Aller au contenu

Pensez vous qu'il y a une hierarchisation des discriminations?

Messages recommandés

Wahidao-is-back Membre 57 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Stein calmez vous ce n'est pas moi qui a dit que l'antisemitisme c'etait du racisme envers les arabes alors du calme!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
L'astrologie est une science, basée sur l'obsvervation. L'horoscopie est une merde basée sur le profit. Tu saisis la différence?

Tes majuscules sont désagréables, je suis inquiet pour ta santé nerveuse. Tu veux du thé? :snif:

Puisque nous sommes à discuter des différences entre usage et étymologie, est-ce que pour vous un Con, ça a de grandes oreilles et ça mange des carottes? :snif:

---

Stein calmez vous ce n'est pas moi qui a dit que l'antisemitisme c'etait du racisme envers les arabes alors du calme!

Vous l'avez déjà dis ailleurs, et avez repris pas mal de fois cette version mensongère.

Les juifs vous obsèdent, vous le savez très bien. A peine revenu sur ce forum, que déjà il s'agit de votre premier sujet. ;)

Autant vous le dire directement: pour tous vos actes et vos propos passés, je continuerai de vous mépriser cordialement. Je ne suis ordinairement pas rancunier, mais pour vous je le serai, comme l'ont été été des dizaines d'autres personnes écoeurées par vos insultes passées.

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wahidao-is-back Membre 57 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Il faut dire a votre grand honneur que le lobby juif n'est pas le moindre!

Les juifs ne m'obsedent pas j'ai memoire d'un topic que j'avais ecrit ou je disait que la paix entre musulman et juif etait la meilleur des choses , tu ne t'en rappel pas?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Il faut dire a votre grand honneur que le lobby juif n'est pas le moindre!

Les juifs ne m'obsedent pas j'ai memoire d'un topic que j'avais ecrit ou je disait que la paix entre musulman et juif etait la meilleur des choses , tu ne t'en rappel pas?

Je me souviens surtout de votre lâcheté, de votre veulerie, et de certaines réflexions assez bas de plafond.

Je ne comprends pas que vous ayez le culot de revenir ici.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wahidao-is-back Membre 57 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Petite precision : Ah bon quand j'etais la vous n'y etiez pas , et quand je suis allez la bas c'est vous et non pas moi qui fut bannis!

Mais cela n'est pas le sujet!

Avez vous pour seule argumentaire cela?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Puisque nous sommes à discuter des différences entre usage et étymologie, est-ce que pour vous un Con, ça a de grandes oreilles et ça mange des carottes? :snif:

Mon avis? Je n'ai jamais compris que le con soit une insulte. Pour moi c'est un petit temple doux et soyeux.

(sauf celui de raymonde, la poisonnière du quartier, mais vous pouvez pas comprendre :snif: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wahidao-is-back Membre 57 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Wiki dit : "Les Sémites sont un ensemble de peuples à caractères linguistiques communs réunis conventionnellement. Cette réunion a été souvent abusive, et amène à désigner par les nazis un caractère génétique commun, supposant une ethnie commune. Les peuples sémitiques regroupent, en réalité plusieurs peuples différents, et dont les individus les composant sont, notamment pour les juifs, d'origines ethniques différentes. Généralement on désigne sous ce vocable la langue arabe, la langue hébraïque, et la langue éthiopienne."

Anti semites c'est donc etre anti cela , c'est tres clair , evident même , ou est le probleme?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Wiki dit : "Les Sémites sont un ensemble de peuples à caractères linguistiques communs réunis conventionnellement. Cette réunion a été souvent abusive, et amène à désigner par les nazis un caractère génétique commun, supposant une ethnie commune. Les peuples sémitiques regroupent, en réalité plusieurs peuples différents, et dont les individus les composant sont, notamment pour les juifs, d'origines ethniques différentes. Généralement on désigne sous ce vocable la langue arabe, la langue hébraïque, et la langue éthiopienne."

Anti semites c'est donc etre anti cela , c'est tres clair , evident même , ou est le probleme?

Le problème? Certains n'ont pas le shoah :snif:

gné?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
korloff Membre 774 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)
Wiki dit : "Les Sémites sont un ensemble de peuples à caractères linguistiques communs réunis conventionnellement. Cette réunion a été souvent abusive, et amène à désigner par les nazis un caractère génétique commun, supposant une ethnie commune. Les peuples sémitiques regroupent, en réalité plusieurs peuples différents, et dont les individus les composant sont, notamment pour les juifs, d'origines ethniques différentes. Généralement on désigne sous ce vocable la langue arabe, la langue hébraïque, et la langue éthiopienne."

Anti semites c'est donc etre anti cela , c'est tres clair , evident même , ou est le probleme?

Je suis pas d'accord ! étre antisimite, c'est être contre le Judaïsme ! Donc contre les Juifs !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wahidao-is-back Membre 57 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Désolé je ne peux pas faire plus clair que ce que j'ai deja faire il suffit de lire la definition de semites et de reflechir un peu!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Mon avis? Je n'ai jamais compris que le con soit une insulte. Pour moi c'est un petit temple doux et soyeux.

(sauf celui de raymonde, la poisonnière du quartier, mais vous pouvez pas comprendre :snif: )

Ha-ha! Je vois qu'on est connaisseur! ;)

Rien ne vaut la sensation de ce velours liquide qui s'engaine comme... Heu... non, on va arrêter le lyrisme un instant... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
korloff Membre 774 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

@Wahidao-is-back : étes vous à ce point lâche pour ne pas reconnaitre la véritée ?

Modifié par korloff

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wahidao-is-back Membre 57 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Bon je laisse tomber l'affaire avec vous , interpretez mon texte comme vous le voulez!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
danielfr40 Membre 1 719 messages
Forumeur alchimiste‚ 60ans
Posté(e)

Même si c'est à tord, nous sommes obligés d'utiliser le sens compris par les autres des mots si nous voulons communiquer.

Mais ce n'est pas le sujet de ce post.

Y-a-t-il des discriminations plus graves que les autres en fonction de la cible ? La réponse est non.

Sommes-nous plus sensibles aux discriminations en fonction de la cible ? La réponse est oui, en fonction de notre vécu et de notre histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Baudelaire-21's Membre 1 165 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

pourquoi pour presque tout le monde dicrimination rime avec origine ethnique ????

- Un jeune peut être discriminé de par sa jeunesse

- Une femme peut être discriminé de par son statut de femme

- Un handicapé peut être discriminé de par son handicap

- Un obèse peut être discriminé de par son poids

- Un hardos peit être discriminé de par son look

Pas besoin d'être d'origine étrangère pour subir la discrimination de tout les jours... y'a beaucoup de Caliméro

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 420 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)

Oui. Les gros sont encore plus discriminés que les juifs, mais socialement on entend moins ce fait. Les actes antisémites, on en parle tout le temps, je ne vois plus trop pourquoi, il n'y en a pas tant que ça en France.

En tout cas, pas plus que d'actes ou propos racistes en tout genre.

Pas plus que de réflexions sur ces "jeunes de banlieues" que 80% des fançais ne connaissent qu'à la télé.

Ou diverses conneries.

Mais bon, face à la bêtise, il faut se faire entendre et c'est peut être juste que les juifs sont forts en communication. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)
Mais bon, face à la bêtise, il faut se faire entendre et c'est peut être juste que les juifs sont forts en communication. :snif:

:snif: bien vu!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tintagel Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Je ne comprend pas cet acharnement contre Wahidao... Je ne sais pas ce qu'il a raconté précédemment mais je ne vois rien de criminel à vouloir utiliser le mot "antisémitisme" dans son sens premier (contre les Sémites en général), même si perso pour moi ça signifie contre les Juifs (il y a eu glissement de sens pour ce mot, on y peut rien c'est comme ça).

C'est comme que nègre n'est pas un mot raciste à la base, bougnoul non plus (ça signifie simplement "noir" en wolof, une langue d'Afrique de l'Est), et barbare signifie "qui ne parle pas le grec" ou "qui vient de Barbarie" (Afrique du Nord)... Les mots changent de sens et c'est tout.

Si on a surtout parlé des Juifs c'est tout simplement car le racisme contre eux est considéré comme "le plus grave", et en effet on précise toujours "antisémitisme" comme si c'était plus que du simple racisme. Cela se retrouve même dans des noms d'organisations : la LICRA (Ligue Contre le Racisme et l'Antisémitisme) par exemple.

Si lorsqu'un blanc se faisait agressé on précisait toujours "un blanc s'est fait agressé par un non-blanc" ; "agression albophobe" ; etc, tout le monde trouverait cela déplacé voire même louche ; pourquoi cela devrait-il être différent pour les Juifs (ou autres) ?

Et je suis d'accord avec Baudelaire-21's, la discrimination ce n'est pas seulement en fonction de l'origine ethnique, et ce n'est pas "plus grave" lorsque c'est en fonction de l'origine ethnique (c'est juste bien plus tabou à cause de quelques évènements de l'histoire).

Je ne vois pas pourquoi tabasser un noir en le traitant de "sale nègre" devrait être plus puni que faire pareil envers un barbu en criant "sale barbu" par exemple.

Modifié par Tintagel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

Bon, mes p'tits loups, je pense que je vous ai assez fait mijoter comme ça. :o

Il est temps que tonton Stein vienne un peu remettre de l'ordre dans ce concert de fausses bonnes idées et de lieux communs. :snif:

---

Tout d'abord, je tiens à préciser que Wahidao sait parfaitement ce que je lui reproche, et qu'à mon avis, il ne doit pas se sentir très fier non plus (vu le nombre de réactions courroucées, voire hostiles, qu'il a subséquemment subies). J'insiste parce qu'il y a là une leçon que ce jeune adolescent doit impérativement retenir, même si cela passe par la honte qu'il doit ressentir en ce moment même.

Peut-être en ferons-nous un meilleur adulte?

Bref.

Par où commencer? :snif:

Je ne comprend pas cet acharnement contre Wahidao... Je ne sais pas ce qu'il a raconté précédemment mais je ne vois rien de criminel à vouloir utiliser le mot "antisémitisme" dans son sens premier (contre les Sémites en général), même si perso pour moi ça signifie contre les Juifs (il y a eu glissement de sens pour ce mot, on y peut rien c'est comme ça).

On peut commencer par l'historique.

J'aurais aimé, encore une fois, qu'un certain nombre d'entre vous aient le courage de lire cet article abondamment référencé.

J'insiste donc:

http://www.phdn.org/antisem/antisemitismelemot.html

Le mot "Antisémitisme" n'a jamais eu, comme sens PREMIER, que de désigner la haine des Juifs, et seulement celle-là. Et c'est normal, il a été inventé par les antisémites eux-mêmes (Cf Wilhelm Marr) afin de justifier et de trouver une base théorique à l'hostilité qu'ils ressentaient.

Cette utilisation spécifique n'a, que je sâche, connu aucune altération au cours du dernier siècle. Le "glissement de sens" auquel vous faites référence est très récent (il date de la fin des années 90), et possède d'ailleurs une origine précise. Le soit-disant retour à l'étymologie vient encore une fois des antisémites eux-mêmes, qui tiennent à présent à faire croire qu'ils ne s'en prennent pas qu'aux Juifs, ou au contraire qui cherchent à banaliser cette signification.

De nombreux mots ont été calqués sur le problème de l'antisémitisme, comme par exemple "islamophobie" (inventé en Iran afin de désigner les femmes coupables de ne pas se soumettre au port obligatoire du voile). Tout n'est qu'ici histoire de propagande, et je crois que le plupart d'entre vous en ont parfaitement conscience.

Le pseudo-argument comme quoi le mot "antisémitisme" engloberait aussi le cas arabe vise uniquement à instiller le doute dans vos esprits. Il y a beaucoup plus en jeu qu'on ne le croit derrière cette bataille théorique. Et cette bataille est évidemment perverse, car elle cherche à déconstruire certaines idées auprès du grand public, qui, par définition, est relativement ignorant et prompt à tout amalgamer, à tout mélanger.

Oui, le but c'est de vous perdre, que vous perdiez tous le fil d'idées, de concepts et d'histoires somme toute plutôt divergentes.

---

Car on parle de "discriminations" ici?

Et bien en fait, c'est un amalgame, car derrière ce mot, il existe quantité de problèmes tous différents les uns des autres.

Quand, comment, dans quel cadre, pourquoi... Qui discrimine, dans quelle mesure, et quelle est la cible...

Tout est différent!

On ne parle pas des mêmes choses.

Oui, l'antisémitisme est fondamentalement différent du racisme anti-arabe, sur TOUS LES CRITERES que je viens d'énumérer. Demandez-vous donc pourquoi, avant d'amalgamer le tout en une espèce de bouillie sociologiquement indigeste! ;)

Cela ne veut pas dire qu'il faille prioritairement remédier à l'un plutôt qu'à l'autre, mais juste, pour la troisième fois, qu'il s'agit de problématiques et de réflexes n'ayant pas grand chose à voir. Tout cela doit être traité simultanément, rien ne l'empêche.

Oui. Les gros sont encore plus discriminés que les juifs, mais socialement on entend moins ce fait.

Deux conclusions:

1) Dans un sens économique et social, la remarque de Yop est tout à fait vraie. Dans un entretien d'embauche, être obèse peut être rédhibitoire pour un employeur.

2) Sauf que les gros n'ont jamais subi d'extermination de masse. De même qu'ils ne subissent pas autant d'agressions physiques que les juifs.

Les actes antisémites, on en parle tout le temps, je ne vois plus trop pourquoi, il n'y en a pas tant que ça en France.

En tout cas, pas plus que d'actes ou propos racistes en tout genre.

Alors là, je ne suis pas d'accord. Toutes les statistiques, qu'elles viennent de la police ou de différents organismes indépendants, ont au contraire remarqué que l'antisémitisme avait explosé en France (et en Europe) à partir des années 90. Au début des années 2000, les agressions antisémites étaient beaucoup plus nombreuses que les agressions anti-maghrébines ou anti-noires, au point de représenter la MAJORITE des cas traités par la police.

Yop, tu n'as pas vécu cela, et je ne pense pas que tu t'en sois même rendu compte. Il est vrai que par bien des côtés, cela semble aberrant.

Moi-même, j'ai été agressé à TROIS reprises durant cette période, mes fils également. On a même menacé ma fille à l'école à cause de ses origines.

Ces choses auraient été tout bonnement inimaginables dans les décennies précédentes.

Maintenant, extrapole un peu le quotidien de la plupart des juifs français à partir de ce qu'a vécu ma propre famille. Il s'est passé quelque chose de très grave, et je ne saisis pas l'aveuglement de nombreuses personnes qui feignent de ne pas comprendre, qui ne veulent pas voir cela, qui choisissent de nier ou de minimiser la réalité.

Quoiqu'il en soit, il y a une raison derrière ces chiffres, derrière ces agressions. Et cela tient notamment à la différence conceptuelle profonde entre le racisme génocidaire et le racisme ordinaire.

---

Les maghrébins, je ne le nierais pas, subissent de nombreuses discriminations. Elles sont surtout d'ordre économique ou culturel. Les juifs, eux, ne subissent pas cela.

En revanche, les juifs se font beaucoup plus souvent agresser physiquement, à cause de ce qu'ils sont, de ce qu'ils représentent.

Nous avons donc affaire à des phénomènes n'ayant rien à voir, totalement dissymétriques. D'ailleurs ceux qui les causent ne sont pas du tout les mêmes, et ils n'agissent pas pour les mêmes raisons.

La question n'a jamais été de savoir qui d'entre les juifs ou les arabes étaient les plus discriminés, les plus opprimés, parce que cette question n'a tout simplement pas de sens. Penser ainsi, c'est faire un amalgame, réduire la complexité du réel, mettre au même niveau des torchons et des serviettes.

---

Regarde sur ce forum, observe attentivement à présent. Tu remarqueras qu'en réalité, les expressions de nature antisémite foisonnent, qu'elles imprègnent littéralement l'inconscient de beaucoup de personnes (regarde par exemple l'Athéologue). Et c'est normal. L'antisémitisme n'a pas disparu du jour au lendemain après la seconde guerre mondiale, les mêmes réflexes sont demeurés, se sont transformés.

Les mêmes préjugés sont toujours là. Les Juifs sont censés être un peuple dominateur et sûr de lui, très intelligent (trop intelligent), manipulateur, et obsédé par l'argent. Nous sommes en 2007 (pour une journée encore), et ces stéréotypes sont toujours là, intacts ou presque.

Les stéréotypes qui en France affectent noirs et maghrébins sont totalement différents. Au contraire, on leur reproche d'être des barbares un peu demeurés, d'être encore au moyen-âge, de ne pas savoir (ni vouloir) s'intégrer économiquement... etc...

Autres stéréotypes, autres conséquences.

---

Le racisme anti-noir, somme toute, constitue un parfait exemple de ce que l'on nomme le racisme ordinaire. Il est basé sur le mépris, sur l'idée que l'on a affaire à des êtres inférieurs, à des rebuts. Mais même avec l'esclavage, il n'a été en aucun cas question d'exterminer ces gens là, de s'en débarasser. Jamais.

Il s'agit de la peur de l'AUTRE, de celui qui est radicalement différent de soi (trop), de façon reconnaissable, évidente. D'un corps social qui restera à jamais étranger par rapport à "nous".

---

L'antisémitisme, c'est tout autre chose. il s'agit de l'exemple le plus paroxystique de racisme génocidaire inventé par l'histoire. Tout au contraire du précédent, l'antisémite est quelqu'un qui a peur... peur de la supériorité fantasmée des Juifs, d'un peuple qui serait capable d'intégralement les dominer. D'où les multiples références au grand complot sioniste mondial.

Le Juif, à sa manière, est bien plus dangereux. Le racisme ordinaire prone la séparation des personnes sur des critères soit-disant "raciaux" (par exemple comme dans le régime de l'Apartheid)... Le racisme génocidaire, lui, considère que l'on a affaire à une maladie, à un danger mortel qui s'infiltre au sein même de nos sociétés. Et le juif, contrairement au noir, nous ressemble comme un frère, culturellement ou physiquement.

Il s'agit de la peur du MEME, de celui qui nous ressemble trop pour être honnête. De celui qui sait utiliser nos lois mieux que nous pour son seul profit, qui connait parfaitement les rouages du "système"... De celui qui sait comploter dans l'ombre, sans se dévoiler.

La seule réponse à fournir à cette peur, c'est l'extermination, exactement comme on lutte face à un virus, à un parasite.

Les noirs ou les maghrébins n'ont jamais été considérés sous cet angle-là.

---

Maintenant, observez attentivement l'histoire du monde, et en particulier celle du XXème siècle.

Les génocides ont en effet de nombreux points communs entre eux, qui les rendent uniques tout en les distinguant radicalement du racisme ordinaire.

On peut en effet comparer l'antisémitisme au racisme anti-arménien nourri par les turcs, ou à celui des Hutus contre les Tutsis. A chaque fois, y compris dans le génocide cambodgien, on a affaire à des populations que l'on ne peut physiquement distinguer de ceux qui les exterminent. Ces victimes ne se défendent pas, elles ne sont pas en guerre contre leurs bourreaux, et elles vivent dans le même pays, sur le même territoire. Elles n'ont nulle part où "aller", là où un raciste ordinaire préfèrerait aller les parquer ou les chasser (ou les faire "retourner en Afrique").

Les hutus étaient persuadés que les tutsis représentaient "la race des seigneurs", que ces derniers les dominaient dans tous les domaines. Tout comme les turcs, ils se sentaient humiliés face à la fortune des commerçants arméniens, face à une classe qu'ils percevaient, qu'ils fantasmaient (à tort) comme dominante.

---

Maintenant, on en revient à la France contemporaine.

Les antisémites en France sont des gens qui se sentent également humiliés, frustrés. Et la seule réponse qu'ils manifestent contre les juifs, c'est de s'en prendre à eux physiquement, de les agresser (C'est d'ailleurs pour cela que l'antisémitisme est aussi populaire parmi les jeunes des cités... Quelle population est en effet plus humiliée et plus frustrée que celle-là?).

Il n'y a rien de comparable avec les CV maghrébins qui partent à la poubelle à cause de la consonnance de leurs noms. Ce sont deux formes de violence inacceptables, mais profondément différentes. On ne peut pas les hierarchiser entre elles ni les placer sur un pied d'égalité, ça n'a pas de sens!

Elles ne touchent pas les mêmes populations, ni de la même manière, et ni pour les mêmes raisons. Voilà pourquoi il ne faut pas amalgamer l'antisémitisme avec le racisme anti-maghrébin. Ce sont des choses différentes, et seule la tentation du politiquement correct nous pousse à mettre tout cela sur une position d'égalité.

Or dans la réalité de ce monde, l'égalité représente l'exception. Observé attentivement, rien n'est tout à fait semblable, et les réponses qu'il faut donc apporter à ces problèmes n'ont pour ainsi dire rien à voir.

Mais bon, face à la bêtise, il faut se faire entendre et c'est peut être juste que les juifs sont forts en communication. :o

Si les Juifs étaient tellement "pro" en matière de communication, les agressions antisémites n'auraient pas explosé, et Israël ne serait pas l'état le plus haï dans le monde. Et les slogans purement antisémites (comme celui faisant hypocritement mine de d'attarder sur l'étymologie de ce mot) que l'on lit ça et là sur ce forum ne sembleraient pas aussi anodins, voire carrément justifiés pour la plupart d'entre vous.

Au contraire, vu la tendance du moment, je crains que rien de tout cela ne soit près d'être résolu. La majorité des arabes de par le monde continuent de baver de haine contre les Juifs (voir à ce sujet les statistiques du Pew Global Attitudes Project, qui sont consternantes), aussi bien dans leur vie quotidienne que dans leurs grands médias, et je crains que si on leur en donnait la possibilité, ils n'hésiteraient pas à exterminer leurs Juifs, tout comme plusieurs dirigeants arabes ont depuis longtemps menacé de la faire.

Les européens sont de leur côté extrèmement prompts à vouloir se débarasser du sentiment de culpabilité qui les hante -à juste titre-, ce qui explique entre autres choses leur délégitimition d'Israël, l'abandon de ce pays, ou ces invraisemblables campagnes de diffamation qui ne cessent de récemment se multiplier.

Lorsque certains mettent un signe d'égalité entre Tsahal et les Waffen SS nazis, ce n'est pas par hasard. De cette manière, on "efface" symboliquement le crime de la Shoah, pensez-y...

---

La tendance à l'élitisme des Juifs fait qu'au contraire, leur communication demeure relativement malaisée auprès du "grand public", qui se laisse beaucoup plus facilement berner ou séduire par des approches démagogiques, par des amalgames simplificateurs.

La seule manière de lutter contre la propagande ou les idéologies, c'est de s'éduquer. Et aussi triste que cela soit de le dire, tout le monde n'en est pas capable.

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×