2004, on en comptait 10 : la Floride, l'Ohio, la Pennsylvanie, l'Iowa, le Minnesota, le New Hampshire, le Nouveau-Mexique, l'Oregon, la Virginie occidentale et le Wisconsin. Ils représentent à eux seuls 116 des 270 votes des grands électeurs nécessaires pour remporter l'élection présidentielle.

Les stratèges politiques doivent calculer le temps et l'argent qu'un candidat doit consacrer à un état donné afin d'être plus à même de l'emporter. En 2004, le président George Bush et le sénateur John Kerry se sont rendus à de multiples reprises dans des états comptant de nombreux électeurs indécis, tels que la Pennsylvanie et l'Ohio, durant leur campagne électorale. Outre les candidats à la présidence, leur colistier en qualité de candidat à la vice-présidence, des membres de leur famille et d'autres personnes, notamment des hommes ou femmes politiques locaux qui leur sont favorables, ont prononcé des discours dans le cadre de leur campagne dans divers états.

Dans un scrutin serré, la participation des électeurs est décisive. C'est pourquoi les candidats cherchent à connaître leurs partisans et à les inciter à se rendre dans les bureaux de vote le jour de l'élection ou à voter par correspondance. Les partis démocrate et républicain ont tous deux des programmes visant à encourager les électeurs à s'inscrire sur les listes électorales, en particulier dans les agglomérations dont la population est susceptible de voter en leur faveur.

(Diffusé par le Bureau des programmes d'information internationale du département d'Etat. Site Internet : http://usinfo.state.gov/francais/)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Merci pour ce rappel extrêmement intéressant! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
drapeau-usa.jpg

Obama nettement en tête pour la primaire en Caroline du Sud


Mercredi 23 janvier - 09:33

COLUMBIA, Caroline du Sud (Reuters) - Barack Obama devrait devancer très nettement Hillary Clinton dans la primaire démocrate de Caroline du Sud, où il bénéficie du soutien d'une large majorité de l'électorat afro-américain, montre une enquête Reuters/C-SPAN/Zogby, à trois jours du scrutin.



Le sénateur de l'Illinois est crédité de 43% des suffrages parmi les électeurs susceptibles de voter, contre 25% à la sénatrice de New York, John Edwards prenant la troisième place avec 15%. La marge d'erreur est de 3,4 points de pourcentage.




Suite de l'article...
Source: Reuters | 23.01.08

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
drapeau-usa.jpg

En Caroline du Sud, Barack Obama a réussi à capter le "vote noir"


Lundi 28 janvier - 09:59

Pour remporter largement la primaire de Caroline du Sud, le candidat à l'investiture démocrate Barack Obama a su mobiliser l'électorat noir sur son programme et sur sa personnalité.



Alors que Hillary Clinton, et surtout son mari Bill, se targuent d'une popularité importante ches les Africains-Américains, Obama a récolté les suffrages de 81 % des électeurs noirs, selon les sondages sortie des urnes, dans un Etat où ils représentent la moitié des électeurs démocrates. Seuls 17 % d'entre eux se sont portés sur Mme Clinton. Même si Barack Obama a pu capter une partie non négligeable de l'électorat blanc de Caroline du Sud (24%), il reste loin derrière John Edwards, natif de l'Etat (39%) et Hillary Clinton (36%).



Suite de l'article...
Source: LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 27.01.08

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)
Même si Barack Obama a pu capter une partie non négligeable de l'électorat blanc de Caroline du Sud (24%), il reste loin derrière John Edwards, natif de l'Etat (39%) et Hillary Clinton (36%).

Le genre de petite phrase qui me donne des frissons dans le dos...

Modifié par La haine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Pourquoi? :snif:

C'est pas illogique que les gens votent pour le candidat qu'ils connaissent le mieux, celui de leur Etat non? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)
Pourquoi? :snif:

C'est pas illogique que les gens votent pour le candidat qu'ils connaissent le mieux, celui de leur Etat non? :snif:

Je pense que si, lors d'élections, je pense que l'on prend bien soin de connaître tout les candidats et que l'on ne doit pas voter pour notre voisin car c'est lui que je connais le mieux. C'est un peu comme si dans la famille Sarkozy (ou autres :o ), tous votait pour notre cher président car il fait partie de la famille et non pas pour ces idées et l'avenir qu'il voudrait donner à des millions de personnes.

Peut-être aussi n'est-ce qu'une coincidence :o

Peut-être aussi qu'il y a des paramètres à prendre en compte que je n'ai pas compris ? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité The Crow
Invité The Crow Invités 0 message
Posté(e)

Moi.j.irais.pour.Obama...De.plu.l.ex.de.mme.Clinton.devrait.sortir.de.l.image.ca

.joue.en.la.faveur.d.Hilary. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

Ce que je redoute, c'est le fait qu'Obama ait un discours vide et démagogique, et qu'il connait très mal ses dossiers. Il est tout juste bon à séduire un électorat populaire, peu éduqué et suffisamment déboussolé par les années Bush, mais cela ne va guère au delà.

Si en face les républicains sur mettent d'accord sur un candidat tel que MacCain, qui est bon orateur, teigneux, et possède de véritables convictions (aussi controversées soient-elles), il y a toutes les chances pour qu'une nouvelle fois, les démocrates perdent.

En clair, ce dont j'ai peur, c'est qu'Obama ne se "ségolinise", que l'on se rende compte mais un peu tard qu'il s'agit d'une outre vide, d'un sac de vent dénué de toute consistance. Je ne suis hélas pas très étonné par la nature de ses soutiens, et au contraire, je dirais même que cela ne fait que confirmer mes craintes à son sujet. :snif:

---

Sinon, en ce qui concerne les appréciations que je lis sur ce forum, il se passe un phénomène étrange: à savoir qu'Hillary Clinton est nettement plus à gauche qu'Obama, avec un discours social beaucoup plus engagé, plus affirmatif -ce qui lui est d'ailleurs souvent reproché-, et pourtant, ce sont nos propres gauchistes qui sont les premiers à lui préférer le sénateur de L'Illinois.

Pourquoi? :snif:

(Je m'en doute, mais je pose quand même la question)

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Une petite page interactive sur les 50 Etats américains et leur tendance sur le site du Monde :snif:

Je conseille fortement ce site pour mieux comprendre les Etats-Unis et leur diversité, chaque Etat ayant des caractéristiques bien expliquées. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant